Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
pierrot2
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 501
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par pierrot2 » dim. 21 avr. 2019, 2:42

Lorsqu' un quidam donne toute apparence de sceller avec vous un accord, et que, quelques temps après que vous l'ayez accepté, il vous apprend que cet accord nuit à une tierce personne, comment réagir?

-Vous sentiriez-vous le débiteur de la tierce personne, et en dégageriez-vous des nécessités pour vous de vous astreindre à la dédommager, ou, à vous sentir simplement son obligé(e)?

-Instaureriez-vous au contraire une vision des choses qui imputerait la responsabilité de la nocivité au quidam, lequel aurait négligé de vous informer en temps et en heure des conséquences fâcheuses pour la tierce personne?


En effet, un consensus partagé parmi les plus répandus étant à mon sens de réprimer sa propre méfiance ( tout en ne négligeant pas la vigilance ) en vue de fluidifier la communication, votre vigilance n'aurait pas suffi à vous avertir de votre implication, même inconsciente, dans ce qui nuit à la tierce personne. Vous lui (la tierce personne) auriez donc réellement causé du tort, même si c' était non-intentionnel.

Comme disent les psys, "réparer" deviendrait-il votre objectif, ne serait-ce que pour ne pas propager une image indifférente de l'évangile, en tant que chrétien(ne)?


-Autre réaction, inspirée du christianisme?

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1159
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par zelie » dim. 21 avr. 2019, 14:04

Arrêter immédiatement tout acte qui serait dommageable à la tierce personne, ne serait-ce que d'un point de vue moral, sans aller jusqu'à y mêler le christianisme, mais pourquoi pas, si ceci peut aider cela.

Mais ce qui reste flou, c'est qui a fait quoi?
Parce que si l'accord dont vous parlez, c'est l'accord sur le climat ou quelque chose du genre, ça va être nettement plus compliqué d'arrêter de polluer les tierces personnes... c'est un noeud gordien collectif.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

pierrot2
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 501
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par pierrot2 » dim. 21 avr. 2019, 16:27

zelie a écrit : Arrêter immédiatement tout acte qui serait dommageable à la tierce personne, ne serait-ce que d'un point de vue moral
Bonjour Zélie,

Je crois cependant que le christianisme est aussi nécessaire à la morale que la femme peut l' être à l'homme. D'où l'orientation chrétienne de ma question.


Je ne souhaite pas dire en quoi consiste l'acte immoral;
supposons qu'un pari avec le quidam vous ait mise au défi de faire un carton en plein cœur d' une silhouette d'homme dessinée sur une feuille, comme on le voit souvent dans les films policiers. Vous avez accepté, et la balle a atteint la cible à l'endroit en question.
Or, derrière la cible se trouvait un homme véritable, tué par votre projectile. Vous ignoriez sa présence, mais à présent, cet homme est mort. Le quidam, lui, savait..


Vous sentiriez vous fautive de cet homicide non intentionnel, ne serait-ce que de ne pas vous être assurée qu' il y avait quelqu'un à cet endroit? Pensez-vous que le quidam porte la faute intégralement?

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1159
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par zelie » dim. 21 avr. 2019, 17:29

waow elle est tordue votre question.
Pour moi, cacher quelqu'un derrière une feuille de tir est impossible. En clair, il y a la prudence élémentaire, le principe de précaution dont on s'assure automatiquement, et qui permet de faire échouer bien des complots de type de celui-ci.
Il y a le degré de confiance avec le quidam : si c'est un ami, on le connait de longue date, et il y a de grandes chances que ce soit quelqu'un de confiance. Si ce n'est pas un ami, il n'y a pas de marché, il passe son chemin. si malgré que ce ne soit pas un ami vous faites un marché avec lui, c'est vous l'imbécile.
Si on s'est fait avoir dans les termes que vous dites de la part de quelqu'un au-dessus de tout soupçon, c'est une trahison, une manipulation; on vous a sciemment amené à faire quelque chose d'apparence innocente, mais de fait abominable, en sachant pertinemment qu'il fallait vous y amener par le mensonge, sinon vous n'auriez pas été d'accord. On dirait un résumé de la bataille spirituelle du 20ème siècle cette histoire!

Et le Christ là-dedans? D'abord, il nous a donné un cadre pour nous protéger, son enseignement, dans lequel nous devons avoir la patience de nous auto-former et de nous fortifier avant de prétendre savoir juger de nos propres ailes.
Ensuite, si on doute, il y a la prière, et dans la prière, le discernement, qui se fait sous l'aile de Dieu, pour peu qu'on veuille bien se laisser guider.
Si malgré tout cela le piège s'est refermé sur vous: allez porter plainte à la police si c'est possible.
Coupez les ponts avec cet "ami" , au moins ça, si vous ne pouvez faire plus.
Essayez de réparer le mal que vous aurez fait à la personne "cachée derrière la feuille"; c'est le travail de votre "ami", qu'il ne fera pas, alors faites au mieux. Tout en comprenant que si vous avez été le "tireur", vous êtes aussi "victime" dans l'histoire.
Prenez soin de vous, restaurez en vous ce qui a été brisé par "l'ami".

Mais bon, vous ne voulez pas profiter de la joie de Pâques plutôt que de vous torturer ainsi?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

pierrot2
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 501
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par pierrot2 » dim. 21 avr. 2019, 18:10

zelie a écrit : Mais bon, vous ne voulez pas profiter de la joie de Pâques plutôt que de vous torturer ainsi?
Il est bien possible que j' aie une inclinaison pour l' autoflagellation. Vous avouerez peut-être qu' il y a de quoi, cependant.
Je vais essayer de suivre votre conseil, merci Zélie!
Juste une chose, svp: Qu' appelez-vous:
zelie a écrit :la bataille spirituelle du 20ème siècle!
?

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1159
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par zelie » dim. 21 avr. 2019, 21:01

on vous a sciemment amené à faire quelque chose d'apparence innocente, mais de fait abominable, en sachant pertinemment qu'il fallait vous y amener par le mensonge, sinon vous n'auriez pas été d'accord. On dirait un résumé de la bataille spirituelle du 20ème siècle cette histoire!
Le diable, à travers les tentations, nous amène à admettre, à tolérer, puis à désirer, puis à faire, puis à aimer, puis à défendre becs et ongles ce que nous n'aurions jamais fait si nous étions restés sous la bannière de l'Eglise Catholique, ardents en prière et en discernement. Mais la lassitude est humaine, la naïveté aussi.
Par tentation, j'entends la science qui nie Dieu chaque jour un peu plus, le pouvoir, l'orgueil, l'accumulation de richesses, les décisions contraires à l'esprit de l'Evangile, comme l'avortement, tous ces faits de sociétés qui ont creusé l'écart entre la religion et la société depuis plus d'un siècle. Et puis un jour on se dit "comment on en est arrivé là?" etc.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

pierrot2
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 501
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Participant malgré soi du fait accompli : Comment réagir?

Message non lu par pierrot2 » lun. 22 avr. 2019, 4:30

zelie a écrit : Par tentation, j'entends la science qui nie Dieu chaque jour un peu plus, le pouvoir, l'orgueil, l'accumulation de richesses, les décisions contraires à l'esprit de l'Evangile, comme l'avortement, tous ces faits de sociétés qui ont creusé l'écart entre la religion et la société depuis plus d'un siècle. Et puis un jour on se dit "comment on en est arrivé là?" etc.
Merci beaucoup, Zélie

Vous avez au minimum toute ma sympathie

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités