La notion de péché et la sexualité

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Isabelle47 » ven. 25 nov. 2011, 19:08

:?: qu'entendez-vous par "mariage naturel"? opposé à "culturel" selon la définition admise?
Comment les êtres "culturels" que nous sommes peuvent-ils adhérer à un "mariage naturel"? Il y a là comme un hiatus!
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Lylïéflorèncé!
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : mar. 11 oct. 2011, 14:44
Localisation : En Francoprovence

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Lylïéflorèncé! » sam. 26 nov. 2011, 13:25

Bonjour Isabelle47,

Non, absolument pas, je n'oppose pas naturel à culturel. De fait il est vrai que le Mariage tiens des deux (il est dans la nature de l'homme de se marier, la vocation au célibat consacré étant particulière et le Mariage s'inscrit dans la réalisation d'actes coutumiers). Par mariage naturel, j'entends la notion juridique que nous a transmis le droit romain en l'absence de contrat matériel. Dans la Rome antique, un couple ayant vécu une cohabitation de toit d'un an (je crois, je n'ai pas mes cours de droit romain sous la main), sans avoir découché plus de X jours dans l'année, était considéré comme légalement marié, uni par un contrat immatériel (le fait de vivre ensemble était pris comme la volonté d'une communauté de vie). Il faut tout de même un minimum de culture pour tenir ce raisonnement...
Là ou la foi est vivante, la doctrine et les merveilles de Dieu constituent le fond de la vie.
La Science de la Croix
Édith Stein

Avatar de l’utilisateur
Amour&Responsabilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 253
Inscription : jeu. 03 nov. 2011, 12:46
Localisation : Lyon
Contact :

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Amour&Responsabilité » sam. 26 nov. 2011, 14:29

Merci Lylïéflorèncé pour ce cours d'histoire très intéressant !
C'est effectivement révélateur de ce qui est inscrit dans la nature humaine, que la grâce perfectionne sans la nier.
Amour et Responsabilité

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Isabelle47 » sam. 26 nov. 2011, 19:52

Non, absolument pas, je n'oppose pas naturel à culturel. De fait il est vrai que le Mariage tiens des deux (il est dans la nature de l'homme de se marier, la vocation au célibat consacré étant particulière et le Mariage s'inscrit dans la réalisation d'actes coutumiers). Par mariage naturel, j'entends la notion juridique que nous a transmis le droit romain en l'absence de contrat matériel. Dans la Rome antique, un couple ayant vécu une cohabitation de toit d'un an (je crois, je n'ai pas mes cours de droit romain sous la main), sans avoir découché plus de X jours dans l'année, était considéré comme légalement marié, uni par un contrat immatériel (le fait de vivre ensemble était pris comme la volonté d'une communauté de vie). Il faut tout de même un minimum de culture pour tenir ce raisonnement...
Bonsoir,
Un minimum de pragmatisme et de sens de l'opportunité, peut-être...
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Lylïéflorèncé!
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : mar. 11 oct. 2011, 14:44
Localisation : En Francoprovence

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par Lylïéflorèncé! » lun. 28 nov. 2011, 12:57

Bonjour,

Chez les Romains, le pragmatisme est une vertu. Sens de l'opportunité, non : il s'agissait de protection de la personne qui ne pouvait pas être abandonnée comme ça au bout d'un certain temps de vie commune, les obligations du Mariage s'appliquant. Au moins lorsqu'il n'y avait pas eu de célébration et qu'un des concubins découchait le nombre de jour légal, l'autre savait qu'il y avait volonté délibéré de ne pas s'engager.
Si vous regardez le Droit romain depuis la plus haute Antiquité jusqu'à l'Antiquité tardive, vous verrez l'incroyable développement de la notion de Personne humaine que l'on déconstruit tragiquement aujourd'hui.

Bien à vous
Là ou la foi est vivante, la doctrine et les merveilles de Dieu constituent le fond de la vie.
La Science de la Croix
Édith Stein

Avatar de l’utilisateur
rosalie
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : sam. 10 déc. 2011, 10:14
Localisation : Monde

Re: La notion de péché et la sexualité

Message non lu par rosalie » jeu. 22 déc. 2011, 20:04

Bonsoir à tous,

je dois avouer que ce sujet est intéressant. Alors ce que je retiens c'est que la fornication, ou l'acte sexuel avant mariage, ou encore l'acte sexuel entre deux personnes non unis par Dieu est contraire à l'intention de Dieu sur ces deux personnes.

peut être que quelques passages aideront ceux qui liront ce topique:

1cor 6:9-10 ...Ne vous y trompez pas:les gens immoraux, adorateurs d'idoles, "adultères", pédérastes, voleurs, envieux, ivrognes, calomniateurs, malhonnêtes, n'auront pas de place dans le royaume de Dieu

Dans Apocalypse 2:6-7 Cependant, tu as ceci en ta faveur tout comme moi tu détestes ce que font les nicolaïtes. "Que chacun, s'il a des oreilles, écoute bien ce que l'Esprit dit au Églises!..."

OUI pour nous jeunes c'est très difficile de vivre dans cette vérité d'abstinence :s , et de chasteté à cause et pour Jésus :oops: .Mais cela ne change rien au fait que le Seigneur Jésus est clair là dessus , l’Église aussi.

Mais comme le Seigneur Jésus l'a dit:

Jean6:63 C'est l'Esprit de Dieu qui donne la vie; l'homme seul n'aboutit à rien.Les paroles que je vous ai dites sont "Esprit et Vie" .



Fraternellement Rosalie :ciao:
Ps 69 Réponds moi Seigneur,car il est bon ton amour; dans ta grande tendresse , regarde moi.

Jean6:63 C'est l'Esprit de Dieu qui donne la vie; l'homme seul n'aboutit à rien. Les paroles que je vous ai dites sont "Esprit et Vie" .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités