Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié ?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Théophile
Quæstor
Quæstor
Messages : 390
Inscription : dim. 20 déc. 2009, 19:21

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Théophile » ven. 01 avr. 2011, 22:35

Jusqu'à la ménopause ?
---
Je suis d'accord avec vous, surtout que l'Eglise tient dur comme fer qu'il faut respecter la personne humaine du "début-début à la fin finale" de sa vie.
Et elle lie amour et responsabilité, et donc n'encourage pas à se débarrasser de l'enfant d'une manière ou d'une autre sans le tuer. Un moindre mal serait de déposer l'enfant dans une fenêtre à bébé. Mais je vois mal une mère de plusieurs enfants le faire.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9680
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Fée Violine » sam. 02 avr. 2011, 0:43

Si vous voulez opposer un cas de votre connaissance dans lequel cela se serait révélé un échec, on pourra tout autant vous citer des cas de bébé malgré stérilet, ou de bébé malgré pilule, ou même de bébé malgré stérilet.
Oui,je témoigne : grâce à Dieu, les stérilets ne fonctionnent pas toujours !

Ungarsduweb
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : lun. 09 mars 2009, 23:06

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Ungarsduweb » sam. 02 avr. 2011, 8:37

En quoi ce serai un péché pour un couple de vouloir faire l'amour juste pour le plaisir ?

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2574
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Cgs » sam. 02 avr. 2011, 8:38

En quoi ce serai un péché pour un couple de vouloir faire l'amour juste pour le plaisir ?
Bonjour,

Lisez ce fil de discussion, il devrait répondre à votre question.

Cordialement,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Gaudeamus » sam. 02 avr. 2011, 12:04

Bonjour !
En quoi ce serai un péché pour un couple de vouloir faire l'amour juste pour le plaisir ?
Parce que l'on ne parle pas de se taper une poire après le dîner là.
Il ne faut pas confondre la finalité et un fruit possible.
Ce qui est chrétien, c'est de faire l'amour par amour.
Après, si cela procure du plaisir, c'est une bonne chose aussi.

Bien à vous

Ungarsduweb
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : lun. 09 mars 2009, 23:06

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Ungarsduweb » dim. 03 avr. 2011, 12:55

Je voulai dire le faire en excluant totalement le coté reproduction strictement pour le plaisir

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2892
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar ti'hamo » lun. 04 avr. 2011, 13:57

@ungarsduweb
Posée ainsi, votre question laisse entendre qu'il n'y aurait que deux finalités possibles à une relation sexuelle : soit la reproduction, soit le plaisir.
Or, si vous lisez un peu la discussion, vous remarquerez que ce n'est déjà pas de ces bases là que nous partons. Le choix n'est pas binaire entre "but purement reproductif" et "but purement jouissif".
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Jill Valentine
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : sam. 16 avr. 2011, 22:22

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Jill Valentine » mar. 19 avr. 2011, 18:29

Je n'ai pour ma part jamais compris le puritanisme dont font preuve beaucoup de chrétiens de mon entourage, car il me semble contraire à certain messages délivré par les Evangiles , où on voit clairement que la femme sexuellement assumée avait la préférence de Jésus , et non pas la vierge effarouchée ou confite dans sa dévotion!

Ainsi la fameuse Samaritaine vit en concubinage après avoir eue plusieurs maris : Jésus lui dit : ''Tu dis bien : 'Je n'ai pas de mari' ; tu en as eu cinq et l'homme que tu as n'est pas ton mari. ( Jean 4-18 ) : il ne l'en défend que plus!

Il empêche la lapidation de la femme adultère ( Jean 8-3 à 8-11 ) même s'il conclut par " Va et désormais ne pèche plus" et sa compagne, sa disciple bien-aimée, l'"apôtre des apôtres" est la prostituée Marie-Madeleine !.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2574
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Cgs » mer. 20 avr. 2011, 9:19

Bonjour,

Votre lecture de la Bible est étrange. Si je comprends bien, vous légitimer les pratiques sexuelles "assumées" (qu'est-ce que cela signifie pour vous?), parce que Jésus préférait les femmes aux moeurs "libérées" ? Mais vous êtes-vous posé la question de savoir pourquoi Jésus se tournait vers les femmes adultères et les prostituées ? Non pas pour légitimer leurs pratiques, puisque Dieu hait le péché, mais parce qu'Il veut aimer le plus petit et le plus pécheur d'entre nous.

Donc on ne peut pas inférer un jugement sur tel acte en matière de sexualité par les passages que vous mentionnez. Ce que vous citez concerne le péché et le salut de tous les hommes, et non un critère moral pour dire ce qu'il faut faire en matière de sexualité.

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Raistlin » mer. 20 avr. 2011, 9:32

Votre lecture de la Bible est étrange. Si je comprends bien, vous légitimer les pratiques sexuelles "assumées" (qu'est-ce que cela signifie pour vous?), parce que Jésus préférait les femmes aux moeurs "libérées" ? Mais vous êtes-vous posé la question de savoir pourquoi Jésus se tournait vers les femmes adultères et les prostituées ? Non pas pour légitimer leurs pratiques, puisque Dieu hait le péché, mais parce qu'Il veut aimer le plus petit et le plus pécheur d'entre nous.
De fait, vous avez raison puisqu'il dit à la femme adultère qu'il sauve de la lapidation : va et ne pèche plus. Et non pas "va et fornique dans tous les coins et avec qui tu veux"... :/

Ca m'a toujours surpris comment certains peuvent tenter de récupérer Jésus à leur actif. Ils doivent sentir que dire "moi, je m'oppose à Jésus", ça a quelque chose de malsain... Alors ils essaient de détourner son message et ses paroles, de dire que l'Église n'a bien évidemment rien compris (l'humilité devrait plutôt les inciter à se demander si ce n'est pas eux qui n'ont rien compris mais passons), etc. Tout ça pour mieux justifier leurs comportements iniques.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Jill Valentine
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : sam. 16 avr. 2011, 22:22

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Jill Valentine » mer. 20 avr. 2011, 14:45

Merci Cgs pour votre mise au point .

Raistlin : je m'étonnais , c'est tout ; pas la peine d'aussitôt enfourcher vos grandes haridelles !

( et soyez tous certains que je n'ai rien contre Jesus , loin de là ; la seule chose qui me dérange est que soit adorée sa souffrance sur la croix , tant pour moi c’est la vie de Jésus qui doit avoir une signification, et non sa mort tourmentée ; l’idéal constructeur que j'aime à trouver dans les Evangiles , c’est celui véhiculé par le prodigieux prédicateur, le meneur d’hommes, le défenseur de la prostituée et de la femme adultère, l’homme en colère qui chasse les marchands du temple de Jérusalem! Pas l’agneau sacrifié ni le crucifié , mais l'aryen blond qui entraînait et que tous suivaient ! )

Théophile
Quæstor
Quæstor
Messages : 390
Inscription : dim. 20 déc. 2009, 19:21

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Théophile » mer. 20 avr. 2011, 17:42

Cher Jill,
le Jésus que vous décrivez est fort, viril, courageux et sage. Mais il a aussi choisi la faiblesse, la petitesse. Il a choisi d'être réduit à rien.
Et quand on est malade, quand on vieillit, le catholique sait que Dieu connaît sa propre souffrance de l'intérieur. Quelque chose de fou s'y cache sur la croix qu'on ne peut comprendre sans souffrir un peu.

Et vous avez parfaitement raison de nous rappeler l'amour préférentiel de Jésus pour les femmes adultères et les prostituées. On voit bien que c'est au contact de l'Homme-Dieu que ces femmes ont changé en profondeur. Ainsi, mettre Jésus au milieu du couple transforme les personnes de bonne volonté même dans leur relation intime. On ne se permet plus des choses qui paraissaient "normales" car on le fait désormais sous le regard de Dieu, pour revenir au sujet de ce fil.

Certaines prostituées laissent leur pouvoir de séduction au placard, elles deviennent plus intérieures, c'est ce qui s'appelle la pudeur.
Par exemple, Marie l'Egyptienne qui était fort belle, prit un jour un bateau en voulant coucher avec tous l'équipage, ce qu'elle réussit fort bien. Mais arrivée à bon port, elle fut attirée par une église. Quand elle voulut y franchir le portique, elle ne le put pas, alors que la foule dans laquelle elle baignait n'en était nullement gênée. Elle tenta une deuxième fois de le faire, sans succès, elle qui dirigeait les hommes à sa guise.

Du coup elle comprit ce qu'elle avait fait. Après avoir communié in extremis, elle se réfugia dans le désert jusqu'à sa mort, subissant de plein fouet la morsure du soleil et le froid de la nuit.
Cette histoire vraie de cette sainte est peut-être pour vous compréhensible jusqu'à sa fuite au désert, mais à nouveau, on entre dans le sanctuaire de la souffrance, comme Jésus sur la croix. Et là tout devient étrange. Pourquoi rester au désert pour se faire ainsi violence ? Seule l'amour entre la personne et Jésus crucifié permet de comprendre ce choix qui dérange.

Un jour, chez Jill, nous comprendrons peut-être mieux le mystère de la croix, qui est une folie aux yeux des hommes, mais une sagesse aux yeux de Dieu.

Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6708
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Anne » jeu. 21 avr. 2011, 4:40

Je n'ai pour ma part jamais compris le puritanisme dont font preuve beaucoup de chrétiens de mon entourage, car il me semble contraire à certain messages délivré par les Evangiles , où on voit clairement que la femme sexuellement assumée avait la préférence de Jésus , et non pas la vierge effarouchée ou confite dans sa dévotion!
Voilà qui m'intrigue: quand voit-on Jésus, dans les évangiles, rejeter ou condamner les vierges effarouchées ? Quand choisit-il sciemment entre une vierge effarouchée et une "femme sexuellement assumée" ? :sonne:
Il empêche la lapidation de la femme adultère ( Jean 8-3 à 8-11 ) même s'il conclut par " Va et désormais ne pèche plus" et sa compagne, sa disciple bien-aimée, l'"apôtre des apôtres" est la prostituée Marie-Madeleine !.
OH ! Mon auteur idiot favori, Dan Brown ! L'homme qui m'a amenée à aboutir ici ! :amoureux:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2892
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar ti'hamo » mar. 26 avr. 2011, 23:56

@Jill valentine
Au fait, on ne peut même pas affirmer que Marie-Madeleine soit une ancienne prostituée. Une assimilation de deux personnages des évangiles a eu lieu, mais en fait de Marie-Madeleine il est dit explicitement que d'elle Jésus avait "chassé 7 démons", c'est tout.
Elle a changé de vie pour le suivre, oui - mais ça ne fait pas forcément d'elle une ex-prostituée.

Navré pour votre théorie, déjà ruinée par les explications apportées par les autres interlocuteurs (et je m'associe à leur question : dans quel passage voyez-vous Jésus choisir entre une "vierge effarouchée" et une "femme sexuellement assumée*?":
. justement, Jésus affirme bien que l'adultère est un péché.
. Jésus affirme bien que la volonté de Dieu, c'est la fidélité.

C'est tout le problème d'échafauder des théories sur les évangiles... sans les avoir lus.



*on notera combien il est révélateur d'une certaine mentalité d'opposer "vierge" et "femme sexuellement assumée", et de laisser entendre que, pour une femme, "sexuellement assumée" signifierait "être disponible aux hommes". :siffle:
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6708
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Tout est-il permis dans les relations d'un couple marié

Message non lupar Anne » mer. 27 avr. 2011, 1:47

Et, par là même, présenter l'une comme étant vastement supérieure à l'autre... :siffle:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Charbel et 11 invités