Le point sur la pornographie

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Quem quaeritis
Censor
Censor
Messages : 85
Inscription : ven. 22 mai 2015, 8:14

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Quem quaeritis » ven. 29 mai 2015, 21:41


Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Lys_Sul » ven. 29 mai 2015, 22:03

Depuis que l'homme sait dessiner, il représente ce genre de choses sur divers supports; avec l'avènement de la vidéo et d'Internet, cela s'est massifié mais il faut être un peu naïf pour croire que dans le passé cela fut moins hard, l'exemple le plus connu reste le marquis de Sade.

L'exemple de la sodomie est dans la Bible, vous en avez l'exemple que cela existait déjà; les autres façons de pratiquer le sexe, il y a le kamasutra et sûrement d'autres sources.

Le rôle des parents est essentiel dans ce domaine qu'est la sexualité.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par PaxetBonum » sam. 30 mai 2015, 10:18

Kolia Karamazov a écrit : A retenir : 97 milliards de dollars quand tout est gratuit, ça fait beaucoup.
Merci pour votre étude intéressante et instructive.
Je dirais aussi à retenir : 100 milliards pour les jeux vidéos, une autre addiction parfois fort dangereuse.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Synge
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : jeu. 16 avr. 2015, 12:23
Conviction : Catholique

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Synge » sam. 30 mai 2015, 11:00

Dans le même ordre d'idée vous n'aurez sans doute pas raté la mode du "porno soft" qui gangrène la pub. Une jolie fille a toujours fait vendre mais on a dépassé ce stade. Maintenant ce sont des références autrement plus "hard" qui sont proposées, au SM notamment (SM = sadomasochisme, NDLR), comme dans la pub pour la crème fraîche Babette ("ja la lie, je la fouette et parfois elle passe à la casserole". La différence c'est qu'il n'y a même plus besoin d'aller chercher ça sur youporn, démarche déjà à la portée d'un enfant de 10 ans, mais que ça s'affiche en 4x3 sur nos murs et nos abribus, à la vue de tout le monde et sans que les parents puissent rien y faire.

Quem quaeritis
Censor
Censor
Messages : 85
Inscription : ven. 22 mai 2015, 8:14

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Quem quaeritis » sam. 30 mai 2015, 11:09

Synge a écrit :"ja la lie, je la fouette et parfois elle passe à la casserole".
Sonnons l'hallali et capturons la Bête !

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Kolia Karamazov » sam. 30 mai 2015, 11:29

Lys_Sul a écrit :Depuis que l'homme sait dessiner, il représente ce genre de choses sur divers supports, avec l'avènement de la vidéo et d'Internet cela s'est massifié, mais il faut être un peu naïf pour croire que dans le passé cela fut moins hard
C’est bien la massification qui pose problème. Tant que la perversion extrême concerne 0,1% d’une population on peut prendre un air décontracté derrière une paire de Ray-Ban. Mais quand la perversion extrême concerne 30, 50, 70% de la population il y a lieu de s’inquiéter. Et d’agir.

Le diable a toujours moissonné, mais il a récemment troqué sa vieille faux contre une moissonneuse-batteuse. Il faut prendre conscience de cela et réagir de façon adéquate.
Le rôle des parents est essentiel dans ce domaine qu'est la sexualité.
Concernant le rôle des parents, il faut être pragmatique. On voit bien qu’ils sont, à eux seuls, incapables de maîtriser quoi que ce soit dans ce domaine.

Il y a les parents complaisants (« bah, de toute façon tu iras sur des sites pornos »), les parents pousse-au-crime (« vas-y, vas-y et si tu veux on ira ensemble »)*. Il y a les parents qui ignorent la pornographie (soit qu’ils ignorent son existence, soit qu’ils font comme si elle n’existait pas). Et puis il y a quelques parents, comme les miens, qui prennent des mesures pour protéger leurs enfants. Mesures dont j’ai pu mesurer toute l’inefficacité, moi qui ai toujours trouvé un moyen pour me faufiler entre les mailles du filet.

Je veux bien faire une liste des mesures que devraient prendre des parents pour faire en sorte que leurs enfants aient une enfance à peu près préservée (une enfance digne des années soixante, par exemple). Mais ces mesures sont si radicales que personne n’est prêt à les prendre.

Dans les faits, depuis quinze ans que l’ADSL est arrivée en France, les parents ont été très largement incapables de protéger leurs enfants. En appeler à la seule responsabilité parentale, c’est vouloir… ne pas régler le problème.

* authentique
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Kolia Karamazov » sam. 30 mai 2015, 11:49

PaxetBonum a écrit :100 milliards pour les jeux vidéos, une autre addiction parfois fort dangereuse.
Tout à fait :oui: .
Synge a écrit :Dans le même ordre d'idée vous n'aurez sans doute pas raté la mode du "porno soft" qui gangrène la pub.
En effet. Ce qui, il y a cinquante ans, s'échangeait sous le manteau, s'étale désormais sur les panneaux publicitaires.
C'est une nécessité. Pour continuer à attirer l'attention et donc à vendre il va falloir aller de plus en plus loin dans l'exhibitionnisme. Le consommateur est petit à petit anesthésié, ce qui le faisait réagir il y a dix ans le laisse désormais indifférent, d'où la nécessité de lui en montrer d'avantage.

Ce mécanisme est valable aussi pour la consommation de pornographie. Tous les dépendants relatent la même expérience. Ils ont connu une évolution progressive vers des contenus de plus en plus hard. Ils s'accoutument peu à peu à un type de contenu, qui finit par ne plus leur faire le moindre effet, et ils doivent passer à des contenus plus extrêmes pour continuer à ressentir l'excitation qu'ils recherchent.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Kolia Karamazov » sam. 30 mai 2015, 11:57

Souvent, le monde de la pornographie fait explicitement référence au péché, au mal et au diable. Voici les noms de quatre studios de production de films pornographiques :

Wicked Pictures
Evil Angel
Devil’s Film
Digital Sin


Pour rappel, wicked = immoral, evil = mal, devil = diable, sin = péché.

Il semble que certains catholiques ne croient plus à l’existence du diable. Les pornographes, eux, y croient.

[Sujets fusionnés]
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Lys_Sul » sam. 30 mai 2015, 14:35

Kolia Karamazov a écrit :C’est bien la massification qui pose problème. Tant que la perversion extrême concerne 0,1% d’une population on peut prendre un air décontracté derrière une paire de Ray-Ban. Mais quand la perversion extrême concerne 30, 50, 70% de la population il y a lieu de s’inquiéter. Et d’agir.
Puis-je aussi mouiller mon doigt pour me permettre des pourcentages ?

Le 1% représente le moteur qui fait ou défait une société, par mimétisme les autres classes reproduisent le modèle dominant dégagé par cette catégorie pour ne pas paraître rétrograde et ostracisé dans la vie sociale. Le passé est aussi à nuancer, il n'est pas aussi glorieux que certains se l'imaginent.

Kolia Karamazov a écrit :Le diable a toujours moissonné, mais il a récemment troqué sa vieille faux contre une moissonneuse-batteuse. Il faut prendre conscience de cela et réagir de façon adéquate. 
Le diable a comme avantage une plaie qui s'appelle le péché originel : il sait où appuyer pour faire plier une personne; pour certains c'est le sexe, d'autres l'argent, etc... Ce qui semblait être un phare pour prévenir s'est éteint : qui voudrait d'une religion qui a honte d'elle-même, complexée et cherchant par tous les moyens de se dédouaner de son passé, quitte à accepter des idées de notre temps ? Ce n'est plus sur de la pierre qu'elle repose, mais du sable, et personne ne veut cohabiter dans un château de cartes.
Kolia Karamazov a écrit : Il y a les parents complaisants (« bah, de toute façon tu iras sur des sites pornos »), les parents pousse-au-crime (« vas-y, vas-y et si tu veux on ira ensemble »)*. Il y a les parents qui ignorent la pornographie (soit qu’ils ignorent son existence, soit qu’ils font comme si elle n’existait pas).
La structure familiale n'existe plus depuis longtemps, notamment par le rôle de l’État qui s'est introduit dans l’éducation et surtout l’éducation sexuelle se substituant au rôle des parents et de l’Église dans ce domaine car les deux sont devenus des ectoplasmes sur ces sujets : cela se ressent dans les relations sexuelles des catholiques, mais naïvement j'espère qu'ils sont intégristes sur ce point.
Kolia Karamazov a écrit : Et puis il y a quelques parents, comme les miens, qui prennent des mesures pour protéger leurs enfants. Mesures dont j’ai pu mesurer toute l’inefficacité, moi qui ai toujours trouvé un moyen pour me faufiler entre les mailles du filet.
Vos parents sont d'une ancienne génération, nous avons grandi avec les ordinateurs, cela nous donne un avantage par rapport aux bienfaits et méfaits de ce que représente Internet : mettre à disposition d'un adolescent un ordinateur en accès libre, de même un smartphone, cela revient à laisser traîner des Blu-rays pornographiques dans le salon; j'ose espérer que la discussion et la mise au point sur ce genre de sujets doivent exister, sinon il prendra exemple pour sa sexualité sur internet ou autour de lui.
Kolia Karamazov a écrit : Je veux bien faire une liste des mesures que devraient prendre des parents pour faire en sorte que leurs enfants aient une enfance à peu près préservée (une enfance digne des années soixante, par exemple). Mais ces mesures sont si radicales que personne n’est prêt à les prendre.
Faites un "google trends" sur les pays où la pornographie est bannie et surtout les relations hommes/femmes dans ces pays ; à mon humble avis, vos mesures seront contre-productives. Tout excès entraînera irrémédiablement un autre excès.
Kolia Karamazov a écrit :  Dans les faits, depuis quinze ans que l’ADSL est arrivée en France, les parents ont été très largement incapables de protéger leurs enfants. En appeler à la seule responsabilité parentale, c’est vouloir… ne pas régler le problème. 
L'excuse semble recevable si nous avions été en 2004; nous sommes en 2015, la génération ayant grandi avec les ordinateurs sont à présent des parents, la perception est différente de nos parents vis-à-vis de cet outil. Vouloir des mesures draconiennes contre la pornographie revient à vouloir interdire la prostitution.

J'attends de votre part vos mesures contre la pornographie, si vous ne voulez pas l'écrire ici, faites-le par message privée.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4450
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Kerniou » sam. 30 mai 2015, 17:18

Lys Sul, quand vous dites que l'école s'est "substituée " aux parents dans l'éducation sexuelle des enfants. dans votre cas c'est vrai mais je puis vous assurer que bien souvent rien n'était fait par les parents ou que des grands frères s'en chargeaient à leur manière. Un jour mon fils est revenu de la maternelle en chantant une chanson paillarde très verte ... à 4 ans ! C'est un copain qui la lui avait apprise à la récré ... plus tard ce même garçon qui ne connaissait que le vocabulaire obcène pour s'exprimer parlait des femmes en des termes que de toute évidence il ne comprenait pas ...
Heureusement qu'une information sur la sexualité a été faite à l'école pour qu'il découvre un vocabulaire correct, mais à 6 ans, il avait déjà une perception de la sexualité déjà bien abîmée. D'amour, il n'était pas question ... Dans certains cas, heureusement que "l'état" prévoit quelque chose pour l'éducation des enfants dont les parents démissionnent.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Kolia Karamazov » lun. 01 juin 2015, 17:43

Lys_Sul a écrit :Vos parents sont d'une ancienne génération
Nous serons également d’une ancienne génération par rapport à nos enfants et aux technologies dont ils disposeront.
Faites un "google trends" sur les pays où la pornographie est bannie et surtout les relations hommes/femmes dans ces pays
Il faudrait voir à ne pas tout mélanger et à ne pas sous-entendre qu’il existe des liens de cause à effet sans apporter la moindre preuve. Pensez-vous que nos yeux vont se brider et que l’on va se mettre à manger avec des baguettes si l’on interdit la pornographie en France ?
Vouloir des mesures draconiennes contre la pornographie revient à vouloir interdire la prostitution.
La prostitution a toujours existé, pas la diffusion massive de pornographie. En outre la prostitution concerne quelques pourcents de la population française. Pour la pornographie c’est plusieurs dizaines de pourcents (tout dépend du degré d’exposition). Il y a une différence d’échelle entre ces deux phénomènes.

Et puis je commence à en avoir assez de ces arguments à base de « si on interdit ce sera pire ».

Le viol est interdit en France, n’est-ce pas ? Et bien je propose qu’on l’autorise.

C’est vrai, après tout le violeur est dans la transgression, le goût de l’interdit. Si on l’autorisait à violer, il serait moins tenté. De plus, les collectivités locales pourraient mettre en place des « salles de viol », sur le modèle des fameuses « salles de shoot ». Dans ces lieux, le violeur recevrait une brochure du ministère de la santé, intitulée « Comment bien violer une femme ? » Il aurait la possibilité de prendre une douche. On lui distribuerait gratuitement des préservatifs. Enfin, une équipe de kidnappeurs professionnels se mettrait à sa disposition pour aller chercher sa victime dans les meilleures conditions possibles. Ça éviterait pleins de problèmes de violence, de mauvaise hygiène, de maladies vénériennes, etc.

Soyons sérieux.

Si la pornographie était bloquée au niveau national (et pourquoi pas européen), je ne doute pas que les addicts de plus de vingt ans trouveraient toujours un moyen de s’approvisionner (malheureusement pour eux). En revanche les enfants et les ados cesseraient d’être exposés comme ils le sont à l’heure actuelle. Or, il ne faut pas oublier qu’en général l’addict de plus de vingt ans a été un enfant exposé.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Lys_Sul » lun. 01 juin 2015, 20:59

Kolia Karamazov a écrit : Nous serons également d’une ancienne génération par rapport à nos enfants et aux technologies dont ils disposeront.
Ce qui n'évoluera pas est ce que représente cet outil à savoir un puits sans fond de données, la génération de vos parents reste  limitée comme par l'utilisation de filtre, ce qui revient à laisser une enveloppe contenant des friandises mais cachetée, vous connaissez la fin ?

Kolia Karamazov a écrit :Il faudrait voir à ne pas tout mélanger et à ne pas sous-entendre qu’il existe des liens de cause à effet sans apporter la moindre preuve.
Vos propos Point III
Troisièmement, la pornographie a une influence profonde et dévastatrice sur les hommes et les femmes qui en consomment. Elle est à l’origine de phénomènes d’addiction. Elle a un impact considérable sur la sexualité, la famille, les enfants et la société en général.
Vous savez dès lors que différentes études ne sont pas d'accord sur l’addiction à la pornographie, au lieu d'utiliser le conditionnel, vous insistez, car dans votre grille de lecture cela ne peut être autrement, l'autosatisfaction est-elle crédible quand des études scientifiques disent le contraire, car cela n'est pas prouvé ?


Je cite vos propos de préambule  
Troisièmement, la pornographie a une influence profonde et dévastatrice sur les hommes et les femmes qui en consomment. Elle est à l’origine de phénomènes d’addiction. Elle a un impact considérable sur la sexualité, la famille, les enfants et la société en général.
Si je suis votre raisonnement d'interdire la pornographie, nous reviendrions dans un âge d’or stable dans la relation homme/femme ce qui n'a jamais existé, si j'ai posé cette question c'était pour savoir si interdire la pornographie change quelque chose ou non dans la relation entre l'homme et la femme, mais au vue de votre réponse, cela me semble peu convaincant.
Kolia Karamazov a écrit :La prostitution a toujours existé, pas la diffusion massive de pornographie. En outre la prostitution concerne quelques pourcents de la population française. Pour la pornographie c’est plusieurs dizaines de pourcents (tout dépend du degré d’exposition). Il y a une différence d’échelle entre ces deux phénomènes.
Le message initial était pour démontrer l'impossibilité de vouloir interdire ce qui tourne autour de la sexualité des personnes, vous éludez aussi que la prostitution entretient le péché pour des hommes souvent mariés.

Kolia Karamazov a écrit : Et puis je commence à en avoir assez de ces arguments à base de « si on interdit ce sera pire
Peut-être qu'interdire une chose ne règle en aucune façon le problème ? Les drogues sont prohibées, pourtant, la consommation augmente, etc.... La nature humaine est faite comme elle est, vous ne serez pas le premier à vouloir la changer, quant à moi je prends acte de cette nature et essaye non pas d'infantiliser une personne mais le rendre responsable de ses actes et actions.
Kolia Karamazov a écrit :Si la pornographie était bloquée au niveau national (et pourquoi pas européen), je ne doute pas que les addicts de plus de vingt ans trouveraient toujours un moyen de s’approvisionner (malheureusement pour eux)
Non seulement cela ne changera rien, car notre génération a grandi avec, mais nous avons les compétences pour passer des restrictions comme par le réseau Tor

Kolia Karamazov a écrit : En revanche les enfants et les ados cesseraient d’être exposés comme ils le sont à l’heure actuelle. Or, il ne faut pas oublier qu’en général l’addict de plus de vingt ans a été un enfant exposé
Il y aura toujours une façon d'y accéder par le biais d'un ami ou tout simplement par des recherches sur Internet par mots-clés, dans votre équation, il manque l’élément essentiel qui sont les parents, ce sont eux qui offrent des moyens d'accès sur Internet via smartphone ou un ordinateur personnel dans la chambre.

Donc votre unique façon d'arriver à votre objectif n'est rien d'autre qu'interdire internet purement et simplement, car vous n'arriverez jamais à contrôler ce flux.


Nous allons être toujours en désaccord, je vous souhaite alors bon courage dans votre bataille.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Quem quaeritis
Censor
Censor
Messages : 85
Inscription : ven. 22 mai 2015, 8:14

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Quem quaeritis » lun. 01 juin 2015, 21:29

Lys_Sul a écrit : Vous savez dès lors que différentes études ne sont pas d'accord sur l’addiction à la pornographie, au lieu d'utiliser le conditionnel, vous insistez, car dans votre grille de lecture cela ne peut être autrement, l'autosatisfaction est-elle crédible quand des études scientifiques disent le contraire, car cela n'est pas prouvé ?
.
Comment peut-on écrire une chose pareille et se réclamer du Christ. Ça me consterne.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Lys_Sul » lun. 01 juin 2015, 22:19

@Quem quaeritis
[+] Texte masqué
Quem quaeritis a écrit :
Lys_Sul a écrit : Vous savez dès lors que différentes études ne sont pas d'accord sur l’addiction à la pornographie, au lieu d'utiliser le conditionnel, vous insistez, car dans votre grille de lecture cela ne peut être autrement, l'autosatisfaction est-elle crédible quand des études scientifiques disent le contraire, car cela n'est pas prouvé ?
.
Comment peut-on écrire une chose pareille et se réclamer du Christ. Ça me consterne.
Vivez-vous comme moi dans la même société? Celle athée, où la religion est-elle perçue comme une potentielle menace sur des libertés, d'une morale rétrograde vis-à-vis du progrès?

La science est un pilier pour réfléchir de façon rationnelle sur des sujets.
Les catholiques pratiquants ne cessent de diminuer en France de facto leur influence sur la société, de facto leur influence sur la société est quasi nulle.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Re: Le point sur la pornographie

Message non lu par Milla » mar. 02 juin 2015, 7:22

Ce qui est dommage avec la méthode consistant à ne traduire que quelques passages d'un texte, c'est que les passages que vous jugez importants ne sont pas forcément ceux qui auraient retenus l'attention d'une autre personne.
Kolia Karamazov a écrit :Vous pouvez découvrir l’article dans sa version originale sur le site du JewishQuarterly.
Dans votre première citation, vous traduisez "secular Jews" par "Juifs" tout court, pourquoi ? Il me semble pourtant que cette distinction entre les Juifs "religieux" et les Juifs "laïcs" (c'est pas tout à fait l'idée mais bon...) revient plusieurs fois dans l'article, par exemple dans la partie intitulée "Secular sex" :

Like their mainstream counterparts, Jews who enter porn do not usually do so as representatives of their religious group. Most of the performers and pornographers are Jewish culturally but not religiously. Many are entirely secular, Jews in name only. Sturman, however, identified as a Jew - he was a generous donator to Jewish charities - and performer Richard Pacheco once interviewed to be a rabbinical student. Very few, if any, porn films have overtly Jewish themes, although Jeremy once tried to get several Jewish porn stars together to make a kosher porn film.

Ou encore ici (vous traduisez la dernière phrase mais pas la précédente, or je trouve qu'elle apporte un éclairage intéressant) :

According to one anonymous industry insider quoted by E. Michael Jones in the magazine Culture Wars (May 2003), ‘the leading male performers through the 1980s came from secular Jewish upbringings and the females from Roman Catholic day schools’. The standard porn scenario became as a result a Jewish fantasy of schtupping the Catholic shiksa.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités