Spermogrammes et masturbation

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar mike.adoo » lun. 03 mars 2014, 19:22

cher Mike,
Vous appelez "amour" la volonté de parents catholiques qui estiment qu'ils ont un droit à avoir un enfant
et que Dieu n'a pas le droit de leur interdire la conception d'un enfant en laboratoire par prélèvement d'ovule et masturbation du père.
Pour une question de déontologie , je n'ai jamais rencontré de parents " demandeurs " . En principe , ils désirent un enfant sans pour autant le revendiquer .
Je sais qu'ils ont une conversation avec un psychologue ... A chacun son travail . Je n'ai pas à juger leur point de vue . Si j'aide une femme âgée à traverser la rue , je ne lui demande pas au préalable si elle est communiste ...
Je considère à titre personnel qu'un enfant est un don et non un droit .
En ce qui concerne la conception dans un laboratoire , voici ce que j'en pense : Il y a des gens qui marchent et qui courent . D'autres , moins chanceux ne parviennent à se déplacer qu'avec des béquilles ... Vous me suivez ?

La vie et la mort sont proposées aux hommes, l’une ou l’autre leur est donnée selon leur choix. ( Ben Sirac le Sage 15,17 )
cher Mike,
... vous permettez à des fabricants d'esclaves d'agrandir leur cheptel

(esclave est pris ici au sens de personne humaine à qui l'on refuse l'égalité des droits, personne qui se voit attribuer des droits humains minorés, dans notre cas, on les prive du droit de naître des suite d'une union sexuelle entre mari et femme, on leur inflige le trauma sur survivant car le laborantin fabrique plusieurs oeufs humains et en met au congélo certains, en implantent certains. Il est traumatisant pour la personne de se dire pourquoi moi ? pourquoi ne suis-je pas comme mes "frères" de laboratoire dans le congélo ou dans le broyeur ?)
J'ai pris connaissance d'un site consacré aux enfants nés grâce ( ou à cause ) de la PMA . J'ai eu l'occasion de discuter avec la responsable de cette association qui est elle-même issue d'un donneur et avec son mari qui est dans le même cas . Effectivement , ils se considèrent comme des personnes humaines à qui l'on refuse l'égalité des droits, personnes qui se voient attribuer des droits humains minorés... Ce qu'ils veulent , c'est mettre un visage sur le donneur ; Savoir s'ils ont des frères et des sœurs et pouvoir se rencontrer ... Pour l'instant , on le leur interdit catégoriquement . Je pense que tout enfant a le droit inaliénable et absolu de connaitre ses parents et ses origines .

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3744
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Kerniou » lun. 03 mars 2014, 20:59

Cher Mike.Adoo, je crains que vous ne vous épuisiez avec Catholique pas du tout sexologue. Vous êtes de bonne foi et face à quelqu'un qui ne veut rien entendre de ce que vous lui dites et qui passe son temps à sabrer toute argumentation qui n'est pas la sienne, sans parler de ses extrapolations fantaisistes, procès d'intentions et autres détournements des propos tenus.
Vraiment, vous méritez mieux qu'un" pas sexologue du tout", pas très catholique dans son attitude jugeante, cassante et suffisante..
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Jean-Mic » lun. 03 mars 2014, 21:51

à Kerniou : :clap:

à Mike-adoo : Pourquoi continuer à débattre avec quelqu'un à qui vous parlez de procréation médicalement assistée (PMA) et qui vous répond gestation pour autrui (GPA), à qui vous parlez de couples en détresse et qui vous répond flammes de l'enfer, etc. ?

Les enseignements de l'Eglise et la morale évangélique sont une chose (et entendons-nous bien, je les partage). Mais les asséner comme autant de coups de matraque à son prochain, manier la casuistique à tout-va, ... en sont une autre (dans laquelle nul baptisé ne peut se reconnaître en vérité). Les grands pasteurs sont souvent d'authentiques théologiens ; les théologiens (et moralistes) auto-proclamés sont souvent de piètres pasteurs ...

Jean-Mic

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » mar. 04 mars 2014, 1:34

cher Mike

excusez moi mais je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "En ce qui concerne la conception dans un laboratoire , voici ce que j'en pense : Il y a des gens qui marchent et qui courent . D'autres , moins chanceux ne parviennent à se déplacer qu'avec des béquilles"

d'autre part, vous dites :
"Je pense que tout enfant a le droit inaliénable et absolu de connaître ses parents et ses origines"
vous ne voyez pas une contradiction avec ce que vous avez fait ?


Vous ne répondez pas sur le point suivant : si l'église condamne à tort la FIV homologue, alors que des protestants l'approuvent,
c'est donc que l’Église se trompe et que les protestants ont raison ?

cher Kerniou,
ça doit être bien ce charisme de cardiognosie.

cher Jean-Mic,
effectivement, la fornication (dont la masturbation n'est qu'une variante) conduit en enfer mais pas de panique ce ne sont jamais que la Bible, tous les pères de l'église et tous les saints qui le disent.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 440
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar p.cristian » mar. 04 mars 2014, 9:11

mmm... Juste un mot pour dire comment j'apprécie la lucidité de la plupart des intervenants face aux affirmations péremptoires de s-c et à ses tentatives de dévaloriser les interventions de toute personne qui ne sont pas d'accord avec lui.

Je trouve aussi comme d'autres ici que son pseudo peut exercer une sorte d'argument d'autorité (même si cet argument a fait long feu le long de fil). Ce serait plus simple de se faire appeler de son prénom.

Pour revenir au thème, je pense qu'à force de vouloir interpréter les textes, on s'éloigne du cœur, c'est le même reproche que faisait le Christ aux pharisiens.
Est-il permis de guérir un homme le jour du sabbat?
Bien sûr, un interprétation est que le Christ est maître du Sabbat, mais une autre, est que le fond doit l'emporter sur la forme. Que fait le Christ face à la femme adultère que les pharisiens veulent lapider en fonction de la loi?

Lorsque l'on en vient à prendre des mesures que je trouve ridicule comme les préservatifs percés, pour respecter à la lettre alors que ce qui est en jeu c'est pour un couple marié qui s'aime et qui cherche à recevoir le don de la vie, je pense que l'on va trop loin.

Sur le sujet je vous invite à lire le cathéchisme 2375-2378.
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P81.HTM
et Donum Vitae dans le détail.

Les valeurs fondamentales relatives aux techniques de procréation artificielle humaine sont au nombre de deux: la vie de l'être humain appelé à l'existence, et l'originalité de sa transmission dans le mariage. Le jugement moral sur les méthodes de procréation artificielle devra donc être formulé en référence à ces valeurs.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Altior » mar. 04 mars 2014, 11:39

Sur le sujet je vous invite à lire le cathéchisme 2375-2378.
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P81.HTM
Merci pour votre invitation. Je l'ai honoré et je viens de lire les passages indiquées.
Mais je ne vois pas de permission à prelever de la sperme par un acte "sexuel" solitaire. Tout au contrarie. Ce que je lis c'est:
"2377 Pratiquées au sein du couple, ces techniques (insémination et fécondation artificielles homologues) sont peut-être moins préjudiciables, mais elles restent moralement irrecevables. Elles dissocient l’acte sexuel de l’acte procréateur. L’acte fondateur de l’existence de l’enfant n’est plus un acte par lequel deux personnes se donnent l’une à l’autre, il " remet la vie et l’identité de l’embryon au pouvoir des médecins et des biologistes, et instaure une domination de la technique sur l’origine et la destinée de la personne humaine."

Le texte est, à mon avis, très claire et il rejette la masturbation en n'importe quel but comme une pratique "moralement irrecevable".

Roma locuta, causa finita.

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » mar. 04 mars 2014, 16:22

cher Altior,

je suis d'accord avec votre message. Rome a parlé la cause est terminée. Un grand travail pédagogique semble quand même nécessaire au vu du rejet de cette doctrine chez les catholiques,
(à l'image de la doctrine sur la pilule qui est massivement rejetée par les catholiques).


cher p.cristian,

ce fil de discussion est partagé, s'il faut simplifier les choses, entre ceux qui approuvent la position catholique (Instruction Donum Vitae) et ceux qui la refusent et la critiquent.

Selon vous, donner son sperme ainsi revient-il à faire un acte d'amour, à faire preuve de compassion pour les couples stériles ? ou cela revient-il à refuser l'ordre voulu par Dieu ?

(ordre dans lequel on ne sépare par l'union sexuelle des époux et la procréation des personnes humaines)

(Ordre par lequel on refuse la barbarie des procréations en laboratoire et le nouveau marché aux esclaves qui en est sa conséquence pratique avérée).

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Jean-Mic » mar. 04 mars 2014, 20:57

M. ou Mme s.c.,

Vous êtes tellement arc-bouté sur la Loi, rien que la Loi, que vous ne voyez même plus que la plupart des intervenants de ce fil sont d'accord avec vous sur le fond, mais que nous sommes tout aussi nombreux à déplorer la forme que vous donnez à vos interventions.

Les derniers exemples, dans votre dernier message :
  • - Vous vous en prenez à P.Christian qui se réfère au Catéchisme de l'Eglise catholique, rien de moins et vous l'accusez de prôner le don de sperme et de "refuser l'ordre voulu par Dieu" (je vous cite),
    - Vous considérez que ce fil est partagé "entre ceux qui approuvent la position catholique (Instruction Donum Vitae) et ceux qui la refusent et la critiquent" (je vous cite encore), et j'ai beau relire le fil, je ne vois rien de tel ; je vois une majorité de personnes qui l'approuvent et deux personnes (un anonyme : "touriste", et Mike.adoo) qui nous font part de leur expérience et surtout de leur questions),
    - Et vous en profitez pour faire un nouveau coq-à-l'âne en balançant que la majorité des chrétiens rejettent la doctrine chrétienne sur la pilule (là encore, j'ai beau relire le fil, je ne vois rien de semblable),
Que peut-il sortir d'un tel méli-mélo ?
Quel dommage.
Jean-Mic

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » mar. 04 mars 2014, 23:04

cher Jean-Mic,

Si je lui pose la question c'est bien parce que je ne sais pas ce qu'il pense.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Jean-Mic » mar. 04 mars 2014, 23:21

Peut-être que vos œillères vous gênent pour lire ...
Jean-Mic

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » mar. 04 mars 2014, 23:26

cher Jean-Mic,

ai-je eu une parole manquant de gentillesse ?

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Mac » mer. 05 mars 2014, 0:04

Bonjour sexologue-catholique, :)

Mais il n'y a personne qui peut faire tout ce que vous dites sauf faire abstinence.

Ben! qu'est-ce qu'il y a comme alternative (solutions) pour ceux qui n'ont pu éviter de dévier de la loi de Dieu? Car personne ne peut accomplir parfaitement la loi si ce n'est Jésus Christ, il faut être réaliste.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar mike.adoo » mer. 05 mars 2014, 11:49

cher Mike
Vous ne répondez pas sur le point suivant : si l'église condamne à tort la FIV homologue, alors que des protestants l'approuvent,
c'est donc que l’Église se trompe et que les protestants ont raison ?
Je ne me sens pas concerné .

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar mike.adoo » mer. 05 mars 2014, 12:00

cher Mike
excusez moi mais je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "En ce qui concerne la conception dans un laboratoire , voici ce que j'en pense : Il y a des gens qui marchent et qui courent . D'autres , moins chanceux ne parviennent à se déplacer qu'avec des béquilles"
Je suis étonné ! Je pensais que cette parabole était aisément compréhensible . :zut:

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar mike.adoo » mer. 05 mars 2014, 12:25

cher Mike
d'autre part, vous dites :
"Je pense que tout enfant a le droit inaliénable et absolu de connaître ses parents et ses origines"
vous ne voyez pas une contradiction avec ce que vous avez fait ?
Non ! Il n'y a aucune contradiction . Lorsqu'on pose un acte , il faut en assumer les conséquences . Imaginez la souffrance de la plupart de ces enfants qui sont privés d'un pan entier de leur identité . Lorsqu'ils croisent un jeune ... Est-ce mon frère ? Et s'il s'agit d'un homme ; Est-ce mon père ? ( Ce n'est pas moi qui le dis ) . Pour eux , c'est un véritable supplice , et qui plus est , un supplice institutionnel . Alors que les enfants nés sous X ont le droit d'entreprendre des recherches , les enfants nés sous Y n'y ont pas droit . .. Torture légale !
De quelle contradiction parlez-vous donc ?


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités