L'euthanasie pour les malades psychiques?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

L'euthanasie pour les malades psychiques?

Message non lupar etienne lorant » lun. 15 sept. 2014, 18:03

Frank Van Den Bleeken est détenu depuis près de 30 ans pour le viol et le meurtre d'une étudiante de 19 ans dans le centre psychiatrique fermé d'une prison située près d'Anvers en Belgique. Il a demandé l'euthanasie il y a trois ans évoquant une «souffrance psychique insupportable». Chargée de son cas, la Commission fédérale relative à l'euthanasie a affirmé qu'elle n'examinerait sa demande que lorsque toutes les possibilités thérapeutiques seraient épuisées. La cour d'appel de Bruxelles a de son côté jugé que la ministre n'était pas compétente pour décider d'un éventuel transfert aux Pays-Bas dans un établissement spécialisé et a refusé cette option. L'interné a donc attaqué en justice la ministre de la Justice pour obtenir son transfert vers une institution pour être euthanasié. Sa demande devait être examinée lundi mais un accord est intervenu entre-temps entre le service fédéral de la Justice et l'avocat de l'intéressé.
«Mon client peut être transféré dans un hôpital pendant 48 heures pour faire ses adieux à sa famille puis mourir de manière digne. Je ne peux dire ni quand ni où cela se produira», a indiqué Me Jos Vander Velpen. L'accord devait être acté lundi par la cour d'appel de Bruxelles.
«Un danger pour la société»

Ce n'est pas la première fois qu'un prisonnier belge préfère la mort à la prison: une dizaine de détenus en auraient fait la demande. En septembre 2012, un prisonnier gravement malade et condamné à une lourde de peine l'avait obtenu. Certains y voient un retour de la peine de mort déguisée sous des motifs humanitaires.

Contacté par Le Figaro, Jacqueline Herremans, présidente belge de l'Association pour le droit de Mourir dans la Dignité, affirme que l'interné lui-même «se rendait compte qu'il était un danger pour la société», et que c'est pour cela qu'il avait demandé l'euthanasie. Elle évoque la situation catastrophique des «internés» en Belgique, personnes jugées trop dangereuses pour être relâchées mais placées dans des lieux inadaptés, sans traitement ni environnement médical. «L'euthanasie était la solution de moindre mal», affirme-t-elle. Quand on lui pose la question des dérives, elle répond qu'il s'agit «d'un cas exceptionnel». «On ne pouvait pas attendre qu'il se suicide en prison», ajoute-elle.
5 euthanasies par jour en Belgique

D'après un rapport officiel publié en mai 2014 par la Commission relative à l'euthanasie, 1807 personnes ont obtenu le droit de mourir euthanasiées en 2013 en Belgique, soit une moyenne de 5 euthanasies par jour. Depuis l'entrée en vigueur de la loi autorisant l'euthanasie en 2002, ce chiffre augmente régulièrement et «tend à s'accentuer nettement depuis 2011» relève la Commission.

En février dernier, la Belgique est devenue le premier pays au monde à étendre l'euthanasie aux enfants, sans limite d'âge. Mais les plus zélés partisans du droit à mourir veulent aller plus loin: la Société belge de soins intensifs a publié en mai dernier un document réclamant l'autorisation de l'euthanasie «non demandée». «Raccourcir le processus de fin de vie par l'usage de médicaments comme les agents analgésiques/sédatifs peut parfois être approprié même en l'absence d'inconfort» est-il explicité au point 6 de ce document.

ww.lefigaro.fr/international/2014/09/15 ... anasie.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Euthanasie aux Pays Bas

Message non lupar jean_droit » mer. 22 oct. 2014, 14:18

Lu dans Belgicatho :

En même temps qu'en Belgique .....

De Belgicatho à partir de Atlantico (14 oct. 2014)

Extrait :
Pays-Bas : des médecins s'interrogent face à la forte hausse des euthanasies dans leur pays
Lu sur Atlantico.fr :
L'autre visage de l'euthanasie : les médecins hollandais tirent la sonnette d'alarme face au triplement du nombre de malades mentaux dont la vie a été abrégée

Entre 2007 et 2013, le nombre d'euthanasies aux Pays Bas a augmenté de 151% et le nombre d'euthanasies sur des personnes atteintes d'une maladie mentale a triplé entre 2012 et 2013. Un chiffre qui poussent les médecins à alerter l'opinion et nous interroge sur les limites du "droit à mourir".

Où fixer la limite ?
A lire en entier : Autre visage de l'euthanasie : les médecins hollandais tirent la sonnette d'alarme

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Euthanasie aux Pays Bas

Message non lupar antoine75 » mer. 12 nov. 2014, 17:12

J'ai lu l'article et effectivement les dérives sont dangereuses. On parle de nazisme avec le sourire. Mais concernant les handicapés mentaux, la même doctrine que le nazisme est bien actuelle, du moins en Belgique et en Hollande. Des médecins apparemment peuvent juger si une personne souffre trop du à son handicap, ou coute trop cher à la société et peuvent l'euthanasier.

Les francs maçons sont par nature humanistes d'après la définition de base. Ca m'étonnerait qu'ils soient les premiers instigateurs de ce genre de dérives. Il s'agirait plutôt de nazisme.

Les francs maçons respectent surement le commandement aimes ton prochain comme toi même. [...] Et ils respectent tellement aimes ton prochain comme toi même qu'ils décident à la place des autres, et des handicapés mentaux s'ils se suicideraient à leur place ! [...]
Jésus dit cette parole :
Celui qui veut sauver sa vie la perdra, celui qui perd sa vie la sauvera
Moi je décide donc de perdre ma vie.

Pour rester dans le sujet je prierai pour qu'on ne tue pas d'innocent car tout etre humain est precieux aux yeux de Dieu.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

L'euthanasie pour les malades psychiques?

Message non lupar antoine75 » lun. 17 nov. 2014, 14:21

Bonjour,

Il y a un article intéressant sur le site de l'OCH concernant le débat sur l'euthanasie des malades psychiques :

http://www.och.fr/actualite/721680

Etes vous pour ou contre l'euthanasie des malades psychiques ? Si vous êtes pour, dans quelles conditions ?

Ne mentez pas et ne vous cachez pas s'il vous plait, répondez franchement.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Euthanasie, suicide assisté et personnes malades psychiq

Message non lupar etienne lorant » lun. 17 nov. 2014, 16:07

Je suis contre l'euthanasie. Au sujet des malade "psychiques", il faudrait rappeler de temps à autres qu'en Allemagne, les nazis ont commencé par stériliser les mongoliens, afin qu'ils ne soient plus une charge pour l'Etat. Comme les allemands n'ont pas réagi, ils ont commencé à euthanasier les malades psychiques, etc.

Euthanasier une personne malade psychiquement, c'est aussi consentir à euthanasier ... à plus ou moins long terme, toutes les personnes qui ne sont plus "rentables" économiquement.

La miséricorde divine fait de chaque malade un prochain qu'elle nous défie d'aimer !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Euthanasie, suicide assisté et personnes malades psychiq

Message non lupar antoine75 » lun. 17 nov. 2014, 18:42

Le sujet de la fin de vie est consensuel dans l’opinion : selon un dernier sondage de l’Ifop, 96% des Français approuvent le recours à l’euthanasie "à la demande du patient atteint d’une maladie insupportable et incurable". Et ce consentement massif s'exprime depuis de nombreuses années.
Source http://www.metronews.fr/info/euthanasie ... HLLGES1os/

Mais ce qui est caché dans ce projet de loi, c'est de savoir si la schizophrénie et autres problèmes psychiques est une maladie insupportable et incurable.

De plus, ce projet de loi prévu pour 2013 est retardé. Il doit surement y avoir une raison, que personnellement je crois connaitre.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3397
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Euthanasie, suicide assisté et personnes malades psychiq

Message non lupar Kerniou » lun. 17 nov. 2014, 18:48

Je suis contre l'euthanasie pour qui que ce soit.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Euthanasie, suicide assisté et personnes malades psychiq

Message non lupar etienne lorant » lun. 17 nov. 2014, 19:27

Que le Seigneur renforce notre foi, car je crains très fort que l'euthanasie, tôt ou tard nous soit proposé. C'est une chose d'être "piqué" comme un animal malade, mais sans avoir donné son consentement, et c'est une autre chose que de céder sous la pression et du fait de la souffrance. Les soins palliatifs coûtent cher, mais, le cas échéant, je m'arrangerais pour en bénéficier. J'ai connu un jeune grec, atteint par le cancer, qui avait eu une vie de "bâton de chaise", mais qui s'est converti en apprenant son cancer: il l'a porté jusqu'au bout sans demander l'euthanasie. Il était sous sédatifs, mais conscient. Il a été enterré dans son village natal, selon le rite orthodoxe.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6767
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Euthanasie, suicide assisté et personnes malades psychiq

Message non lupar Anne » lun. 17 nov. 2014, 22:48

Contre l'euthanasie. Pour les soins palliatifs.

:cry: C'est une dérive de notre pauvre époque qui n'a aucune compassion pour les plus faibles et les plus vulnérables de notre société de consommation. Ça coûte moins cher "piquer" que soutenir, encadrer, soigner, accompagner...

"Ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait".
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Belgique : bientôt l'euthanasie pour raisons psychiques ?

Message non lupar etienne lorant » mer. 29 juil. 2015, 10:43

Ce plat pays est de plus en plus le terrain de toutes les folies libertaires.

http://www.lalibre.be/actu/belgique/cin ... 3e940230ce

Vous êtes malheureux mais vous n'avez pas le courage d'en finir ? Venez chercher la solution définitive et garantie !

Par contre, Maggie de Block, notre extra-marge politique a la volonté de faire travailler jusqu'au bout les personnes en souffrance...

http://www.levif.be/actualite/belgique/ ... 66687.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2274
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Euthanasie, suicide assisté et personnes malades psychiq

Message non lupar Teano » dim. 02 août 2015, 19:04

Contre l'euthanasie. Pour les soins palliatifs.

:cry: C'est une dérive de notre pauvre époque qui n'a aucune compassion pour les plus faibles et les plus vulnérables de notre société de consommation. Ça coûte moins cher "piquer" que soutenir, encadrer, soigner, accompagner...

"Ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait".
En effet, Anne, c'est plus facile de tuer le problème, donc le patient plutôt d'essayer de le résoudre, en le soulageant du mieux qu'on peut.

Pour ma part, entre autres dérives, je crains que l'on soit en quelque sorte obligé de se protéger de la société et de ses lois contre une euthanasie plus ou moins masquée et qu'on imposera de plus en plus au patient, sous prétexte d'une dignité réduite à peau de chagrin.

Eugénisme et euthanasie sont des jumeaux maléfiques.

Que Dieu ait pitié de nous !

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

L'euthanasie pour les malades psychiques?

Message non lupar Cinci » mer. 27 sept. 2017, 18:20

Documentaire sur l'euthanasie aux Pays-Bas. Émission Second Regard (Radio-Canada). Une vingtaine de minutes ...

http://ici.radio-canada.ca/tele/Second- ... k-alzheime


Les Pays-Bas ont été des pionniers dans ce domaine. Voilà plusieurs décennies qu’on discute de ces questions et qu’on permet l’euthanasie et le suicide assisté dans les cas de démences, mais aussi dans certains cas de maladies chroniques, de maladies mentales et psychiatriques.
Les gens ont développé cette idée qu’en tant que personne, ils peuvent prendre les décisions qui les concernent, dont celle d’arrêter de souffrir. C’est votre vie. Vous décidez quand et comment elle se termine.

Dr Aycke Smook, chirurgien oncologue
Alain Crevier et Éric Le Reste se sont rendus aux Pays-Bas avec une question en tête : ce qui se fait là-bas, est-ce que ce sont les débats qui s’en viennent chez nous, au Québec? Si oui, préparons-nous à être profondément ébranlés!

antoine75
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

L'euthanasie pour les malades psychiques?

Message non lupar antoine75 » mer. 27 sept. 2017, 20:21

Qui décide de l'euthanasie dans les cas de démence ? Est-ce fait à l'insu de la persionne, par un tiers ? Dans ce cas, ce serait un assassinat pur et simple. :nule:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: L'euthanasie pour les malades psychiques?

Message non lupar Cinci » jeu. 28 sept. 2017, 18:49

Le documentaire fait état du fait que la procédure de suicide assisté se banalise et tendrait naturellement à faire tache d'huile. En premier c'est l;e grand malade en phase terminale, ensuite celui capable encore de vivre dix ans mais estimant vivre des souffrances morales insurmontables. La vie ne vaut pas la peine d'être vécue en-dehors du succès, du plaisir et le bonheur ici-bas.

Si c'est vrai que la pratique pouvait s'étendre davantage ou devenir parfaitement normale : on imagine un peu dans quel genre d'atmosphère moral les résistants devraient vivre, tous ceux-là qui seraient un poids pour d'autres et qui refuseraient de prendre la pilule comme des malapris. On imagine le regard du personnel soignant ...

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: L'euthanasie pour les malades psychiques?

Message non lupar Dominus vobiscum » sam. 14 oct. 2017, 18:24

Je suis profondement contre.

Pourquoi vouloir euthanasier les personnes qui ont des maladies mentales??? :mal:
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 12 invités