Spermogrammes et masturbation

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » jeu. 06 mars 2014, 1:04

cher Mac,

avez vous été éclairé par le commentaire de saint Thomas sur les eunuques pour le Royaume des Cieux ?

à quoi faites vous allusion quand vous dites que l'on ne peut pas suivre Jésus en matière de vie sexuelle et affective ?
mon expérience, au contraire, est que tous peuvent y arriver
et s'en trouvent plus heureux.

cher Mike,

concernant les béquilles, si vous voulez bien expliquer cela permettrait peut être de comprendre ?

et concernant la souffrance des enfants fabriqués en laboratoire,
sans possibilité de connaître leurs pères, à quoi votre sperme a-t-il servi à votre avis ?

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar mike.adoo » jeu. 06 mars 2014, 12:34

cher Mike,
concernant les béquilles, si vous voulez bien expliquer cela permettrait peut être de comprendre ?
Avant de vous répondre , je voudrais faire une remarque ; Comme plusieurs intervenants , je suis agacé par vos messages , moins par le fond que par la forme . En les relisant , je me suis aperçu qu'il était impossible de savoir si vous aviez un sexe ! Aucune tournure du type " j'ai été étonnée ... choquée ou déçue " avec un participe passé accordé . Il en va de même avec votre pseudo dont les deux termes sont "neutres" . Si vous aviez été directeur ou coiffeur , ou bien protestant ou musulman , pas de problème mais manque de pot , vous vous présentez comme " sexologue - catholique " comme si vous vouliez vous préserver d'on ne sait quoi ... D'ailleurs , la question vous a déjà été posée ...en vain . Vous voulez parler de sexe alors que vos messages sont asexués ! C'est un comble !
Si , par dessus le marché , vous ne comprenez pas mon allusion à la béquille , c'est carrément inquiétant . Alors , pour ceux qui n'auraient pas compris , je voulais dire qu'il y a des couples qui n'ont besoin de personne pour faire des enfants et il y a malheureusement des couples qui ne peuvent y arriver seuls et qui ont besoin d'une aide extérieure .
et concernant la souffrance des enfants fabriqués en laboratoire,
sans possibilité de connaître leurs pères, à quoi votre sperme a-t-il servi à votre avis ?
Dans un premier temps , j'ai donné à ceux qui n'avaient pas ; Un don , quoi ! Une femme désemparée a pu devenir maman et le couple a pu véritablement accéder au titre de "parents " .
Je pense que l'impossibilité de connaitre le père biologique n'est que provisoire car il est criant qu'il s'agit d'une injustice manifeste et d'une violation des droits de l'enfant .
A ce sujet , je précise que l'anonymat que l'on met en avant n'est valide qu'entre donneurs et receveurs et ne concerne en rien les enfants issus d'un don , qui n'ont rien demandé ni rien signé !

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Mac » jeu. 06 mars 2014, 13:29

Bonjour sexologue-catholique, :)
avez vous été éclairé par le commentaire de saint Thomas sur les eunuques pour le Royaume des Cieux ?
Oui.
Désolé, j'ai oublié de vous remercier pour les explications forts intéressantes. :oui:
à quoi faites vous allusion quand vous dites que l'on ne peut pas suivre Jésus en matière de vie sexuelle et affective ?
Non, ce que je disais c'est qu'est-ce qu'il y a comme alternative (solutions) pour ceux qui n'ont pu éviter de dévier de la loi de Dieu? Car personne ne peut accomplir parfaitement la loi si ce n'est Jésus Christ, il faut être réaliste.

Fraternellement. :coeur:

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » ven. 07 mars 2014, 1:15

cher Mac, la grâce du Christ, fait des miracles.


cher Mike,
de votre sperme, des enfants privés de possibilité de connaître
l'identité de leur père biologique vont être fabriqués et probablement vendus comme des esclaves si des cessions se font avec des pays où la traite des êtres humains est monnaie courante. Votre acte accomplit ce que vous paroles déplorent.
ce sont nos actes qui nous jugent, pas nos paroles.
Je ne vous juge pas, Dieu seul jugera chacun de nous.
Je n'ai aucun de moyen de savoir qu'elle fut votre responsabilité dans cette affaire, d'ailleurs cela ne me regarde pas.

Menthe
Barbarus
Barbarus

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Menthe » ven. 07 mars 2014, 1:41

de votre sperme, des enfants privés de possibilité de connaître
l'identité de leur père biologique vont être fabriqués et probablement vendus comme des esclaves si des cessions se font avec des pays où la traite des êtres humains est monnaie courante.
Et vous avez des preuves que les CECOS et l'Agence de biomédecine font du trafic de sperme/d'embryons à l'internationale ou vous vous contentez de faire une supposition "choc" ?
Par rapport à ce que vous avez écrit dans un précédent message, je vous rappelle aussi qu'un don de sperme ne veut pas forcément dire "embryons congelés" et FIV : l'insémination artificielle avec donneur, ça existe.
Dernière édition par Menthe le ven. 07 mars 2014, 1:42, édité 1 fois.

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » ven. 07 mars 2014, 1:42

P.S. : la fécondation in vitro est une régression de civilisation.
Tous les chrétiens devraient à coeur de lutter contre cette barbarie qui remplit les congélateurs de notre planète de membres de notre espèce réduit à l'état de bien de consommation.

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » ven. 07 mars 2014, 2:05

cher Menthe,

le foetus ne sont jamais fabriqués à l'unité et implantés à l'unité.

Il y a eu des procès pour savoir à qui les esclaves appartenaient :
le service hospitalier ? le propriétaire des congélateurs ? les savants fous qui fabriquent ces esclaves ? les hommes et femmes qui ont donné (ou vendus) ovules et spermatozoïdes ?


Le péché le plus grave est la révolte contre Dieu, le refus de lui obéir et de l'aimer, ce ne sont pas les sévices infligés aux autres hommes et femmes.

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar mike.adoo » ven. 07 mars 2014, 11:30

P.S. : la fécondation in vitro est une régression de civilisation.
Tous les chrétiens devraient à coeur de lutter contre cette barbarie qui remplit les congélateurs de notre planète de membres de notre espèce réduit à l'état de bien de consommation.
C'est à se demander s'il reste de la place pour les denrées alimentaires périssables ...

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Peccator » sam. 08 mars 2014, 12:52

le foetus ne sont jamais fabriqués à l'unité et implantés à l'unité.
Menthe ne vous parle pas de FIV, mais d'insémination artificielle. Si vous étiez réellement sexologue, vous sauriez que ce sont deux techniques différentes. L'insémination artificielle ne pose pas le problème des embryons surnuméraires.

Mais sur le plan moral, les deux techniques sont intrinsèquement mauvaises (le Magistère s'est penché sur ces questions avec sensiblement plus de compétence que S-C, et un tout autre degré d'écoute de la souffrance des couples) : le problème des embryons surnuméraire est grave, mais il n'est pas le seul problème moral dans les techniques de procréation assistée.


S-C, il serait vraiment temps que vous cessiez de caricaturer et salir l'enseignement de l'Eglise. Vous présentez les conclusions morales avec une sécheresse et une absence de charité qui fait frémir. Ce sont des gens comme vous qui font passer l'Eglise pour un monstre inhumain, alors qu'au contraire l'écoute de la souffrance des couples est bien réelle, et la réponse qui leur est donnée est toujours attentive à cette souffrance. Etre doux dans son expression n'interdit pas d'être ferme sur ses positions morales.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » sam. 08 mars 2014, 17:20

bonjour Peccator,

je ne sais pas comment vous faites pour ne pas faire le lien entre les inséminations artificielles
et les techniques nazies de fabrication d'esclaves en laboratoire.


Frédéric Rouvillois, dans Famille Chrétienne, constate à juste titre les similitudes troublantes avec les idolâtres nazis :
http://www.famillechretienne.fr/societe ... pie-131482

vous m'accusez gratuitement de "caricaturer et salir l'enseignement de l’Église" ? A quoi faites-vous allusion ?

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Zarus » sam. 08 mars 2014, 22:59

le foetus ne sont jamais fabriqués à l'unité et implantés à l'unité.
Menthe ne vous parle pas de FIV, mais d'insémination artificielle. Si vous étiez réellement sexologue, vous sauriez que ce sont deux techniques différentes. L'insémination artificielle ne pose pas le problème des embryons surnuméraires.

Mais sur le plan moral, les deux techniques sont intrinsèquement mauvaises
(le Magistère s'est penché sur ces questions avec sensiblement plus de compétence que S-C, et un tout autre degré d'écoute de la souffrance des couples) : le problème des embryons surnuméraire est grave, mais il n'est pas le seul problème moral dans les techniques de procréation assistée.


S-C, il serait vraiment temps que vous cessiez de caricaturer et salir l'enseignement de l'Eglise. Vous présentez les conclusions morales avec une sécheresse et une absence de charité qui fait frémir. Ce sont des gens comme vous qui font passer l'Eglise pour un monstre inhumain, alors qu'au contraire l'écoute de la souffrance des couples est bien réelle, et la réponse qui leur est donnée est toujours attentive à cette souffrance. Etre doux dans son expression n'interdit pas d'être ferme sur ses positions morales.
Seulement selon le Magistère et donc la religion catholique. ;)
Encore je comprends que l'on soit contre l'avortement et l'implantation d'ovules (élimination de certains) à partir du moment où on pense qu'ils sont vivants (car ils ont une "âme" selon vous alors que d'un point de vue naturaliste la seule chose comparable est l'apparition des premiers neurones) mais vous aurez bien du mal à trouver des raisons non-religieuses qui rendent l'insémination de sperme sans relation charnelle mauvaise en soit.
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1875
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Belin » dim. 09 mars 2014, 6:51

Encore je comprends que l'on soit contre l'avortement et l'implantation d'ovules (élimination de certains) à partir du moment où on pense qu'ils sont vivants (car ils ont une "âme" selon vous alors que d'un point de vue naturaliste la seule chose comparable est l'apparition des premiers neurones)
Je ne sais pas si vous parlez de la vie des embryons, ils sont vivants, pas parce-qu'ils ont une âme, mais parce-que même scientifiquement on peut faire une différence entre un embryon vivant et un embryon mort!
Non le problème de l'avortement n'est pas du tout éthique ou religieux, c'est un problème scientifique, les embryons sont scientifiquement des êtres humains.

sexologue-catholique
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 12:40

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar sexologue-catholique » dim. 09 mars 2014, 8:28

l'enfer et le paradis me paraissent les raisons les plus fortes pour motiver l'agir humain.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1875
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Belin » dim. 09 mars 2014, 9:18

l'enfer et le paradis me paraissent les raisons les plus fortes pour motiver l'agir humain.
c'est clair. Même si la motivation idéale devrait être l'Amour gratuit pour Dieu, dans un premier temps le Ciel et l'Enfer sont des motivations indispensables pour qu'on se mette sur les rails. Jésus dans son enseignement public utilisait beaucoup ces deux motifs pour inciter à la conversion.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Masturbation et examen spermogramme

Message non lupar Peccator » dim. 09 mars 2014, 19:03

je ne sais pas comment vous faites pour ne pas faire le lien entre les inséminations artificielles
et les techniques nazies de fabrication d'esclaves en laboratoire.
Vous avez le don de ramener des trucs comme un cheveu sur la soupe.

Je n'ai pas besoin de sortir le diable nazi pour savoir que le Magistère explique pourquoi l'insémination artificielle est un acte moralement mauvais. D'ailleurs, le Magistère non plus n'a pas jugé nécessaire de sortir l'argument nazi.

vous m'accusez gratuitement de "caricaturer et salir l'enseignement de l’Église" ? A quoi faites-vous allusion ?
Par exemple, à ce que vous venez de faire : on discute morale, le discours de l'Eglise est cohérent et équilibré. En sortant la massue du nazisme, vous le décrédibiliser totalement.
Vous persistez à aligner condamnation sur condamnation, réprobation sur réprobation. Et vous ne parlez jamais de charité, et même, ne parlez jamais de Dieu, en fait. Tout ce que vous faites, c'est de dire que dans la Loi, c'est interdit. Vous faites passer l'Eglise pour un systèmes d'interdits arbitraires, alors que l'Eglise cherche à apprendre aux gens ce que signifie aimer. Vous prenez un message d'amour et en faites un message de répression.

En fait, vous présentez un christianisme sans le Christ. Vous ne parlez pas de ce qu'il est possible de faire en communion avec Lui, tout ce que vous annoncez, c'est ce qu'il est interdit de faire, et oubliez totalement que de toute façon, il est impossible de respecter tous ces interdits sans vivre avec le Christ.

Le christianisme, c'est le Christ. Tout commence avec Lui, tout finit en Lui, tout est centré sur Lui. Le christianisme sans Jésus, ça ne marche pas, mais ça fait un beau système de répression.





Zarus : puisque je me réfère au Magistère de l'Eglise, il est évident que c'est un point de vue catholique. Les raisons athées pour lesquelles ce pourrait être mauvais, franchement, ça ne m'intéresse pas beaucoup. C'est un exercice de style qui peut être amusant, mais pour guider ma vie, de toute façon, tout part du fait que je crois en Dieu. Le reste n'est que curiosité, et je n'ai pas de temps à y consacrer actuellement. Ceci dit, allez donc lire le raisonnement, vous verrez que ça repose quand même essentiellement sur la loi naturelle.

A part ça, je vous invite à réviser vos notions philosophiques sur ce qu'est l'âme : ce n'est pas la vie psychique, et l'apparition de l'âme n'est pas dépendante de l'apparition des premiers neurones. Sinon, comment les végétaux pourraient-ils avoir une âme ?
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit