La diffusion dans les médias

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1712
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

La diffusion dans les médias

Message non lupar Trinité » lun. 19 mars 2018, 21:46

J'ai hésité un instant avant de passer cette vidéo, car le langage est un peu cru. Mais après réflexion, je me suis dit que c'était le genre de message qui était écouté par les jeunes et qu'il pouvait avoir un aspect bénéfique sur les conséquences morales! [...]

https://youtu.be/hAC40HHE7wM

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2008
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: La diffusion dans les médias

Message non lupar Nanimo » mar. 20 mars 2018, 0:00

Ce n'est pas vraiment du langage cru. Un peu familier... En plus, j'ai appris quelque chose lorsqu'il dit que notre penchant à prêter l'oreille aux mauvaises nouvelles est un avatar de notre évolution qui nous a toujours obligé à faire gaffe à ce qui se passe dans notre environnement, afin de nous protéger. Ce n'est pas idiot. En plus, en plus... il dit vrai lorsqu'il dit que l'on croise souvent des gens prêts à vous donner un coup de main. Il y a des em..., mais n'oublions pas tous les autres.

Donc, d'après lui les médias exploiteraient notre penchant pour vendre... Eh bé!
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7802
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La diffusion dans les médias

Message non lupar Cinci » mar. 20 mars 2018, 16:23

Bonjour Trinité,

La tendance à exploiter les scandales, les événements dramatiques et quitte à les exagérer aussi existe au moins depuis les débuts de la presse; c'est rien de nouveau.

Mais c'est vrai que la chose revêt un peu une dimension nouvelle en terme d'amplification avec la technologie électronique et son autoroute d'information. Il faut se méfier un peu de l'effet de loupe grossissant exagérément la noirceur d'une certaine humanité, à force de consommer en spectateur des crimes, des vols et des assassinats.

Et la morale ?

Quelle serait la morale de l'histoire ? On ne peut pas s'aveugler non plus sur la réalité de certains scandales. Alors, quoi ? Rappeler l'existence de certaines vertus et que l'on devrait pratiquer soi-même ? La prudence ? La modération ou la tempérance ?

Le meilleur antidote réside sûrement dans le fait d'avoir une pratique chrétienne régulière, (et/ou) de s'engager tant soit peu à lutter soi-même contre le mal, même bien humblement, à son échelle à soi; dans le fait de savoir que Dieu existe, qu'il n'est pas en perte de contrôle, que toute la réalité ne se résume pas à ce que l'on voit, que Dieu sait ce qu'il fait, que Dieu est déjà vainqueur du Mal, etc.

Voir ...

Le jeune homme du vidéo peut dire des choses raisonnables. C'est sûr. Mais probablement qu'Il ne va pas assez loin si au final il escamoterait la question religieuse. Parce que, vouloir pratiquer une forme de pensée positive, cherchant par exemple à détourner seulement ses yeux d'une "sale réalité" au profit de plus belles choses certes, mais pour nous y en borner toujours qu'à ce monde que nous connaissons : selon moi, ce serait bien plus chercher à se rassurer faussement quant à l'avenir ou à se chloroformer un peu quant au présent.

Je doute que le bonheur puisse se trouver véritablement dans le fait de pouvoir éviter le plus souvent les nouvelles angoissantes (en fermant la télé par exemple) ou en fréquentant surtout des voisins gentils (Eh ! après tout, je vis dans un quartier formidable ! J'ai de bons voisins, j'ai la santé ... l'important c'est de le réaliser au présent ... conscientisons sur notre bonne fortune du moment ...)

J'ai déjà lu à quelque part que le taux de suicide des jeunes dans des pays en guerre et pourtant totalement dévasté était de zéro pour cent. A contrario, c'est dans des pays de Cocagne comme les nôtres, pays de quiétude et d'abondance que le taux de suicide y était le plus élevé ! Les gens sont désespérés alors qu'ils logent dans le confort le plus complet, entourés de tas d'Intervenants, de services et réseaux d'aides de toutes sortes.

Quand les gens sont forcés de vivre le drame pour vrai en direct, ils sont forcés aussi de sortir de leurs fantasmes, et le drame réel éprouvé est moins angoissant que le drame plus ou moins lointain anticipé, encore irréelle, menaçant et contre lequel on se découvrirait comme impuissant.

La première situation peut plonger une personne dans la peur utile et à l'égard d'une vraie menace circonscrite et dûment identifiée. La deuxième situation (qui s'apparente à celle du lecteur des "journaux jaunes"en Occident) vous plonge soi seul dans un univers virtuel, qui désespère son bonhomme et le plonge surtout dans le non sens. Les comportements suicidaires sont liés au non sens ("no future, le monde est absurde, je ne voudrais pas mettre au monde un enfant dans ce monde de brutes et qui ne rime à rien, tout est pourri, etc.")

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4503
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La diffusion dans les médias

Message non lupar gerardh » mar. 20 mars 2018, 18:03

_____

Bonjour,

Je reçois bien l'information sur le "biais de négativité" des médias. Un train qui arrive à l'heure, cela n'intéresse personne.

Et s'il est vrai qu'il y a beaucoup de braves gens (en certaines circonstances), la nature humaine est quand même mauvaise dans ses principes. Nous lisons en Tite 3, 2 : nous étions, nous aussi, autrefois, insensés, désobéissants, égarés, asservis à diverses convoitises et voluptés, vivant dans la malice [ou : méchanceté) et dans l’envie, haïssables, nous haïssant l’un l’autre.

Nous lisons en Ephésiens 2, 1-3 : et vous, lorsque vous étiez morts dans vos fautes et dans vos péchés, dans lesquels vous avez marché autrefois, selon le train de ce monde, selon le chef de l’autorité de l’air, de l’esprit qui opère maintenant dans les fils de la désobéissance ; parmi lesquels, nous aussi, nous avons tous conversé autrefois dans les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et des pensées ; et nous étions par nature des enfants de colère, comme aussi les autres.

Nous lisons en Romains 3, 10-18 : il est écrit : «Il n’y a point de juste, non pas même un seul ; il n’y a personne qui ait de l’intelligence, il n’y a personne qui recherche Dieu ; ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble rendus inutiles ; il n’y en a aucun qui exerce la bonté, il n’y en a pas même un seul» [Psaume 14:1-3] ; «c’est un sépulcre ouvert que leur gosier ; ils ont frauduleusement usé de leurs langues» [Psaume 5:9] ; «il y a du venin d’aspic sous leurs lèvres» [Psaume 140:3] ; «et leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume» [Psaume 10:7] ; «leurs pieds sont rapides pour verser le sang ; la destruction et la misère sont dans leurs voies, et ils n’ont point connu la voie de la paix» [Ésaïe 59:7-8] ; «il n’y a point de crainte de Dieu devant leurs yeux» [Psaume 36:1].

Nous lisons au Psaume 14, 1b-3 : Ils se sont corrompus, ils ont rendu abominables leurs actions ; il n’y a personne qui fasse le bien. L’Éternel a regardé des cieux sur les fils des hommes, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui recherche Dieu : 3 Ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble corrompus ; il n’y a personne qui fasse le bien, non pas même un seul.

A qui s'adressent ces versets ? :
* aux hommes en général
* aux chrétiens avant leur conversion
* parfois même aux chrétiens après leur conversion.

________

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1712
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La diffusion dans les médias

Message non lupar Trinité » mar. 20 mars 2018, 19:21

Le jeune homme du vidéo peut dire des choses raisonnables. C'est sûr. Mais probablement qu'Il ne va pas assez loin si au final il escamoterait la question religieuse. Parce que, vouloir pratiquer une forme de pensée positive, cherchant par exemple à détourner seulement ses yeux d'une "sale réalité" au profit de plus belles choses certes, mais pour nous y en borner toujours qu'à ce monde que nous connaissons : selon moi, ce serait bien plus chercher à se rassurer faussement quant à l'avenir ou à se chloroformer un peu quant au présent.
Bien sûr Cinci!

Il est dommage en effet que ce jeune homme ne voit pas derrière tout cela, la présence de Dieu! Mais ce message est tellement en décalage (chez nous du moins...) avec le mode de vie des jeunes et leur conception matérialiste,que j'y voyais quelque part un argument positif de réflexion à ne pas négliger, en passant par une case...préalable et...qui sait?

phil
Censor
Censor
Messages : 75
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: La diffusion dans les médias

Message non lupar phil » mer. 21 mars 2018, 10:39

Le sujet de la vidéo n'est pas de "détourner seulement ses yeux d'une "sale réalité" au profit de plus belles choses", mais est de dire que les médias (au moins certains) font état des mauvaises choses en "oubliant" de citer ce qu'il y a de positif. Le but n'est pas de masquer ce qu'il ne va pas, mais de ne pas faire une sorte de désinformation en ne montrant que ce qui ne va pas, ce qui aura pour conséquence que nous aurons une fausse image de la situation réelle.

Le problème pour les médias étant d'informer (donc sous-entendu de manière neutre) dans un temps très court.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités