Sur les cas d'adultère

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Alex101
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 9:50
Localisation : Alsace

Sur les cas d'adultère

Message non lu par Alex101 » jeu. 11 nov. 2010, 10:22

Bonjour a tous,

J'ai 28 ans, je suis marié a une femme délicieuse depuis 3 ans (ensemble depuis bientôt 8 années). J'ai commis il y a un an de cela le péché d'adultère; j'ai rencontre une autre femme avec qui je partageais des centres d'intérêt. Pendant plusieurs semaines, notre relation fut surtout platonique (longues discussions), puis par deux fois, elle faillit être charnel. A un moment donne, complètement perdu, j'essayais de quitter mon épouse, sans vraiment trop réfléchir. La voir complètement perdue, en pleurs, me fit prendre conscience de l'impasse dans laquelle je m'étais jeté. Je m'excusais, arguant que je ne savais actuellement plus ou j'en étais. Elle me demanda si je voyais quelqu'un d'autre, je lui mentis froidement en lui répondant non. Je décidai ensuite de couper tout contact avec mon flirt, m'étant rendu-compte que celle que j'aimais était mon épouse. Dix jours plus tard, mon épouse m'annonçait être enceinte, par voie naturelle, alors que depuis 3 années nous avions recourt aux FIV.

Pendant de longs mois, je ne pensais plus à ma tromperie. Et puis environ un mois avant la naissance de mon fils, je me mis à repenser a mon geste. Je ne suis pas un catholique pratiquant, mais je suis un vrai croyant, depuis tout petit. Je me mis à pleurer amèrement, à regretter ces moments où je mentais sans remords a celle que j'aimais. Je me mis aussi à m'en vouloir d'avoir pu blesser celle que je fréquentais, de lui avoir fait miroiter des choses. Sans réfléchir, par un mouvement naturel, je suis allé trouver un prêtre; j'ai tout dit, sans nier ma responsabilité. J'ai trompé en pleine connaissance de cause.

Cependant, aujourd'hui j'ai toujours l'impression que le Seigneur ne me pardonne pas. Ma femme n'est au courant de rien, je me dis que je devrai peut-être lui dire que je lui ai menti, rechercher son pardon. En même temps, nous avons un enfant maintenant, nous sommes profondément heureux. Ma soif de regret me pousse aussi à reprendre contact avec mon flirt pour lui demander pardon d'avoir joué avec elle, même si je n'en avais a l'époque pas l'impression. J'aimerai savoir si elle se remet de cette relation qui fut forte.

Tout cela pour vous dire que je suis perdu en ce moment. Dieu m'a-t'il pardonné? Dois-je demander pardon a mon épouse (le prêtre a qui je me suis confesser m'a conseille de ne pas le faire, au risque de briser la cellule familiale)? J'ai l'impression que le Seigneur ne me pardonnera jamais. Tout les jours je prie, je lui demande pardon pour cette terrible erreur, pour m'etre jeter dans cette horrible histoire par vanite, par orgueil. Je n'arrive plus à aller de l'avant, je me sens comme condamner. Pourtant, j'ai une femme extraordinaire, un fils d'un mois, un métier passionnant. Mais a quoi bon essayer d'avancer dans la vie si le Seigneur ne me pardonne pas?

Dieu me pardonnera-t-il?

Merci de m'avoir lu, et excusez le style brouillon de mon texte.

Bonne journée a tous.
"C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3173
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Adultère

Message non lu par Griffon » jeu. 11 nov. 2010, 13:28

Bonjour Alex,

Vous n'êtes pas le premier dans votre cas.
Quand on a mal agi, en être humain, nous ne pouvez tout parfaitement réparer. Le mal est fait, avec ses conséquences jusque dans la psychologie, l'inconscience et même dans l'invisible.

Vous dites avoir vu un prêtre... Avez-vous reçu l'absolution ?
Si oui, le péché est pardonné. Vraiment, et par Dieu.

N'en parlez pas à votre épouse.
Sous prétexte de vous sentir mieux psychologiquement, vous iriez la blesser.

Vous devez donc vivre avec ce souvenir.
Qu'il soit pour vous un avertissement pour vous empêcher de tomber une seconde fois.
Et accrochez-vous à vos sentiments présents, car, ayant déjà trompé, la tentation sera plus vive la prochaine fois. Dites-vous bien que Satan n'a qu'un but, vous persuader de recommencer, un argument de poids "tu vois bien qu'elle n'en saura rien" et cela jusqu'à ce que vous cédiez au point de faire exploser votre couple.
Montrez-vous fort, et pourquoi pas, invitez Jésus dans votre vie.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Adultère

Message non lu par Raistlin » jeu. 11 nov. 2010, 13:38

Bonjour Alex,

Premièrement, vous devriez parler de ce qui vous hante avec un prêtre. Il sera plus à même que nous pour vous guider. Cela étant, bien entendu que Dieu veut et peut vous pardonner. Le sacrement de réconciliation est le moyen concret par lequel Dieu nous donne son pardon et si vous l'avez reçu (avec un réel esprit de repentir et en prenant la ferme décision de ne plus recommencer), alors votre faute n'existe plus devant Dieu.
Vous avez raison de regretter votre faute - et peut-être que Dieu se sert de votre remords légitime pour vous aider à vous tourner davantage vers Lui - mais il faut aussi que vous appreniez à vous pardonner. La culpabilité exagérée est parfois une tentation du démon pour nous faire douter de la Miséricorde infinie du Seigneur. D'où ma recommandation d'en parler à un prêtre compétent qui pourra vous éclairer.

Sinon, je me permets de revenir sur le fait que vous ne pratiquiez pas. Pratiquer (qu'il s'agisse de la Messe, de la prière personnelle ou autre), ce n'est pas faire plaisir à l'Église, c'est d'abord donner à Dieu les moyens d'agir dans notre vie et de la sanctifier. Comment voulez-vous qu'Il vous aide si vous Lui fermez toutes les portes, si vous renoncez à user des moyens (notamment les sacrements) qu'Il a mis en place pour vous sauver ? Je vous invite donc à pratiquer plus souvent : confessez-vous, allez à la Messe le dimanche, prenez un temps de prière personnelle, etc. Il n'y a que comme ça que Dieu vous donnera le force d'avancer et de ne plus pécher. Il n'y a que comme ça que vous serez enfin digne d'être appelé enfant de Dieu.

Vous êtes dans mes prières.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Alex101
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 9:50
Localisation : Alsace

Re: Adultère

Message non lu par Alex101 » jeu. 11 nov. 2010, 15:42

Merci infiniment pour vos reponses,

Oui, je suis alle voir un pretre pour recevoir le sacrement de reconciliation. Il m'a absout.

Depuis tout petit, je parle a Dieu, je le prie, et ce tous les jours, meme s'il est vrai que je ne frequente pas les eglises lors des rites. Je les frequente beaucoup lorsqu'il n'y a personne, pour me receuillir. Je Le remercie, je me confie a Lui, je Lui en veux lorsque les choses ne vont pas avant de m'excuser pour m'etre emporter. Mais depuis 2 mois, je me sens comme coupe de Lui. Je suis conscient que c'est une erreur, car ce n'est pas Lui qui se detourne, c'est moi qui n'arrive pas a revenir vers Lui. J'en suis meme a un point ou je me sens honteux de rentrer dans une eglise, de me presenter devant la croix. Il m'a tant donne, Il m'a toujours accompagne dans les epreuves difficiles, et la je L'ai trahi. En fait, j'ai l'impression que le pardon est trop simple a recevoir.

L'adultere m'a toujours fait horreur (je suis moi-meme fils d'un adultere, je n'ai jamais connu mon pere). Avoir pu faire cela, ne pas avoir senti de remords sur le coup, m'a profondement meurtri et chamboule. Mais le pire de tout, c'est la douleur que j'ai pu provoquer chez les autres, surtout chez ma femme.

Je vais de toutes facons retourner voir un pretre, je veux surmonter cette etape pour ma femme et mon fils.
"C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3173
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Adultère

Message non lu par Griffon » jeu. 11 nov. 2010, 17:15

Retourner voir un prêtre ne vous fera pas de tort.

Mais ce qui vous fera vraiment du bien, c'est d'accepter que vous êtes comme tous les hommes, pécheur et pardonné GRATUITEMENT.
Et surtout, que votre place est dans la maison du Père.
Retournez aux sacrements, priez Dieu et vivez dans l'amour.

Marcher humblement dans les voies de notre Dieu.

Courage.
Que le Seigneur vous découvre sa face,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Adultère

Message non lu par coeurderoy » jeu. 11 nov. 2010, 19:18

Courage : le Christ n'a pas jeté de pierre à la femme adultère : vous aimez votre épouse et regrettez votre faiblesse : inutile de la faire souffrir davantage en lui étalant votre faute (déjà pardonnée). Gardez cette honte pour vous : c'est dans ce genre d'humiliation qu'on progresse en humilité, patience et douceur, espérance et amour de Dieu aussi !
In Christo ! :)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4851
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Adultère

Message non lu par gerardh » ven. 12 nov. 2010, 1:26

_________

Bonjour Alex,

Sans doute auriez-vous intérêt à lire les chapitres 7 et 8 de l'épître aux Romains.


_________

Avatar de l’utilisateur
Alex101
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 9:50
Localisation : Alsace

Re: Adultère

Message non lu par Alex101 » ven. 12 nov. 2010, 10:07

Bonjour,

Merci pour toutes vos reponses et conseils qui me font l'effet d'un baume.

Vous avez raison coeurderoy, ce genre d'epreuve nous ramene a notre simple condition humaine. Depuis quelques jours, je regarde dans mon retroviseur pour faire un bilan de ma (jeune) vie. Je me rends compte que depuis 4 annees, mes vies professionnelles et sociales sont reussites. Les objectifs que je m'etais fixes ont ete depasses, et mes succes m'ont fait oublier les regles. Je me suis cru au-dessus de ces regles. Je me cachais sous une fausse humilite, je ne voyais plus l'essentiel.

Aujourd'hui, je comprends que cette reussite, je dois m'en servir pour profiter de la vie, mais dans les regles. Profiter de la vie signifie prendre soin de sa famille, de ma mere, et pouvoir epauler mes amis. Je cherche en ce moment a m'investir dans des associations, j'ai pris contact avec le ministère de la justice pour enseigner en prison. Et puis je vais faire quelque chose que j'ai trop neglige depuis mes annees lyceennes: me replonger dans la bible.

Depuis hier, j'ai retrouve un debut de serenite, grace a vos conseils. J'y vois beaucoup plus clair, et je suis decide a suivre le long chemin qui mene a Dieu.

Alex
"C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Adultère

Message non lu par coeurderoy » ven. 12 nov. 2010, 13:25

Merci pour ces bonnes nouvelles Alex : en ouvrant les yeux sur autrui on oublie son petit nombril égoïste : Dieu sait que nous sommes (loin !) d'être parfaits : Il attend essentiellement notre sincérité et bonne volonté. Ne pas trop s'apitoyer sur soi-même (erreurs, fautes, échecs ou péchés du passé) est une preuve d'humilité et de simplicité. N'oubliez-pas qu'en ce qui concerne les fautes charnelles certains ont moins de mérite que d'autres dans la lutte (question de tempérament) : il y a souvent des fautes liées à l'imprudence, aux occasions non évitées, à une méconnaissance de notre propre faiblesse...Certains péchés d'orgueil sont infiniment plus graves ne l'oubliez pas (et je ne parle pas de ceux qui idolâtrent l'argent et tueraient père et mère pour arrondir leur magot...)

Que celui qui n'a jamais péché vous jette la première pierre !

Bon week-end
Dernière modification par coeurderoy le mar. 04 janv. 2011, 17:14, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Alex101
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 9:50
Localisation : Alsace

Re: Adultère

Message non lu par Alex101 » ven. 12 nov. 2010, 17:08

@gerardh:
Merci de votre conseil; je les ai (vite) parcourus ce midi, je vais prendre plus de temps ce week-end pour lire ces epitres.

Encore une fois, je me sens en paix de me savoir pardonne par le Seigneur. Depuis ce matin, je me sens detache de mon travail, j'y prends meme un nouveau plaisir. Je retrouve une sorte de bonheur simple, celui que je connaissais avant de me monter le bourrichon.

Mes missions du week-end: me procurer une nouvelle bible (ma vieille bible est chez ma chere maman), et aller rencontrer un pretre pour parler.

Bonne fin de journee a tous,

Olivier

PS: mon prenom est Olivier, et non pas Alex. Mon pseudo est en rapport avec ma grande passion pour l'oeuvre d'Alexandre Dumas.
"C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Adultère

Message non lu par coeurderoy » ven. 12 nov. 2010, 17:25

Alex101 a écrit : Olivier, et non pas Alex. Mon pseudo est en rapport avec ma grande passion pour l'oeuvre d'Alexandre Dumas.
Beau prénom (celui de l'un de mes fils ;) ) : paix et douceur, baume de l'huile (et aussi souffrance du Christ "au pressoir" dans le Jardin...)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4193
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Adultère

Message non lu par Kerniou » dim. 14 nov. 2010, 16:05

Alex,
A ce qui vous a déjà été dit j'ajouterais que si la confiance et la vérité sont les bases de la relation de couple, il y a un temps pour tout. Le temps de la vérité, pour elle, c'est lorsqu'elle vous a posé la question d'une autre femme dans votre vie. Là, elle attendait la vérité, même douloureuse, que vous n'avez pu lui avouer.
J'ai l'impression que c'est de son pardon à elle dont vous auriez besoin. Sans doute vous l'aurait-elle accordé sur le moment et vous auriez surmonté l'épreuve ensemble. Avec la venue de votre fils, vous en êtes, tous les deux, à une nouvelle étape de votre vie.
Peut-être aurez-vous, plus tard, une nouvelle possibilité de lui dire cette vérité, à un moment où elle n'aura plus à en souffrir.
J'aimerais que d'autres femmes, plus jeunes, vous répondent.
Continuez à vous orienter vers l'avenir. Nous sommes tous pêcheurs.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Alex101
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 9:50
Localisation : Alsace

Re: Adultère

Message non lu par Alex101 » dim. 14 nov. 2010, 18:38

Bonsoir Kerniou,

Je regrette d'avoir menti à mon épouse, c'est cela qui me blesse le plus, et pour deux raisons. D'abord parce qu'elle est celle qui m'a toujours épaulé, aidé écouté. Et puis aussi parce que je ne me reconnais pas dans celui que j'ai été durant quelques semaines.

J'espère de tout coeur qu'un jour viendra où ce moment propice se présentera pour lui dire.

Je n'ai pas eu le temps d'acheter une nouvelle bible ce week-end (le petit bout nous occupe beaucoup, mais ce n'est que du plaisir... Sauf le biberon de 3h30 du matin :) ); j'ai tout de même suivi l'office religieux ce matin sur France2.

Je vis ma religion de manière très personnelle, très intériorisée. Ce matin nous avons discuté de Dieu avec mon épouse, qui est aussi croyante, non pratiquante tout comme moi. Elle ne semble pas retissante à l'idée que nous allions aux offices.

Cette erreur, je veux m'en servir pour devenir meilleur, pour repartir sur des bases saines dans ma vie personnelle et spirituelle.

Bonne soirée, et merci beaucoup pour votre message si juste.

Amitiés

Olivier
"C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."

Avatar de l’utilisateur
Alex101
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 9:50
Localisation : Alsace

Re: Adultère

Message non lu par Alex101 » mar. 23 nov. 2010, 17:37

Bonsoir,
Depuis plusieurs semaines, je prie et pleure pour que le Seigneur me donne l'occasion de parler à mon épouse de ma tromperie.
Je ne sais si je suis exaucé, toujours est-il que ce matin j'ai oublié de fermer un mini message envoyé à l'un des contributeurs de ce forum, où j'abordais mon mensonge. Mon épouse l'a lu.
Du coup j'ai avoué et demandé son pardon. Elle m'en veut terriblement, surtout de lui avoir menti la première fois qu'elle me l'avait demandé.
Je suis prêt à tout pour la garder. J'espère qu'elle va me pardonner, en tout cas je vais tout faire pour le mériter.
J'aime ma femme plus que tout. La voir si triste, si déçue et si peinée par ma faute est terrible, sans compter que j'ai terriblement peur de la perdre.
Je prie la Sainte Vierge et le Christ pour sortir de cette terrible épreuve par le haut.
O.
"C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3173
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Adultère

Message non lu par Griffon » mar. 23 nov. 2010, 17:52

Ben oui, Alex,

On appelle cela un acte manqué.
Vous avez réussi ce que vous vouliez, au fond.

Il vous reste à prier, et à demander pardon pour le mal.
Et aussi à tirer les leçons de votre expérience : tout seul, personne n'est parfait.
Invitez le Christ dans votre vie.
Mettez-vous dans la foule des pécheurs pardonnés qui font confiance dans l'Eglise du Christ.

Enfin,... je vous le conseille tellement, c'est l'occasion de devenir un autre homme,

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités