Péché mortel et péché véniel

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Péché mortel et péché véniel

Message non lupar françois67 » sam. 09 mars 2013, 22:57

Bonjour,
qu'est-ce qui justifie une pareille différenciation dans la Bible ou en saine théologie? A partir de quand la différence a-t'elle été faite?
Bien à vous et merci.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Raistlin » lun. 11 mars 2013, 10:24

Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne va pas à la mort, qu'il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère. Il y a tel péché qui va à la mort; ce n'est point pour ce péché-là que je dis de prier. Toute iniquité est un péché, et il y a tel péché qui ne va pas à la mort. (1Jean 5, 16-17)
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1432
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Aldous » lun. 11 mars 2013, 11:27

Bonjour,
qu'est-ce qui justifie une pareille différenciation dans la Bible ou en saine théologie? A partir de quand la différence a-t'elle été faite?
Bien à vous et merci.
Bonjour,

Les péchés véniels sont plutôt des péchés d'impulsion. On voit quelque chose, on le veut, on le prend. ça ne relève pas d'un manque d'amour en nous.
Les péchés graves sont des péchés du coeur (ou des péchés spirituels). Ils sont plus subtils et cachés, ils affectent l'âme. Ce sont des choses comme l'égoïsme, la jalousie, l'envie, la rancoeur, le mensonge, l'hypocrisie, la malhonnêteté, etc...
Il y a péché mortel quand un péché
- touche des matières graves (meurtre, viol, inceste, adultère)
- est accompli en connaissance de cause (avoir conscience de la gravité de son acte)
- est commis dans une réelle volonté
Le péché mortel est celui qui se coupe délibérément de ce qui fait sa relation à Dieu.

Oui cette distinction remonte au passage de saint Jean cité par Raistlin

Cordialement,
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Toto
Senator
Senator
Messages : 929
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Toto » lun. 11 mars 2013, 22:11

Remarque pour préciser : les conditions sont cumulatives, e.g. un péché touchant une matière grave accompli en toute connaissance de cause, mais non commis dans une réelle volonté (i.e. par instinct, sous le coup de la colère, de la peur, de médicaments abolissant temporairement le discernement et le raison) ne peut être qualifié de péché mortel.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Avatar de l’utilisateur
joseph.
Ædilis
Ædilis
Messages : 26
Inscription : mar. 12 févr. 2013, 17:02

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar joseph. » lun. 11 mars 2013, 23:39

Bonsoir, comment nous, simple humains, pouvons savoir qu'est ce qui est péché mortel ou pas et pour tel ou tel être humain. DIEU n'est IL pas le SEUL juge qui connais que tel ou tel péché est mortel ou pas pour tel ou tel personne? Un seul péché est mortel en ma connaissance selon la Bible, celui contre l'ESPRIT SAINT.

MATTHIEU 12-31 32: Aussi je vous le dis, tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l'ESPRIT ne sera pas remis. Et quiconque aura dit une parole contre le fils de l'homme, cela lui sera remis ; mais quiconque aura parlé contre l'ESPRIT SAINT, cela ne lui sera remis ni en cet âge ni en l'autre.

Voir aussi MARC 3-28 29 ou LUC 12-10.
Notre PERE qui es aux cieux
Que ton Nom soit sanctifié
Que ton regne vienne
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Mais delivre nous et protege nous du mal
Au nom du PERE du FILS et du SAINT ESPRIT
Amen

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1432
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Aldous » mar. 12 mars 2013, 11:50

Bonsoir, comment nous, simple humains, pouvons savoir qu'est ce qui est péché mortel ou pas et pour tel ou tel être humain. DIEU n'est IL pas le SEUL juge qui connais que tel ou tel péché est mortel ou pas pour tel ou tel personne? Un seul péché est mortel en ma connaissance selon la Bible, celui contre l'ESPRIT SAINT.
Bonjour,

Vous le dites vous-même: Un seul péché est mortel en ma connaissance selon la Bible, celui contre l'ESPRIT SAINT (j'ai souligné).

Ce qui signifie pécher volontairement en toute connaissance de cause, alors que les autres péchés nous y succombons. Ce qui signifie que nous savons bien (et non Dieu seul qui le saurait) quels sont les péchés mortels (c'est ceux qui sont réalisés volontairement tout en ayant connaissance de la vérité).

Cordialement
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Raistlin » mar. 12 mars 2013, 12:28

Bonsoir, comment nous, simple humains, pouvons savoir qu'est ce qui est péché mortel ou pas et pour tel ou tel être humain. DIEU n'est IL pas le SEUL juge qui connais que tel ou tel péché est mortel ou pas pour tel ou tel personne?
Oui, Dieu seul est juge. Mais ce n'est pas pour autant que nous ne pouvons rien dire. Par exemple, vous savez grâce à la Bible que péché d'idolâtrie est une abomination.

Un seul péché est mortel en ma connaissance selon la Bible, celui contre l'ESPRIT SAINT.
Erreur et confusion dans les termes. Le passage que vous citez parle du seul péché qui ne puisse être pardonné. Mais le péché mortel, Joseph, peut tout à fait être pardonné. Il ne s'agit donc pas des mêmes péchés.

Un péché mortel est un péché qui vous coupe de la grâce et de la vie divine. C'est un refus délibéré et conscient de Dieu. Il est mortel parce que si le pécheur meurt dans cet état, il est coupé de Dieu et va donc en Enfer. Mais si le pécheur se rend compte de son erreur, se repent et demande pardon, il peut être pardonné.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
joseph.
Ædilis
Ædilis
Messages : 26
Inscription : mar. 12 févr. 2013, 17:02

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar joseph. » mar. 12 mars 2013, 17:17

Bonjour, donc si il peut être pardonné dans ce cas il n'est plus mortel. J'avoue que j'ai du mal a vous suivre. Péché mortel pour moi est celui qui ne peut être pardonné et donc vous coupe de la vie éternelle. Du moment que c'est mortel (la mort) sa ne peut par définition pas vous mener a LA VIE, et donc comme JESUS le dit le seul qui ne peut vous mener a LA VIE (qui ne sera JAMAIS remis) et qui donc par définition est mortel et bien c'est celui contre l'ESPRIT SAINT. Donc et pour conclure, le péché qui peut être pardonné n'est pas mortel puisque par le pardon il n’empêche pas d'aller a LA VIE, alors que celui qui ne peut être pardonné (contre l'ESPRIT SAINT) vous mèneras a la mort puisque impardonnable il ne peut vous mener a La VIE.
Notre PERE qui es aux cieux
Que ton Nom soit sanctifié
Que ton regne vienne
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Mais delivre nous et protege nous du mal
Au nom du PERE du FILS et du SAINT ESPRIT
Amen

Avatar de l’utilisateur
joseph.
Ædilis
Ædilis
Messages : 26
Inscription : mar. 12 févr. 2013, 17:02

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar joseph. » mar. 12 mars 2013, 19:33

Rebonjour, méaculpa :) je comprend ce que vous voulez dire, le péché contre l'ESPRIT SAINT est le seul qui n'est pas pardonnables donc mortel quoi qu'il arrive, alors que ceux qui sont pardonnable peuvent aussi malgré tout être mortel si ils ne sont pas pardonnés, donc ceux là aussi sont mortel, vous avez tout a fait raison :) .
Notre PERE qui es aux cieux
Que ton Nom soit sanctifié
Que ton regne vienne
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Mais delivre nous et protege nous du mal
Au nom du PERE du FILS et du SAINT ESPRIT
Amen

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1432
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Aldous » mar. 12 mars 2013, 19:53

Du moment que c'est mortel (la mort) sa ne peut par définition pas vous mener a LA VIE, et donc comme JESUS le dit le seul qui ne peut vous mener a LA VIE (qui ne sera JAMAIS remis) et qui donc par définition est mortel et bien c'est celui contre l'ESPRIT SAINT.
Il s'agit de la mort spirituelle, donc il peut être pardonné sauf si cette mort spirituelle a lieu en plus au moment de la mort physique.

Par contre le péché spécifique qui est celui de renier sa foi (apostasie) lui ne peut être pardonné.
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Scratchy » dim. 31 mai 2015, 20:44

Bonsoir à tous,

Je me permets de faire remonter ce post pour vous demander de m’éclairer. De par le catéchisme de l’Eglise catholique j’ai bien en tête les conditions permettant de définir si un péché est mortel ou pas. Cependant, je souhaite vous faire part d’une situation vécue cet après-midi afin de recueillir votre avis tout en essayant de ne pas vous abreuver de détails.

Voilà, cet après-midi (dimanche) avec ma femme nous avons rendu visite à ses parents. J’en ai profité pour récupérer chez eux un tonneau que j’utiliserai au jardin. Alors que nous le redécoupions avec mon beau-père (ça a duré 5 minutes) m’est venue en tête que le dimanche il valait mieux éviter tout travail. Comme je pensais à ça, je me suis dit que j’étais peut être en train d’enfreindre le 3ème commandement du Décalogue (sachant que la matière grave du péché mortel est constituée d’une violation des 10 commandements).

Je me suis raisonné et me suis dit que ce que nous faisions ne constituait pas une violation, encore que j’en étais pas sûr, et du coup en mon esprit je me suis dit « de toute façon même si c’est le cas maintenant on continue, tant pis si c’est un péché mortel » me voyant mal dire à mon beau-père qu’on arrête. Le problème c'est que j'ai vraiment pensé ça.

Pensez-vous qu’il s’agit d’une pensée peccamineuse et si oui de quelle sorte ? S’il s’agit objectivement d’un péché véniel, peut-il devenir mortel du simple fait qu’on le commette en se disant qu’il est possible que cela soit le cas ?
Etant scrupuleux de nature et sujet à des TOC je me dis que c’est peut être juste une tentation mais sachant que j’avais un doute sur le fait que j’étais en train de commettre un péché et que j’ai laissé faire, je me dis que j’ai peut être vraiment péché.

Merci d’avance et si mon commentaire vous paraît ridicule je vous prie de bien vouloir m’en excuser, d’autant plus que je suis plutôt coutumier du fait ces jours ci.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6768
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Anne » lun. 01 juin 2015, 3:50

:) Il n'y a rien de ridicule à poser des questions, Scratchy, lorsqu'on désire sincèrement s'informer.

La situation que vous avez vécue ce dimanche arrive à beaucoup de personnes : on se prend soudain à douter et à penser qu'on fait quelque chose de mal. C'est humain et normal, d'après moi. Le réflexe premier que tout un chacun peut avoir dans ces moments en est un de doute et de déni (au :diable: , pense-t-on pour se dédouaner).

Mais, perso, je pense que tout est dans la saine "gestion"; pour paraphraser quelqu'un de célèbre ici : "le dimanche est fait pour l'homme et non l'homme pour le dimanche", il n'y a pas nécessairement lieu de paniquer. Je ne dis pas qu'il faille tout jeter aux orties, mais je pense que si on prend du temps le dimanche pour penser à Dieu, pour se reposer, ça n'empêche pas forcément de s'activer un peu !

Pour ce qui est de votre inquiétude au sujet de la gravité de ce que vous percevez comme étant un péché, je vous donne le conseil habituel : la confession ! Puisque vous me semblez avoir du regret, surtout au niveau de ce que vous avez pensé, je pense que confier ce poids qui pèse sur votre conscience ne pourra que la soulager et le prêtre pourra vous guider pour discerner la gravité de la faute.

N'hésitez pas à recourir à la confession pour vous rassurer, pour vous aider à remettre les choses en perspective : ça ne peut qu'être bénéfique dans votre situation actuelle !

Mais surtout, comme le disait si bien St Jean-Paul II citant Notre Seigneur : "N'ayez pas peur !"
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4406
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar gerardh » lun. 01 juin 2015, 10:22

_________

Bonjour,

Je pense que péché mortel, péché à la mort et blasphème contre le Saint Esprit sont 3 notions bien distinctes les unes par rapport aux autres.

Par ailleurs le sabbat ou shabbath et le Dimanche sont deux jours bien distincts. Le Dimanche est certes un jour particulier propice à la dévotion, mais il n'y a nulle part l'obligation de ne faire aucune œuvre le Dimanche.


__________

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Scratchy » lun. 01 juin 2015, 10:51

Bonjour Anne,

Merci de votre réponse. Le problème est que je suis quelqu’un de scrupuleux et qui plus est sujet à des TOC (mais il semblerait que l’un et l’autre aillent de pair d’après ce que j’ai lu sur le forum). Sans parler de pensées blasphématoires qui viennent souvent en mon esprit.

Toujours est-il que je crains de déplaire au Seigneur et ai toujours peur de commettre un péché mortel. De plus, comme je n’ai pas le discernement nécessaire pour bien faire la différence entre un péché mortel et véniel je suis souvent confus. J’essaie de me dire qu’il ne faut pas se laisser troubler pas nos pensées tant qu’on y consent pas mais rien à faire, en essayant de relativiser j’ai toujours peur de laisser un péché grave dans l’ombre tout en ne sachant jamais si je suis dans une matière grave ou si j’ai consenti. J’avoue que ça me « pourrit » un peu la vie….

Alors le mieux est effectivement d’en parler à mon confesseur mais le problème c’est que j’arrive toujours avec des listes à rallonge en confession par peur d’oublier quelque chose…. Vais-je trop loin en parlant en confession de toutes les pensées qui me sont venues ? Ne vaudrait-il pas mieux dire que j’ai eu des pensées blasphématoires sans toutes les mentionner et en citant seulement deux ou trois exemples ou vaut-il mieux parler de toutes ces pensées de façon détaillée et circonstanciée ?

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2582
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Différence péché véniel et mortel

Message non lupar Cgs » lun. 01 juin 2015, 16:52

Bonjour Anne,

Merci de votre réponse. Le problème est que je suis quelqu’un de scrupuleux et qui plus est sujet à des TOC (mais il semblerait que l’un et l’autre aillent de pair d’après ce que j’ai lu sur le forum). Sans parler de pensées blasphématoires qui viennent souvent en mon esprit.

Toujours est-il que je crains de déplaire au Seigneur et ai toujours peur de commettre un péché mortel. De plus, comme je n’ai pas le discernement nécessaire pour bien faire la différence entre un péché mortel et véniel je suis souvent confus. J’essaie de me dire qu’il ne faut pas se laisser troubler pas nos pensées tant qu’on y consent pas mais rien à faire, en essayant de relativiser j’ai toujours peur de laisser un péché grave dans l’ombre tout en ne sachant jamais si je suis dans une matière grave ou si j’ai consenti. J’avoue que ça me « pourrit » un peu la vie….

Alors le mieux est effectivement d’en parler à mon confesseur mais le problème c’est que j’arrive toujours avec des listes à rallonge en confession par peur d’oublier quelque chose…. Vais-je trop loin en parlant en confession de toutes les pensées qui me sont venues ? Ne vaudrait-il pas mieux dire que j’ai eu des pensées blasphématoires sans toutes les mentionner et en citant seulement deux ou trois exemples ou vaut-il mieux parler de toutes ces pensées de façon détaillée et circonstanciée ?
Cher Scratchy,

La règle ne doit pas être érigée en absolu ! Le dimanche, il est demandé au chrétien de consacrer ce jour au Seigneur et de se reposer du travail effectué la semaine. Rien n'interdit donc de jardiner, d'encadrer des photos ou de bricoler, tant que cela est fait dans un esprit différent du labeur de la semaine.

Il n'y a pas de péché en l'espèce dans votre cas. Après, tout est question de mesure.

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités