De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10187
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Fée Violine » ven. 14 sept. 2018, 14:10

Dans mon milieu chrétien, avait été relevé il y a très très longtemps, un cas de pédophilie : la personne avait par conséquent été excommuniée. Mais nous n'avions pas à cette époque l'idée de la signaler aux autorités civiles.

Il y a peut-être eu d'autres cas, notamment dans les campagnes reculées.
Voilà, je crois que c'était le problème : à l'époque, personne n'avait l'idée d'en parler en public, pas plus dans les milieux chrétiens que dans les autres. Maintenant, rétrospectivement, on trouve ça horrible, mais à l'époque on n'y pensait pas.

Avatar de l’utilisateur
Jesper Andieu
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : ven. 07 sept. 2018, 9:20
Conviction : Évangiles

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Jesper Andieu » ven. 14 sept. 2018, 14:27

Pour ce qui concerne l'Allemagne:

"Le bilan de l'enquête est d'autant plus accablant qu'il ne représente «qu'un ordre de grandeur minimal»
« Je ne me reconnais, en pensée, aucun maître en dehors de Dieu »
Lucien Jerphagnon

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Censor
Censor
Messages : 90
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Sam D. » ven. 14 sept. 2018, 15:55

zélie a écrit :
Mais alors, comment se fait-il que les bergers de l'Eglise,[...] n'aient pas tout de suite réagi de façon à protéger l'enfant, et à protéger d'autres futurs enfants? Comment se fait-il que tant de prêtres aient été "protégés", et le sont encore aujourd'hui?
Oh je crois que c'est assez simple : cléricalisme, sentiment de caste, certitude d'être nanti d'une autorité et de n'avoir à rendre de comptes à personne, sentiment d'impunité, ivresse du pouvoir. Avant tout, préserver la réputation de l'institution, quitte à sabrer la morale s'il le faut...

Nil novi sub sole, mais je comprends votre désarroi...
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Avatar de l’utilisateur
Jesper Andieu
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : ven. 07 sept. 2018, 9:20
Conviction : Évangiles

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Jesper Andieu » ven. 14 sept. 2018, 16:00

Quand L'Église devient plus importante que Dieu, elle devient aussitôt une idole.
« Je ne me reconnais, en pensée, aucun maître en dehors de Dieu »
Lucien Jerphagnon

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3914
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Kerniou » sam. 15 sept. 2018, 11:02

En France, par exemple, où règne l'anti cléricalisme, il s'agissait de ne pas ternir la réputation de l'église ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1209
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar prodigal » sam. 15 sept. 2018, 11:47

Il me semble toutefois, sans du tout vouloir excuser les coupables, extrêmement difficile de dénoncer un confrère dont on pense qu'il a commis des crimes pédophiles.
Imaginez : il y a le doute, d'abord, car les pédophiles n'apparaissent pas forcément comme des monstres. Et puis c'est si tentant de se dire qu'une pareille horreur ne se reproduira plus, et que le silence fait moins de mal que la dénonciation aux autorités civiles.
Je ne dis pas cela pour excuser, mais parce que je crois qu'il n'est pas nécessaire de chercher midi à quatorze heures pour comprendre pourquoi tant de crimes furent passés sous silence.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Jesper Andieu
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : ven. 07 sept. 2018, 9:20
Conviction : Évangiles

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Jesper Andieu » sam. 15 sept. 2018, 16:52

Parce qu'en effet ces personnes se sont montrées incapables de faire la vérité. :/
Apparemment leurs méthodes sont amplement relayées. C'est sans doute un geste d'église de protéger le criminel et de censurer la victime. Ou du moins d'une certaine conception avariée de l'Église. Je crois que les catholiques ne se relèveront de ces choses que quand ils auront enfin compris que c'est la foi que Jésus cherche, et que des mitres il n'a que faire.
Pierre, premier évêque, écrit: "Le jugement commence par l'église". 1 Pierre 4.16.
Inutile de vous dire qu'il y aura des surprises. :diable:
Ce n'est pas moi qui ai dis: "On reconnait l'arbre à ses fruits."
« Je ne me reconnais, en pensée, aucun maître en dehors de Dieu »
Lucien Jerphagnon

la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar la Samaritaine » dim. 16 sept. 2018, 22:45

J'ai mal, si mal à mon Eglise... parfois je me surprends à fuir la messe, à ne plus vouloir de cette Eglise, à me dire que peut-être je trouverais moins salaud ailleurs... Je vomis ces gens qui défigurent l'Eglise. Qui défigurent l'authenticité et la valeur de ce que je suis, nous sommes, nous chrétiens, à la face du monde entier.
Nous pouvons désormais être des torches brûlantes, nous démener pour témoigner : qui est encore assez con pour devenir un catholique par conversion et confier son enfant à un prêtre qu'il ne connaîtrait pas sur le bout des doigts? Même nos descendants se barrent de cette "religion pourrie par une trop mauvaise image"!!!
(….)
Mais l'Eglise a attendu quoi pour réagir? Le dégel? Nan, même pas ça, elle a attendu que les journaux s'en emparent et que des paniques morales se créent!! Elle a attendu que les victimes parlent, parlent, parlent de plus en plus fort, sortent des lettres de doléances aux évêchés, des commissariats tenus au secret, pour s'adresser aux journalistes: parce qu'il n'y a que ce degré de honte qui a finit par la faire réagir!

Ce qui me heurte dans l'Eglise, ce n'est pas tant que dans une sélection de prêtres elle ait laissé passer des brebis galeuses; c'est impossible, même pour un expert, de certifier qui va être pédophile un jour, et qui ne le sera pas. Je comprends la tâche ardue et impossible à la fois. Mais alors, comment se fait-il que les bergers de l'Eglise, les évêques et plus, jusqu'aux papes, quand ils ont eu vent d'une plainte de famille ou d'un enfant, ou même un soupçon envers un de leur prêtre, qui s'enfermait un peu trop souvent avec des enfants, etc. n'aient pas tout de suite réagi de façon à protéger l'enfant, et à protéger d'autres futurs enfants? Comment se fait-il que tant de prêtres aient été "protégés", et le sont encore aujourd'hui? Comment se fait-il qu'un primat des Gaules au 21ème siècle laisse échapper un "ouf, les faits sont prescrits" devant un micro ou des oreilles publiques!!!??? Cela interpelle grandement sur la mentalité des responsables religieux quand même!! Quelle était la pensée, le désir de ne pas voir de tant de responsables pour laisser s'alimenter tant de réseaux d'enfants à agresser?
(….)
Et s'il a fallu tant de buzz médiatiques répétés, extrapolés, exagérés et reportés dans le monde entier jusqu'à la diffamation (c'est la définition d'une panique morale au passage) pour qu'Elle bouge, honte à Elle, et c'est bien fait. Elle aurait tant et tant pu faire avant pour ne pas en arriver là! Mais des fois il faut toucher le fond pour réagir enfin... Zélie
Grand merci Zélie pour votre sainte colère. Je la partage entièrement.
Je suis particulièrement attérée par l'Irlande : 14000 victimes encore en vie, âgées de 50 à 80 ans se sont fait connaitre, 14000 victimes de prêtres pédophiles ! Et sans compter les mauvais traitement humiliants des religieuses, les Magdalens Sisters qui ont tenu en esclavage des milliers de "filles perdues", arrachant de force les bébé des filles mères et les faisant adopter contre leur gré,
et le charnier de Tuam !!!
les ossements de 800 enfants ont été découverts sur le site d'une institution tenue par des religieuses de 1925 à 1961, des enfants orphelins ou arrachés aux filles mères morts de négligence et de mauvais traitements… Nos frères irlandais se prennent toutes ces révélations de plein fouet et un certain nombre de Catholiques pratiquants ont décidé de ne plus aller à la messe "parce que les prêtres leur ont fait trop de mal" et vont prier les uns chez les autres, comment leur en vouloir ?
Certes, ces évènements se terminent en grande majorité dans les années 80, l'Eglise actuelle d'Irlande et sans doute plus saine qu'elle ne l'a jamais été mais le mal est fait et toute la boue remonte en surface.


Franchement ? Si je n'avais pas l'amour de l'Eglise chevillée au corps depuis que le Christ est venu à ma rencontre avec une grande force et m'a demandée d'être son amie, je crois que je vomirais l'Eglise actuellement… Pourquoi tous ces hommes de Dieu ont ils laissé faire ? Je crois que c'est toute la société catholique qui était partie prenante de ce système. Les films Magdalens sisters et Spotlight le montrent bien. Le clergé vit un silence institutionnalisé mais on voit bien que les parents participent, des avocats participent…
Le très beau livre d'Isabelle de Gaulmyn le montre bien ("Histoire d'un silence", sur l'affaire de Lyon) : en 15 ans, dans les années 80 et 90, Preynat abuse d'une centaine de garçons. A l'époque, des bruits courent, des parents parlent entre eux, quelques parents écrivent à l'évêque mais finalement personne ne porte plainte : ni l'évêque (qui déplace le prêtre), ni les parents… Un certain nombre de parents refusent de croire leurs enfants, d'autres leur demandent de ne plus en parler et ceux qui les croient ne portent pas plainte non plus.


Pour que le mal puisse agir, il faut que des gens gentils le laissent faire, c'est une règle, les méchants ne sont pas assez nombreux pour que le mal agisse seul. Il faut que la lâcheté, l'inconscience environnantes servent de terrain au méchant. Et puis parfois il ya quelques saints ou héros qui se lèvent... Il ya du en avoir mais on leur a dit de se taire ou on ne les pas cru comme la jeune institutrice du film "le silence des Eglises" qui est virée parce qu'elle commence à poser des questions au prêtre (film tirée d'une histoire vraie, l'affaire Pican)

Alors, comment est ce possible dans un environnement chrétien ? Comment se fait-il que la foi chrétienne ne rende pas la chose moins possible que dans l'Education Nationale ou les colonies de vacances ?Comment se fait-il par exemple que la méchanceté, l'humiliation, l'absence d'empathie au point d'arracher les bébés à leur mère a été institutionalisée dans un monde de femmes consacrées à Dieu et ce sur des décennies ou des siècles ?
C'est une réalité que nous prenons en pleine face et qui justifie tout à fait que des non-croyants disent "Pourquoi aller chez vous si vous n'êtes pas mieux que les autres , voire pire, à quoi sert votre Dieu ?" Ben oui. Si la foi en Dieu ne nous donne pas du courage, de la clairvoyance, un sens aigu des priorités, c'est qu'elle n'a pas d'intérêt visible, autant aller à la piscine plutôt qu'à la messe… je provoque mais c'est une vraie question à affronter, à ne pas fuir, nous ne pouvons pas dire que "quelques brebis galeuses ont mal agi parmi la majorité agissait bien". Non, la majorité s'est montré aveugle, veule, lâche, bête et pas du tout éclairée par l'Esprit Saint.

Dire que j'ai mal à mon Eglise ? le mot est faible et si j'habitais en Irlande, si j'entendais en direct toutes ces victimes, je ne serais pas loin de la dépression.


Quand à l'affaire de Lyon : "Dieu merci les faits sont prescrits"....J'ai réfléchi et je crois que le père Vignon, qui a lancé la pétition appellant à la démission de l'évêque a raison. Pour ces mots là, il devait démissionner, pour l'honneur, pour les enfants, même et surtout si c'est un gars bien, s'il a fait de son mieux même s'il s'est trompé, si sa langue a fourché alosr qu'il pensait autrement, même ! un lapsus trahit une vérité insonsciente et cette vérité c'est l'aveuglement généralisé et criminel, cette ombre satanique qui a plané et qui plane encore dans l'Eglise.
Et oui l'Eglise n'a pas fait son méa culpa d'elle même, c'est la pression médiatique qui la pousse à se réformer, quand je pense que certains Catholiques se plaignent de persécution des médias sur le sujet. mais heureusement !!! heureusement qu'on nous persécute et qu'on ne nous passe plus rien, c'est grâce à cela que les enfants sont et vont être mieux protégés !

Bon , je vais tenter de prier ce soir. Après tout, nos pères ont survécu aux moines soldats auteurs de massacres, aux grands inquisiteurs, aux tortures, à la dureté de cœur de tous ceux qui au cours des siècles ont privilégié la loi à l'amour au mépris des petits et des faibles. Nous allons peut-être survivre à la pédophilie, je parle de survie morale et d'Espérance...

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10187
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Fée Violine » lun. 17 sept. 2018, 14:57

J'avoue que je ne comprends pas ces réactions furieuses. En quoi les crimes des Irlandais ou des Américains du passé devraient-ils nous inciter à en vouloir aux prêtres de nos pays, qui se dévouent sans compter, et qui en plus se font mal voir par l'opinion dominante ?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar PaxetBonum » lun. 17 sept. 2018, 15:25

Comment se fait-il que la foi chrétienne ne rende pas la chose moins possible que dans l'Education Nationale ou les colonies de vacances ?
C'est pourtant le cas.
Les crimes pédophiles sont majoritairement commis dans le cadre familiale, et l'éducation nationale.
Le pape le rappelait : 'quand un avion s'écrase il occulte tous ceux qui arrivent à destination'.

Quand à l'affaire de Lyon : "Dieu merci les faits sont prescrits"....J'ai réfléchi et je crois que le père Vignon, qui a lancé la pétition appellant à la démission de l'évêque a raison.
Pour l'affaire de Lyon je rappelle que l'on demande la tête de Mgr Barbarin alors que les faits remontent à 3 archevêques avant lui…
Qu'un prêtre fasse une pétition contre son évêque cela montre qu'il n'a rien compris à l'Eglise.
Mgr Barbarin a déjà signifié au pape qu'il lui remettrait sa démission si celui-ci la voulait, le pape a à ce jour refusé.
Cette affaire est complexe car nombre veulent la tête du primat des Gaules car il s'est clairement exprimé sur de nombreux sujets à propos desquels les autres évêques préfèrent se taire sachant les foudres qu'ils vont recevoir.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar PaxetBonum » lun. 17 sept. 2018, 15:27

J'avoue que je ne comprends pas ces réactions furieuses. En quoi les crimes des Irlandais ou des Américains du passé devraient-ils nous inciter à en vouloir aux prêtres de nos pays, qui se dévouent sans compter, et qui en plus se font mal voir par l'opinion dominante ?
Cela vient de la politiquement correcte idée de repentance sur tous les sujets : au nom de tout ce qui a pu se passer auparavant, nous devons nous sentir coupable de ce que nous n'avons pas commis et accepter toute brimade et humiliation en réparation…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Jesper Andieu
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : ven. 07 sept. 2018, 9:20
Conviction : Évangiles

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Jesper Andieu » lun. 17 sept. 2018, 15:49

J'avoue que je ne comprends pas comment on peut ne pas être furieux.
L'Église est sensément la manifestation de la résurrection dans un monde qui se perd. Elle parle et s'exprime au nom de la vérité, rien de moins. Elle a été fondée pour rendre témoignage de l'amour de Dieu pour les hommes manifesté en Jésus-christ.
La vie morale qu'elle préconise depuis des siècles avec force à tous ceux qui se disent de ses membres est d'une exigence extrême.
Elle porte sur tous les domaines de la vie corporelle, psychique et spirituelle. Elle est l'entité qui divulgue un catéchisme très strict
dans lequel elle utilise à la fois la carotte et le bâton pour amener les foules à rescipicence..
Jésus affirme qu'il faut faire "de bonnes œuvres, afin qu'en les voyant, les gens glorifient Dieu."En réalité les œuvres, matérielles ou morales ont comme premier objectif de manifester la réalité de la grâce aux yeux profanes, elles doivent être d'abord un témoignage.
Or venant des autorités issues de son propre sein, c'est à l'exact contraire qu'on assiste. Si on reconnait l'arbre à ses fruits, on a des raisons d'être inquiet. Vous dites que ce n'est pas pareil ici. ce qui est faux: L'Église étant universelle ne correspond pas aux artifices que sont les frontières politiques, c'est à l'ensemble du CORPS que ce mal est fait ! Il éloigne les gens de Dieu, il fait douter de son amour, il permet aux persifleurs de multiplier leurs arguments, il contredit la raison d'être même de l'église, il jette les gens dans les bras d'églises autres et dont beaucoup ont des vues financières sur la foi. Elle discrédite notre foi et rend suspect notre discours. Si St Paul avait "livré à Satan le corps d'un homme qui couchait avec sa belle-même ("afin que l'âme au moins soit sauvée") qui dirait-il de ceux qui violent les enfants de ceux qui voulaient simplement leur transmettre les rudiments de la foi ?
Assez de compromis, c'est d'autant plus inexcusable qu'on est supposé être le témoin des vertus divines dans le monde.
"Ne vous mêlez pas des œuvres des ténèbres, dénoncez-les plutôt !" Éph.5.11
Alors si vous aimez l'église, faites comme le dit l'apôtre, plutôt que de finasser en soutenant l'infâme, par amour pour elle, insurgez-vous plutôt. Quand je suis avec des amis protestants, ils me disent ne pas comprendre comment je peux encore rester dans une telle église, et plus ça va, plus mes raisons de le faire s'amenuisent.

Ici, la récrimination doit être collective - et à bon escient, puisque nous sommes tous membres d'un Corps, pas d'une corporation:
1 Corinthiens 12 26: "Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. 27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.
Et parce que l'église prêche la communion des saints, ce ne sont pas quelques paroissiens de notre temps qui sont concernés, mais la totalité du corps mystique. Car l'Église (comme corps) est objet de foi: "Je CROIS en l'église" etc. Autrement dit l'agression dont il est question est d'abord un agression sur l'ensemble du CORPS du Christ.
Si vous pouvez trouver des excuses à cela, demandez vous plutôt si vous être vraiment dans ce Corps.

"Là où est l'Esprit saint, là est l'Église" précise ST Augustin, et croyez-m'en, le St Esprit est à l'œuvre dans le monde bien au delà des murs du Vatican.

Alors comment faire défiler des gens dans les rues contre le mariage pour tous (Question de libre arbitre pour ceux qui font ce choix) quand dans le même temps on couvre des milliers d'actes de pédophilie (Pour lesquels aucun enfant ou autre n'était consentant ?)
« Je ne me reconnais, en pensée, aucun maître en dehors de Dieu »
Lucien Jerphagnon

Bassmeg
Quæstor
Quæstor
Messages : 336
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Bassmeg » lun. 17 sept. 2018, 17:47

Comment se fait-il que la foi chrétienne ne rende pas la chose moins possible que dans l'Education Nationale ou les colonies de vacances ?
C'est pourtant le cas.
Les crimes pédophiles sont majoritairement commis dans le cadre familiale, et l'éducation nationale.
Le pape le rappelait : 'quand un avion s'écrase il occulte tous ceux qui arrivent à destination'.
Quand à l'affaire de Lyon : "Dieu merci les faits sont prescrits"....J'ai réfléchi et je crois que le père Vignon, qui a lancé la pétition appellant à la démission de l'évêque a raison.
Pour l'affaire de Lyon je rappelle que l'on demande la tête de Mgr Barbarin alors que les faits remontent à 3 archevêques avant lui…
Qu'un prêtre fasse une pétition contre son évêque cela montre qu'il n'a rien compris à l'Eglise.
Mgr Barbarin a déjà signifié au pape qu'il lui remettrait sa démission si celui-ci la voulait, le pape a à ce jour refusé.
Cette affaire est complexe car nombre veulent la tête du primat des Gaules car il s'est clairement exprimé sur de nombreux sujets à propos desquels les autres évêques préfèrent se taire sachant les foudres qu'ils vont recevoir.
Nous n'avons pas le meme avis. S'il etait innocent, il aurait dit "Dieu merci, cette histoire est fausse.". Or, ce n'est pas ce qu il a déclaré. De plus j'ai été victime d'un de ses complices, comme tant d'autres enfants.

Je pense vraiment qu il doit demissionner et être sanctionné pénalement parlant. Les crimes sexuels sur mineur(e)s, je n'en veux plus dans ma religion. Ça a assez duré. Et le fait que ca dure depuis très longtemps et qu'il n'a pas été le premier à couvrir des crimes n'est pas un argument recevable. C'est juste un sophisme de la double faute. Ça ne l'excuse pas, bien au contraire. Un mafieux dit il "Oui, bon, d'accord, j'ai fait du mal aux gens, mais mes predecesseurs aussi, alors, bon, je suis pas vraiment condamnable..."? NON.

Qu'un évêque ou un archevêque prenne la foudre si jamais il dénonce des crimes pedophiles, on s'en fiche. S'il dénonce ces crimes, il y met fin. POINT. Si il ne les dénonce pas, il devient complice. Re-point. Et si il ne les dénonce pas, couvre les agissements de criminels, loue Dieu pour la prescription des faits ( :mal: comme si Dieu avait agi pour que les faits soient prescrits au moment de leur révélation publique... on rêve...)

Alors moi, je trouve que ce monsieur n a rien a faire au grade qu il occupe dans l'Église, parce qu il me fait honte en tant que catho,
mais en plus, je crois que si sa complicité passive dans ces crimes est averée mais attendons le procès pour utiliser autre chose que le conditionnel), alors sa place serait plutot dans une prison ou un hôpital, de sorte qu il ne puisse plus faciliter et couvrir des centaines d'actes criminels.

Pour le bien de la population. Je me fiche que 10 ou 20 personnes impliquées dans ces crimes prennent la foudre. Ce que je veux, c est que ca s arrete et que ca se reproduise plus.

Et aussi, si c est pas trop demander, que plus personne n ose dire "Dieu merci. Les faits sont prescrits". C est une des pires choses que j ai entendu prononcer par un membre du clergé, avec le fameux "Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens".


[Orth. svp]

SergeA
Senator
Senator
Messages : 876
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar SergeA » lun. 17 sept. 2018, 18:32

Juste une suggestion:

- partons sur 20.000 prêtres ou religieux en France et disons qu'une vingtaine d'entre eux sont des pédophiles (c'est bien triste, mais les prêtres sont aussi des hommes et par définition faillibles, être prêtre ne fait pas devenir saint)
- 4.000.000 de personnes, juste en France, se disent avoir été victimes d'inceste ( https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 46442.html ) ; on peut, vous me l'accorderez, rapprocher l'inceste (en général pratiqué sur des mineurs) à de la pédophilie. Cela concernerait donc en gros 1 famille sur 20 ? ou je me trompe ?

En premier lieu on pourrait dire que devenir prêtre induit quand même un comportement meilleur :
- un homme normal peut céder à ses pulsions pédophiles 1 fois sur 20
- un prêtre normal peut céder à ses pulsions pédophiles 1 fois sur 1000

Même si la pédophilie pratiquée par un prêtre est odieuse, comme n'importe quelle autre (n'oublions pas toutes ces victimes de pédophilie familiale), ne trouvez -vous pas qu'il existe comme une sorte de disproportion médiatique ?

N'y a t-il pas un risque élevé que ceux qui montrent l'église catholique du doigt en la décrivant comme un repère de pédophiles se trompent de cible et à la limite se peut-il que ceux là soient pédophiles eux même (1 famille sur 20 ça fait du monde) ? On peut se poser la question au vu des statistiques. Car les psychologues ont souvent observé que ceux qui crient "au loup" avaient souvent des choses bien sombres à leur actif (je me rappelle que tout gamin, on disait que c'était la poule qui chante qu'avait fait l’œuf ... et comme la vérité sort souvent de la bouche des même enfants ... bon, c'est pas très scientifique tout cela, mais j'adhère ... :) )

La question est posée.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Jesper Andieu
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : ven. 07 sept. 2018, 9:20
Conviction : Évangiles

Re: De la pédophilie dans l’Eglise Catholique

Message non lupar Jesper Andieu » lun. 17 sept. 2018, 18:56

Car les psychologues ont souvent observé que ceux qui crient "au loup" avaient souvent des choses bien sombres à leur actif
Si l'église n'avait pas dissimulée, il n'auraient pas crié au loup. Cette Écclésiolâtrie vous fait perdre le discernement: bientôt on va accuser les victimes. Non, comme l'a dit le pape, c'est un problème systémique: le modèle hiérarchique est fait de telle manière que le supérieur couvre l'inférieur afin que le "royaume" ne soit pas pris en faute. Comme dans n'importe quelle secte. Pour certains catholiques, il y a des gens (le clergé) qui seraient plus saints que les autres de manière statutaire...Enfin bref, le juridisme hérité de la Rome antique est entrain de se fissurer, et c'est la meilleure chose qui pouvait arriver à cette Église.
« Je ne me reconnais, en pensée, aucun maître en dehors de Dieu »
Lucien Jerphagnon


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit