Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
angelus_hibou
Barbarus
Barbarus

Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par angelus_hibou » mar. 03 juin 2014, 11:27

Bonjour,

Je vis seul depuis de nombreuse années, pas de fréquentations, rien.

Et depuis 2011, recommançant, nouveau pratiquant chrétien, et comme par miracle, je suis tombé amoureux d'une fille à qui j'ai plut, sauf que je suis au bord du gouffre, malade à en crever, je veux mourir, je me lève le matin et fond en larmes dès que la lumière du monde frappe à ma fenêtre, les gens sont sarcastiques autour de moi à cause de mon humeur sadique...

1 - j'ai appris 4 ou 5 mois après avoir commencé à lui faire la cour qu'elle vivait en concubinage : donc adultère (même si pas de relations sexuelles, cela s'appelle ainsi aussi, j'ai vérifié)
2 - elle a continué de m'aimer de manière sadique, comme obligé de rester avec son ami, je dis un amour sadique, je t'aime, je te hais
3- 1 an après l'avoir courtisé elle a conçu un enfant avec son concubin, pour "assurer la descendance" de son futur-ex compagnon (jen suis malade de ce calcul, malade, j'en pleurs tous les jours, tous les jours je dis bien...)
4- je ne lui parle plus depuis 1 mois, mais elle me manque, j'ai cassé des tas de choses chez moi, des assiettes, des verres, un téléphone fixe, des objets que j'aimais, je suis en train de devenir fou allié, je prends des doses d'anxylolithque de malade, les prêtres à qui j'en ai parlé m'ont dit de l'oublier, mais aujourd'hui, elle me veut absolument :

Qu'en pense l'Eglise, concernant le mariage ? Car moi Jésus m'a sauvé la vie, réeellement il y a 4 ans, il pardonne tous, mais je voudrais respecter toutes les règles chrétiennes actuelles, même si Dieu est bien au-delà, je vous le dis, je suis en train de mourir, j'ai changé de logement, j'ai changé tous mes téléphones et email, je ne sais même pas si je vais la revoir, car elle m'a dégoûté de vivre et dégoûter d'avoir retrouver le goût que j'allais enfin revivre après 15 ans de malheur, on m'enlève à nouveau le goût de vivre alors que je croyais que s'en était terminé de ses années de souffrance et d'errance sociale, avant je vivais en me disant je vais m'en sortir un jour, maintenant, j'ai simplement envie que Dieu me tue, car je suis tombé en enfet, je deviens fou, je pense $etre banis de tout plaisir terrestre, j'ai beau prier, Satan m'attend toujours dans la cuisine pour le petit déjeuenr, je vais mourir de chagrin je vous dis....

Priez pour moi, Priez pour moi....

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par Anaisunivers » mar. 03 juin 2014, 12:20

Bonjour Charlie,

Aux vues de ce que vous écrivez, je ne pense pas que cette relation soit saine, car elle semble vous détruire psychologiquement et spirituellement.

Vous devez apprendre à vous reconstruire, à régler vos problèmes, avant de construire une relation avec quelqu'un ! Et surtout pas avec une femme qui a un enfant avec un autre homme, même si elle vous dit le contraire.

Quand les sentiments et les passions vous emportent, comme c'est votre cas à tous les deux, il faut savoir se raisonner : vous êtes fou amoureux, ce qui est différent du véritable amour... L'amour vrai voudrait que vous la laissez partir pour retrouver le père de son enfant...

Je ne vous juge pas.
Je prie pour vous !

Anaïs

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par Belin » mar. 03 juin 2014, 13:59

angelus_hibou a écrit : on m'enlève à nouveau le goût de vivre alors que je croyais que s'en était terminé de ses années de souffrance et d'errance sociale, avant je vivais en me disant je vais m'en sortir un jour, maintenant, j'ai simplement envie que Dieu me tue, car je suis tombé en enfet, je deviens fou, je pense $etre banis de tout plaisir terrestre, j'ai beau prier, Satan m'attend toujours dans la cuisine pour le petit déjeuenr, je vais mourir de chagrin je vous dis....

Priez pour moi, Priez pour moi....
J'imagine votre souffrance, et je ne sais pas si je vais trouver des mots pour vous consoler, de toutes les façons Dieu seul peut vous consoler, et je vous promet mes prières.
D'abord je pense qu'il faut replacer les choses à leurs places. Quelqu'un ne peut pas avoir des problèmes de vue et par consulter un dentiste, même si un dentiste vous donne un médicament qui par ses effets secondaires améliorent votre vue, ce ne serait qu'un accident, la finalité de sa médecine c'est de soigner les dents.
Selon notre Foi catholique,le bonheur que Dieu nous propose ce n'est pas de nous procurer les plaisirs du monde au contraire dans la perfection de la Foi au Christ on doit haïr les plaisirs du monde. Donc j'ai l'impression que vous avez recourt à Dieu pour rechercher quelque chose qui est contraire à ce qu'Il a en projet de nous donner. Donc ça ne peut pas marcher.
Il faudrait donc selon moi, croire que les Joies et les plaisirs du monde ne nous procurent qu'un bonheur factice et trompeur, s'engager à ne plus les rechercher, mais à rechercher plutôt la joie et le bonheur que Dieu nous propose. Allez vers Dieu en ayant cela comme objectif, alors vous allez connaitre la Joie et la Paix de Dieu qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer.

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par MariaMagdala » mar. 03 juin 2014, 19:33

Cher ami,

L'amour ne doit pas faire mal. Si vous souffrez ou faites souffrir , mettez un terme a cette relation. Choisissez d'etre aimer :)

Courage!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
angelus_hibou
Barbarus
Barbarus

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par angelus_hibou » mar. 03 juin 2014, 19:46

oui anaisunivers, tu sais j'y crois plus depuis longtemps, mais comme je suis adultère, au point du péché mortel,

J'ai comme je voudrais le dire à kisito, trouvé il y a 3 jours, dans un livre traitant de Joseph, fils de Jacob, ce passage du Deutéronome :

Dieu donne à ces travailleur et ces bonnes familles : "le fruit de son ventre", "le fruit de son sol". LE mot ventre m'a frappé, car quand je me lève je ne respecte pas mon ventre, mon chagrin y coule au réveil comme du poison.
C'est la clé, la voûte, de l'équilibre de la partie noble, la partie haute de mon coeur, là, Dieu peut me tuer, c'est un péché MorteL le péché d'infidélité, le péché d'adultère, même désiré quelqu'un en secret, une idole, un riche voisin, ou l'argent d'un ami devenu ennemi, sont des péchés mortels, et la clés qui me correspond, c'est ne plus nourrir mon ventre des larmes bleues du ciel ! mais le laisser se revigorer de la puissance du soleil, des fruits de la terre, là sont leurs places, la place des fruits du soleil jaune et orange ou rose, c'est le ventre, le bleu du ciel sert à louer Dieu, les hommes, ses millions de bénédictions, pas pour louer des morts. François a dit : "pourquoi chercher parmis les morts (le bas) celui qui est vivant (dans le ciel, le bleu)".

C'est dur d'être ça, sachez le. Jésus m'a littérallement sauvé la vie, je l'ai vu de mes yeux vu, venir au dessus de ma tête comme s'il descendait prudemment des escaliers dans le ciel, réveillé en plein milieu d'une nuit sordide, obscure comme j'en passais et j'en passe depuis plus de quinze années, lors de mon premier carême, en 2012, année proclamée année de la foi par l'Eglise catholique, c'est bien cette fameuse année 2012, l'année de la foi, non ?

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par Anaisunivers » mer. 04 juin 2014, 9:19

kisito a écrit :Selon notre Foi catholique,le bonheur que Dieu nous propose ce n'est pas de nous procurer les plaisirs du monde au contraire dans la perfection de la Foi au Christ on doit haïr les plaisirs du monde. Donc j'ai l'impression que vous avez recourt à Dieu pour rechercher quelque chose qui est contraire à ce qu'Il a en projet de nous donner. Donc ça ne peut pas marcher.
Il faudrait donc selon moi, croire que les Joies et les plaisirs du monde ne nous procurent qu'un bonheur factice et trompeur, s'engager à ne plus les rechercher, mais à rechercher plutôt la joie et le bonheur que Dieu nous propose. Allez vers Dieu en ayant cela comme objectif, alors vous allez connaitre la Joie et la Paix de Dieu qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer.
Si les plaisirs du monde ne sont pas une fin en soi, il ne faut pas pour autant les méprisez comme vous le faîtes, Kisito. Les bonheurs et joies que l'on trouve dans cette vie sont les reflets, les prémices de ceux de la vie éternelle ! Ils ne sont donc pas "trompeur et factice".

In Christo,
Anaïs,

Avatar de l’utilisateur
angelus_hibou
Barbarus
Barbarus

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par angelus_hibou » mer. 04 juin 2014, 12:33

Anaisunivers a écrit :
kisito a écrit :Selon notre Foi catholique,le bonheur que Dieu nous propose ce n'est pas de nous procurer les plaisirs du monde au contraire dans la perfection de la Foi au Christ on doit haïr les plaisirs du monde. Donc j'ai l'impression que vous avez recourt à Dieu pour rechercher quelque chose qui est contraire à ce qu'Il a en projet de nous donner. Donc ça ne peut pas marcher.
Il faudrait donc selon moi, croire que les Joies et les plaisirs du monde ne nous procurent qu'un bonheur factice et trompeur, s'engager à ne plus les rechercher, mais à rechercher plutôt la joie et le bonheur que Dieu nous propose. Allez vers Dieu en ayant cela comme objectif, alors vous allez connaitre la Joie et la Paix de Dieu qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer.
Si les plaisirs du monde ne sont pas une fin en soi, il ne faut pas pour autant les méprisez comme vous le faîtes, Kisito. Les bonheurs et joies que l'on trouve dans cette vie sont les reflets, les prémices de ceux de la vie éternelle ! Ils ne sont donc pas "trompeur et factice".

In Christo,
Anaïs,
c'est dur à expliquer face à quelqu'un ce que veut dire repousser les plaisirs du monde. c'est péché de ne pas y arriver quand on est un serviteur du nouveau testament. moi j'y arrive mais il faut savoir passer outre la gêne et les grimaces des gens qui savent soit disant plus que toi kisito. alors que sur internet on a le temps de réfléchir, et on a le droit aussi de ne pas tenir compte de ce qu'on lit entre les lignes, car on ne doit pas juger, ni conseiller sont prochain. et c'est toujours comme ça : on analyse mal, toujours mal, et on finit par un conseil, qui est toujours une direction à suivre. ce n'est pas ça la parole de Jésus. c'est de la théorie. Vivre la parole, c'est guérir, pas d'un coup, nan, mais en considérant tous les gens ici, comme des gens aussi important que Pierre, le premier des apôtres pour qu'ils deviennent le plus sage d'entre les sages, les aider à devenir des apôtre de Jésus aussi intelligent que l'est Jean.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par Héraclius » mer. 04 juin 2014, 12:57

Je prie pour vous.

En tout cas, les grandes grâces que vous avez reçu ont dû vous donner une foi très forte ; c'est là dessus qu'il faut vous reposer. Et ne vous laissez pas mourir ! Si Dieu vous a sauvé une fois, c'est pour vous indiquer Sa volonté ! Tenez bon, je vous en prie. :)

Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
angelus_hibou
Barbarus
Barbarus

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par angelus_hibou » mer. 04 juin 2014, 13:49

Héraclius a écrit :Je prie pour vous.

En tout cas, les grandes grâces que vous avez reçu ont dû vous donner une foi très forte ; c'est là dessus qu'il faut vous reposer. Et ne vous laissez pas mourir ! Si Dieu vous a sauvé une fois, c'est pour vous indiquer Sa volonté ! Tenez bon, je vous en prie. :)

Héraclius -
Merci je fais ce que je peux,
Je crois encore que je vais réussir.
Mon rêve est de fonder une famille, il faut une sacrée foi pour y croire car la seule relation amoureuse que j'ai eu remonte à 1998. Je n'ai jamais touché à une femme depuis.
Pourtant, je suis un bel homme, doux, délicat et "intelligent", qui aide, qui répand le meilleur qu'il peut autour de lui depuis le début, mais déjà enfant, je faisais du bien sans être la risée des gens, la rançon est la solitude; aussi je voudrais avoir des vrais amis, des gens sur qui compter, je n'en ai eu qu'un ami depuis 15 ans, et à l'heure d'aujourd'hui, nous n'avons plus le besoin de nous fréquenter. Je n'ai plus d'amis, les seules relations sociales que j'ai sont les relations hiérarchiques que j'ai dans mon entreprise, vous voyez ce que je veux dire, je ne peux pas fonctionner normalement comme ça, c'est impossible.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par Héraclius » mer. 04 juin 2014, 15:38

Vous avez tenté les sites/club/autres de rencontre chrétien ? J'ai ouï dire qu'il y en avait un certain nombre.

Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
angelus_hibou
Barbarus
Barbarus

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par angelus_hibou » mer. 04 juin 2014, 18:23

Héraclius a écrit :Vous avez tenté les sites/club/autres de rencontre chrétien ? J'ai ouï dire qu'il y en avait un certain nombre.

Héraclius -
oh oui ! c'est bien. je suis inscrit sur http://www.connexion-chretienne.fr/, bonne humeur et gratuit, mais beaucoup de jeunes femmes qui sont encore en recherche, pratiquant en doute, en recherche, comme la plupart des jeunes chrétiens dans notre monde, c'est mon opinion ! mais je n'y ai encore jamais rencontré physiquement quelqu'un.

j'en profite pour vous en faire la publicité amis célibataire : http://www.connexion-chretienne.fr/

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2396
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par poche » ven. 06 juin 2014, 8:01

Je prierai pour vous
:ange: :ange: :ange:

Avatar de l’utilisateur
angelus_hibou
Barbarus
Barbarus

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par angelus_hibou » ven. 06 juin 2014, 9:14

poche a écrit :Je prierai pour vous
:ange: :ange: :ange:
merci "poche", j'en ai besoin.
je dois revoir mon prêtre tout bientôt.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Etre amoureux d'une femme avec un nouveau né

Message non lu par Belin » sam. 07 juin 2014, 14:21

Anaisunivers a écrit :
kisito a écrit :Selon notre Foi catholique,le bonheur que Dieu nous propose ce n'est pas de nous procurer les plaisirs du monde au contraire dans la perfection de la Foi au Christ on doit haïr les plaisirs du monde. Donc j'ai l'impression que vous avez recourt à Dieu pour rechercher quelque chose qui est contraire à ce qu'Il a en projet de nous donner. Donc ça ne peut pas marcher.
Il faudrait donc selon moi, croire que les Joies et les plaisirs du monde ne nous procurent qu'un bonheur factice et trompeur, s'engager à ne plus les rechercher, mais à rechercher plutôt la joie et le bonheur que Dieu nous propose. Allez vers Dieu en ayant cela comme objectif, alors vous allez connaitre la Joie et la Paix de Dieu qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer.
Si les plaisirs du monde ne sont pas une fin en soi, il ne faut pas pour autant les méprisez comme vous le faîtes, Kisito. Les bonheurs et joies que l'on trouve dans cette vie sont les reflets, les prémices de ceux de la vie éternelle ! Ils ne sont donc pas "trompeur et factice".

In Christo,
Anaïs,
J'ai bien dis que lorsqu'on mène la vie chrétienne dans sa perfection on a un dégoût et une "haine" dans les joies et les plaisirs du monde, je n'ai pas dis que c'est un péché. Ces joies sont factices car elles vont disparaîtres un jour et elles sont trompeuses car elle ne peuvent jamais combler notre soif de bonheur. Presque tous les saints le disent: celui qui dans ce monde a déjà eut un avant goût des joies céleste, a en même temps un dégoût pour les joies mondaines, Jésus est même allé jusqu'à dire dire que si on ne "hait" pas nos parents, nos enfants, notre femme etc on ne peut pas être ses disciples. Et Jésus a choisit précisément les bonheurs les plus légitimes ( le bonheur d'avoir des parents, une femme, des enfants, une maison etc) pour exiger qu'on ait une "haine".

Pour revenir a notre ami. Il se sent malheureux parce-qu'il n'a pas certain plaisir ou certain bien qui ne sont pas nécessairement indispensable pour son salut, ou alors il n'a pas précisé en quoi ce qu'il recherche est indispensable pour son salut. Et c'est là le vrai problème. Avons nous une finalité ou plusieurs dans notre vie? selon moi on devrait avoir une seule finalité: notre salut. Lorsqu'un chrétien se fait du soucis et s'apitoie sur ce qui à mon avis n'est pas indispensable à son salut, alors je crois que son vrai problème est celui de la conversion.

Si on recherche un bien ou un plaisir mondain légitime, on ne pèche pas, mais on a déjà eut "sa récompense". Par contre celui qui renonce à un plaisir légitime par amour pour Dieu retrouvera en Dieu au moins au centuple ce bonheur qu'il a "sacrifié" . C'est Jésus Lui même qui l'a dit!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités