Procréation médicalement assistée (PMA)

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par la Samaritaine » lun. 24 juin 2019, 19:19

La philosophe Sylviane Agacinsky écrit un livre sur les dérives auxquelles nous entrainent le droit à la PMA pour toutes et la GPA :


https://www.francetvinfo.fr/societe/pma ... 05095.html


Samaritaine

paulau
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : ven. 11 mai 2012, 13:12

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par paulau » dim. 28 juil. 2019, 12:31

La PMA pour les femmes seules et les lesbiennes va être examinée par le parlement début septembre. Je suis contre ce projet qui trouve sa source à mon avis dans le mariage pour tous. C 'est donc ce mariage pour tous qu 'il faut examiner préalablement à une analyse de la PMA et de ce qui suivra certainement, la GPA.

Le mariage pour tous est plus qu ' un droit accordé aux homosexuels, c 'est un changement qui modifie l ' ordonnancement de la société .

C ‘est d ‘abord le principe d ‘égalité qui est mis à mal par ce texte.
L ‘union d’un homme et d’une femme est différente de l’union entre deux hommes ou entre deux femmes. L ‘ homosexualité c ‘est le refus de l’altérité sexuelle alors que l’hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. Seule l ‘ hétérosexualité peut donner la vie, l ‘homosexualité est stérile. Homosexualité et hétérosexualité sont donc différentes. Pour cette raison on ne peut pas appliquer le principe d ‘ égalité à ces comportements. Soumettre ces deux formes d ‘union à une même législation , le " mariage pour tous " , est illogique.

Avec la loi sur le mariage pour tous c ‘est le droit qui officialise la confusion des sexes. Cela n 'est pas sans conséquences.
Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion…. . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l’un des deux sexes, élément central de leur personnalité. Avec le mariage pour tous la société amène la confusion sur cet élément majeur.
Le mariage pour tous enlève le droit à vivre dans une société ou la différenciation sexuelle, le fait d ' être homme ou femme, d ' être père ou mère , sont considérés pour ce qu ' ils sont : vitaux , et donc seuls à devoir être valorisés par le droit.

Cette loi de plus bouleverse l ‘ordre de conception des règles de droit.
Avant cette loi la société constatait un fait qui lui était favorable : des couples homme-femme se créaient. Le droit, avec le mariage, confortait leur situation pour leur avantage et celui de la société. Le droit ne créait pas de nouvelle situation, il se contentait de valider l ‘ existence d' une situation utile à la société. Avec la nouvelle loi une situation ne concernant pas la société : deux hommes ou deux femmes vivant en couple, est officialisée, valorisée, encadrée . De ce fait c ‘ est l ‘ État qui devient maître des mœurs. Il peut désormais créer n ‘ importe quelle structure familiale : mariage à trois , à quatre.

En attendant la mise en œuvre de telles nouvelles lubies , le mariage pour tous amène le chaos dans la filiation.
Il existe un lien entre le mariage pour tous et la PMA pour toutes, en particulier les couples de lesbiennes. En effet ce mariage valide un mariage femme-femme , donc sans homme . Ce mariage nous mène à penser qu ‘il est légitime de légaliser une PMA avec des enfants sans père . De même ce mariage pour tous rend possible un mariage homme-homme donc sans femme et il légitime de ce fait la GPA avec des enfants sans père ; car la présence de deux hommes ne fait pas un père.
Cela entraîne la mise en place d ‘un système de fabrique d ‘ orphelins, orphelins qui ne sauront même pas qui est leur géniteur.
Le mariage pour tous ignore le principe de la différenciation sexuelle, c est de plus une perversion car il entraîne la PMA et la GPA qui sont des injustices camouflées derrière le masque de l ' égalité ; il dénie le droit des enfants de connaître leurs ascendants.

Le mariage pour tous c ‘est la confusion inscrite dans le droit, la fin d 'un repère, l ' altération de l ' un des fondements de la société : le couple, mot qui originellement recouvre une seule réalité, l 'union d 'un homme et d 'une femme. C ‘est une loi qui doit être abrogée. Une fois cette abrogation décidée on se rendra compte qu 'il est anachronique d' instaurer la PMA pour toutes.

Mais le problème posé par la PMA ouverte à toutes c 'est également celui de la démarche des femmes qui veulent un enfant sans rapport avec un homme.
Il y a toujours eu des femmes qui "se sont fait faire un enfant" par un homme sans pour autant entretenir une relation suivie avec celui-ci.
Mais aujourd'hui des femmes ne veulent plus assumer cette démarche mais veulent éviter toutes relations avec le père génétique.
Elles acceptent de mettre au monde un enfant à partir de l'injection du sperme d'un inconnu. C'est invraisemblable. Quelqu'un dont elles ne savent rien, qu'elles trouveraient peut-être laid, stupide ou antipathique si elles le rencontraient. C'est vrai que la plupart de ces femmes n'aiment pas les hommes, ce qui explique leur choix. Mais elles pourraient au moins, pour mettre au monde cet enfant, leur enfant, faire exception. Au moins, elles auraient quelque chose à leur dire sur le père. Être l ' enfant d'un homme que votre mère a trouvé beau, ou drôle, ou intelligent, bref, un homme qui lui a plu, c'est quand même mieux que de se savoir issu de l'injection d'une seringue de sperme. Quelle tristesse, quelle froideur ! Ces enfants sont à plaindre pour tout ce dont on les prive.

La PMA pour toutes n'est qu'une vaste et inhumaine imposture.

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Barbarus
Barbarus

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Hantouane » dim. 28 juil. 2019, 13:35

Je suppose que la pma ne sera acceptée pour les femmes seules ou lesbiennes que sous conditions. Y aura t il une enquête socio psychologique pour accorder ce droit, un peu à la manière du droit à adopter ?

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1239
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Foxy » dim. 28 juil. 2019, 14:56

Voici le lien de la Conférence des Evêques de l'Eglise de France :

https://eglise.catholique.fr/sengager-d ... es-eglise/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 242
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Fleur de Lys » dim. 28 juil. 2019, 18:09

Je ne résiste pas à l'envie de partager un extrait du poète Khalil Gibran.
Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, 
Parlez-nous des Enfants.
Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

https://www.poesie.net/gibran1.htm

Je cite Paulau:
Le droit, avec le mariage, confortait leur situation pour leur avantage et celui de la société. Le droit ne créait pas de nouvelle situation, il se contentait de valider l ‘ existence d' une situation utile à la société. Avec la nouvelle loi une situation ne concernant pas la société : deux hommes ou deux femmes vivant en couple, est officialisée, valorisée, encadrée . De ce fait c ‘ est l ‘ État qui devient maître des mœurs. Il peut désormais créer n ‘ importe quelle structure familiale : mariage à trois , à quatre.
Le mariage pour tous officialise des situations déjà existantes, puisque il y a déjà une union symbolique - comme vivre ensemble - entre deux personnes, de meme sexe ou non. Ce n'est pas le mariage pour tous qui crée le couple homosexuel. Il le décomplexe mais ne le crée pas.
Là où ça change tout, c'est en effet la filiation des enfants. Mais depuis un moment déjà mariage n'équivaut plus à famille avec enfant.

Évidemment je le déplore.

La GPA serait l'apothéose de cette révolution des moeurs. Après l'ère de l'enfant-roi, voici celle de l'enfant-idole (et en double sens, l'idole est un objet...), idole du Soi, car l'enfant génétiquement à nous, nous rend un peu éternel. (L'adoption d'enfants malheureux par un couple homo me choquerait moins, méme si cela peut destabiliser un enfant fragile, cela peut potentiellement en sauver un... Mais c'est un autre débat.)

Ne serait-ce pas là la suite logique de cette Révolution Française qu'on idolâtre à l'école? LIBERTÉ pour tous (et à tout prix) EGALITÉ pour tous...
Donc homme=femme, femme+femme = homme+homme = homme+femme. Ne contredisez pas le maître!

Et la liberté des enfants dans tout cela?
Oups. Ils n'auront plus de fessées, ils ne vont tout de même pas se plaindre de ne pas avoir de papa tout de même! Et promis ils auront un i-phone à la place. :s

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1791
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Carhaix » dim. 28 juil. 2019, 20:11

J'y vois surtout l'ère de la toute-puissance. Posséder un enfant, c'est d'abord contrôler un être. La conception à deux, et la parentalité partagée entre un père et une mère suppose un équilibre. On ne peut pas faire n'importe quoi sans l'assentiment de l'autre. Dès le moment où l'on se débarrasse de l'un des deux, on réalise une sorte de prise de pouvoir sur l'enfant, sur lequel exercer sa toute-puissance, sans aucun garde-fou.

Qui ne trouverait pas monstrueuse l'idée d'un homme qui voudrait un enfant sans la mère ?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4484
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Kerniou » lun. 29 juil. 2019, 10:58

Je partage tout à fait votre idée de" la toute puissance", Carhaix, ... j'avais posté, il y a bien longtemps, un écrit dans ce sens ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 257
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Briscard » lun. 29 juil. 2019, 15:11

C'est un sujet qui, comme le mariage pour tous, divise les français et provoque des polémiques à l'infini...
C'est le parlement qui décidera, l'Église n'ayant plus depuis la disparition de la royauté la primauté sur les lois applicables au peuple français.
On est bien obligé d'en prendre notre parti. Que faire d'autre ?

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1791
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Carhaix » mar. 30 juil. 2019, 19:46

Briscard a écrit :
lun. 29 juil. 2019, 15:11
C'est un sujet qui, comme le mariage pour tous, divise les français et provoque des polémiques à l'infini...
C'est le parlement qui décidera, l'Église n'ayant plus depuis la disparition de la royauté la primauté sur les lois applicables au peuple français.
On est bien obligé d'en prendre notre parti. Que faire d'autre ?
C'est l'Assemblée qui décidera et non le Parlement. Et l'Église n'avait aucune primauté d'aucune sorte sur les lois sous l'Ancien régime. Il me semble d'ailleurs que le Parlement tout au long du 18e siècle s'est opposé à une bulle du pape, et que le roi n'est jamais parvenu à la lui faire enregistrer, d'où une crise politique sans fin qui est sans doute la principale cause de la Révolution.

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 626
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Gaudens » ven. 02 août 2019, 13:02

Bonjour Briscard,
Bien sûr c'est le Parlement(au sens moderne du terme:AN +Sénat) qui décidera ;en l'espèce il ne s'agit aujourdhui que de la généralisation de la PMA (la "PMA sans père") et pas du principe même de la PMA qui existe déjà (et à mon avis fait des ravages dans la société,l'Eglise s'étant prononcée contre,avec sagesse)
Mais je vous trouve un peu défaitiste quand vous écrivez que ce n'est plus l'Eglise qui dicterait les lois (j'y vois un vague sous-entendu:"laissons donc faire").Evidemment mais qu'est ce qui empêche les chrétiens d'être logiques avec eux-mêmes et de faire valoir ce qui est à leurs yeux bon et vrai,allant dans le sens du bien commun,etc...? Les "autres" le font bien ,eux. Question de cohérence:il faut commencer par ne pas voter en faveur de candidats qui vont dans un sens qui nous parait mauvais (aujourd'hui c'est un peu tard, c'est en 2017 qu'il fallait y penser ,sauf exceptionnelle élection partielle).Ensuite on peut manifester notre position de mille manières y compris ...en manifestant (une manif est prévue à paris le 6 octobre).Ce sera peut-être pour rien ,pensez -vous avec raison mais je vous rappelle la belle phrase du Taciturne"il n'est pas besoin de réussir pour perséverer,etc...".

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 257
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Briscard » ven. 09 août 2019, 14:44

Il ne faut peut être pas donner à cette affaire plus d'importance qu'elle n'en a en réalité.

Elle ne concernera sans doute qu'une extrême minorité de femmes (comme le mariage pour tous entre homos est resté bien minoritaire). Idem pour le pacs.

Tout cela ne change pas la face de notre monde bien chaotique.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Anne » ven. 09 août 2019, 20:52

Dans notre monde bien chaotique qui aspire à le devenir de plus en plus, entrouvrir une porte ne peut que signifier sa disparition totale à plus ou moins long terme.

Avec souvent des conséquences que la majorité n'anticipe pas mais que certains esprits plus éclairés entrevoient trop bien...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

paulau
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : ven. 11 mai 2012, 13:12

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par paulau » mer. 02 oct. 2019, 13:55


Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par Altior » mer. 02 oct. 2019, 23:37

paulau a écrit :
mer. 02 oct. 2019, 13:55
Ils sont fous :
https://twitter.com/i/web/status/1178346153173307399
Avec ça, je ne sais pas s'ils ont devenu fous ou, par contre, ils sont revenus un peu à la réalité. Car dire d'une femme qui se veut homme qu'il s'agit d'un homme reste un deni de la réalité. Pareillement, pour un homme qui se veut femme.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 03 oct. 2019, 9:59

Briscard a écrit :
ven. 09 août 2019, 14:44
Il ne faut peut être pas donner à cette affaire plus d'importance qu'elle n'en a en réalité.

Elle ne concernera sans doute qu'une extrême minorité de femmes (comme le mariage pour tous entre homos est resté bien minoritaire). Idem pour le pacs.

Tout cela ne change pas la face de notre monde bien chaotique.
Cette affaire est extrêmement grave et dommageable pour l'humanité tout entière comme l'est le "mariage pour tous".
La France, fille aînée de l'Eglise, montre un exemple pernicieux à la face du monde.
Le lobby LGBTQXYZ utilise se levier pour imposer ses idées jusque dans les écoles aux enfants en bas âges.
Maintenant ils pourront pratiquer la rééducation mentale directement à la maison.
La PMA entraînera inéluctablement la GPA.
Le Pacs était la première boule de neige qui roulant a grossi pour former le mariage homosexuel qui dans sa course s'est développé en PMA qui poursuivra sa course en GPA… aboutissant à une avalanche qui provoquera un cataclysme dont la société ne se remettra pas sans d'extrêmes souffrances.

L'argument de la quantité n'est pas recevable : "Ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait."
Mt 25,40
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités