Des produits de Nestlé développés avec des cellules souches

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Des produits de Nestlé développés avec des cellules souches

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 0:45

Bonjour,
Je ne vous apprendrai rien en disant que Nestlé se trouve loin, bien loin d'être irréprochable moralement parlant. Le lait d'allaitement promus malhonnêtement dans des pays du Sud (cf. http://www.ledetracteur.com/scandale-nestle-boycott/), l'utilisation du travail d'enfants en Côte d'Ivoire pour le cacao, une histoire de ré-étiquetage de lait pour nourrissons périmé en Colombie et ainsi de suite, tout cela ternit sensiblement l'image de cette marque. Néanmoins, malgré de vastes initiatives de boycott notamment dans les années 70 et 80, mais également toujours de nos jours, il ne me semble pas qu'il ait été immoral pour un catholique de consommer des produits de Nestlé, puisque dans ce cas, il faudrait ne presque plus rien consommer si l'on voulait suivre ce raisonnement de non-association au mal jusqu'au bout. Je n'ai jamais ouï dire d'une quelconque condamnation officielle à ce sujet de la part de l'Eglise. Cela ne signifie certes pas qu'il faudrait accepter ce mal, mais il se trouve non-requis par l'Eglise de s'abstenir de tout produit confectionné de manière immorale en partie. Dites-moi si j'ai tort.
Pour autant, j'ai l'impression que quelques multinationales ont franchi le Rubicon pour ainsi dire. Une société américaine dénommée Senomyx a été en contrat avec plusieurs compagnies pour développer des exhausteurs de goût. Fort malheureusement, des cellules souches provenant d'un enfant avorté dans les années 70 apparemment sont à l'origine de matériel utilisé par cette entreprise pour ses recherches. Si on considère la position du Vatican à l'égard de vaccins originant de pratiques et techniques similaires, il me semble qu'il faille refuser la consommation de tels produits (cf. http://www.cogforlife.org/vaticanresponse.htm )
Voici l'article originel -corrigé quelque peu- appelant au boycott. Cela remonte à plus de trois ans. http://www.cogforlife.org/senomyxalert.htm
A l'époque, de grands géants avaient été pris la main dans le sac. Parmi eux, Campbell, les fameuses soupes peintes par dizaines et dizaines par Warhol, Kraft, le numéro deux mondial de l'agroalimentaire, auquel nous devons Milka, le café Jacobs et de nombreux autres produits extrêmement répandus, l'américain Solae, Pepsi Cola, que je ne présente nullement , Fimenich, un grand groupe suisse vendant des composants importants à la production des parfums et d'aromes alimentaires, une marque alimentaire japonaise que je ne connais pas du tout, Ajinomoto, et enfin, dernier mais pas des moindres, Nestlé. Les trois premiers ont plus ou moins rapidement mis fin à leur contrat avec Senomyx, sans avoir commercialisé quelque produit que ce soit développé grâce à cet accord. Le boycott est donc terminé pour eux. Pepsi est un cas plus particulier puisque bien que toujours en relation contractuelle avec Senomyx. Néanmoins, d'après une déclaration envoyée à l'association américaine pro-vie ayant commencé cette action: “Senomyx will not use HEK cells or any other tissues or cell lines derived from human embryos or fetuses for research performed on behalf of PepsiCo”. Pour en savoir plus sur cette éclatante victoire de la lutte pour le respect de la vie, lisez cet article: http://www.cogforlife.org/2012/04/30/an ... i-boycott/
Pour ces quatre sociétés, le combat a porté ses fruits. Réjouissons-nous en. Par malheur, Firmenich, Ajinomoto ainsi que Nestlé étaient toujours sur la liste des firmes à boycotter en juin 2013: https://www.google.fr/search?client=ope ... 8&oe=UTF-8 Ouvrez la première recherche qui est un document PDF. Il s'agit de la liste la plus à jour que j'ai trouvé. Firmenich est impossible à l'heure actuelle à boycotter puisque cette compagnie vend ses produits à des fabricants de parfums et/ou d'arômes naturelles. Or, Firmenich ne révèle pas à qui exactement elle les commercialise. Peut-être une action pourrait être engagée. Ajinomoto m'est inconnue, néanmoins, elle semble être le plus grand groupe agro-alimentaire japonais. Vigiliance donc. Néanmoins, le plus préoccupant pour nous est Nestlé qui se trouve être omniprésent dans notre vie quotidienne. Les crèmes à café refrigérées, notamment Coffee Mate, et les produits de la marque Maggi, se trouvent visés par l'association américaine Children of God for Life, à qui l'alerte vis-à-vis de ces pratiques de grands groupes est due.
Les choses se trouvent-elles si simples? Peut-être pas. Il y a quelques mois, la firme suisse a signé un contrat avec une société américaine dénommée Cellular Dynamics afin que celle-ci lui fournisse des cellules souches d'origine adulte modifiées afin qu'elles se comportent de façon analogue aux cellules souches d'embryons. Ce procédé permet à ma connaissance de contourner l'immoralité de la perte de vies d'enfants. Voici de plus amples informations sur cet accord sur le site de Nestlé:
http://www.nestle.com/media/newsandfeat ... -agreement
La dernière phrase du troisème paragraphe a attiré mon attention. En effet, il est explicitement écrit que: "Nestlé does not do any research using human embryonic stem cells", c'est à dire avec une traduction très littérale: "Nestlé ne fait -ou nemène- aucune recherche utilisant des cellules souches humaines d'embryon". Cela date de janvier de cette année, ce qui est plus récent que la dernière mise à jour de l'association américaine. Cela paraît très clair. Pourtant, à y regarder de plus près, la formulation pourrait cacher quelque entourloupe. Dans des courriers à l'association COG, Nestlé avait déjà essayé de jouer sur les mots et la manière de les agencer pour mettre en avant le fait véridique que la compagnie en elle-même ne menait aucune recherche de la sorte, afin d'occulter le fait qu'elle en commandait et finançait à Senomyx. Si on compare les déclarations de Pepsi et de Nestlé, la première apparaît plus claire puisqu'il est noir sur blanc précisé qu'aucune recherche de la sorte ne sera menée à l'instigation de Pepsi - on the behalf of PepsiCo, cf. plus haut sur ce sujet.
D'un autre côté, faut-il être si réservé? Faut-il boycotter seulement les produits qui apparemment ont été impactés par ce contrat avec Senomyx -les crèmes à café réfrigérées et la marque Maggi-, ou alors tous les produits de Nestlé? Serait-il bon d'essayer de contacter le groupe afin de s'informer à propos de leur utilisation à l'heure actuelle des services de Senomyx, et, plus généralement, du fait si leur recherche bénéficie de l'utilisation du sacrifice de quelque enfant à l'état d'embryon? Demain au supermarché, quelle sera votre attitude quant aux produits Nestlé? Je m'étonne du silence des instances officielles de l'Eglise dans cette affaire, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une histoire presque uniquement américaine. Pourtant, s'il y a bien un sujet où les évêques catholiques sont prons à réagir, et surtout en Outre-Atlantique, cela est bien la question de la défense des non-nés. Or, dans cette histoire, il m'apparaît, mais je peux me tromper, que quasiment tout se limite au milieu pro-vie américain. Un sénateur républicain de l'Oklahoma voulant passer une loi à ce sujet et quelques articles sont tout ce que je j'ai trouvé d'autre. Une poignée de références seulement sur le web français. Cela me frappe, sachant que cela concerne des sujets sensibles et de très grands acteurs surtout de l'agro-alimentaire. L'absence à ma connaissance de condamnation officielle de l'Eglise, alors que cela fait plus de trois ans au moins que l'affaire a éclaté, m'interloque quelque peu. Maintenant, est-elle réellement nécessaire?
Je rappellerai juste que dans le document du Vatican de 2003, les vaccins ayant bénéficié de l'avortement de d'enfants sont condamnés et toute alternative raisonnable doit être recherchée. Les vaccins concernés se trouvent également sur la liste de boycott de COG que j'ai indiqué plus haut et qui me semble essentiel de consulter pour chacun. A plus forte raison donc ne devrions-nous pas éviter de la nourriture notamment, non-vitale, pour ne pas s'associer, collaborer au mal. Je signalerai également que trois traitement anti-rides de Neocutis utilisent également des cellules souches d'embryon. Ils sont indiqués sur le PDF.
J'attends vos avis avec grand intérêt.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3835
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Kerniou » mar. 10 juin 2014, 10:21

Merci, pour ces infos.
Sans parler des problèmes avec l'eau minérale à partir de l'exploitation des sources dans les pays d'Amérique latine où l'eau rare !!!
Il y a 2 ou 3 ans, Arte avait produit une émission à ce sujet. Le cynisme des patrons de Nestlé fait froid dans le dos.
Depuis, je boycotte les produits Nestlé.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Peccator » mar. 10 juin 2014, 11:14

L'article se focalise sur les embryons : cela me semble taper à côté.

L'usage ee cellules souches humaines, qu'elles soient embryonnaires ou adultes, pour développer des produits alimentaires, est profondément choquant. Il ne s'agit pas de défense de la vie, mais de la dignité humaine, d'une nouvelle marchandisation de l'homme.

Ajinomoto est un groupe énorme de l'agroalimentaire japonais, spécialiste initialement des exhausteurs de goût et autres trucs qu'on ajoute pour que ca soit bon. Un peu l'équivalent japonais de Knorr ou Maggi, pour la cuisine asiatique.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 12:21

Bonjour,
Je crois, Peccator, que vous êtes mal informé sur les cellules souches adultes: même des services scientifiques de l'Église se sont associés à de la recherche sur ce genre de cellules. Le problème avec celles d'embryons est que leur collecte implique la mise à mort desdits embryons. Les cellules adultes permettent de contourner cela. http://m.la-croix.com/Religion/Actualit ... -12-735148
Boycotter Nestlé, cela ne doit pas constituer une tâche aisée. Considérez-vous cela comme une obligation que, si vous enfreignez, est un péché grave? Si un produit Nestlé vous est proposé par un ami par exemple, que faites-vous? Enfin, et là je m'adresse à tous, est-il, oui ou non, immoral sous peine de péché mortel, de consommer du Nestlé, et notamment les produits visés par COG?
Bien à vous.
P.S.: j'ai lu hier une petite histoire qui s'est réellement passée: un prêtre américain était très engagé dans une entreprise de boycott des produits chinois à cause du terrible sort réservé là-bas aux prêtres. Il ne cessait de bombarder ses paroissiens et ses relations de mails, de newsletters et ainsi de suite à ce sujet. Puis un jour un de ceux-là, celui qui a relaté cette histoire, lui a fait remarquer que 90% de son ordinateur avec lequel il envoyait cela provenait de Chine. Apparemment, le prêtre en prit quelque peu ombrage. Je veux dire que si l'on devait boycotter toute entreprise qui a des problèmes de morale, il faudrait aller vivre dans une grotte, et l'Église ne nous le demande pas. Avec les cellules souches, cela paraît plus compliqué puisqu'il y a la lettre à propos des vaccins qui qualifie l'utilisation de ceux ayant impliqué des cellules souches d'embryon comme un mal grave. Maintenant, où se situe la limite? Comment interpréter le silence des autorités ecclésiales à propos de Nestlé? Ne sont-elles pas au courant -alors que cela a commencé il y a trois ans, ou trouvent-elles cela excessif?
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Peccator » mar. 10 juin 2014, 14:43

Je n'ai aucun problème avec l'usage de cellules souches adultes à des fins thérapeutiques. J'ai un problème avec l'usage à fins agroalimentaires. Entre sauver une vie et donner meilleur goût à un plat industriel, il me semble aisé de voir qu'il y a une grande différence.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 17:05

Bonjour,
Peccator, je vois ce que vous voulez dire, mais je n'y vois rien de criminel: ce ne sont que quelques cellules sur les milliards que nous possédons. Les avoir ou pas ne fait pas plus de différence que d'avoir les ongles coupés ou pas. C'est comme utiliser des cheveux pour en faire une perruque. Je n'ai jamais entendu parler d'une interdiction d'utiliser toute partie du corps humain pour en faire une produit. Alors bien sûr, je privilégie le système français de don à celui américain de commercialisation d'organes, du sang et ainsi de suite. Enfin, il me semble qu'en l'occurrence Nestlé utilise ses cellules souches adultes (celles du contrat de 2014, pas de celui avec Senomyx) pour faire de la recherche sur des "alicaments" en gros si j'ai bien compris. Mais le sujet grave selon moi est ce contrat avec Senomyx.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Peccator » mar. 10 juin 2014, 17:42

Bonjour,
Peccator, je vois ce que vous voulez dire, mais je n'y vois rien de criminel: ce ne sont que quelques cellules sur les milliards que nous possédons. Les avoir ou pas ne fait pas plus de différence que d'avoir les ongles coupés ou pas. C'est comme utiliser des cheveux pour en faire une perruque. Je n'ai jamais entendu parler d'une interdiction d'utiliser toute partie du corps humain pour en faire une produit.
Alors je présume que vous ne voyez aucune raison d'interdire de recycler la graisse des cadavres pour en faire des savons ? Ou pourquoi s'arrêter aux cadavres ? Utilisons le produit des lipposuccions pour faire des crèmes de beauté ! Vive le recyclage !

Alors bien sûr, je privilégie le système français de don à celui américain de commercialisation d'organes, du sang et ainsi de suite. Enfin, il me semble qu'en l'occurrence Nestlé utilise ses cellules souches adultes (celles du contrat de 2014, pas de celui avec Senomyx) pour faire de la recherche sur des "alicaments" en gros si j'ai bien compris. Mais le sujet grave selon moi est ce contrat avec Senomyx.
Bien à vous.
Le sujet grave est bien le contrat en question. Mais dans tous les cas, quel que soit le moyen utilisé pour obtenir des cellules souches, le but est bel et bien de les utiliser pour fabriquer un produit commercial.

Qu'on se comprenne bien : je ne cherche nullement à réduire la gravité du sujet, mais au contraire à montrer que tout ceci s'inscrit dans une logique mortifère bien plus générale.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 18:08

Bonjour,
Je ne voudrais pas m'attarder sur cette divagation par rapport au sujet très grave et central de ce fil, mais l'utilisation de simples cellules, même obtenues de façon contestable, n'a rien à voir en terme de gravité avec l'utilisation de celles embryonnaires. Utiliser la graisse de cadavres est répugnant, mais si dans son testament la personne a exprimé son accord, il n'y a rien de mal moralement. Quant à donner de la graisse ou toute autre partie du corps, si la personne est d'accord, pas de problème. Ce qui peut être éventuellement malsain, c'est la manière Dr le recueillir: sous la menace, indignement, sans respect pour le corps, et ainsi de suite. Et encore une fois, les cellules souches ombilicales d'adulte sont absolument négligeables et inutiles pour le fonctionnement du corps et de l'être. Le scandale de nos jours, c'est que malgré cette technologie qui fonctionne bien, Senomyx fasse de la recherche avec des cellules provenant d'un avortement.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Chinotar
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : ven. 29 juil. 2011, 11:43

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Chinotar » mar. 10 juin 2014, 18:16

Code : Tout sélectionner

Alors je présume que vous ne voyez aucune raison d'interdire de recycler la graisse des cadavres pour en faire des savons ? Ou pourquoi s'arrêter aux cadavres ? Utilisons le produit des lipposuccions pour faire des crèmes de beauté ! Vive le recyclage
!

Pourquoi, c'est interdit ? En effet il n'y a aucune raison.

Je ne verrais aucun inconvenient à ce que mon cadavre serve à faire des savons, je prefererais à vrai dire, plutot que de moisir dans un tombe. Par ailleurs les produits de lipposuccions sont déjà récupérés.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Peccator » mar. 10 juin 2014, 19:27

Je vous remercie de qualifier ma réaction à ce scandale de "divagation".

Moi, ce que je vois au final, c'est que ce scandale a pour résultat de vous faire considérer comme finalement acceptable ce qui devrait être un scandale en soi, au motif que ce serait de la petite bière en comparaison.

C'est une stratégie de manipulation archi-classique : on suscite une réaction face à quelque chose de tout à fait énorme, pour faire passer sans problème quelque chose d'apparence moindre, mais qui ne serait pas passé autrement.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 19:55

Bonjour,
Divagation signifie centrer une discussion sur un thème qui ne se trouve être celui original. Ce sujet est basé sur Senomyx qui effectue de la recherche à partir de matériel provenant d'un enfant avorté illégitimement. À ma connaissance, l'Église mène une lutte acharnée contre les cellules souches humaines embryonnaires, mais jamais je n'ai entendu ne serait-ce qu'une condamnation de de celles adultes, même utilisées pour des fins autres que médicales. Si pour vous prendre une poignée de cellules humaines totalement superflues autrement pour développer des produits alimentaires constitue un scandale pour vous, soit, mais je ne comprends pas personnellement. Enfin, je ne crois pas vraiment pouvoir être qualifié de défenseur-propagandiste malhonnête de Nestlé, au vu tout de même de ce que j'ai écrit plus haut.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Peccator » mar. 10 juin 2014, 20:56

Cher François,

tout d'abord, je tiens à bien préciser que je ne vous ai pas qualifié de défenseur de Nestlé, ni n'ai contesté quoique ce soit que vous ayez écrit sur l'affaire Senomyx...

Je suis même très étonné de voir que vous semblez prendre comme une contestation ma volonté non seulement de vous approuver, mais aussi de traiter tous les aspects du dossier sans se limiter au plus criant.

Hors votre premier message parle bel et bien de l'usage de cellules souches d'origine embryonnaires pour développer des exhausteurs de goûts. Vous avez justement réagi sur le fait que ces cellules proviennent d'un avortement. Cela me choque moi aussi, évidemment, mais je suis en outre choqué qu'on utilise des cellules souches humaines pour développer des exhausteurs de goût.

Je n'ai donc nullement décentré le débat, mais relevé qu'il ne saurait être restreint à la question de la protection de l'embryon : c'est malheureusement bien plus grave encore.


À ma connaissance, l'Église mène une lutte acharnée contre les cellules souches humaines embryonnaires, mais jamais je n'ai entendu ne serait-ce qu'une condamnation de de celles adultes, même utilisées pour des fins autres que médicales.
L'Eglise se bat aussi avec acharnement pour que des cellules, tissus ou organes d'origine humaine ne puissent être considérés comme des marchandises.
Je vous invite par exemple à lire les pages 68 et 69 du rapport téléchargeable ici (et de manière générale, tout le chapitre consacré à la non-commercialisation du corps humain, et tant que vous y êtes, tout le reste) :
http://www.comece.eu/site/fr/publicatio ... /4998.html

Ce n'est bien sûr qu'un recueil d'avis lors de travaux en bioéthique de la COMECE, et pas un document officiel de l'Eglise.

C'est alors qu'il est bon de relire Veritatis Splendor, puis cette belle synthèse sur l'indisponibilité du corps humain :
http://bioethique.catholique.fr/index.p ... rps-humain
Dont je cite notamment :
Lorsqu’il s’agit d’éléments ou de produits du corps humain préalablement séparés de celui-ci, le principe s’efface au profit d’une disponibilité triplement restreinte :
- Seuls les éléments et produits ayant donné lieu à un encadrement spécifique peuvent être objets de cessions aux conditions posées par la loi.
- Seules des utilisations visant une finalité thérapeutique peuvent être envisagées.
- Ces cessions ne peuvent intervenir qu’à titre gratuit et anonyme.

Si pour vous prendre une poignée de cellules humaines totalement superflues autrement pour développer des produits alimentaires constitue un scandale pour vous, soit, mais je ne comprends pas personnellement.

:sonne: Vous êtes sérieux ?
Je vous invite alors vivement à approfondir les travaux de l'Eglise en matière de bioéthique, parce que c'est très, très loin de se limiter à la lutte contre l'utilisation d'embryons humains.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 21:55

onjour,
Je me suis sûrement trompé: le corps humain devrait selon moi n'être utilisé qu'avec le consentement de la personne, de façon non-rémunérée, ou dans un intérêt supérieur. Maintenant, la COMECE écrit elle-même: "Il arrive que des tissus, cellules ou produits extraits du corps humain subissent, avant d’être employés à des fins sanitaires, de telles transformations que certains jugent que l’origine humaine est devenue lointaine et que les produits obtenus peuvent dès lors faire l’objet d’un prix, soumis aux règles du marché12. Cela paraît acceptable à condition que l’origine humaine initiale et la générosité du geste de don ne soient pas oubliés13. Dans cette hypothèse, il serait normal qu’une partie du profit soit affectée à une œuvre d’utilité publique pour reconnaître la valeur de solidarité inclue dans le geste de don. Il importe en tout cas de vérifier la gratuité et la pleine liberté du consentement au prélèvement, et l’observation de la législation nationale en vigueur."
C'est du rapport que vous avez mis en lien. Bien sûr, vous me direz qu'il est stipulé pour un "usage sanitaire", mais si le donneur offre ses cellules souches ombilicales à une compagnie comme Cellular Dynamics qui va les modifier pour qu'elles fonctionnent comme des cellules souches embryonnaires, il est normal que cette société vende les cellules transformées pour les modifications et l'expertise ayant été requises. Prenez un autre exemple, les perruques. Je condamne le commerce honteux de cheveux d'Inde, où des femmes se rasent pour gagner un peu d'argent. Maintenant, si obtenus de façon morale, je ne vois rien de plus normal que de commercialiser les perruques pour le travail et le traitement requis. Ces accessoires se vendent depuis des siècles, et je n'ai jamais entendu parler de quelque immoralité à aller au théâtre sous prétexte que les acteurs porteraient des perruques, qui de fait ne constituent pas des produits sanitaires.
Néanmoins, nous sommes d'accord sur le fait que l'ultra-libéralisme anglo-saxon montre de plus en plus sa face répugnante. Et qu'est-ce qui en est à l'origine? Le capitalisme protestant ancré dans la culture américaine.

Juste une information complémentaire: pour développer des exhausteurs de goût, Senomyx pourrait très bien utiliser des lignes de cellules provenant d'animaux, cela marcherait aussi. Même s'ils se fichent du bébé avorté dont ils tirent profit, ils pourraient au moins utiliser quelque solution alternative qui ne heurterait pas la sensibilité de millions de consommateurs.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar Peccator » mar. 10 juin 2014, 22:38

C'est du rapport que vous avez mis en lien. Bien sûr, vous me direz qu'il est stipulé pour un "usage sanitaire", mais si le donneur offre ses cellules souches ombilicales à une compagnie comme Cellular Dynamics qui va les modifier pour qu'elles fonctionnent comme des cellules souches embryonnaires, il est normal que cette société vende les cellules transformées pour les modifications et l'expertise ayant été requises.
Très sincèrement, je trouverais préférable que les organismes en charge de telles manipulations soient à but non lucratif. Certes, les cellules seraient vendues, mais le but de l'opération ne serait pas de faire du pognon au passage : ne resterait alors que l'intérêt médical, dans un contexte normal de spécialisation des tâches.

Et si l'on pourrait poser la question de la légitimité pour Cellular Dynamics de vendre à qui souhaite acheter, ou que cette vente ne puisse se faire qu'à des organismes de recherche médicale, il me semble clair que dans l'opération, ce n'est pas Cellular Dynamics, ni le fournisseur de la lignée de cellules souches en question, dont nous parlons, mais bien de l'entreprise qui a choisi d'utiliser des cellules humaines pour faire un additif alimentaire.

Je n'imaginais même pas qu'on puisse utiliser des cellules souches pour produire un exhausteur de goût...

J'ai cherché un texte officiel de l'Eglise s'exprimant clairement sur ce type de pratique : effectivement, je ne trouve rien d'aussi précis. Tout simplement parce que quand l'Eglise parle de l'usage de cellules souches, c'est toujours dans un cadre d'usage thérapeutique.

Ne restent donc que le cadre général adressant le problème de la marchandisation du corps humain.


Prenez un autre exemple, les perruques.
Je reconnais que cet exemple me trouble, je ne m'étais jamais posé la question de la moralité des perruques.
Et pourtant, en bien des lieux on conserve pieusement comme relique une mèche de cheveux d'un saint (et fut un temps, il y avait une mode de garder une mèche des cheveux d'un être aimé) : c'est donc bien que spontanément on considère que les cheveux ne sont pas un simple déchet.

Mais je ne pense pas pour autant que le commerce de perruques soit à utiliser comme précédent autorisant la commercialisation de tout type de tissu humain, pour tout usage.

Néanmoins, nous sommes d'accord sur le fait que l'ultra-libéralisme anglo-saxon montre de plus en plus sa face répugnante. Et qu'est-ce qui en est à l'origine? Le capitalisme protestant ancré dans la culture américaine.
Je ne suis pas certain qu'il faille jeter le blâme sur le seul "ultra-libéralisme anglo-saxon" : il me semble que c'est tout simplement une fois de plus le culte de mammon, qui touche l'humanité bien plus largement. Peut-être le protestantisme y est-il plus vulnérable, pour une raison ou une autre.

S'y ajoute une sorte de fascination pour la "toute-puissance technique", qui fait que sur bien des sujets on se met à faire des choses parce qu'elles sont possibles, sans se poser la question du bien qu'il y a à les faire. Et là encore, les repères éthiques donnés par l'Eglise sont largement ignorés...
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Des produits de Nestlé développés avec des cellules souc

Message non lupar françois67 » mar. 10 juin 2014, 23:37

Bonjour,
Transformer les cellules souches ombilicales pour qu'elles se comportent comme des cellules souches embryonnaires se trouve être une prouesse technique requerrant une grande expertise et des recherches très poussées et donc coûteuses. Je vois donc assez mal une ONG ou toute autre association effectuer cela.
Enfin, vous faites quelque peu une confusion: le contrat de Nestlé avec Cellular Dynamics a un but très différent de celui avec Senomyx. Il vise en effet à faire des recherches sur du medical food, pas à créer des exhausteurs de goût. Par ailleurs, le matériel à partir de cellules souches du contrat avec Senomyx si j'ai bien compris ne serait utilisé que pour développer des exhausteurs de goût, pas pour les fabriquer, on ne mangerait donc pas de l'humain. Enfin, le matériel utilisé par Senomyx provient en faite d'une cellule (ou quelques unes) ayant été prélevées sur un embryon avorté dans les années 70. Mais d'après le document du Vatican, utiliser un tel matériel est grandement immoral. Une autre précision: l'association américaine n'a à ma connaissance pas actualisé sa liste des compagnies à boycotter depuis près d'un an. Je n'arrive à trouver rien concernant d'hypothétiques évolutions depuis. Seule chose: en janvier, cette année, Nestlé a signé avec Cellular Dynamics pour faire de la recherche afin de prévenir par la nourriture notamment le diabète et l'obésité notamment. Voyez le site de Nestlé: http://www.nestle.com/media/newsandfeat ... -agreement
Nestlé y écrit, d'une manière qu'on aurait préférée plus claire , que la société ne mène aucune recherche sur des cellules souches humaines (embryonnaires). Est-ce que cette formulation exclut la sous-traitance? Et si sur ce forum on écrivait à plusieurs une lettre au Service relations publiques pour leur demander de plus amples précisions quant à ce contrat avec Senomyx pour mettre les choses au clair? Je crois que si plusieurs signaient cette lettre, elle aurait plus d'impact sur la firme de Lausanne.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités