[Débat] Moralité de la vie homosexuelle

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: [Débat] Moralité de la vie homosexuelle

Message non lupar Belin » jeu. 09 févr. 2017, 18:25

"Celui qui évite le mal, non parce qu'il est le mal mais à cause d'un commandement du Seigneur, n'est pas libre; mais celui qui évite le mal parce c'est le mal, celui-là est libre."
Saint Thomas d'Aquin

Autrement dit, Dieu n'attend pas que nous lui obéissions aveuglément mais que nous comprenions d'abord ce qu'il nous demande.
Attention St Thomas d'Aquin n'a pas dit que celui qui suit un commandement "sans comprendre" fait un mal ou un péché! NON. Il dit simplement que ce n'est pas parfait!
Mais celui qui ne suit pas un commandement de Dieu commet certainement un péché, même s'il ne comprend pas, même s'il est convaincu de bien agir. Seulement ce péché peut ne pas lui être imputé selon les circonstances.

La charité est une relation d'amour qui est essentiellement centrée sur Dieu. L'amour du prochain est secondaire et doit lui être ordonnée et comme Abraham on doit être prêt à sacrifier promptement et sans hésiter l'amour unique de notre vie si on est certain que Dieu nous le demande.
Ainsi quand on invite un pécheur à quitter son péché ce n'est pas d'abord parce-qu'il peut aller en Enfer mais parce-que son péché offense Dieu et comme on aime Dieu plus que tout, on ne supporte pas qu'il soit offensé. Que ce pécheur puisse aller en Enfer ou non est secondaire, ce n'est pas cela l'essentiel. Certains saints ont même eu à dire que s'il fallait choisir entre commettre un péché véniel ou aller en enfer étant innocent, ils vont sans hésiter choisir d'aller en Enfer innocent!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6812
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: [Débat] Moralité de la vie homosexuelle

Message non lupar Cinci » ven. 10 févr. 2017, 2:47

Aldous,
Dans la situation du voleur de pain pour survivre comme du menteur à la guestapo,
La gestapo?

La guestapo c'est sans doute un hybride de la guépéou et de la gestapo? En tout cas, ce n'étaient pas des amis des homosexuels non plus, j'Imagine. Très différents de Jésus. Bien pire que nos évêques du temps de Duplessis.

;)

Spectateur intéressé
Barbarus
Barbarus

Re: [Débat] Moralité de la vie homosexuelle

Message non lupar Spectateur intéressé » mer. 29 mars 2017, 16:30

Bonjour,

Je ne sais pas si mon message sera accepté puisque je n'exprime rien de nouveau sinon un point de vue un peu différent sur ce qui a déjà été dit.

En lisant ce topic, j'ai l'impression en effet que le caractère immoral de l'acte homosexuel est justifié de manière "extérieure" ou quasi-mathématique (non-complémentarité des sexes+stérilité+raison x ou y+ l'Eglise dit ceci ou cela = l'acte homosexuel est immoral) sans prendre en compte le bien-être intérieur de la personne homosexuelle. La continence ne serait qu'un choix à faire par pure obéissance logique et religieuse en vue d'un Paradis futur.

Et bien, pour ma part, le Paradis est pour maintenant !

Je suis catholique et homosexuel, de surcroît assez jeune (quoique 22 ans :clown: ) et, pour être déjà passé à l'acte, je peux témoigner que la sexualité homosexuelle est "virtuelle" ou plutôt frustrante dans le sens où l'on ne peut pas se donner pleinement l'un à l'autre à cause justement de la non-complémentarité des sexes. Résultat : Le sentiment affectif que l'on ressent pour son partenaire n'est jamais comblé, et c'est une source d’insatisfaction d'autant plus douloureuse que l'amour que l'on ressent est sincère. Alors, pour palier à ce manque, on met dans cette relation de la tendresse, de la fidélité, mais rien n'y fait : la frustration est toujours là voire elle grandit au fur et à mesure que l'on s'attache à son partenaire.

En ce sens, la continence apparaît d'elle-même comme une libération. On la désire non pas par soumission à l'Eglise mais par souci de sortir de cette frustration affective. Ce n'est pas sans combat, ni sans chutes, mais pendant les moments où on y parvient, le bonheur ou la "plénitude" si on vit tout cela dans la prière et dans les sacrements (surtout celui de pénitence qui est réellement libérateur) est bien présent !

Donc, pour revenir au sujet, la "vie homosexuelle" est immorale pour tout ce qui a déjà été dit plus haut mais surtout parce qu'elle est nocive et source de souffrances pour la personne qui s'y adonne.

Cordialement,
Un spectateur intéressé

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: [Débat] Moralité de la vie homosexuelle

Message non lupar francismichel » jeu. 20 avr. 2017, 9:36

Bonjour,

Christ est ressuscité !

pour ma part, je crois sincèrement que si vous ne donnez plus satisfaction à votre désir (pulsion) sexuelle d'ordre homosexuelle vous ne devriez plus dire de vous-même que vous êtes un chrétien homosexuel, car de manière fondamentale cette association est incompatible, non pas pour une raison morale, mais pour une raison simplement ontologique; et cette vie déviante (spirituellement) nous coupe ainsi de la plénitude de la vie en Christ.

En effet, la question de l'homosexualité est fondamentalement non pas une problématique morale mais spirituel. Je ne vais pas revenir sur bien des points déjà débattus, mais je peux proposer à votre lecture un regard de chrétien orthodoxe sue ce sujet, qui apportera un éclairage complémentaire.

http://www.paroisseorthodoxeorleans-chr ... odoxe.html

Priez Dieu pour moi

Francis

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités