Le problème avec l'euthanasie

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1239
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le problème avec l'euthanasie

Message non lu par Foxy » dim. 08 mars 2020, 23:09

Kerygme a écrit :
dim. 08 mars 2020, 21:45
@Antoine75

Petite confirmation concernant mes propos plus haut car - hasard du calendrier - ce week-end dans mon cycle de formation nous avions un médecin (chrétien) intervenant venu traiter des questions éthiques, notamment sur l'état végétatif chronique.

Dans le triangle de Ricoeur qui traite de l'éthique se pose le principe d'autonomie pour la personne concernée. Par ce principe, l'expression écrite de sa volonté par un document s'appelle : les directives anticipées (formulaire inclus). En plus d'avoir une base juridique, elles sont contraignantes pour le médecin.

Si vous avez un « Dossier Médical Partagé », vous pouvez aussi les faire enregistrer dedans.

Donc Antoine75, si vous avez une crainte à ce niveau il suffit d'exprimer votre volonté sur ce formulaire, et éventuellement en avoir une copie sur vous.
Bonsoir Kerygme

Et ce formulaire, à qui faut-il le demander ?
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 943
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Le problème avec l'euthanasie

Message non lu par Kerygme » dim. 08 mars 2020, 23:51

Foxy a écrit :
dim. 08 mars 2020, 23:09
Et ce formulaire, à qui faut-il le demander ?
Bonsoir Foxy,

Cliquez juste le lien "les directives anticipées", il s'affichera et vous le trouverez en bas (2 formulaires possibles). Vous n'aurez plus qu'à le sauvegarder.

Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1624
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Le problème avec l'euthanasie

Message non lu par zelie » dim. 12 juil. 2020, 10:22

Bonjour,
je poste sur ce fil car le fil dédié spécialement au cas de Mr Vincent Lambert est verrouillé.
Des nouvelles des parents de Vincent Lambert, un an après.
https://www.francetvinfo.fr/societe/eut ... 41667.html

Les idées sont toujours aussi claires, rien n'a changé, même pas d'un iota: la même sidération, la même interrogation.
La souffrance de la perte d'un enfant et de toute une famille. Le deuil impossible et la dépression.
Mais au milieu de tout ça, un détermination incroyable.
Vous ne parvenez pas à accepter l'arrêt des soins ?

Non, non, non ! On a supprimé mon fils, on l'a supprimé ! Il n'était pas en fin de vie ! Il n'était pas en mort cérébrale, mon fils ! Non, jamais je n'accepterai qu'on ait tué mon enfant. Vincent n'était pas en fin de vie. Pourquoi eux prennent la décision de le supprimer ? Même s'il n'y avait pas d'amélioration, on ne jette pas les gens comme un Kleenex ! Comment se permettent-ils de prendre la décision à sa place ? Vincent était infirmier, il aurait pu laisser des directives anticipées. Il le savait. Jamais, jamais.

La mort de Vincent vous apporte-t-elle cependant un peu d'apaisement ?

Aujourd'hui, je me dis qu'il est parti dans un meilleur monde. J'ai la foi, je n'ai pas honte de le dire. On nous a assez critiqué parce qu'on avait la foi. On nous a traités d'intégristes, mais voyez, j'ai l'espérance.

Pour vous, était-il concevable que Vincent reste dans le même état des années et des années encore ?

Concevable ? On n'avait pas choisi. Vincent non plus ne l'avait pas choisi. Ça n'arrive pas qu'aux autres. Plusieurs personnes voulaient nous le prendre dans des maisons spécialisées. Vincent n'aurait pas fait un centenaire, ça aurait coûté moins cher que les journées d'hôpital. Jamais on a essayé cela. Jamais.

(...)Je ne me tairai pas, je dirai les choses jusqu'au bout, jusqu'à mon dernier souffle s'il le faut.
Elle a tellement raison.
Si on ne manifeste plus rien après la mort par euthanasie des personnes, alors on perd un terrain qui sera gagné par des personnes qui façonneront le monde de nos enfants pour demain.
Le fil après la mort de Vincent a été verrouillé. Je comprends qu'il ait fallu une pause. Mais sa mort ne règle en rien la réflexion sur l'euthanasie. Au contraire, elle soulève encore pas mal de questions, le deuil impossible des familles signale bien quelque chose. Ne plus pouvoir en parler librement est dommage parce que cela casse une dynamique de réflexion, une chance d'appeler à réfléchir sur une de ces évidences que la société d'aujourd'hui nous sert sans même que l'on s'en rende compte.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le problème avec l'euthanasie

Message non lu par Altior » dim. 12 juil. 2020, 20:46

Ce qui s'est passé avec monsieur Lambert est une honte pour l'humanité. Un déni de civilisation. Et quand on pense qu'on n'a jamais tant parlé des droits des handicapés comme de nos jours! Du moins, les spartiates les jetaient dans le vide. Les nazis les faisaient une injection létale. C'était quand même mieux que de les faire mourir à feu lent, de faim et de soif.

Mais je m'attendais à ça, de la part des médecins athées. De la part des juges athées. De la part des journalistes athées. Par contre, je ne m'attendais pas de voir plein de soi-disant catholiques qui leur donnent raison. J'ai eu, encore et encore, l'impression de vivre sur une autre planète et d'avoir une autre religion. C'est, sans doute, parce que je suis intégriste. Comme les parents de monsieur Lambert. J'ai toujours dit que le jour viendra quand l'intégriste ne sera plus seulement celui qui défendra la doctrine de Saint Pie X concernant le règne social de Notre Seigneur, mais aussi celui qui défendra la doctrine des papes de l'après-concile sur la valeur de la vie depuis son début jusqu'à sa fin naturelle. Et nous voilà arrivés! Nous y sommes! Vous pensez que faire un avortement c'est tuer un enfant ? Vous êtes intégriste! Vous pensez que tenir captif un tétraplégique et lui arrêter eau et nourriture c'est la mise à mort d'un être sans défense ? Ah, là là, mais quel intégriste!

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 626
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Le problème avec l'euthanasie

Message non lu par Gaudens » dim. 12 juil. 2020, 22:24

Pour le coup, Altior, je crois bien que nous sommes d'accord, hélas. Mais ne perdons pas l'espérance ni même l'espoir que ce climat délétère change.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités