Cambriolage

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1293
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Cambriolage

Message non lupar mike.adoo » dim. 04 juin 2017, 10:47

Bonjour à tous

Les journaux évoquent souvent des cambriolages qui se sont mal terminés ...( ou qui ont mal tourné )

Ma question :
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'est un cambriolage qui s'est bien terminé ( ou qui a bien tourné ) ?

Altior
Senator
Senator
Messages : 747
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Cambriolage

Message non lupar Altior » dim. 04 juin 2017, 18:59

Ma question :
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'est un cambriolage qui s'est bien terminé ( ou qui a bien tourné ) ?
En bonne logique thomiste, un cambriolage qui se termine bien (ou qui tourne bien) est un cambriolage qui réussit dans ses fins: les voleurs réussissent à s'emparer de leur butin sans trop de fracas et sans que la police prenne leurs traces.

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1293
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Cambriolage

Message non lupar mike.adoo » lun. 05 juin 2017, 5:05

En bonne logique thomiste, un cambriolage qui se termine bien (ou qui tourne bien) est un cambriolage qui réussit dans ses fins: les voleurs réussissent à s'emparer de leur butin sans trop de fracas et sans que la police prenne leurs traces.
Bonjour
Si les victimes sont satisfaites par cette définition , alors , (et alors seulement ) je n'ai plus rien à ajouter . :siffle:

Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1824
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: Cambriolage

Message non lupar papillon » lun. 05 juin 2017, 19:03


Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'est un cambriolage qui s'est bien terminé ( ou qui a bien tourné ) ?
Cela n'existe pas.
Un cambriolage...
- commence toujours mal : planification d'un crime
- se déroule toujours mal : perpétration d'un crime
- se termine toujours mal : la victime d'un cambriolage se voit spoliée de biens lui appartenant, ce qui est toujours déstabilisant.
S'il s'agit d'un vol dans un domicile privé, l'intimité de son foyer a été violée, ce qui provoque une certaine détresse et un sentiment de vulnérabilité et d'insécurité qui peut lui gâcher sa joie de vivre pendant longtemps.
Les policiers sont appelés à enquêter ou du moins à rédiger un rapport, service payé par l'ensemble de la communauté.
Les assurances paient une partie des pertes...et les primes d'assurance augmentent, pour l'assuré lui-même mais aussi pour l'ensemble des assurés si la fréquence des cambriolages est élevée.
Tout le monde y perd, y compris les voleurs qui finiront un jour ou l'autre par être écroués.

Lorsqu'on précise qu'un vol s'est mal terminé, c'est bien évidemment qu'il y a eu des dommages supplémentaires à ceux (cités plus haut) inhérents à tout cambriolage : personnes blessées ou tuées, prise d'otages, poursuite policière avec accident etc

Je trouve vraiment dommage qu'on ait tendance à banaliser les cambriolages, comme si ça faisait partie d'une vie normale.
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1293
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Cambriolage

Message non lupar mike.adoo » lun. 05 juin 2017, 19:37


Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'est un cambriolage qui s'est bien terminé ( ou qui a bien tourné ) ?
Cela n'existe pas.
Un cambriolage...
- commence toujours mal : planification d'un crime
- se déroule toujours mal : perpétration d'un crime
- se termine toujours mal : la victime d'un cambriolage se voit spoliée de biens lui appartenant, ce qui est toujours déstabilisant...

Tout le monde y perd, y compris les voleurs qui finiront un jour ou l'autre par être écroués.

Lorsqu'on précise qu'un vol s'est mal terminé, c'est bien évidemment qu'il y a eu des dommages supplémentaires à ceux (cités plus haut) inhérents à tout cambriolage : personnes blessées ou tuées, prise d'otages, poursuite policière avec accident etc

Je trouve vraiment dommage qu'on ait tendance à banaliser les cambriolages, comme si ça faisait partie d'une vie normale.
Bonjour Papillon
Vous traduisez très exactement ma pensée . Cela s'appelle une dérive .
Pour vendre des alarmes , on fait passer les cambriolages pour des banalités . De la sorte , si on se fait cambrioler , c'est de notre faute ! tout comme la violence , tout comme les incivilités , les profanations ... et j'en passe .
Et en plus , on valorise des bouchers stupides en les appelant kamikazes ... Des héros , quoi ! Eux , au moins ne s'attaquaient pas à des femmes et à des enfants mais à des soldats bien armés et prêts à les accueillir .
Je crois que si l'on veut relever ( légèrement ) la tête , il faut commencer par appeler un chat ,un chat ! Je suis las d'entendre parler de " cas isolés " ou de "déséquilibrés "

Merci Papillon et la paix soit avec vous .

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8375
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Cambriolage

Message non lupar PaxetBonum » lun. 03 juil. 2017, 18:35

Je crois que si l'on veut relever ( légèrement ) la tête , il faut commencer par appeler un chat ,un chat ! Je suis las d'entendre parler de " cas isolés " ou de "déséquilibrés "
Cher Mike.adoo,

C'est le mal de notre époque : la vérité n'est pas bonne à dire et à entendre.
Si vous professez la vérité vous êtes automatiquement fasciste, nazi…
Il n'y a plus de voyous, de malfrats, il y a des 'jeunes'…
Il n' a pas de musulman terroriste, juste des déséquilibré…
On ne condamne plus, on 'rappel à la loi'
Il n'y a plus de suspect mais des 'présumés innocents'
Il n'y a plus de bandits, mais des 'personnes défavorablement connus des services de police' (ont-ils des connaissances favorables ?)
Il n'y a plus d'immigrés clandestins mais des migrants

Dés lors comme il n'y a plus de coupables, donc plus de condamnations.

C'est emblématique de notre époque qui déteste Notre Seigneur lui qui est précisément venu rendre témoignage à la vérité et plus encore qui EST la Vérité. Le père du mensonge règne actuellement en maître jusque dans la sémantique…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1293
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Cambriolage

Message non lupar mike.adoo » mar. 04 juil. 2017, 11:40

Cher Mike.adoo,

C'est le mal de notre époque : la vérité n'est pas bonne à dire et à entendre.
Si vous professez la vérité vous êtes automatiquement fasciste, nazi…
Il n'y a plus de voyous, de malfrats, il y a des 'jeunes'…
Il n' a pas de musulman terroriste, juste des déséquilibré…
On ne condamne plus, on 'rappel à la loi'
Il n'y a plus de suspect mais des 'présumés innocents'
Il n'y a plus de bandits, mais des 'personnes défavorablement connus des services de police' (ont-ils des connaissances favorables ?)
Il n'y a plus d'immigrés clandestins mais des migrants

Dés lors comme il n'y a plus de coupables, donc plus de condamnations.

C'est emblématique de notre époque qui déteste Notre Seigneur lui qui est précisément venu rendre témoignage à la vérité et plus encore qui EST la Vérité. Le père du mensonge règne actuellement en maître jusque dans la sémantique…
Chuuuuuuuut !

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6997
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Cambriolage

Message non lupar Cinci » mar. 04 juil. 2017, 15:57

Paxetbonum :
C'est le mal de notre époque : la vérité n'est pas bonne à dire et à entendre.
Si vous professez la vérité vous êtes automatiquement fasciste, nazi…
Si vous me le permettez, Pax, j'aimerais ajouter quelque chose, le dire non pas spécialement pour vous mais en général. C'est toujours un peu risqué d'évoquer la vérité comme si ce devait être un objet que nous pourrions manier, peut-être un objet avec lequel frapper le délinquant. "Attendez que la vérité s'abatte sur votre tête ..."

La vérité c'est une personne, dit-on. La vérité c'est Dieu; dans le christianisme en tout cas.

Il vaudrait peut-être mieux parler de faits, de la réalité de tel fait. Le fait est qu'un vol a été commis et la responsabilité du geste incombe à ... La nuance c'est qu'il y a toujours moyen pour des hommes de se tromper dans l'établissement des faits (par suite du degré de responsabilité à vouloir faire porter à tel ou tels). Et quand bien même il serait établi qu'untel eût été responsable de tel geste ou de tel crime, la pratique usuelle consistant alors à qualifier de "voleur, assassin, prostituée, pédophile, impie, pécheur public!" n'est pas sans charrier aussi son lot de venin et d'injustice à l'égard des personnes concernés. La soi-disante lumière qui consisterait à être plus éclairante que tout lorsqu'on taxerait franchement une fille publique de "sale pute!" ne serait peut-être pas une lumière "si éclairante que ça", mais risquant bien plus de n'être qu'une lumière partielle et surtout très réductrice.

Un religieux disait qu'il commençait à s'inquiéter lorsqu'il voyait quelqu'un prétendre détenir la vérité à 100%, ne pas pouvoir donner raison à l'autre pour 1%. Même pas 1%! Il s'inquiétait à l'effet que ce "lumineux personnage" aura tôt fait de tomber lui-même dans le filet du diable.

Il est vrai que même quand on peut avoir raison sur l'établissement d'un fait ou sur sa description, l'on peut simultanément avoir tort par la façon dont on communiquera cette raison à l'autre. C'est souvent ce qui fera problème d'ailleurs sur le plan de la communication entre les personnes.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8375
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Cambriolage

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 06 juil. 2017, 20:45



Un religieux disait qu'il commençait à s'inquiéter lorsqu'il voyait quelqu'un prétendre détenir la vérité à 100%, ne pas pouvoir donner raison à l'autre pour 1%. Même pas 1%! Il s'inquiétait à l'effet que ce "lumineux personnage" aura tôt fait de tomber lui-même dans le filet du diable.
J'entends votre remarque Cinci.
Mais ce religieux date un peu car aujourd'hui on ment 100% du temps (un assassin devient un jeune, une présumé innocent…) et on n'accorde pas 1% de crédit à la vérité (encore moins à la victime présumée coupable)… les filets du diable sont déjà pleins à craquer.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 5 invités