Euthanasie et soins palliatifs

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Semtex
Barbarus
Barbarus

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Semtex » dim. 08 nov. 2009, 12:12

Prions pour que la France se s'enfonce pas davantage... Il va bientôt falloir remplir tout un tas de critères élitistes pour avoir le droit de vivre. D'abord l'avortement, bientôt peut-être l'euthanasie et demain ça sera quoi ? La suppression des SDF, des handicapés, des cancres ? Quel principe nouveau ces criminels vont-ils inventé ? Plus ça va et plus ma colère contre le monde grandit :bomb:

Ces nouvelles théories, cette nouvelle société... :yuk: :thumbdown: :furieux: :censure: :-[
Vous vous emportez...

Solange
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : lun. 29 juin 2009, 10:08

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Solange » dim. 08 nov. 2009, 15:13

.
Dernière édition par Solange le ven. 16 mars 2018, 18:34, édité 1 fois.

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1428
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Harfang » dim. 08 nov. 2009, 17:36

Alors que l'Assemblée nationale va débattre le 19 novembre 2009 d'une proposition visant à légaliser l'euthanasie, l'Alliance pour les Droits de la Vie contrattaquait dès vendredi 6 novembre avec une campagne de sensibilisation aux risques encourus par cette légalisation. Elle s'est déroulée simultanément dans 180 villes de France et plus de 500 000 tracts seront distribués. Au Puy-en-Velay, une scénographie surprise a été jouée, mettant en scène une vieille dame pourchassée par une infirmière dotée d'une colossale seringue.

Ne pas mourir à l'hôpital
Aujourd'hui, lorsqu'on les interroge, 70 % des Français affirment désirer mourir à domicile alors qu'en réalité ils sont 75 % à mourir à l'hôpital. Ce chiffre révèle parfaitement la crainte, pour beaucoup de gens, de finir péniblement sa vie, perdant toute dignité au terme d'un acharnement thérapeutique vain. Cette crainte est légitime, comme le confie Isabelle Gastal, déléguée départementale de l'Alliance pour les Droits de la Vie : "dans l'opinion publique, je pense qu'il y a souvent des incompréhensions : beaucoup de peur car on a tous peur de mourir, de souffrir et de voir souffrir nos proches. C'est quelque chose qui nous habite".

Et l'on pense parfois que le seul moyen d'échapper à cet acharnement thérapeutique, c'est de recourir à l'euthanasie. La façon dont ces deux réalités sont trop souvent présentées les met en concurrence, comme si elles constituaient une alternative. En réalité, ce sont deux excès de la médecine moderne, qui dans un cas, maintient artificiellement en vie, et dans l'autre, donne la mort.

Sortir de ce malentendu implique une troisième voie, humaine, qui consiste à prendre soin d'une personne jusqu'au terme naturel de sa vie sans administrer ni traitements inutiles, ni piqures létales. C'est cette troisième voie, proposée dans la loi fin de vie de 2005, que l'Alliance pour les Droits de la Vie veut soutenir, comme le confirme Isabelle Gastal "cette loi vise à instaurer un dialogue plus intense entre soignant et soigné car si quelqu'un qui veut que l'on arrête des traitements très invasifs et qui n'ont plus pour raison de le guérir mais seulement de reporter l'échéance, alors oui, il a le droit d'être entendu".
Malheureusement, en fin de vie, beaucoup de personnes n'ont pas toute leur tête et l'on ne sait plus quel crédit apporter à leurs paroles. Qui doit alors décider ?

Une solution économique ?
"Faut pas pousser mémé dans les orties" candaient les manifestants lors de la représentation de théâtre de rue, pour manifester que d'une part, les arguments des promoteurs de l'euthanasie sont fondés sur l'exagération et que d'autre part, l'euthanasie légale pourrait exclure de la société des personnes très âgées, très dépendantes ou très malades, mais surtout très coûteuses…

En effet, l'accompagnement en fin de vie représente un véritable coût, et la crainte -implicite- du collectif, c'est aussi de faciliter les recours à l'euthanasie afin de rééquilibrer les budgets dans un secteur qui souffre d'une situation financière difficile. Les dérives pourraient conduire les hôpitaux à recourir de plus en plus souvent à l'euthanasie, en argumentant auprès des familles et des patients afin de réaliser des économies. Une vision terrible à laquelle il faut tout de même réfléchir, l'argument financier devenant de plus en plus l'argument ultime.

Maxime Pitavy


:arrow: http://www.zoom43.fr/actu/ACT_detail.as ... ArtTypId=2
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1468
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: EUTHANASIE

Message non lupar zélie » dim. 08 nov. 2009, 17:37

Impossible car n'importe qui peut devenir SDF,n'importe qui peut devenir handicapé,et tout le monde vieillit en principe.

La France dépeuplée?C'est hors de question pour les politiciens !
SDF qui attendent toujours et à mon avis pour longtemps les logements promis lors des élections, handicapés qui manquent de places en clinique ou qui coûtent trop cher aux familles et que l'on aide pas, vieux dont on refuse la place à l'hôpital question de coût... ou qu'on voudrait bien pouvoir tuer légalement!

A mon sens la France et les autres pays seront dépleuplés et repeuplés ensuite avec des populations calibrées au poil pour la production. On se croirait presque en Chine!

Solange
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : lun. 29 juin 2009, 10:08

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Solange » dim. 08 nov. 2009, 18:34

.
Dernière édition par Solange le ven. 16 mars 2018, 18:36, édité 1 fois.

Solange
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : lun. 29 juin 2009, 10:08

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Solange » dim. 08 nov. 2009, 18:45

.
Dernière édition par Solange le ven. 16 mars 2018, 18:36, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Pneumatis » dim. 08 nov. 2009, 19:27

Avant de parler d'euthanasie,il faudrait peut-être se pencher sur le problème de l'acharnement thérapeutique qui se pratique trop souvent depuis trop longtemps.

N'y aurait-il pas un juste milieu?

Euthanasie et acharnement thérapeutique,c'est à mettre dans le même paquet
Ce qu'enseigne l'Eglise, et la pétition de l'alliance pour les droits de la vie qui circule en ce moment c'est : ni euthanasie, ni acharnement thérapeutique. Par contre, je vous recommande d'aller voir les 10 idées solidaires pour une alternative à l'euthanasie que propose l'alliance pour les droits de la vie sur http://www.fautpaspousser.com/ (et de signer la pétition par la même occasion).
Quant à l'accompagnement en fin de vie,j'ai des doutes..

Accompagné par qui?

Accompagné comment ?

Il y a des personnes qui n'envisagent pas d'être accompagnées au moment du passage dans l'au-delà

C'est leur choix et leur droit
Ce n'est pas parce que nous n'avons pas les réponses à toutes les questions qu'on doit instauré par le droit une limite à la dignité humaine. En outre l'expérience, et il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir, montre dans tous les pays qui ont légalisé l'euthanasie des dérives quasi immédiates qui succèdent à l'application de la loi. Rappel : une seule dérive, c'est une vie prise à quelqu'un contre son consentement libre. Ca s'appelle un meurtre. Allez voir ce qui se passe en ce moment aux Pays-Bas où l'exception devient à ce point la règle que les Nations Unis sont contraintes de rappeler à l'ordre le gouvernement des Pays-Bas. Or l'erreur en la matière ce n'est pas juste "oups nous avons été un peu négligeant en matière de procédure". Ce sont des vies humaines dont il est question.

La protection de la dignité humaine ne doit souffrir aucune condition. Dès lors qu'on fait une exception, elle devient la règle. En France l'exception au droit à la vie qu'est l'avortement est passé du statut d'exception à celui d'un droit. Aux Pays-Bas, idem pour l'euthanasie. Je le redis, il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir, ou bien n'avoir vraiment aucune considération pour la vie humaine ! Cela dit, l'aveuglement des masses appartenant à la première catégorie est savamment entretenu par quelques personnes bien placées appartenant plutôt à la seconde catégorie. :bomb:
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Souricette
Senator
Senator
Messages : 841
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 22:04
Localisation : Alpes-Maritimes
Contact :

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Souricette » mar. 10 nov. 2009, 15:10

Impossible car n'importe qui peut devenir SDF,n'importe qui peut devenir handicapé,et tout le monde vieillit en principe.
SDF qui attendent toujours et à mon avis pour longtemps les logements promis lors des élections, handicapés qui manquent de places en clinique ou qui coûtent trop cher aux familles et que l'on aide pas, vieux dont on refuse la place à l'hôpital question de coût... ou qu'on voudrait bien pouvoir tuer légalement!
Et puis il n'est pas dit qu'ils ne nous inventent pas un de ces quatre un gène prédisposant le foetus à la SDFitude, ou que l'on élargisse la notion de handicap à la couleur des cheveux ou des yeux : "yeux verts, yeux de vipère", hop, avortement !
Euthanasie et acharnement thérapeutique,c'est à mettre dans le même paquet
Ben non, justement, c'est en faisant bien la distinction qu'on fera avancer constructivement le débat. Ce n'est pas la même chose de refuser l'acharnement thérapeutique et d'avoir recours à l'euthanasie. De plus, la suite inévitable de la légalisation de l'euthanasie sera que l'on puisse le demander pour un autre : et là, ça fonctionnera comme ces procurations bancaires qu'on extorque aux personnes agées sous prétexte qu'elles sont censées n'avoir plus toute leur tête, et qu'on enterre vivantes.
En croyant à des fleurs, parfois on les fait naître.
(Edmond Rostand)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3788
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Chute du Mur : “Le rôle de Jean-Paul II est historique”

Message non lupar Kerniou » mar. 10 nov. 2009, 16:32

Bonjour à toutes et à toutes.
Je voudrais témoigner de l'accompagnement prodigué en service de soins palliatifs.
Même quand on le souhaite, il s'avère, parfois trop difficile de garder, chez soi, un grand malade qui va mourir. Il est un moment, où l'hospitalisation à domiclie atteint ses limites.
Après plusieurs mois de soins et d'accompagnement, à la maison, une famille peut ne plus avoir la force de veiller jour et nuit. Le service de soins palliatifs propose, alors, une alternative où la dignité du malade et l'accompagnement de sa famille sont pris en compte. Le malade comme sa famille sont accueillis par des personnels très chaleureux qui ont suivi une formation spécifique.
Sur le plan médical: fin du traitement curatif qui ne donne plus de résultats. La prise en charge s'organise autour du bien-être du malade avec le souci de limiter toute "intervention agressive". Pose de perfusion, injections et tous les soins médicaux sont abordés du point de vue du ressenti du malade, de la souffrance ou l'inconfort éventuels qu'ils peuvent entraîner.
Chaque professionnel se présente au malade plus ou moins conscient et lui explique le pourquoi et la nature du soin.
La famille est, bien entendu, informée et associée à toute décision ou modification si le malade n'est plus en état de répondre.
Passage d'un membre du personnel tous les 20 minutes avec, toujours un mot de réconfort au malade qu'il soit conscient ou non: on ne sait ce que le malade perçoit selon les moments. Il est donc considéré comme pouvant toujours comprendre.
La famille est accueilliee avec chaleur et aménité: on nous demande comment nous allons, si nous avons besoin de parler, en précisant que le sevice est conçu pour le malade et aussi sa famille. Le personnel nous signale le passage d'un aumônier et une rencontre quand nous le souhaitons, tout comme la possibilité d'une écoute assurée par des bénévoles.
Dans un service tel que celui-ci, les heures de visites ne sont pas limitées et je peux vous assurer que la vie du malade est respectée, que les calmants sont administrés dans le souci du bien-être du malade à doses surveillées: ni trop, ni trop peu.
Confier la vie finissante d'un être cher à tel service permet de pouvoir un peu dormir en toute confiance.
Nous avons la possiblilté de téléphoner à toute heure du jour et de la nuit et il a été convenu que l'on nous appelle à la moindre alerte: ce qui est fait.
Durant quatre semaines, le respect, l'attention et la délicatesse des personnels ne se sont jamais relâchés; ils se sont même accrus lors du décès et dans les moments qui l'ont suivi jusqu'au retour du corps à la maison.
Notre société peut trouver des alternatives dignes et humaines à l'euthanasie.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

scroll44
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51

Mobilisation contre l'euthanasie : A relayer

Message non lupar scroll44 » sam. 14 nov. 2009, 13:17

Loi euthanasie : J - 5 !

Débat le 19 novembre : plus que 5 jours pour signer et faire signer.

Il est urgent de tous se mobiliser contre la proposition de loi sur l’euthanasie déposée par 120 députés socialistes à l’Assemblée nationale qui sera discutée le 19 novembre prochain.

Nous apprenons que le groupe UMP, tout en étant opposé à la loi, donne la liberté de vote à ses membres. Nous avons déjà alerté l’ensemble des députés. Mais il faut réunir le plus de signatures possible pour peser au maximum dans ce débat.

Manifestons une forte opposition contre toute tentative de légalisation de l’euthanasie.

Signez l’appel contre l’euthanasie et pour la charte des droits des personnes en fin de vie

Cette pétition sera adressée dès le 17 novembre à tous les partis politiques et responsables des groupes parlementaires.

Mobilisez autour de vous : découvrez les 10 clés du débat.

Merci de faire largement tourner notre Appel autour de vous.

Alliance pour les Droits de la Vie - www.adv.org
Site de la campagne : www.fautpaspousser.com

Avatar de l’utilisateur
Souricette
Senator
Senator
Messages : 841
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 22:04
Localisation : Alpes-Maritimes
Contact :

Re: EUTHANASIE

Message non lupar Souricette » dim. 15 nov. 2009, 15:57

En ce qui concerne les dangers de la légalisation de l'euthanasie, et comme le soulignait Pneumatis, cela a été un tel succès aux Pays-Bas que l'ONU se voit obligée d'intervenir pour y mettre de l'ordre.

En effet, la commission chargée de vérifier que les procédures sont bien respectées se contente en fait d'enregistrer les chiffres de l'euthanasie. Si bien que l'Allemagne est devenue pays d'accueil d'un nombre croissant de personnes âgées néerlandaises "réfugiées" craignant que leur entourage n'en profite pour abréger "charitablement" leurs jours. N'ayant plus confiance dans les médecins néerlandais, ils s'adressent aux médecins allemands.

Autre motif de crainte : quelle sera la solution choisie par l'ONU pour mettre de l'ordre dans tout ça ? Une plus grande légalisation ? Il faut dire que cet organisme est spécialiste de la fuite en avant...
En croyant à des fleurs, parfois on les fait naître.
(Edmond Rostand)

Avatar de l’utilisateur
Ora pro nobis
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : mer. 18 nov. 2009, 0:38
Localisation : Le Ciel

Re: Euthanasie et soins palliatifs

Message non lupar Ora pro nobis » mer. 18 nov. 2009, 16:16

Je pense que l'euthanasie est déjà en fait un fait acquis dans la pensée des gens.

Il ne reste plus qu'à le dire de façon officielle.

Tout comme pour l'IVG au début, il y avait des comités éthiques, ainsi en sera-t-il du meurtre en fin de vie. Notons cepandant, que ls comités sont généralement composé que de pro-euthanasie.

Lorsqu'on perd le sens de la souffrance, alors on arrive à ce genre de situation.
Celui qui reçoit ma parole et la méprise, sera jugé par elle au dernier jour.

Amitiés

Ora pro nobis

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Euthanasie et soins palliatifs

Message non lupar ti'hamo » mer. 18 nov. 2009, 20:57

Demain jeudi sur la chaîne LCP-AN( chaîne parlementaire – assemblée nationale ) (pour ceux qui ont la TNT) (ou peut-être sur internet on peut la voir aussi), émission-débat sur l'euthanasie.

L’émission s’appelle Ca vous regarde, elle est présentée par Arnaud Ardoin et diffusée du lundi au jeudi en direct à 20h sur le canal 13 de la TNT.

invités :
- Germinal Peiro, député PS
- Jean-Luc Romero, ADMD
- Marie de Hennezel, psychologue

http://www.lcpan.fr/emission/77830/serie
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Mobilisation contre l'euthanasie : A relayer

Message non lupar ti'hamo » mer. 18 nov. 2009, 23:40

Demain jeudi sur la chaîne LCP-AN( chaîne parlementaire – assemblée nationale ) (pour ceux qui ont la TNT) (ou peut-être sur internet on peut la voir aussi), émission-débat sur l'euthanasie.

L’émission s’appelle Ca vous regarde, elle est présentée par Arnaud Ardoin et diffusée du lundi au jeudi en direct à 20h sur le canal 13 de la TNT.

invités :
- Germinal Peiro, député PS
- Jean-Luc Romero, ADMD
- Marie de Hennezel, psychologue

http://www.lcpan.fr/emission/77830/serie
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

scroll44
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51

Re: Euthanasie et soins palliatifs

Message non lupar scroll44 » mer. 25 nov. 2009, 16:01

La loi sur l'euthaasie a été rejetée par l'assemblée nationale.

Merci aux députés qui ont voté contre cette loi pour leur sagesse. :clap: :clap: :clap:

http://info.france2.fr/france/Rejet-d-u ... 55356.html


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Kerniou et 13 invités