Euthanasie et soins palliatifs

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Cycas
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : ven. 12 août 2005, 12:53
Conviction : Catholique

Re: Euthanasie

Message non lupar Cycas » ven. 05 janv. 2007, 12:36

Il ne faut pas confondre :

L'arrêt des traitements disproportionnés (inutilement agressifs) qui relève de la bonne pratique médicale en acceptant l'évolution naturelle de la maladie vers la mort

avec

L'euthanasie qui consiste à provoquer intentionnellement la mort - par un acte (injection, administration de substance...) ou par l'absence délibérée de soins indispensables à la vie.
Comment distinguer "l'arrêt des traitements disproportionnés" et "l'absence délibérée de soins indispensables à la vie" ?
Bonne question en effet.
Peut-être que dans le premier cas, la mort est imminente même avec des soins avec un degré de certitude assez important tandis que dans le second cas, la vie peut être maintenue.

Avatar de l’utilisateur
Ady
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 20
Inscription : sam. 27 janv. 2007, 1:45

Re: Euthanasie, à qui profite le crime ?

Message non lupar Ady » sam. 27 janv. 2007, 3:08

[...] À leurs yeux la vieillesse est bien souvent synonyme de déchéance et est donc inacceptable puisqu’elle est le symbole même de la finalité de la condition humaine et de la vaine révolte contre Dieu, la mort, dont seul Notre Seigneur peut nous sauver. Dans une telle optique il est hélas normal qu’une large partie de la population, celle-là même qui rejette Dieu, tente également de rejeter la mort. La canicule de l’été dernier fut un autre exemple frappant de ce mal-être qui gangrène notre société.
Je me reconnais un peu dans cette relative définition... Pas glorieux pour moi à vos yeux j'ai peur :(

Mais je vais essayer de m'expliquer. Non pas pour vous convaincre, je n'ai pas cette prétention, mais uniquement pour que vous puissiez me comprendre un minimum.

C'est vrai que je suis jeune, bientôt 20 ans, et que je changerai peutêtre d'avis dans les années à venir mais mes pensées sur la vieillesse sont assez péjoratives.
Je ne parlerai pas de déchéance, je ne pense absolument pas ça, je vois ça plutôt comme l'aboutissement de la sagesse (bon coté^^).
Mais j'imagine péniblement la vie d'un vieil homme, sans la même vitalité. Ma jeunesse (au sens bonne santé, motivé, joies, ...) , c'est ma force pour vivre, sans ça la vie perd énormément d'interets malheureusement.

Je ne rejette pas la mort, au contraire, c'est pour moi c'est la suite logique. C'est enfin l'arrivée du périple de la vie, la fin des soucis et la plénitude.


Pour un homme qui a perdu tout espoir, qui n'a plus la force et l'envie de vivre, qui refuse de survivre dans un triste état, je n'arriverai jamais à lui refusé une mort qu'il réclame et désire. Si il juge meilleur pour lui de quitter ce monde, de quel droit lui imposeriez-vous votre propre avis?

Avatar de l’utilisateur
Popeye
Le vrai marin
Le vrai marin
Messages : 718
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 12:31

Re: Euthanasie, à qui profite le crime ?

Message non lupar Popeye » sam. 27 janv. 2007, 3:13

[align=justify]
Pour un homme qui a perdu tout espoir, qui n'a plus la force et l'envie de vivre, qui refuse de survivre dans un triste état, je n'arriverai jamais à lui refuser une mort qu'il réclame et désire. Si il juge meilleur pour lui de quitter ce monde, de quel droit lui imposeriez-vous votre propre avis?
Et d'après-vous, serait-ce meilleur de le laisser se damner, au nom de votre chimèrique liberté ?[/align]

Avatar de l’utilisateur
Ady
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 20
Inscription : sam. 27 janv. 2007, 1:45

Message non lupar Ady » sam. 27 janv. 2007, 3:17

Oui :)


Si je suis envahis d'un démon ou d'un mal quel qui soit, dites le moi... Irais-je en Enfer?
Je me porte très bien, merci.

giorgino
Barbarus
Barbarus

ouhhhhhhh !!!

Message non lupar giorgino » dim. 28 janv. 2007, 21:22

Ca ressemble au film cauchemaresque LE SOLEIL VERT !! ca fout les jetons !!!!

Avatar de l’utilisateur
Ady
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 20
Inscription : sam. 27 janv. 2007, 1:45

Message non lupar Ady » sam. 03 févr. 2007, 13:43

Par définition, ce qui suit l'âge mûr, c'est l'âge pourri...
Vu l'état de certains retraité, que ça soit mental ou physique, je comprend leur envie de ne plus vivre.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lupar Christophe » sam. 03 févr. 2007, 20:16

[align=center][ Ady, merci d'aller vous présenter dans le fil adéquat et, en particulier, de nous expliquer les motivations de votre participation à notre forum. | Cordialement, Christophe ][/align]

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1603
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Message non lupar Hélène » sam. 03 févr. 2007, 21:50

Par définition, ce qui suit l'âge mûr, c'est l'âge pourri...
Vu l'état de certains retraité, que ça soit mental ou physique, je comprend leur envie de ne plus vivre.
C'est gentil pour ma grand-mère ça. Bon, elle est un peu ratatinée mais elle est belle dans sa vieillesse. La vie n'est pas pourrie parce qu'on est vieux. On pourri lorsqu'on arrive six pieds (2 mètres pour les Français) sous terre... quoi que y en a peut-être qui peuvent être pourris à un très jeune âge... :P
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Ady
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 20
Inscription : sam. 27 janv. 2007, 1:45

Message non lupar Ady » lun. 05 févr. 2007, 1:04

HOula! je ne suis pas pour l'extermination des personnes âgées!
Je parle uniquement de celles qui le désire sereinement.

mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

Les assassins sont si gentils

Message non lupar mgls » lun. 05 févr. 2007, 12:21

Elisabeth Bourgois a besoin de vous :

- pétition sur le site de <a href="http://www.medecinedevie.com">medecinedevie.com</a>

- un <a href="http://www.inxl6.org/article3014.php">livre</a> à lire et à diffuser
"France, qu'as-tu fait de ton baptême ?" Jean-Paul II (Le Bourget - 1er juin 1980)

mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

La compassion ne peut justifier l'euthanasie

Message non lupar mgls » lun. 05 févr. 2007, 12:35

Benoît XVI a de nouveau engagé les catholiques à rejeter l'avortement et l'euthanasie. Le pape a fait valoir que la vie était un don de Dieu que l'on ne pouvait abréger en invoquant le prétexte de la compassion humaine.

Un médecin anesthésiste italien qui avait débranché, à sa demande, l'appareil respiratoire d'un homme de 60 ans atteint de dystrophie musculaire, a été blanchi vendredi par l'ordre des médecins de Crémone. Le geste du Dr Mario Riccio a divisé l'opinion publique dans la Péninsule et l'Eglise catholique avait à cette occasion réaffirmé son opposition à l'euthanasie.

"La vie, qui est l'oeuvre de Dieu, ne peut être abrogée par quiconque, ni au stade sans défense des êtres non encore nés, ni en cas de graves invalidités", a dit le pape dans son allocution hebdomadaire aux pèlerins et aux touristes rassemblés sur la place Saint-Pierre.

Prenant la parole à l'occasion de la "Journée pour la vie" de l'Eglise catholique, Benoît XVI a dit que l'humanité ne pouvait légitimer l'euthanasie ni se laisser inciter à la justifier "sous l'apparence de la compassion humaine".

En Italie, les médecins jugés coupables d'avoir pratiqué l'euthanasie sont passibles de quinze ans de réclusion criminelle. Seuls la Suisse, les Pays-Bas, la Belgique et l'Etat américain de l'Orégon autorisent la "mort assistée" d'un malade en phase terminale.

mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

Elisabeth Bourgois

Message non lupar mgls » lun. 12 févr. 2007, 19:50

Elisabeth Bourgois est invitée sur le plateau de l'Arène de France,
présentée par Stéphane BERN sur France 2,
ce mercredi 14 février, 23 heures, sur le thème de l'euthanasie.

goupil02
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : mer. 28 févr. 2007, 5:59

A quant une vrai éflection sur l'euthanasie

Message non lupar goupil02 » mer. 28 févr. 2007, 16:41

Qu’elle hypocrisie !!
Quant on parle du respect de la vie humaine sans se soucier qu'à chaque minutes dans enfants meurent dans le monde de faim, de maltraitance, ect. et que nous savons qu'avec quelques euros ils pourraient être sauvés.
Pendant ce temps dans nos pays riches, pour nous donner bonne conscience et pouvoir se dire que nous sommes humain nous dépensons des sommes astronomiques pour maintenir en vies artificiellement des personnes qui supplient les médecins d’arrêter les machines et dont souvent l’espérance de vie ne dépasse pas quelques jours.
Je ne suis pas sur que l’argent irait des uns vers les autres, mais arrêtons de continuer à nous regarder dans la glace en pensant « que nous sommes bon »

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 317
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lupar el Padrecito » mer. 28 févr. 2007, 17:26

Cher Goupil,

Je ne sais pas exactement qui vous critiquez dans ce post, mais sachez que l'Eglise n'a jamais soutenu l'acharnement thérapeutique, mais elle encourage les soins paliatifs.

De plus, cela n'empêche nullement si ceux qui le peuvent le veulent, de pouvoir nourrir toute la planète à sa faim, le Seigneur nous a donné la Terre, qui est suffisamment riche en tout ce qu'il faut pour que chacun de ses enfants puissent vivre correctement. Dailleurs soigner la faim au profit de la fin de vie ne serait pas mieux, car de toute façon, l'euthanasie est un crime, tout comme laisser mourrir de faim les personnes.

De plus, ceux qui se regardant dans la classe se "trouvent bons", sont justement les gens qui défendent le crime de l'euthanasie.
in Christo Rege.

Quentin.

goupil02
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : mer. 28 févr. 2007, 5:59

Message non lupar goupil02 » mer. 28 févr. 2007, 18:52

Mon intention n’est de juger l’euthanasie, je voulais simplement faire remarquer que la vie n’a pas la même valeur partout à nos yeux il qu’il fallait intégrer à notre réflexion toutes les manières de maintenir la vie.
Sauver un enfant qui ne demande qu’à vivre a plus d’importance à mes yeux que de maintenir en vie artificiellement un homme qui désire mourir, notre société a privilégié la deuxième solution au détriment de la première.
Voilà pourquoi je dis hypocrisie.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités