Procréation médicalement assistée (PMA)

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1322
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar mike.adoo » ven. 15 déc. 2017, 19:39

Dans le cadre de l'adoption il s'agit d'un enfant déjà né qui n'a plus de parent, dans le cas de la PMA il n'y a pas d'enfant juste des personnes qui se réclament 'd'un droit à l'enfant'…
Une chose me chiffonne dans la PMA;
Il s'agit d'un aspect peu connu du public .
On parle souvent de dons gratuits . La gratuité et l'anonymat sont les piliers des dons ... Parlons-en !
Un donneur , sans le savoir , génère une somme supérieure à cinq mille euros .
En effet , un don peut être converti en une centaine de paillettes . Chaque paillette sera facturée 58 € .
Chaque don génère une dizaine de dossiers d'inscription à une soixantaine d'euros pièce .
Donc , une dizaine de couples devront consulter plusieurs spécialistes ( psychologue , andrologue , gynécologue , )
Visite chez un notaire , analyses ... et j'en passe .
En cas de problème , chaque couple a droit à une ou plusieurs FIV ( fécondation "in vitro" ) à 4000 € .
Alors , sachant ce que rapporte une PMA (avec donneur ) , sachant que les contrôles sont inexistants , sachant que les donneurs sont trop rares et sachant que la demande est très importante , j'ai du mal à croire que l"on détruise les paillettes inemployées ...
On se souvient de quelques dérives ...
Si les enfants issus d'un don avaient accès à leurs dossiers , il est permis de penser qu'il y aurait de drôles de surprises .
On comprend alors pourquoi ces organismes s'agrippent à l'anonymat avec autant de détermination .
Ainsi , sur soixante mille enfants nés d'une PMA , Seuls 10% savent que leur père n'est pas leur géniteur .
Les autres, ( 50 000 ) ne sont au courant de rien !
Honnêtement , auriez-vous apprécié qu'on vous laisse dans le mensonge ou l'ignorance ?
Dernière édition par mike.adoo le mer. 20 déc. 2017, 12:28, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar JCNDA » sam. 16 déc. 2017, 16:48

Bonjour,
Un jour l'enfant demandera : où est mon papa. Les deux mères répondront en choeur : je ne sais pas.

Milla
Censor
Censor
Messages : 54
Inscription : sam. 19 août 2017, 8:34
Conviction : athée

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar Milla » sam. 16 déc. 2017, 23:22

Bonjour,
Un jour l'enfant demandera : où est mon papa. Les deux mères répondront en choeur : je ne sais pas.
Vous remplacez "les deux mères" par "les parents" et vous avez la situation actuelle.
Il y a une association, PMAnonyme, qui milite contre l'anonymat des dons : n’hésitez pas à les relayez si cette question vous préoccupe.
Dernière édition par Cgs le dim. 17 déc. 2017, 0:50, édité 1 fois.
Raison : Suppression du lien -- Cordialement, Cgs

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar JCNDA » dim. 17 déc. 2017, 12:25

Vous remplacez "les deux mères" par "les parents" et vous avez la situation actuelle.
Bonjour Milla,
Je prends note : je remplace "les parents" par "deux enfants" et j'ai la situation actuelle.

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1322
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar mike.adoo » lun. 18 déc. 2017, 19:54

Bonjour,
Un jour l'enfant demandera : où est mon papa. Les deux mères répondront en choeur : je ne sais pas.
Avec les familles polymorphes d'aujourd'hui , on pourra même le chanter en version polyphonique... Quel régal !
Plus sérieusement , l'enfant perd sa place privilégiée : il devient le jouet auquel on a droit . et un jouet n'a pas à savoir où on l'a acheté .
Notre chère laïcité désacralise la famille . N'importe qui copule avec n'importe quoi ! Les coucheries sont des "aventures " ou bien des "expériences " . D'ailleurs , à quoi bon se marier ? Même plus besoin de divorcer .
Et les enfants , dans tout ça ?
Un jour l'enfant demandera : où est mon papa ? . Les parents (?) répondront en choeur : Ah ! Ce gosse ! Qu'est ce qu'il peut dire comme bêtises ! Arrête donc de poser des questions stupides !

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8536
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar PaxetBonum » mar. 19 déc. 2017, 9:18

Un jour l'enfant demandera : où est mon papa ? . Les parents (?) répondront en choeur : Ah ! Ce gosse ! Qu'est ce qu'il peut dire comme bêtises ! Arrête donc de poser des questions stupides !
Un jour l'enfant demandera : où est mon papa ? . Ces deux mères répondront en choeur : Ah ! Ce gosse il est homophobe !
Elles le dénonceront à la LGBTQXYZ et il sera condamné aux travaux forcés.
Bien fait pour lui !
Après elles iront en acheter un autre mieux fini.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Censor
Censor
Messages : 110
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé

Re: Procréation médicalement assistée (PMA)

Message non lupar JCNDA » mar. 19 déc. 2017, 15:38

"Je prends note : je remplace "les parents" par "deux enfants" et j'ai la situation actuelle."

Bonjour,
L'enfant n'a plus le modèle parental hétéro solide, en conséquence cela interviendra dans le modèle social français. Il risque une crise d'identité puisqu'il n'a plus cette référence. Un parent qui représente l'autorité et l'autre la voix du conseil. Je regrette mais l'enfant reproduira de toute manière les mêmes erreurs que ses parents car il ne sait plus, il n'aura pas connu l'expérience d'un couple géniteur pour son histoire : ceci amène à un fracture psychologique pour l'enfant.

Pendant sa croissance, il faudra qu'il décide de certains choix : un mariage avec qui ou pas?, des enfants avec qui ou pas?, un travail pour aider ou pour le profit?
En devinant ses difficultés, cette enfant qui deviendra adulte, devra dans sa vie se tourner vers le Christ sinon je m'inquiéterais pour lui.

Je préfère les femmes parce qu'elles sont douces, elles me bercent et elles ont un corps différent du mien, avec un homme, c'est impossible.
Ces femmes ont besoin des hommes mais n'en veulent pas. Je ne comprends plus la place de l'homme ou de la femme dans notre société actuelle.
Je suis un homme et chacun à sa place.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités