Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » sam. 03 janv. 2015, 22:13

RalphLG a écrit :Je constate des dérives dans tous les mouvements chrétiens, et il y aurait -à mon avis- beaucoup à redire sur le catholicisme (de son origine jusqu'à nos jours). Mais j'avoue ne pas être vraiment concerné par ce qui se passe au vatican. Vous avez probablement raison: l'Église a d'une certaine façon honte de Dieu.
Ce n'est qu'une partie de l'Église qui a vraisemblablement honte de Dieu, comme je le décris bien dans mon texte. Ce n'est pas ce que l'Église catholique romaine enseigne par son magistère mais plus une partie des évêques, des prêtres et des fidèles impliqués qui ne prennent que ce qui fait leur affaire dans la Parole de Dieu et délaissent ce qui exigerait plus d'efforts de conversions de leur part et les rendrait moins aimés, au premier abord, de leur entourage. C'est ainsi que la honte de la Parole de Dieu se reconnait : il faut taire ce qui déplairait trop aux fidèles et mettre l'accent sur ce qui ne brasse pas trop la poussière.

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par RalphLG » sam. 03 janv. 2015, 23:02

Oui, je pense que personne ne pourra contester cela, tout comme votre premier message. Cependant je me demande juste comment l'Église catholique a pu en arriver là. Il y a quelques mois, j'ai lu en grande partie les révélations de Sainte Brigitte de Suède, et certains passages suggèrent qu'il y avait déjà des irrégularités au sein de l'Église, au XIVème siècle.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » dim. 04 janv. 2015, 20:42

RalphLG a écrit :je me demande juste comment l'Église catholique a pu en arriver là. Il y a quelques mois, j'ai lu en grande partie les révélations de Sainte Brigitte de Suède, et certains passages suggèrent qu'il y avait déjà des irrégularités au sein de l'Église, au XIVème siècle.
Comme on dit par ici, tant qu'il y aura de l'homme, il y aura de l'hommerie. L'Église est parfaite en tant que Corps mystique du Christ mais le peuple de Dieu lui n'est pas parfait. Il y a eu différentes crises au sein de l'Église au fil des siècles, mais l'Église a toujours passée à travers malgré tout, aujourd'hui ce ne sera pas différent. Dieu avait prévu le coup puisqu'Il a laissé aux hommes le sacrement du pardon, Il savait que nous en aurions infiniment besoin durant les 2 millénaires qui suivirent sa venue sur terre. Le message de base du catholicisme est parfait (Bible et catéchisme) mais la manière de le vivre et de l'enseigner ne l'est pas toujours, souvent nous préférons la mondanité à la sainteté.

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » dim. 01 mars 2015, 2:03

Texte vraiment très intéressant en lien avec ce que je dénonce dans mon texte.

Image

Copié de ce site web :
http://notionsromaines.com/2014/06/11/l ... -partie-i/
http://notionsromaines.com/2014/06/11/l ... partie-ii/

Extrait :
Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire catholique au Kazakhstan, a donné le 27 mai 2014 en Angleterre une interview publiée sur le site Latin Mass Society concernant la crise dans l’Eglise. Voici le texte intégral de cette interview qui prouve qu’il y a encore des évêques fidèles dans l’Eglise. Le texte reflète, aussi dans sa traduction en français (par l’Unec), la fraîcheur de l’interview orale.


Mgr Athanasius Schneider (MAS) : Selon ma connaissance et expérience, la plaie la plus profonde dans la crise actuelle de l’Eglise est la plaie concernant l’Eucharistie, les abus du Saint Sacrement.

Beaucoup de gens reçoivent la Sainte Communion dans l’état objectif du péché mortel… Ceci se répand dans l’Eglise, surtout dans l’Occident. Là les gens vont très rarement à la Sainte Communion avec une préparation suffisante.
Quelques gens qui vont à la Sainte Communion se trouvent en situations morales irrégulières qui ne correspondent pas à l’Evangile. Sans être mariés ils vont à la Sainte Communion. Ils peuvent être divorcés et vivre dans un nouveau mariage, un mariage civil, et ils vont quand-même à la Sainte Communion. Je pense que c’est une situation extrêmement inquiétante.

Il y a aussi la question de la réception objectivement irrévérente de la Sainte Communion. Ce qu’on appelle la nouvelle manière moderne de recevoir la Sainte Communion directement sur la main est un acte très grave puisqu’il expose le Christ à une énorme banalité.

Il y a le fait préoccupant de la perte des fragments eucharistiques. Personne ne peut nier cela. Et les fragments de l’hostie consacrée sont foulés par les pieds. C’est horrible ! Notre Seigneur est écrasé par les pieds ! Personne ne peut le nier.

Et ceci a lieu partout. Ceci doit être, pour une personne ayant foi et amour pour Dieu, un phénomène très sérieux.
(Lire la suite en cliquant sur les liens ci-dessus.)

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1057
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par elenos » mar. 03 mars 2015, 23:22

Messagepar Dofiar » Lun 22 Déc 2014, 1:13
Moi, je n'ai pas honte de Dieu parce que je rejette le régime qui le combat : la république franc-maçonne et laïciste. Je n'adore pas non plus son faux dieu aux seins nus, la religion de l'être suprême, la laïcité qui n'est que la haine des catholiques. Je n'ai pas à obéir à une loi qui me dit de renier Dieu et de désobéir à Ses commandements.

"Dieu premier servi"
J'avoue que je comprends mal le titre de ce message
J'aime Dieu (le Dieu de Jésus Christ) de tout mon coeur malgré les trop nombreux péchés qui sont les miens
Comme vous je suis monarchiste en politique.
Par fidélité.
Que Dieu vous bénisse,
Elenos

Avatar de l’utilisateur
Rémi
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : ven. 11 mai 2007, 0:47
Localisation : Province du Québec
Contact :

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Rémi » mer. 04 mars 2015, 1:30

elenos a écrit : J'avoue que je comprends mal le titre de ce message
Le titre de ce message est le titre du sujet principal de ce fil et non le titre du message de dofiar. Le message principal de ce fil est au tout début en page 1

Que Dieu vous bénisse aussi elenos.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Je rêve d'une Église qui n'ait plus honte de Dieu

Message non lu par Jeremy43 » mer. 18 mars 2015, 23:22

Bonsoir,

Après réflexion, je crois que ce n'est pas seulement l'Eglise qui a honte de Dieu mais les hommes qui ont honte de Dieu et donc d'eux-mêmes et préfèrent se mentir en permanence plutôt que de voir la réalité en face : c'est-à-dire que nous ne sommes rien du tout et que nous commettons le mal.

Pourquoi n'y-a-t-il pas ce goût pour Dieu, pour l'Absolu dans notre monde ? Même chez les croyants qui vont à la messe chaque semaine, c'est comme s'il y avait une indifférence vis-à-vis de Dieu : c'est le moi qui compte, pas Dieu et Sa Volonté qui n'est rien autre que Lui-même et Source de Vie. Si l'on se place du point de vue de la raison c'est stupide, on s'attache à des choses périssables qui ne rendent pas heureux alors que nous dépendons totalement d'un Autre; il faut dire que c'est très difficile de s'abandonner dans les bras d'un Autre alors que nous sommes habitués à nous barricader pour nous protéger des autres et ne plus dépendre que de soi.

La beauté de la liturgie est, je pense en tout cas. un chemin parmi d'autres pour reconduire les hommes vers l'Absolu, la Beauté Suprême qui n'est rien d'autre que notre Seigneur Jésus-Christ (quel mystère quand on y pense, que Dieu se soit fait chair); peut-être l'Eglise devrait-elle réenchanter un monde qui a été frigorifié par le matérialisme et la "science", laissant de côté la poésie et le Beau sous toutes ses formes, retirant à l'homme sa dignité de créature superbe.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités