L'euthanasie en France et en Europe

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le débat sur l'euthanasie

Message non lu par etienne lorant » lun. 19 oct. 2015, 11:16

Invité de RTL, samedi 12 septembre, l'homme de 81 ans révèle que grâce à un ami médecin, Pierre Desproges, qui souffrait d'un cancer des poumons, a été accompagné dans ses derniers jours en avril 1988, à 48 ans. "Oui, on l'a aidé à mourir", assure-t-il.

"De toute façon, on va mourir. Si on peut nous éviter de souffrir en plus, puisque de toute façon la mort est là au bout, je pense que s'endormir, c'est plus gentil", confie Guy Bedos qui pense "chaque jour" à son ami, présent tout au long de son ouvrage.

http://www.rtl.fr/culture/medias-people ... 7779702457


Un non-respect du droit d’accéder à des soins palliatifs
« Malgré un développement significatif des soins palliatifs au cours de ces dernières années en France, seules 20 % des personnes qui devraient bénéficier des soins palliatifs ont accès à des structures avec en outre de lourdes inégalités territoriales qui existent en ce qui concernent les structures palliatives comme le nombre de lits dédiés en milieu hospitalier », a déploré hier le CCNE en présentant son rapport à la presse.
Au passage, le Comité rappelle que « l’IGAS (1) notait en 2009 (que) seules 2,5 % de personnes qui meurent à l’hôpital ont été identifiées dans un GHS (groupe homogène de séjour) correspondant à une prise en charge dans une unité de soins palliatifs. »

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/ ... -en-France
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11099
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Fée Violine » mer. 07 mars 2018, 23:23

Koztoujours :
Elle n’était pas au programme présidentiel, elle n’est pas une question bioéthique : artifices politiques et guerres d’influence ont pourtant relancé sur l’euthanasie un débat qui prospère sur l’ignorance et la peur. Qui sait que l’acharnement thérapeutique est déjà proscrit – c’est l’article L 1110-5 du Code de la santé publique ? Qui sait qu’un malade qui décide de mettre un terme à un traitement vital peut déjà exiger d’être placé dans le coma jusqu’à sa mort, sans qu’il soit nécessairement en fin de vie – c’est l’article L 1110-5-2.2° du même Code ?

Alors pourquoi cette obstination farouche pour aboutir à cette piqûre létale, une mort dans l’instant ? La Vie a révélé sous quels auspices le débat a repris. On y retrouve députés de gauche et Grand Orient. Sans surprise, allais-je écrire. Nous ne devrions pourtant cesser d’en être surpris. Je ne viens pas de la gauche, mais je vois qu’elle trahit ses idéaux les plus enviables, à promouvoir cette mort hâtée, et la franc-maçonnerie aussi, si on lui prête un attachement sincère aux valeurs républicaines.
La suite là :
http://www.koztoujours.fr/euthanasie-gauche-se-renie

(commentaires intéressants à la suite de l'article, surtout l'intervention d'"Aristote")

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Fleur de Lys » jeu. 08 mars 2018, 11:34

Merci Fée Violine pour cet article.

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Fleur de Lys » jeu. 09 mai 2019, 9:05

A propos de l'exceptionnelle sortie de coma d'une femme 30 ans après, du cas Vincent Lambert qui ne trouve pas sa solution, et de l'euthanasie.
https://www.atlantico.fr/decryptage/357 ... ir-compte-
Le risque est grand, pour ne pas dire évident, que ce que madame Lambert croit gagner par ses actions en justice, l’ADMD le gagnera à la fin des fins. Ce groupe de pression fait pression, depuis longtemps, sur le Parlement, il a de puissants relais dans le système législatif et la question de l’euthanasie revient régulièrement  à l’agenda. A chaque fois il est question de « démontrer » que la Loi actuelle est inadaptée – ce que dit, aujourd’hui, pour d’autres raison, madame Lambert. De toute évidence, in fine, c’est l’ADMD qui tirera les marrons du feu ! Refuser l'idée même d'une décision médicale négociée, opposer un avis médical à un autre, aller de recours en recours, et ce depuis dix ans, n’est-ce pas la meilleure manière de lutter contre la Loi Léonetti, de l’affaiblir, de la remettre en cause et d’inviter ceux qui veulent s’en passer au profit de l’euthanasie à passer, encore une fois, à l’offensive et, bientôt, sans doute, de parvenir à une révision pro-euthanasie ?

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1237
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Foxy » jeu. 09 mai 2019, 11:01

Fleur de Lys a écrit :
jeu. 09 mai 2019, 9:05
A propos de l'exceptionnelle sortie de coma d'une femme 30 ans après, du cas Vincent Lambert qui ne trouve pas sa solution, et de l'euthanasie.
https://www.atlantico.fr/decryptage/357 ... ir-compte-
Le risque est grand, pour ne pas dire évident, que ce que madame Lambert croit gagner par ses actions en justice, l’ADMD le gagnera à la fin des fins. Ce groupe de pression fait pression, depuis longtemps, sur le Parlement, il a de puissants relais dans le système législatif et la question de l’euthanasie revient régulièrement  à l’agenda. A chaque fois il est question de « démontrer » que la Loi actuelle est inadaptée – ce que dit, aujourd’hui, pour d’autres raison, madame Lambert. De toute évidence, in fine, c’est l’ADMD qui tirera les marrons du feu ! Refuser l'idée même d'une décision médicale négociée, opposer un avis médical à un autre, aller de recours en recours, et ce depuis dix ans, n’est-ce pas la meilleure manière de lutter contre la Loi Léonetti, de l’affaiblir, de la remettre en cause et d’inviter ceux qui veulent s’en passer au profit de l’euthanasie à passer, encore une fois, à l’offensive et, bientôt, sans doute, de parvenir à une révision pro-euthanasie ?
Bonjour Fleur de Lys

Par son encyclique "Evangelium vitae", Saint Jean-Paul II a répondu aux cardinaux qui, par un vote unanime lors du Consistoire extraordinaire d'avril 1991, lui avait demandé de "réaffirmer avec l'autorité du Successeur de Pierre la valeur de la vie humaine et son inviolabilité, en égard aux circonstances actuelles et aux attentats qui la menace aujourd'hui" (EV 5).
Aujourd'hui, dès qu'il y a souffrance intolérable, certains revendiquent un droit à la mort, en oubliant que la vie est un don de Dieu. Ils décident alors d'avoir recours à l'euthanasie ou au "suicide assisté", acte que nous ne devons pas confondre avec le renoncement à l'acharnement thérapeutique. Dans les centres de soins palliatifs, les mourants sont accompagnés, dans la dignité et l'amour, jusqu'à la mort.

http://w2.vatican.va/content/john-paul- ... vitae.html
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Cinci » dim. 10 nov. 2019, 4:01

Une brève ... dans la revue du sanctuaire Notre-Dame du Cap à Trois-Rivière de novembre 2019.


Le pape François et le suicide assisté

Les médecins ne doivent en aucune façon assister les malades dans leur désir de se suicider. Tel est le message que le pape François a réitéré en audience le 20 septembre dernier devant les médecins italiens membres de la Fédération nationale des ordres de médecins chirurgiens et de dentistes.

Il faut rejeter la tentation -induite par les changements aux lois - d'utiliser la médecine pour satisfaire une éventuelle volonté de mourir du malade en fournissant une aide au suicide ou en causant directement sa mort par euthanasie. Pour le pape, il s'agit dans les deux cas de moyens hâtifs de faire face à des choix qui ne sont pas, contrairement à ce que l'on pourrait penser, une expression de la liberté de la personne si les possibilités incluent l'élimination du malade. Accéder à la demande d'aide à hâter la mort relève de la "fausse compassion", selon le saint Père.

Le pape est contre l'aide médicale à mourir.

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Levergero » dim. 10 nov. 2019, 11:13

Si je comprends bien aucune pitié pour ceux qui souffrent atrocement, qui sont en fin de vie, et qu'aucun médicament ne peut soulager.

C'est le contraire, à mon avis, d'un message d'amour.

Moi qui suis un fan du pape François, je suis très déçu si ce que rapporte Cinci est exact.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1237
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Foxy » dim. 10 nov. 2019, 13:12

Levergero a écrit :
dim. 10 nov. 2019, 11:13
Si je comprends bien aucune pitié pour ceux qui souffrent atrocement, qui sont en fin de vie, et qu'aucun médicament ne peut soulager.

C'est le contraire, à mon avis, d'un message d'amour.

Moi qui suis un fan du pape François, je suis très déçu si ce que rapporte Cinci est exact.
Le Pape François rappelle ce qu'a toujours dit l'Eglise ; la vie ne peut pas être enlevée, sinon par Dieu.
Le Pape, par contre est pour le soulagement des souffrances par les soins palliatifs.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
scroll44
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51
Conviction : Catholique
Contact :

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par scroll44 » dim. 10 nov. 2019, 16:57

Foxy a écrit :
dim. 10 nov. 2019, 13:12
Le Pape François rappelle ce qu'a toujours dit l'Eglise ; la vie ne peut pas être enlevée, sinon par Dieu.
Le Pape, par contre est pour le soulagement des souffrances par les soins palliatifs.
L'euthanasie est la porte ouverte au suicide assisté et aussi à mettre fin à la vie des personnes malades sans leur demander leurs avis. Deux choses totalement inacceptables.

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Levergero » dim. 10 nov. 2019, 17:59

"Le Pape, par contre est pour le soulagement des souffrances par les soins palliatifs." écrit Foxy.

Bien sûr mais pour beaucoup de maladies graves, neurologiques et cancers, les soins palliatifs sont inefficaces et la souffrance physique continue de plus belle.

Bien sûr et heureusement il y a la loi Léonetti pour les malades en fin de vie, mais tous les médecins ne la connaissent pas et elle est, finalement, assez peu appliquée.

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Quæstor
Quæstor
Messages : 276
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Sam D. » lun. 11 nov. 2019, 12:10

Bonjour,

J'en reviens à la notion de "vie en abondance". Si une personne en fin de vie, ou même qui anticipe une fin de vie dépourvue de sens pour elle, décide d'abréger ses jour, n'y trouvant plus la fameuse vie en abondance, un blâme, même indirect, de l'Eglise, est-il adéquat ? Est-on encore dans une vraie préoccupation du prochain, ou plus dans une fixation sur la loi, aux dépens de celui-ci ?

Ou l'Eglise parvient à convaincre intimement ses auditeurs qu'il peut y avoir vie en abondance même dans une fin de vie pleine de souffrances, ou elle n'y parvient pas. En invoquant en ultima ratio l'argument d'autorité, ne vide-t-on pas de son sens l'affirmation selon laquelle la foi est avant tout un don ? Croire ne devrait-il pas toujours rester, selon le titre d'un ouvrage de l'ancien archevêque de Rouen, Mgr Roulet, un étonnement ?
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Avatar de l’utilisateur
Recouvrance
Barbarus
Barbarus

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Recouvrance » lun. 11 nov. 2019, 15:21

Dans votre argumentation très positive il manque une chose importante : l'amour absent de l'Église campée sur ses principes ou sa doctrine, exactement à l'inverse de Jésus qui mettait l'amour toujours en première ligne avant tout le reste .

Une personne en fin de vie a besoin de beaucoup d'amour, pas de leçons.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1237
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Foxy » lun. 11 nov. 2019, 15:35

Recouvrance a écrit :
lun. 11 nov. 2019, 15:21
Dans votre argumentation très positive il manque une chose importante : l'amour absent de l'Église campée sur ses principes ou sa doctrine, exactement à l'inverse de Jésus qui mettait l'amour toujours en première ligne avant tout le reste .

Une personne en fin de vie a besoin de beaucoup d'amour, pas de leçons.
Le Pape François a parlé dans votre sens :

Face à la fin de vie, lorsque les situations angoissantes et les choix difficiles « nous exposent à la tentation de nous soustraire à la relation », analyse le pape, c’est au contraire « le lieu où nous sont demandés amour et proximité, plus que toute autre chose, reconnaissant la limite qui nous est commune à tous et nous rendant justement là solidaires. Que chacun donne de l’amour de la façon qui lui est propre (…) Mais qu’il le donne ! »

suite : https://fr.zenit.org/articles/fin-de-vi ... e-le-pape/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Quæstor
Quæstor
Messages : 276
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par Sam D. » lun. 11 nov. 2019, 21:36

Recouvrance a écrit :
lun. 11 nov. 2019, 15:21
Dans votre argumentation très positive il manque une chose importante : l'amour absent de l'Église campée sur ses principes ou sa doctrine, exactement à l'inverse de Jésus qui mettait l'amour toujours en première ligne avant tout le reste .

Une personne en fin de vie a besoin de beaucoup d'amour, pas de leçons.
Bonsoir, je ne puis qu'abonder, c'est un peu ce que je disais, quoiqu'en creux.

J'ajoute que ces énoncés dogmatiques impliquent plus ou moins la négation et la dévalorisation de toute la relation personnelle que chacun peut avoir avec Dieu, ce qui est un comble dans une religion qui peut se définir (comme le relevait Benoît XVI lui-même) moins comme une religion du Livre que comme une religion de la rencontre. Que fait-on du "laissez venir à moi les petits enfants" ? On reproduit les mêmes erreurs que les Apôtres en leur temps, qui pensaient devoir établir un cordon autour d'un Christ forcément trop sérieux pour le laisser approcher sans forme de procès, non sans trouver quelque satisfaction dans ce rôle de "filtres".
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Avatar de l’utilisateur
scroll44
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : ven. 08 mai 2009, 16:51
Conviction : Catholique
Contact :

Re: L'euthanasie en France et en Europe

Message non lu par scroll44 » dim. 17 nov. 2019, 19:11

Recouvrance a écrit :
lun. 11 nov. 2019, 15:21
...
Une personne en fin de vie a besoin de beaucoup d'amour, pas de leçons.
Besoin d'amour pour supporter le douleur, de l'amour pour être accompagnée dans ces derniers moments de vie oui.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité