La notion de péché et la sexualité

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
hv88
Barbarus
Barbarus

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par hv88 » dim. 20 nov. 2011, 19:00

Bonjour,

Comme beaucoup j'ai du mal à être vraiment chaste.
Depuis quelques années, je me suis laissée prendre au piège de la masturbation.
J'ai envie de m'en sortir, mais je manque de volonté.

J'ai entendu dire qu'il existait des logiciels pour être "surveillé" par un ami qui reçoit une alerte si on est passé sur un site classé X.
Est-ce que l'un de vous connaîtrait un de ces logiciels?

Je sais que ma démarche n'est sans doute pas la meilleure, je devrais d'abord chercher à éviter le péché parce que c'est mal en soi et non parce que je ne veux pas avoir honte devant un ami, mais j'ai essayé et je n'y arrive pas...

Merci de votre aide!

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Mars » lun. 21 nov. 2011, 14:56

Entre deux adultes consentants et si personne n'est blessé indirectement par l'acte, il n'y a pas de péché. L'admettre éviterait tout un tas de frustrations et de névroses.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Petit Matthieu » lun. 21 nov. 2011, 15:04

Mars a écrit :Entre deux adultes consentants et si personne n'est blessé indirectement par l'acte, il n'y a pas de péché. L'admettre éviterait tout un tas de frustrations et de névroses.
Mars a tranché. Sans argument, mais a tranché.
Pardonnez-moi si mon âme inquiète n'arrive pas à être sereine, mais j'ai besoin d'un peu plus de solidité argumentaire pour me rassurer.
Et je me méfie des affirmations : "il y a péché, il n'y a pas péché". Souvent l'une justifie l'orgueil, l'autre la vie charnelle.
Sans aucun mépris pour vous, Mars, ne trouvez-vous pas votre affirmation un tantinet audacieuse ?

Pour finir, je dirais que la frustration fait partie de notre vie spirituelle. Surtout dans nos débuts. Mais plus nous progressons dans l'amour, plus les frustrations sont indolores, enfin je le présume. Mais se débarrasser de nos frustrations n'est en aucun cas un argument recevable pour justifier quoi que ce soit.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Raistlin » lun. 21 nov. 2011, 15:25

Mars a écrit :Entre deux adultes consentants et si personne n'est blessé indirectement par l'acte, il n'y a pas de péché. L'admettre éviterait tout un tas de frustrations et de névroses.
Que connaissez-vous au péché ? Comment pouvez-vous dire s'il y a péché ou pas ? Vous n'êtes même pas croyant (au demeurant, je vous rappelle que la section Morale et éthique est ouverte aux discussions entre chrétiens comme cela est précisé, ce n'est pas un lieu de débat... merci donc de respecter les règles de ce forum).

Il y a parfois des façons de se faire du mal qui prennent l'apparence du bien. Ainsi, celui qui se drogue a le sentiment de se faire du bien mais il se détruit. De même, celui qui se sert n'importe comment de la sexualité, même sans avoir le sentiment de se faire du mal (et du mal à son partenaire), détruit quelque chose en lui. Bien sûr, il y a d'abord la relation à Dieu qui est blessée mais cela ne parlera pas à un non croyant. En revanche, il y a aussi d'autres signes bien plus visibles : par exemple, les conséquences d'une sexualité débridée, vécue comme une fin en soi, porte ses fruits qui s'appellent individualisme, égoïsme, destruction de la famille, mépris des personnes au profit du plaisir qu'elles peuvent procurer, négation de la loi naturelle et de la dignité de l'enfant à naître, etc. C'est cette logique qui dit qu'on peut faire ce qu'on veut de son corps, sans comptes à rendre à personne, qui a conduit à l'horreur de l'avortement de masse.

Alors bien entendu, il ne s'agit pas de stigmatiser ceux qui ont des relations sexuelles hors mariage, beaucoup s'aiment sincèrement. Mais il faut leur dire que l'exultation de notre corps n'est pas une fin en soi, qu'elle est au service de l'amour véritable et que celui-ci passe par un engagement mûrement réfléchi et choisi librement.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Mars » lun. 21 nov. 2011, 15:46

Je suis comme beaucoup de gens : chrétien par baptême, croyant mais non pratiquant... Il faut être théologien pour écrire ici?

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par lmx » lun. 21 nov. 2011, 15:51

Je ne vois pas ce qui vous autorise à donner votre opinion non informée et comme si elle était définitive à des gens qui essaient de vivre de façon authentiquement catholique.

La tolérance Mars, la tolérance ... acceptez qu'il y ait des gens qui veulent vivre en accord avec l'Eglise.
A priori si des gens viennent ici , c'est qu'ils n'entendent pas vivre comme leur dit l'époque où le péché n'existe pas et où tout est permis dès lors que ça ne "blesse" personne.


Je n'aurais jamais l'arrogance d'aller sur un forum bouddhiste dire à des bouddhistes qui veulent vivre en bouddhistes qu'ils n'ont rien à craindre d'actes susceptibles de réduire leur chance d'avoir une bonne réincarnation.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Petit Matthieu » lun. 21 nov. 2011, 16:19

Mars a écrit :Je suis comme beaucoup de gens : chrétien par baptême, croyant mais non pratiquant... Il faut être théologien pour écrire ici?
Non pas théologien, simplement catholique informé de ce que prône l'Eglise sur le sujet. Nous sommes ici sur un forum catholique, si chacun livre ses opinions comme des affirmations on ne s'en sort plus.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 748
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Anonymus » lun. 21 nov. 2011, 21:22

hv88 a écrit :J'ai envie de m'en sortir, mais je manque de volonté.

J'ai entendu dire qu'il existait des logiciels pour être "surveillé" par un ami qui reçoit une alerte si on est passé sur un site classé X.
Est-ce que l'un de vous connaîtrait un de ces logiciels?
Bonjour,

Avez vous essayé d'installer tout simplement un logiciel de contrôle parental ? (et pour lequel vous vous êtes débrouillé pour oublier le mot de passe, de manière à ne pas pouvoir le désactiver facilement).

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9350
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par PaxetBonum » lun. 21 nov. 2011, 21:48

Mars a écrit :Entre deux adultes consentants et si personne n'est blessé indirectement par l'acte, il n'y a pas de péché. L'admettre éviterait tout un tas de frustrations et de névroses.

Cela doit être la théologie marsienne ?

Sur terre cela n'a pas court : Tout homme qui regarde la femme d’un autre en la désirant a déjà commis l’adultère avec elle en lui-même. (Matthieu 5,28)
Ainsi imaginons une femme qui est consentante et un homme qui ne fait que la regarder avec désir… le péché est déjà commis !

Redescendez sur terre cher Mars !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Mars » mar. 22 nov. 2011, 11:37

Quels sont les passages des évangiles qui traitent de la sexualité?

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Petit Matthieu » mar. 22 nov. 2011, 11:41

Mars a écrit :Quels sont les passages des évangiles qui traitent de la sexualité?
Paxetbonum vous en livre déjà un : "Tout homme qui regarde la femme d’un autre en la désirant a déjà commis l’adultère avec elle en lui-même." (Matthieu 5,28)

Mais vous ne nous ferez pas dire que la sexualité c'est le mal. L'Eglise enseigne qu'elle fait partie de la vie intime d'un couple. Quand la sexualité a lieu dans une relation de confiance, au sein de l'engagement du mariage, c'est une chose tout à fait saine et naturelle.

Quand c'est uniquement pour le plaisir, cela n'est pas digne de notre vocation à rejoindre Dieu le Père. Il nous appelle à un autre plaisir tellement plus grand : faire sa volonté. Dieu a de grandes ambitions pour nous.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Mars » mar. 22 nov. 2011, 11:45

Je ne parle pas de la femme d'un autre. Admettons qu'il s'agisse de deux adultes qui n'ont de comptes à rendre à personne. Que dit le Christ à ce propos?

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Petit Matthieu » mar. 22 nov. 2011, 12:05

Je viens de modifier mon message précédent en le complétant.

J'ajouterai que tous ont des comptes à rendre, à Dieu. Nous aurons, au jour du Jugement Dernier, des comptes à rendre de l'utilisation de notre intelligence, de notre coeur et aussi de notre corps. Qu'avons nous fait de tous ces talents ?

Le sexe est une chose qui doit être à sa place, comme absolument toute chose qui nous a été donné. Je ne crois pas que le Seigneur ait voulu que nous utilisions la sexualité uniquement pour le plaisir des sens.
Bien-sûr, deux personnes consentantes qui font l'amour pour le plaisir, cela n'est pas le crime le plus abject de la terre... Il y a des grands péchés, aussi des petits mais tous appartiennent au Mal.

En toute apparence, cet acte commis entre deux personnes consentantes ne nuit à personne. Mais regardons de plus près : il s'agit d'un acte plutôt égoïste, plutôt animal (le plaisir pour le plaisir sans rien d'autre). Bref, cet acte, s'il n'est pas non plus monstrueux, n'est pas un pas mené vers Dieu.

Or Dieu a de grandes ambitions pour nous. Il veut que nous mourrions pour lui afin de sauver notre vie. Il veut que nous renoncions au monde charnel pour n'être que du monde spirituel.


L'Eglise ne fait que répéter l'ambition inouïe qu'a notre Seigneur pour nos vies. Nous sommes appelés à aller si loin...alors tomber dans les plaisirs risquerait de nous faire perdre de vue le but de notre court exil sur terre : retourner à Dieu. Et nous n'en prenons pas le chemin en nous émouvant sous l'édredon.
Dernière modification par Petit Matthieu le mar. 22 nov. 2011, 13:07, modifié 1 fois.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Amour&Responsabilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 253
Inscription : jeu. 03 nov. 2011, 12:46
Localisation : Lyon
Contact :

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Amour&Responsabilité » mar. 22 nov. 2011, 12:52

Mars a écrit :Je ne parle pas de la femme d'un autre. Admettons qu'il s'agisse de deux adultes qui n'ont de comptes à rendre à personne. Que dit le Christ à ce propos?
Saint Paul dit que l'union de l'homme et de la femme dans le mariage est une à l'image de l'union du Christ et de l'Église.

La sexualité a été créée et voulue par Dieu dès l'origine, pour que l'homme et la femme vivent une communion à l'image de la communion trinitaire.

Si un homme et une femme ont des relations sexuelles en dehors des liens du mariage, pour leur propre plaisir et non par amour, juste pour éviter des frustrations, ils se mettent en dehors de l'alliance que Dieu propose aux chrétiens, tout simplement.
Amour et Responsabilité

Avatar de l’utilisateur
Amour&Responsabilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 253
Inscription : jeu. 03 nov. 2011, 12:46
Localisation : Lyon
Contact :

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Amour&Responsabilité » mar. 22 nov. 2011, 13:08

hv88 a écrit :Bonjour,

Comme beaucoup j'ai du mal à être vraiment chaste.
Depuis quelques années, je me suis laissée prendre au piège de la masturbation.
J'ai envie de m'en sortir, mais je manque de volonté.

J'ai entendu dire qu'il existait des logiciels pour être "surveillé" par un ami qui reçoit une alerte si on est passé sur un site classé X.
Est-ce que l'un de vous connaîtrait un de ces logiciels?

Je sais que ma démarche n'est sans doute pas la meilleure, je devrais d'abord chercher à éviter le péché parce que c'est mal en soi et non parce que je ne veux pas avoir honte devant un ami, mais j'ai essayé et je n'y arrive pas...

Merci de votre aide!
Comme Anonymus, je vous conseillerais d'essayer d'abord un logiciel de contrôle parental.

Ce n'est pas moins bon de prendre des petits moyens pour sortir du péché quand on n'arrive pas à le faire par sa propre force.
C'est au contraire plus humble que d'essayer d'y arriver absolument par soi-même, ça vous rapproche du Christ en lui montrant que vous avez conscience de votre besoin d'être sauvé tout en ayant vraiment le désir de sortir du péché !
Amour et Responsabilité

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités