Page 1 sur 1

Servir les autres ?

Publié : mer. 11 oct. 2017, 13:02
par LaForceDAimer
Bonjour a tous,

Qu'est ce que servir les autres?

Servir les autres, mais sur quelles bases?

Renoncer à soi-même pour le service des autres, mais comment définir le "renoncer à soi-même" ? Y a t-il des limites à ce renoncement?
Est-ce jusqu'à renoncer à son propre respect, sa propre dignité d'humain aime de Dieu, son propre amour?

Beaucoup de personnes donnent beaucoup, s'oublient, se sacrifient, font passer les autres avant elles-mêmes et n'attendent pas de reconnaissance. Mais dans le même temps, elles récoltent ingratitude, manque de respect, se font "bouffer" totalement. Elles donnent en réalité de la confiture aux cochons, ou transforment sans le vouloir ces gens en cochons, en leur donnant tout, en les "habituant" à être servis, en acceptant des piques méprisantes de leur part, des "gentilles" moqueries en se disant "C'est pas grave, je dois pas y prêter attention, je dois être au dessus de ça"...

L'homme n'a pas son pareil pour prendre tout le bras quand on lui tend la main, et cracher sur ce qui veut lui faire du bien. Il n'a pas son pareil pour prendre pour paillasson, celui qui le sert. Les gens servis développent rarement de bonnes qualités humaines. Au contraire, ils en deviennent souvent plus égoïstes et égocentriques encore. Il n'y a qu'a regarder la manière dont sont traitées dans le monde du travail, les personnes effectuant des métiers de service. Les secrétaires par exemple ou les auxiliaires de vie chez les personnes dans le besoin qui assez souvent (pas toujours fort heureusement) les méprisent... Elles sont très souvent humiliées et "pompées jusqu’à la moelle". Les gens servis sont comme encouragés dans leurs travers. Ils ne se "recadrent" que lorsqu'on ne les sert plus justement, ils respectent les gens qui ne se plient pas en 4 pour eux justement...

Alors comment se placer au service des autres de manière a faire naître de bons et beaux fruits pour tous et non encourager les mauvais penchants de l'homme?

Bien à vous.

Re: Servir les autres ?

Publié : mer. 11 oct. 2017, 21:31
par Milla
Bonsoir,

il y a un passage de La vie est belle (le film de Benigni) que j'aime beaucoup, où un des personnages dit ceci:
Regarde les tournesols comme ils s’inclinent au soleil, mais quand tu en vois un dans un champ qui se penche un peu trop, c’est qu’il se meurt, tu peux en être sûr. Tu es en service mais tu n’es pas en servage. Servir c’est l’art suprême, Dieu est le premier serviteur. Dieu est au service des hommes mais il n’est pas l’esclave de l’humanité.

Re: Servir les autres ?

Publié : jeu. 12 oct. 2017, 1:05
par axou
Entièrement d'accord avec Milla!

Il faut savoir défendre sa dignité et ne pas se laisser maltraiter. Dans la mesure du possible, il faut mettre des limites aux autres avec une parole juste, honnête et ferme. ferme et non agressive. C'est un devoir pour soi mais également un service rendu à ceux qui ont besoin qu'on les arrête dans leurs abus, et un service à tous ceux qui ne peuvent pas ou savent pas se défendre et qui pourraient être victimes de ceux à qui on n' pas mis de limites.

Etre chrétien, ce n'est pas du tout s"écraser. Etre chrétien, c'est faire appel à l'Esprit Saint à la moindre des difficultés et je peux témoigner que l'Esprit m'a grandement aidée à mettre des limites fermes (parfois tranchées dans le vif) à des personnes abusives.

Bien à vous,

Axou

Re: Servir les autres ?

Publié : jeu. 12 oct. 2017, 12:19
par LaForceDAimer
Merci beaucoup pour vos réponses très instructives.

Ne trouvez-vous pas malgré tout que, le message chrétien mal compris, peut mener à ces déboires que je décris?

Ainsi, pourriez-vous me dire comment comprendre exactement ce message de "Renoncer à soi-même pour servir les autres".

Pourriez-vous également me donner des exemples concrets de services aux autres sains, de ce que signifie concrètement servir les autres.

Ca reste en effet une question nébuleuse pour moi, je n'arrive pas à comprendre vraiment ce que cela signifie dans les faits...

Merci beaucoup.

Re: Servir les autres ?

Publié : sam. 14 oct. 2017, 18:28
par Dominus vobiscum
"La mesure de l'amour est d'aimer sans mesure".

Ne pas considérer le service comme un devoir à faire ou un acte à poser mais plutôt penser à aimer.

C est une grâce d’être au service de ses frères et sœurs.
Celui qui sert est roi/reine en ce monde.

Re: Servir les autres ?

Publié : lun. 16 oct. 2017, 21:50
par axou
Merci beaucoup pour vos réponses très instructives.

Ne trouvez-vous pas malgré tout que, le message chrétien mal compris, peut mener à ces déboires que je décris?

Ainsi, pourriez-vous me dire comment comprendre exactement ce message de "Renoncer à soi-même pour servir les autres".

Pourriez-vous également me donner des exemples concrets de services aux autres sains, de ce que signifie concrètement servir les autres.

Ca reste en effet une question nébuleuse pour moi, je n'arrive pas à comprendre vraiment ce que cela signifie dans les faits...

Merci beaucoup.
je ne sais plus ou se situe dans l'Evangile ce passage sur le "renoncer à soi-même". mais de mémoire il est précédé du passage qui dit "en effet, à quoi servirait de posséder le monde ?..."
Donc renoncer à soi même pour Jésus, c'est renoncer à exister par l'avoir , par la possession. Il s'agit d'exister par l'être et être, c'est accueillir en soi le Tout Autre, le Je Suis, c'est se laisser habiter par Dieu qui vient prendre la première place.
Et le don de soi, c'est ce qui déborde du coeur, du réservoir. Le réservoir selon Saint Bernard de Clairveaux, c'est l''amour de Dieu qui nous remplit et nous sommes censés donner aux autres ce qui déborde, de manière naturelle, plus par amour que par devoir ("que ta main droite ignore ce que fait ta main gauche").
Concernant le don, la pape François nous renvoie aux oeuvres de miséricorde :

"Il y a 14 œuvres de miséricorde, 7 corporelles et 7 spirituelles. Les premières reprennent les indications des évangiles, notamment le chapitre 25 de Matthieu :«Donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts».

Les œuvres spirituelles forment une très belle liste de gestes très concrets et ordinaires qui touchent tous les domaines de notre vie amicale, familiale, professionnelle ou ecclésiale : «Conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts».

Il s'agit de vivre ces oeuvres non par obligation mais par amour de l'autre qui est une émanation de l'amour de Dieu qui veut aimer en nous et par nous.


Sinon, Force d'Aimer, vous liriez avec profit je pense le dernier livre du Père Pascal Ide : "Les manipulateurs", qui détaille bien les différents types de personnalités narcissiques (ceux qui ne pensent qu'à bouffer les autres et les soumettre à leur profit), apprend à les reconnaître et à leur mettre des limites.

Donner sans se faire bouffer, cela n'a rien d'évident mais cela peut s'apprendre et l'Esprit Saint vient à notre aide, il faut le demander.

Jésus a passé sa vie à se donner mais il ne semble pas vraiment se faire abuser et bouffer par les pharisiens !


bien à vous,

Axou

Re: Servir les autres ?

Publié : mer. 18 oct. 2017, 10:20
par LaForceDAimer
Merci beaucoup Axou pour cette réponse qui m’éclaire bien.

Je vais me procurer le livre du Père Pascal qui me semble particulièrement intéressant :oui:

Bien a vous,

Re: Servir les autres ?

Publié : mer. 18 oct. 2017, 10:33
par gerardh
______

Bonjour,

Servir les autres est très souhaitable. Mais avant tout nous sommes appelés à servir Dieu. Voir notamment 1 Thessaloniciens 1, 10, où ici et souvent ailleurs servir a le sens de "être esclave de".


_________

Re: Servir les autres ?

Publié : mer. 18 oct. 2017, 11:02
par Kerniou
Servir, c'est mettre une part de soi au service de l'autre. La limite c'est la dignité. On doit veiller à conserver, protéger sa dignité, qui n' a rien à voir avec l'orgueil. Les autres doivent en toutes circonstances respecter notre dignité. Par exemple, l'humiliation qui est imposée n'a rien à voir avec l'humilité qui est choisie.

Re: Servir les autres ?

Publié : jeu. 19 oct. 2017, 5:26
par Anne
:lecteur:

Bien sûr, gerardh.

Mais aussi, pourquoi pas comme dans Matthieu 25, 32-46 ou Jean 13, 14 ?

Re: Servir les autres ?

Publié : jeu. 19 oct. 2017, 8:00
par gerardh
________

Bonjour Anne,

L'un des aspects de servir Dieu, c'est bien sur servir les autres à commencer par ceux de la maison de Dieu. Mais l'inverse n'est pas immédiat.

Par ailleurs servir ses frères et aimer ses frères ne sont pas bien sur antinomiques, mais pas forcément le même aspect.

A noter que Matthieu 25 a aussi un dimension prophétique.


_________

Re: Servir les autres ?

Publié : ven. 20 oct. 2017, 4:02
par Anne
J'me disais aussi...

1 Jean 4, 20

Re: Servir les autres ?

Publié : jeu. 26 oct. 2017, 21:08
par axou
Cher Force d'Aimer, je suis impressionnée par la qualité de votre dernière intervention dans Soutien dans l'Epreuve.
Cela peut servir à beaucoup de monde dans différents cas. J'en copie ici un passage car cela est une excellente illustration de notre sujet : comment servir l'autre sans se laisser détruire ? Comment donner tout en préservant sa dignité ?

"Etre chretien ce n'est pas renoncer a sa dignite et au bonheur.
Le Christ est au contraire venu pour retablir cela : notre dignite et notre bonheur.

Ne pensez pas qu'en supportant tout de la part de votre mari vous faites preuve de charite chretienne ou d'Amour.
Vous faites au contraire preuve d'absence d'estime de vous, de dignite, d'amour (pour vous et meme pour vos enfants qui meritent mieux qu'un schema familial pareil et vous le savez). Vous jouez donc au contraire le jeu du diable.

La notion de sacrifice qui est demande par le Christ, c'est le sacrifice qui consiste par exemple a prendre soin au détriment du reste de votre vie et plaisirs, d'un mari respectueux mais extrêmement malade, de renoncer a des projets personnels qui vous tiennent énormement a coeur, pour le bien de projets communs de couple ou de famille plus grands etc...
(....)
Le Seigneur veut nous donner la force de supporter les souffrances que l'on ne peut pas s'eviter et qui sont necessaires a un plus grand bien.
Il ne souhaite certainement pas que nous choisissions la souffrance tout ca parce-que dans le fond on pense que "Ben je dois pas meriter beaucoup plus de toutes facons. Et l'Amour c'est se sacrifier !". Sortez de ce schema pervers..."


Bien à vous

Axou