Le point sur la pornographie

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
sarthasiris
Barbarus
Barbarus

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par sarthasiris » sam. 13 août 2016, 16:44

Oui et dans la même veine, certains médicaments ont été la cause de mort, donc il faudrait interdire tous les médicaments ; ou bien, certaines nourritures ont été clairement identifiées comme mauvaises pour la santé, il faudrait donc interdire toute nourriture ; l'air de certaines villes est tellement pollué qu'il augmente la mortalité, il faut donc interdire l'air et ne plus respirer.
Vraiment, sarthasiris, avec vous je passe un bon moment. ;)
Vous rendez-vous compte de la bêtise de votre comparaison? Les morts qu’entraînent les massacres terroristes au nom d'Allah, comparé à de la bouffe mauvaise pour la santé ou de l'air pollué, sérieusement vous n'avez rien trouvé de plus pertinent? Ça en dit long.

L'objet de la comparaison était de montrer l’absurdité de l'argument comme quoi la pornographie incitait au viole en prenant un autre exemple basé sur le même mode de pensée. En aucun cas je pense qu'il faut interdire la religion (ou quoi que ce soit).

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par SergeA » sam. 13 août 2016, 17:43

sarthasiris a écrit :
Oui et dans la même veine, certains médicaments ont été la cause de mort, donc il faudrait interdire tous les médicaments ; ou bien, certaines nourritures ont été clairement identifiées comme mauvaises pour la santé, il faudrait donc interdire toute nourriture ; l'air de certaines villes est tellement pollué qu'il augmente la mortalité, il faut donc interdire l'air et ne plus respirer.
Vraiment, sarthasiris, avec vous je passe un bon moment. ;)
Vous rendez-vous compte de la bêtise de votre comparaison? Les morts qu’entraînent les massacres terroristes au nom d'Allah, comparé à de la bouffe mauvaise pour la santé ou de l'air pollué, sérieusement vous n'avez rien trouvé de plus pertinent? Ça en dit long.
Je ne vois pas en quoi ma comparaison est bête. Au contraire, le parallèle est plutôt valable.
Bien que votre jugement m'importe peu ( "... la bêtise de votre comparaison...", "... Ça en dit long..."), je voudrais quand même vous préciser ceci : interdire la religion sous prétexte que certains hommes décérébrés tuent au Nom de Dieu, c'est du même acabit qu'interdire la voiture parce certains font des excès de vitesse. Je suis sur que vous vous en rendez compte. Alors ne soyez pas vexé parce que j'ai relevé l'absurdité de vos propos.
sarthasiris a écrit :"L'objet de la comparaison était de montrer l’absurdité de l'argument comme quoi la pornographie incitait au viole en prenant un autre exemple basé sur le même mode de pensée. En aucun cas je pense qu'il faut interdire la religion (ou quoi que ce soit).
Alors :
a) vous dites "en prenant un autre exemple basé sur le même mode de pensée" : c'est exactement ce que j'ai fait, dommage que vous ne le voyiez pas.
b) vous ne faites que dire votre sentiment en contestant le rapport pornographie/viol. Amenez-vous des chiffres, des statistiques, des études ?
c) personnellement, je vous donne MON sentiment sur la question : la pornographie fait partie des causes de ce que j'appelle "la dissolution des valeurs", la banalisation des rapports sexuels, etc ..., et il semble assez évident (voir le lien vers BFM télé, ma télé comique préférée) qu'il peut y avoir un lien entre la pornographie et le viol, et même si le rapport de cause à effet devait être considéré comme plus ou moins marginal, cela resterait à déterminer ; je ne l'affirme pas, je le suppose ; <<< et là vous comprenez que je ne fais QUE donner mon avis, comme vous même l'avez fait ???

Et je vous redis : "Amicalement".
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
sarthasiris
Barbarus
Barbarus

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par sarthasiris » sam. 13 août 2016, 19:05

, je voudrais quand même vous préciser ceci : interdire la religion sous prétexte que certains hommes décérébrés tuent au Nom de Dieu, c'est du même acabit qu'interdire la voiture parce certains font des excès de vitesse.
Par contre, interdire la pornographie parce que certains violeurs regardent des pornos c'est pas débile? Je ne vois pas comment on peut soutenir ce genre de propos tout en pensant qu'il faut interdire le porno pour réduire les viols, c'est d'un non-sens...
a) vous dites "en prenant un autre exemple basé sur le même mode de pensée" : c'est exactement ce que j'ai fait, dommage que vous ne le voyiez pas.
Non mais vous savez quoi c'est très malin de comparer des dégâts d'origine terroriste à des aliments potentiellement mauvais et a de l'air pollué c'est exactement le même degré de dangerausité. Non mais je vous jure ce qu'il ne faut pas entendre.
personnellement, je vous donne MON sentiment sur la question : la pornographie fait partie des causes de ce que j'appelle "la dissolution des valeurs", la banalisation des rapports sexuels, etc ..., et il semble assez évident
Eh bien non ça ne l'est pas pour tous parce que scoop: votre morale n'est pas absolue. Bien sûr que c'est et ça a toujours été banal c'est l'acte le plus naturel qui puisse retrouver chez nous les animaux. C'est aussi naturel que de bouffer ou de dormir chez les mammifères. Le caractère sacré que vous donnez au sexe est une fois de plus histoire de valeurs, VOS valeurs

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par SergeA » dim. 14 août 2016, 5:48

[...]
Ma façon de voir les choses c'est celle-ci. Nous sommes différents des animaux sur un point ; Dieu veut que nous nous élevions, que nous transcendions cette condition animale, afin de devenir des humains, c'est à dire, que nos âmes se rapprochent du mieux qu'elles peuvent de l'Esprit. Se comparer (par bêtise ou par une pseudo humilité de pacotille) à des animaux, c'est faire le contraire. Et par la même occasion, c'est faire le jeu de ceux qui nous gouvernent. Enfin bref !
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Jeremy43 » dim. 14 août 2016, 9:39

Bonjour,

Pour rebondir sur ce qu'à dit Serge, nous ne sommes pas des animaux, nous avons une nature extérieure animale mais notre intérieure est d'essence Divine et donc charité.

L'extérieur souhaite prendre et ce quelque soit les conséquences alors que l'intérieur a besoin d'aimer et ce besoin est bien plus fondamental que le premier.

L'amour c'est se centrer sur les besoins de l'autre et la sexualité c'est l'union parfaite entre un homme et une femme, union indissoluble dont le but est de former un seul coeur donnant la vie, un mystère qui se rapproche de l'être même de Dieu car il est créateur.

Nos valeurs sont les vrais valeurs car elles sont belles et ce qui est beau est ce qui est vrai, tout simplement.

Vous ne pouvez pas comprendre ce qu'est un mariage chrétien, quelle joie, quel bonheur de s'aimer si tendrement, d'être aussi à l'écoute de l'autre, si près de son coeur. Puisse Dieu nous donner la grâce de vivre cela, cela réjouit tellement nos coeurs.

Ce qui est détestable à notre époque c'est que nous n'avons plus loisir d'aimer car les coeurs se ferment face à tant de méchanceté.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Jeremy43 » dim. 14 août 2016, 17:01

Bonjour,

Pour ma part je viens des païens et je mesure la différence qui est énorme avec des familles chrétiennes qui vivent dans la grâce. Cela est incomparable, l'univers n'est pas le même, absolument pas.

Ce qui permet la bonté et l'amour c'est d'être connecté à la source de Vie, tout simplement. Les chrétiens ne sont pas meilleurs par eux même, c'est Dieu qui vit en nous qui est bon et un chrétien est bon dans la mesure où il vit de Jésus Christ. C'est donc une humilité totale qui nous place face à la Vérité de l'être.

Et cela est logique, l'amour c'est se centrer sur l'autre, on ne peut donc aimer véritablement que si l'on reçoit de Quelqu'un.

Avatar de l’utilisateur
Le Fils Prodigue
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : ven. 27 mai 2016, 19:32
Conviction : Catholique romain

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Le Fils Prodigue » dim. 14 août 2016, 17:54

Sarthasiris, gardons notre sang-froid.

L'Eglise a ses enseignements, et nous cherchons ici à les communiquer sereinement. Nous ne cherchons en aucun cas à vous faire passer pour moins moral qu'un autre. Je n'ai pas toujours été croyant, et j'ai moi-même énormément d'efforts à faire sur toutes sortes de sujet. J'ai personnellement souffert de l'usage de la pornographie, et je peux dire qu'elle "chosifie" l'humain et qu'elle n'est point conforme à l'Amour que Dieu attend de ses créatures.

L'Amour selon Dieu doit toujours être mis en rapport avec une alliance. L'amour entre l'homme et la femme est l'image de l'amour entre Dieu et son Peuple : Israël dans l'Ancien Testament, l'Eglise depuis la venue de Notre Seigneur Jésus-Christ. L'alliance que Dieu a conclue avec son peuple est irrévocable, car Dieu est Amour et ne reviendra pas sur sa promesse. C'est ainsi que la conception chrétienne du mariage est inséparable de la notion de fidélité : l'homme et la femme s'unissent pour la vie, de façon également irrévocable, car image terrestre de l'Amour divin. C'est ainsi que les autres formes de sexualité, et donc la pornographie qui nous occupe ici, blessent cet Amour divin, parce qu'elles s'affranchissent de la fidélité promise au sein d'un engagement clairement affirmé. Dieu s'engage auprès des hommes par son Alliance, nous devons en faire également entre nous. La pornographie, hélas, ne recherche pas la fidélité, ni le bien de l'autre, elle ne recherche que la jouissance sans limites en niant toute humanité à l'autre.

Au plaisir de vous lire, Sarthasiris, et avec mon amitié :)
"Que les fidèles serviteurs de la Sainte Vierge disent donc hardiment avec Saint Jean Damascène : "Ayant confiance en vous, ô Mère de Dieu, je serai sauvé ; ayant votre protection ; je ne craindrai rien ; avec votre secours, je combattrai et mettrai en fuite mes ennemis : car votre dévotion est une arme de salut que Dieu donne à ceux qu'il veut sauver." "

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Cinci » mer. 17 août 2016, 16:19

Bien ...

Je ne suis pas convaincu qu'une société hypersexualisée inciterait davantage les bonshommes à violenter des femmes, tellement plus qu'une société apparemment prude et extraordinairement répressive en matière de moeurs ou de sexualité.

Mais je pourrais penser qu'une "inflation de pornographie" pourrait accompagner un phénomène très large d'appauvrissement des liens sociaux. Et, en ce sens-là, une explosion de pornographie pourrait témoigner d'une certaine déshumanisation des rapports entre les citoyens. Une sorte de phénomène compensatoire au fait de ne pas être aimé, ne plus pouvoir communiquer et s'y sentir compris ... monde de solitude ... ni plus ni moins que l'équivalent de celui qui va se défoncer au chocolat pour compenser. La pornographie devient une addiction comme une autre.

Plutôt que d'inciter au viol, je pourrais penser que le phénomème pornographique sert tout bêtement d'allié objectif à la dynamique ludique de consommation pour l'instant, au règne de l'hédonisme, du confort, du cocooning; sorte de meilleure propagande pour tuer les valeurs sacrificielles. pour tuer symboliquement le père. Le phénomème pornographique aide à développer une certaine idôlatrie de la femme, sert à recréer les déesses de la mythologie. C'est la notion de plaisir qui est au centre, la notion de fusion.

Remarques :

La première chose que les gouvernements fascistes font c'est de passer la hache dans la culture pornographique, dans la culture dissipée du plaisir, dans les manifestations décadentes. Seulement, ce n'est pas certain non plus que les fascistes feraient des êtres "moins violeurs de femmes" que d'autres.

Ce qui est probablement vrai, c'est que le triomphe d'une société de pornocrates n'est possible que lorsque les religieux sont réduits à l'impuissance. La sexualité sert alors à démobiliser les sujets. Ce n'est pas un hasard si la "bande à Charlie" donne autant de côté-là (cf discours hommage de Luz à Charb), les allusions directs au plaisir sexuel servent de rengaines pour dissoudre tout espèces de revendications religieuses exclusivistes. Le sexe banalisé devient comme le drapeau de la libre-pensée, un peu comme ce l'était chez feu le professeur Choron.

La religion patriarcale sépare (bien, mal, juste, injuste, pureté, impureté, etc.) , le spiritualisme du paganisme cherche à fondre, à mêler ou à confondre (androgynat, bisexualisme, homme-bête, la nature, tout est permis, tout est dans tout, Il n'y a pas de mal en soi si ce n'est de refuser de se conformer au culte tolérant, civique et impérial de Caïus Obama.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Cinci » mer. 17 août 2016, 16:48

En somme, si l'explosion de pornographie ne correspond pas à une bonne chose, n'étant pas la meilleure des choses qui pourrait arriver dans la meilleure des sociétés du monde (on le supposerait ici), il n'en va pas non plus comme d'une fatalité que ce même phénomène devrait signifier le doublement ou le triplement du nombre de criminels en liberté.

Le phénomène accompagne (non pas qu'il produit) un certain état de permissivité au plan des moeurs. Une permissivité plus grande peut vouloir dire bien des choses. Par exemple : une liberté plus grande pour les femmes, une situation beaucoup meilleure pour les homosexuels, la capacité pour un gérant d'opérer un club échangiste ayant pignon sur rue, etc. Or tout cela ne rime pas obligatoirement avec l'idée d'une dissolution de la société civile dans le crime, dans la violence.

Cette permissivité peut aussi bien s'accompagner elle-même d'un renversement de la répression judiciaire. C'est à dire que la police aura dorénavant bien à l'oeil ceux qui malmènent les femmes, ceux qui veulent sombrer dans la haine des homos, encourageant les victimes présumées à porter plainte, ce qu'elles n'auraient pas fait auparavant. Les statistiques seront à l'avenant. La pornographie est surtout corrosive pour les grandes religions patriarcales organisées, je pense. Les "Hugh Hefner de ce monde" le savent très bien où ils doivent s'en douter un peu.

Avatar de l’utilisateur
Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Cepora » mer. 17 août 2016, 23:25

Votre développement est intéressant Cinci, et pour rebondir à propos de l'idôlatrie de la femme : je ne partage pas cette considération que je trouve un peu excessive, en revanche il est intéressant d'observer cette constante historique qui veut que toute société égalitaire est (ou devient) fondamentalement matriarcale. A noter que ces sociétés avaient toutes des moeurs libertines, dépravées, liées notamment au concept de liberté sexuelle. Certaines fresques étrusques en sont un bon exemple ; leurs auteurs ne rougiraient pas de notre pornographie.

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Milla » jeu. 18 août 2016, 12:59

Cinci a écrit :Plutôt que d'inciter au viol, je pourrais penser que le phénomème pornographique sert tout bêtement d'allié objectif à la dynamique ludique de consommation pour l'instant, au règne de l'hédonisme, du confort, du cocooning; sorte de meilleure propagande pour tuer les valeurs sacrificielles. pour tuer symboliquement le père. Le phénomème pornographique aide à développer une certaine idôlatrie de la femme, sert à recréer les déesses de la mythologie.
Assez d'accord avec ce qui vient avant le point virgule. Par contre, je ne vois pas ce que les valeurs sacrificielles et la figure du père ont à voir avec ça, ni en quoi la pornographie encourage une idolâtrie de la femme. Des précisions, Cinci ?

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Jeremy43 » jeu. 18 août 2016, 17:30

Bonjour,

Cela vient peut être du fait que plus aucun but n'est véhiculé derrière la société, aucune transcendance.

Au lieu de glorifier la famille, qui est le but de l'union homme femme et son unique finalité, on glorifie les unions entre hommes et femmes sans transcendance aucune.

Au lieu de rendre un culte au Bien et donc à Dieu, on rend un culte à la créature. Ce qui mène l'homme bien bas.

À mon avis c'est ce que Cinci voulait dire, la femme n'est pas la finalité de l'homme mais une aide pour atteindre un grand bien et participer à la bonne marche du monde : la poursuite de la vie physique, morale et spirituelle.

L'Abbé Guy Pages disait à juste titre que notre société est en train de se détruire en détruisant la famille car on crée des individus inaptes à la société qui ont pour seul but l'amusement, le loisir.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Cinci » ven. 19 août 2016, 16:05

Bonjour Cepora,

Merci pour le commentaire. O.K. pour la petite difficulté touchant l'idolâtrie de la femme,

:)



Bonjour Milla,

Je pensais aux notions privatives. La privation comme devant constituer un bien, les fameux interdits édificateurs (« … en mariage seulement … mari d'une seule femme … défense de divorcer … etc ... ») Voilà pour les fameuses valeurs sacrificielles. Si la figure du père symbolise la loi, alors l'émancipation prend la couleur d'une révolte contre le père, contre le régime patriarcal.

Le fils dissolu, le décadent, comme Don Juan libre-penseur ou comme noceur homo impénitent : tous viennent miner le système de valeur du Commandeur.

Quant à l'idolâtrie de la femme? Ce n'est qu'une intuition bien sûr.

Je peux difficilement me défendre du sentiment qu'il existe une passerelle entre un univers fantasmatique masculin d'ordre sexuel d'une part; de l'autre, son exploitation au travers une certaine idéalisation de la femme, pour connoter positivement une certaine façon d'être, n'ayant rien à voir avec le judéo-christianisme.

La déesse fait miroiter la promesse d'expérimenter des félicités paradisiaques dès maintenant (promesse de l'harmonie originelle retrouvée, l'absence de conflit, etc.) or qu'elle nous conduirait tous dans une sorte d'esclavage charnel plutôt , dans la corruption. Le meilleur symbole de cela reste le langage mythologique. C'est comme l'épisode archaïque du chant des sirènes chez Homère, ou celui de la magicienne Circé. La catégorie du sacré est appropriée pour évoquer ce qui est à l'enjeu sur le plan psychique.

La femme mythifiée, le rôle de la déesse sert de véhicule pour diffuser un certain mode d'être. On se retrouve dans le cinéma, dans les images, dans les idées; dans le cinéma comme dans la publicité, dans la mise en scène ou le ballet bien réglé du dernier spectacle de Lady Gaga. Il y a un pont entre la déesse et l'esthétique d'un univers pornographique,

Je ne sais pas si je me fais mieux comprendre.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1733
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par prodigal » ven. 19 août 2016, 17:27

Cher Cinci,
il me semble qu'il est plutôt d'usage de désigner par "érotisme" cette idolâtrie de la chair dont vous parlez, qui se traduit le plus souvent par l'idolâtrie de la femme.
Ce qu'on appelle ordinairement "pornographie" implique au contraire le mépris de la femme, nécessaire à l'excitation masculine. C'est pourquoi le péché en est plus grand.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Cinci » sam. 20 août 2016, 15:58

Salut Prodigal,

Je ne pensais pas à cette sorte de distinguo. Sans y penser, j'avais quand même en tête la perspective des différentes formes que la porno pourrait emprunter. Et plusieurs commentateurs diraient que la frontière serait assez élastique entre l'érotisme et la pornographie. Mais il se peut que vous ayez raison. Ce à quoi je me réfère conviendrait mieux en l'associant principalement au terme "érotisme".

Il reste que j'aurais voulu faire ressortir l'idée que même la pornographie, contre tout attente, au-delà des apparences, au-delà du fait de sembler rabaisser les individus, au-delà de toutes les grossièretés de l'industrie, fini tout de même par faire des femmes une sorte de fétiche, lui prête un pouvoir de captation excessif qui vient distraire les bonshommes d'une contemplation plus élevée.

Toute l'énergie dépensée en plaisir et liée à l'image de la femme est chose excellente pour faire ensuite de "la femme" un bon véhicule promotionnelle des idées neuves, en érotisant de manière sous-jacente le discours.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités