Fornication (rapports intimes avant le mariage)

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1867
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Relations intimes avant le mariage

Message non lupar Trinité » jeu. 08 déc. 2016, 13:24

Aller,je vais passer aux aveux !
Je me suis marié ,j'avais 24 ans ,ma femme 17 ans (bon elle était enceinte...) pour notre première fille ,ma femme avait 17ans 1/2,pour la deuxième 18ans 1/2 ,pour la troisième 20 ans ! Elle ne voulait pas prendre la pilule le et après s'est retrouvée enceinte encore une fois et s'est fait avortée ,j'ai accepté c'était son choix ,mais je demande pardon à Dieu...
Ensuite ,elle ne voulait plus que je la touche,et...je comprends...
J'ai passé des nuits entières sans dormir comme cela, avec des délires obsessionnels de relations physiques. Notre couple a été détruit...au bout de 14 ans de mariage elle m'a quitté en me laissant les 3 enfants car c'était elle qui partait . Les filles avaient 13 ans,12 ans et 10ans1/2 !
Tout ce qu'elle demandait c'était de pouvoir les voir de temps en temps (elle avait trouvé quelqu'un d'autre...)
J'ai passé des moments très durs avec mes 3 puces!la première a fait des fugues je la faisais rechercher par la gendarmerie ,la deuxième est repartie chez sa mère au bout d'un an et la troisième est toujours restée près de moi!
Je ne vous raconte pas le reste de ma vie car c'est...très long..
Ce que je peux vous dire c'est que par la suite physiquement ,j'ai été détruit par mes obsessions ! Dès que j'avais une relation sexuelle elles remontaient en surface!
Ce n'est pas tout a fait dans l'ordre du fil ,mais ça lui ressemble!
Content d'avoir"vidé mon sac" que Dieu me pardonne mes turpitudes après!

jb7
Ædilis
Ædilis
Messages : 34
Inscription : jeu. 01 déc. 2016, 23:41

Re: Relations intimes avant le mariage

Message non lupar jb7 » jeu. 08 déc. 2016, 13:45

Trinité
C'est avec tristesse que je lis ton récit.
Je me suis marié un peu plus tard et j'ai connu ma femme avant, elle était enceinte également.
Le fait d'avoir eu trop d'enfants d'affilé à détruit votre mariage.
Je trouve très dommageable que l'église ne parle pas des moyens de maîtrise de la conception. (Pas de la contraception)
Nous avons eu deux enfants d'affilés et ma femme souhaitait du repos des tensions s' en suivirent.
Apres plusieurs années, et de grand moment de douleur, nous nous reconstruisons.
Ma femme a peur de ces moments d'intimité.
Nous avons pratiqué l'étreinte réservée, l'Amour et la conception consciente.
Et espérons que Dieu nous donne bientôt un enfant.
Bon courage à toi.
Que Dieu te bénisse et allège le poids que tu portes.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Relations intimes avant le mariage

Message non lupar Altior » jeu. 08 déc. 2016, 17:47

@Trinité: Oui, les conséquences de la désobéissance à Dieu peuvent être terribles. Cependant, en mettant ces souffrances au pied de Sa Croix, nous trouverons le sens rédemptoire de ces épreuves.
Je trouve très dommageable que l'église ne parle pas des moyens de maîtrise de la conception. (Pas de la contraception)
Si, par «moyens de maîtrise de conception» vous comprenez coitus interruptus, alors l'Église en parle. C'est de la contraception naturelle. À ne pas confondre avec la planification naturelle, qui, elle, n'est pas de la contraception.

jb7
Ædilis
Ædilis
Messages : 34
Inscription : jeu. 01 déc. 2016, 23:41

Re: Relations intimes avant le mariage

Message non lupar jb7 » jeu. 08 déc. 2016, 18:32

Altior
Je parle de la copula reservata et sur les réserves émises par le monitum du Saint Office 1952.
Il s' agit plus d'une conception consciente et cela aurait pu sauver bcp de couples et d'âmes.
Et contrer les contraceptions contre nature actuelles.
Il y a un post plus adapté qu' ici.
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 37&t=41717
Dernière édition par jb7 le lun. 12 déc. 2016, 14:28, édité 1 fois.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1867
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Relations intimes avant le mariage

Message non lupar Trinité » ven. 09 déc. 2016, 0:29

Trinité
C'est avec tristesse que je lis ton récit.
Je me suis marié un peu plus tard et j'ai connu ma femme avant, elle était enceinte également.
Le fait d'avoir eu trop d'enfants d'affilé à détruit votre mariage.
Je trouve très dommageable que l'église ne parle pas des moyens de maîtrise de la conception. (Pas de la contraception)
Nous avons eu deux enfants d'affilés et ma femme souhaitait du repos des tensions s' en suivirent.
Apres plusieurs années, et de grand moment de douleur, nous nous reconstruisons.
Ma femme a peur de ces moments d'intimité.
Nous avons pratiqué l'étreinte réservée, l'Amour et la conception consciente.
Et espérons que Dieu nous donne bientôt un enfant.
Bon courage à toi.
Que Dieu te bénisse et allège le poids que tu portes.
Merci beaucoup de ta compassion! :coeur:
Je l'ai dit souvent sur ce forum! Les pulsions et perversions sexuelles sont terribles ,et nous sommes loin d'êtres égaux vis à vis de ce phénomène!
Pourquoi Dieu nous a t'il créé si différents? A cet égard,je ne jugerai jamais les personnes affectées de ces problèmes abominables!
Maintenant Dieu soit loué ,j'ai retrouvé le Christ depuis 3 ans ,et je me sens beaucoup plus serein et surtout ...conscient!

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2357
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Relations Intimes avant le mariage

Message non lupar Suliko » dim. 11 déc. 2016, 16:44

De nos jours, le chômage et l'insécurité face à l'emploi retarde l'âge du mariage et le financement de la fête.
Je ne suis vraiment pas sûre que ce soient les raisons principales du recul de l'âge du mariage et de la fragilité de cette institution...
En ce qui me concerne, je fais une différence entre les relations sexuelles que l'on peut qualifier "d'aventures",parce qu'elles ne s'inscrivent ni dans l'avenir ni dans l'engagement ni dans la fidélité et les relations sexuelles entre des fiancés qui s'aiment, sont fidèles l'un à l'autre et qui prennent comme on dit, "un peu d'avance." Quand il faut patienter plusieurs années avant de pouvoir se marier, l'attente se fait longue.
Pour moi, ce sont des situations qui ne sont pas comparables.
Sans doute que ce n'est pas comparable, mais cela reste un péché grave (en doutez-vous ?). Par ailleurs, je ne connais à vrai dire pas de couples qui correspondraient à l'exemple que vous décrivez (les fiancés qui prendraient un peu d'avance) ! Ce que vous présentez me semble être une pratique très minoritaire. Moi, ce que je constate, ce sont des gens qui se mettent en couple et finissent éventuellement par se marier après plusieurs années de vie commune, essentiellement pour donner un cadre légal aux futurs enfants. Mais le mariage est très loin d'être envisagé dès la cohabitation ! Les gens sont plutôt dans la logique suivante : "Allez, on se met en couple, et on verra bien si ça marche !".
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 516
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Relations Intimes avant le mariage

Message non lupar Pathos » dim. 11 déc. 2016, 20:58

Sans doute que ce n'est pas comparable, mais cela reste un péché grave (en doutez-vous ?). Par ailleurs, je ne connais à vrai dire pas de couples qui correspondraient à l'exemple que vous décrivez (les fiancés qui prendraient un peu d'avance) ! Ce que vous présentez me semble être une pratique très minoritaire.
J'ai fait partie de cette catégorie. Nous étions sur de nous marier avec ma fiancée. Oui celà aurait été "plus beau/respectueux" d'attendre. Qualifier celà de péché soit.., mais "péché grave" vous y allez un peu fort. Vous pouvez développer ?
Dernière édition par Pathos le lun. 12 déc. 2016, 0:24, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2357
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Relations Intimes avant le mariage

Message non lupar Suliko » dim. 11 déc. 2016, 21:50

Nous étions sur de nous marier avec ma fiancée. Oui celà aurait été "plus beau/respectueux" d'attendre. Qualifier celà de pêché soit.., mais "pêché grave" vous y allez un peu fort. Vous pouvez développer ?
C'est simple, les relations hors mariage sont des péchés graves. (Je ne peux et ne veux évidemment pas juger votre cas particulier, qui ne me regarde en rien, mais je parle de manière générale). Par ailleurs, l'autre problème avec les relations hors mariage, c'est la contraception, qui devient plus ou moins inévitable, et qui est pour le coup un autre péché grave. C'est bien dommage que les catholiques n'aient plus du tout conscience de ce qui était encore il y a quelques décennies enseigné clairement dans le catéchisme. Il faut dire que peu de pasteurs sont clairs sur le sujet...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 516
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Pathos » lun. 12 déc. 2016, 0:22

Désolé mais vous n'expliquez pas la gravité du péché.
Faut-il aussi bannir les flirts avant le mariage ?... les caresses, les baisers sont biens des gestes sexuels ?
Il est vrai que nous sommes loin de l'époque des mariages arrangés ou tirés au hasard..

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3788
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Kerniou » lun. 12 déc. 2016, 12:54

Dans mon entourage, Suliko, nombre de jeunes sont dans ce cas-là. Ils se rencontrent le plus souvent au début de leurs études, forment le projet de se marier après l'acquisition de leur diplôme. Ils finissent leurs études et cherchent un travail, parfois pendant longtemps. Cette attente dure, souvent, plusieurs années ... Il est vrai, pour l'avoir vécu, que le mariage pourrait se fêter plus simplement ! ...
Cette période de "fiançailles/mariage à l'essai" peut durer très longtemps avant que le mariage ne soit, enfin, célébré !
Célébration internationale, très festive et colorée avec les amis d'enfance et de jeunesse et les très nombreux copains d'études de tous les pays qui viennent avec leurs costumes traditionnels !
L'universalité du christianisme se révèle, alors, dans toute sa diversité, à la mairie, comme à l'église et surtout pendant le repas et lors de la soirée dansante !
Traditionnellement, "les mariages en Bretagne durent trois jours," dit-on ! Ils peuvent parfois durer davantage surtout quand les invités viennent de très loin !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2357
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Suliko » lun. 12 déc. 2016, 13:52

Dans mon entourage, Suliko, nombre de jeunes sont dans ce cas-là. Ils se rencontrent le plus souvent au début de leurs études, forment le projet de se marier après l'acquisition de leur diplôme. Ils finissent leurs études et cherchent un travail, parfois pendant longtemps.
Je ne nie pas que pas mal de couples se rencontrent pendant leurs études, mais de là à en déduire que beaucoup prennent la ferme décision de se marier dès le début de leur relation et n'ont par conséquent pas eu d'autres "partenaires", il y a un pas que je ne franchirai pas, car ce n'est pas du tout ce que je peux constater...Et de toute façon, cela reste un péché. Pourquoi ne pas prendre les lois divines au sérieux ? Des juifs et des musulmans qui attendent jusqu'au mariage, il y en a beaucoup. Pourquoi alors les chrétiens rechignent-ils tant à agir de même ? A mon sens, il vaudrait bien mieux se marier un peu avant la fin des études ou le début de la vie professionnelle et se faire aider par la famille, plutôt que de vivre dans le péché. Dans certains pays, ce n'est pas du tout mal vue (par exemple dans les pays de l'ex-URSS, en Israël). Je me souviens également d'une protestante américaine qui expliquait que tous ses enfants avaient attendu le mariage et que, par logique, ils n'avaient pas cherché de conjoint avant la fin de leurs études, pour ne pas tomber dans un comportement réprouvé par Dieu. J'ai trouvé cela très sage ! Bien sûr, parfois on rencontre son futur conjoint par hasard, sans l'avoir le moins du monde recherché, et à un âge précoce, et je comprends que cela puisse compliquer les choses, mais de là à faire des commandements divins de simples conseils facultatifs...C'est la raison principale pour laquelle le christianisme n'attire plus guère les jeunes, qui ont trop l'impression que Dieu n'est pas pris au sérieux dans notre religion ! On insiste énormément sur l'amour, mais jamais sur les devoirs que l'on a envers notre Créateur, et ce n'est pas une manière de faire qui soit équilibrée et juste.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Relations Intimes avant le mariage

Message non lupar axou » lun. 12 déc. 2016, 18:04

Il faut être réalistes!
Combien de couples constatent qu'ils n'ont aucune attirance sexuelle l'un pour l'autre et ...même de la ...répulsion après avoir eu les premiers rapports,alors que pour le reste tout va bien!
Le physique est indispensable dans l'harmonie (enfin en ce qui me concerne...) dans la majorité des couples. Il y a même une hantise qui s'installe chez certains lorsqu'il faut qu'ils aillent se coucher et pour plus de couples que vous ne pensez! Leur amour impérissable en prend un"sacré coup"
Dans ces cas de figures,s'ils restent fidèles l'un à l'autre ces couples font leur purgatoire sur terre! C'est peut être ce que vous souhaitez?
Est ce bien là le but de Dieu pour la procréation,j'en doute!
Et c'est une chose mystérieuse cela Trinité ! Que se passe t-il pour eux ? Ils croyaient s'aimer et en fait ne s'aimaient pas ? Ils ont confondu amour et amitié ?Ils sont trop pudiques pour s'abandonner et se lâcher vraiment ? Ils ne parviennent pas à dépasser un premier rapport décevant ?
Qu'est ce qui est en jeu dans cette "répulsion" ? C'est quand même tragique lorsque les gens sont mariés devant Dieu !
L'attirance physique n'est pas immuable dans le temps. Beaucoup de facteurs interviennent : la fatigue, la routine, les hormones. Le fait de ne plus souhaiter d'enfants, définitivement, c'est une étape-clé qui peut mettre à rude épreuve la sexualité du couple.
Autrement dit, ce qui est vrai au début peut ne plus être vrai plus tard et avoir découvert la sexualité avant mariage ne protège en rien de déconvenues qui peuvent arriver sur le tard.
Je pense aussi que la manière dont le couple vivra sa sexualité se découvre à travers la manière dont il vit la tendresse avant mariage. Si déjà à ce niveau-là les deux ne s'accordent pas, ce sera de mauvaise augure.
La capacité d'attendre, de s'attendre dans la tendresse sera aussi très utile pendant les périodes où en conscience on décide de différer une nouvelle grossesse, et qu'on a recours pour ce faire aux méthodes naturelles qui imposent cette même attente, tout en favorisant un dialogue fréquent, un ajustement réciproque par rapport à une nouvelle naissance.
J'aime beaucoup la manière dont vous parlez de ce sujet Alizée. Je crois également que la tendresse joue un rôle primordial dans ce domaine, dans les gestes, dans le regard, dans l'attention à l'autre au quotidien.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3788
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Kerniou » mar. 13 déc. 2016, 3:56

D'accord avec vous, Alizée, sur le fond et sur la forme pour rejoindre Axou dans le fait que vous formulez délicatement les choses.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

murielle s
Barbarus
Barbarus

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar murielle s » mer. 14 déc. 2016, 10:40

les relations intimes avant le mariage ne sont vraiment pas souhaitables ! ceux et celles qui se livrent a cela dénaturent l'amour en désacralisant le mariage. c'est après l'union que l'on peut avoir des relations sexuelles. ils faut savoir contrôler ses envies et ses pulsions , nous ne sommes pas des animaux ! perso, je me suis mariée vierge et bien sur j'ai eu aussi des désirs avant la, nuit de noces. il faut en parler entre amoureux pour bien définir les choses.

Philon
Barbarus
Barbarus

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Philon » ven. 15 sept. 2017, 9:39

Axou je comprends votre point de vue, mais ce type de pensée me semble être celui qu'on nous impose depuis 5 décennie à peu près car il sous entend que la sexualité tient une place prépondérante dans le couple, que tout "part" d'elle.
De cela je doute, mais j'y ai cru pas mal de temps ( et donc je me suis plantée pas mal aussi dans ma vie affective).
Je pense que l'entente sexuelle croit à mesure que croit l'entente morale et spirituelle. Plus on estime la personne, plus on est en communion sur les valeurs, plus on la voit capable de faire le bien moralement et plus on est "bien" aussi au plan sexuel.
C'est un point de vue féminin : les femmes ont besoin d'estimer pour désirer.
Pour les hommes cela peut etre différent.
Cette différence est en soi porteuse d'un danger potentiel pour les femmes car on peut les posséder aujourd'hui sans engagement. A mon avis et c'est vraiment mon conseil à la jeunesse, mesdemoiselles, attendez d'être mariées !!!! Le risque est trop grand !!!
Si cet homme vous respecte au point d'accepter d'attendre d'être mariés, c'est vraiment le "bon numéro" !
Il ne faut pas se voiler les yeux sur la face obscure du désir masculin : j'étais très naive sur ce point et on ne m'a jamais mise en garde. Sinon j'aurais été prudente.
Je ne veux pas dire que "tous les hommes " sont comme ceci ou cela mais c'est un fait, l'homme peut, beaucoup plus que la femme, coucher sans aimer ou sans vouloir s'engager alors que la femme, le plus souvent, quand elle donne son corps elle donne son cœur et toute sa vie.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités