Comment arrêter la masturbation

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3010
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Héraclius » jeu. 11 juin 2015, 12:45

J'ai lu que 80 pourcent des jeunes hommes déclaraient se masturber. Mais c'est sans compter ceux qui n'osent pas l'avouer. Suffit de consulter les statistiques en ligne, vous verrez bien.
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Kolia Karamazov » jeu. 11 juin 2015, 14:19

Il faut tout de même admettre que les masturbations d'un adolescent en pleine "révolution hormonale" n'est pas en tout point comparable avec celle d'un homme de 40 ans.
Bonjour Héraclius,

Sans nier qu’elles jouent un rôle, je trouve que les hormones ont bon dos. Ça me fait penser aux types qui pour justifier leurs comportements sexuels, y compris les plus aberrants, affirment qu’ils ont des besoins, que c’est biologique, que c’est l’instinct.

Pourtant on ne voit pas très bien le rapport entre un soi-disant instinct de reproduction et les rapports physiques stériles qu’il est sensé justifier.
Si encore les fornicateurs se reproduisaient réellement, je pourrais admettre qu’ils sont des animaux et obéissent à une nature profonde qui leur ordonne de copuler. Mais s’agissant de gens qui ont passé dix ou quinze ans à simuler l’accouplement, en s’assurant systématiquement que leur capote était bien en place et que leur partenaire avait pris sa pilule, je ne peux pas prendre au sérieux la thèse de l’instinct animal.

Bref, les hormones jouent sans doute un rôle, mais à mon avis pas celui qu’on leur prête.

Dans un monde où l’on met en permanence des idoles aux formes féminines sous le nez des petits garçons, on ne les aide pas à se tenir à l’écart de la masturbation une fois arrivé à la puberté. Je me revois, il y a quinze ou vingt ans, baver sur les affiches publicitaires pour la lingerie féminine. De façon subtile, ces publicités vous susurrent à l’oreille : voici le bonheur. Tout cela est factice, le mannequin qui pose est refait, maquillé, placé sous lumière artificielle et les photos sont intégralement retouchées. Mais personne n’est là pour le dire. Et même si on me l’avait dit, aurais-je accepté la réalité sachant que j’avais envie de croire au rêve ?

Je regrette également que les hommes adultes, les pères en particulier, ne soient plus au rendez-vous pour tenir un discours réaliste sur les femmes à destination de leurs fils.
Au lieu de cela les garçons sont entièrement livrés aux fantasmes véhiculés par le cinéma. Le message des films est toujours le même : le bonheur d’un homme, que dis-je, son salut, est lié à la rencontre d’une femme.
J’ai revu récemment le dessin animé Robin des Bois que j’ai dû visionner une vingtaine de fois lorsque j’avais entre quatre et douze ans. Cette petite rechute en enfance m’a permis de bien comprendre d’où venait l’obsession pour les femmes qui m’a accompagné pendant toute mon adolescence et même au delà.
Je résume le message de cet excellent dessin animé : Robin est le plus valeureux des hommes, tout le monde l’admire. Belle Marianne est la plus parfaite des femmes. Mais Robin à beau être Robin, pour être heureux, il doit regarder Marianne dans les yeux. A la fin, Robin épouse Marianne et on nous explique qu’à compter de ce jour il connaît le bonheur éternel.

Voilà une vision réaliste du mariage, n’est-ce pas ?

Et pas un seul homme adulte pour me dire : « Ecoute fiston, concernant les femmes tu dois savoir que… »
Il est vrai que dans le contexte féministe, on ne peut parler des femmes qu’en termes élogieux. Le réalisme en prend malheureusement un coup.

Si les garçons pubères avaient une vision réaliste des filles et des femmes au lieu de cette vision fantasmagorique qu’on leur fait entrer dans le crâne par tous les moyens possibles, ils se masturberaient sans doute moins. Ça leur éviterait aussi de passer dix ou quinze ans à courir après des illusions, pour finir par réaliser qu’ils n’ont poursuivi que le néant.

Autre idée pour réduire la prévalence de la masturbation chez les adolescents : la fin de la mixité au collège et au lycée. Cette mesure résoudrait d’ailleurs bien d’autres problèmes.

Fin de la mixité + discours réaliste sur les femmes à destination des garçons = un bon début de solution.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9683
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Fée Violine » jeu. 11 juin 2015, 14:24

Il est vrai que dans le contexte féministe, on ne peut parler des femmes qu’en termes élogieux. Le réalisme en prend malheureusement un coup.
Vous proposez donc, comme remède, de dire du mal des femmes aux jeunes garçons? :incertain:

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Kolia Karamazov » jeu. 11 juin 2015, 18:51

Je parlais d’un « discours réaliste sur les femmes à destination des garçons ». Pensez-vous que cela signifie dire du mal des femmes ?
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8493
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar PaxetBonum » ven. 12 juin 2015, 8:15

Je parlais d’un « discours réaliste sur les femmes à destination des garçons ». Pensez-vous que cela signifie dire du mal des femmes ?

Pensez-vous que comparer l'amour courtois d'un Robin des bois à l'idée que les jeunes se font aujourd'hui des femmes soit possible ?
La femme si elle quitte le féminisme pourra redevenir ce rempart contre la vulgarité qu'elle était.
C'est ce rempart que Dieu a érigé pour l'homme afin qu'il puisse vivre heureux.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Kolia Karamazov » ven. 19 juin 2015, 20:49

Bonjour PaxetBonum,

Excusez-moi pour ma réponse tardive, j'ai eu besoin d'un temps de réflexion.

Je suis convaincu qu'il y a un lien direct entre "l'amour courtois d'un Robin des bois" et "l'idée que les jeunes se font aujourd'hui des femmes".

Je ne vais pas développer complètement mes idée ici, mais j'ai déjà montré comment l'idolâtrie de la femme mène inexorablement aux pires perversions du désir.

Denis de Rougemont considère que l'amour courtois était en fait une véritable religion, concurrente et opposée à la religion chrétienne. Dans L'Amour et l'Occident il écrit :
L'amour-passion glorifié par le mythe fut réellement au XIIe siècle, date de son apparition, une religion dans toute la force de ce terme, et spécialement une hérésie chrétienne historiquement déterminée.
Voici un autre passage du même ouvrage :
Et qu’aurions nous alors à craindre du désir ? Il perd sa puissance absolue quand nous cessons de le diviniser. C’est ce qu’atteste l’expérience de la fidélité dans le mariage. Car cette fidélité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions de la passion, de leur rendre un culte secret, et d’en attendre un mystérieux surcroît de vie.

J’essaierai de le faire concevoir par l’examen d’un fait connu. Le christianisme a proclamé l’égalité parfaite des sexes, et cela de la manière la plus précise :

La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est le mari ; et pareillement le mari n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est la femme. (I. Cor., 7.)

La femme étant l’égale de l’homme, elle ne peut donc être « le but de l’homme » comme le croira cependant Novalis, renouvelant la mystique courtoise et les vieilles traditions celtiques. En même temps, elle échappe à l’abaissement bestial qui tôt ou tard est la rançon d’une divinisation de la créature. Mais cette égalité ne doit pas être entendue au sens moderne et revendicateur. Elle procède du mystère de l’amour. Elle n’est que le signe et la démonstration du triomphe d’Agapè sur Éros. Car l’amour réellement réciproque exige et crée l’égalité de ceux qui s’aiment. Dieu manifeste son amour pour l’homme en exigeant que l’homme soit saint comme Dieu est saint. Et l’homme témoigne de son amour pour une femme en la traitant comme une personne humaine totale — non comme une fée de la légende, mi-déesse mi-bacchante, rêve et sexe.
Bien à vous.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Jeremy43 » ven. 19 juin 2015, 23:03

Bonsoir Belin,
En effet toutes nos difficultés à sortir du péché, résident dans le fait qu'en nous abstenant de pécher ( dans notre cas en nous abstenant de masturbation) on souffre, et on ne supporte pas souffrir, on n'arrive pas à faire de la souffrance une croix c'est à dire une manifestation par excellence de l'amour de Dieu.
Je ne suis pas d'accord avec vous, enfin en tout cas pour un chrétien qui aime vraiment le Christ et qui en arrive à faire ça, je pense que la souffrance d'avoir fait le mal est bien plus grande que le "plaisir" donné par l'acte, franchement quand on voit les passions mauvaises qui nous animent (la concupiscence charnelle), qui sont décuplées dans le monde moderne par l'accoutrement des femmes (toujours regarder le nez au sol, comme les moines, quand on doit sortir) et la sexualisation de la société (même en ouvrant une vidéo youtube pour voir une chanson chrétienne on tombe là dessus !) et bien ça craint ! et c'est une lutte sans merci qui se passe dans le coeur pour repousser toute cette saloperie démoniaque. On voit vraiment l'effet du péché originel qui pourrie littéralement nos vies, c'est là qu'on ressent qu'on vit vraiment en exil, loin de notre Patrie et loin de ce que nous sommes au fond de nous même.

J'ai moi aussi des problèmes à ce niveau (pas de masturbation ni d'attrait à la chair mais d'horribles démangeaisons aux testicules qui sont pour moi d'origine diaboliques et qui font que parfois je me roule sur le sol pour ne pas pécher (mais parfois je cède)) et la solution pour y résister :
- toujours veiller à la porte de son coeur, toujours et repousser par le Saint nom de Jésus tout ce qui est mauvais, si on vous met des pensées sexuelles en tête, mettez tout de suite la Croix du Christ devant vos yeux (de l'âme) et implorez son aide
- quand une tentation arrive, s'humilier en se mettant à genoux et en invoquant le nom de Jésus "Seigneur Jésus, Fils du Dieu Vivant, prend pitié de moi pécheur", le Nom de Jésus (et celui de Marie) ont le pouvoir de chasser les démons, surtout bien veiller à garder sa volonté orientée totalement vers la vertu désirée (en l’occurrence la chasteté et la pureté) et désirer cette vertu de tout son coeur (ne jamais oublier que la continence est un don de Dieu qu'il faut demander pour recevoir)
- fuir tous les lieux malsains (et Dieu seul sait s'ils sont nombreux aujourd'hui), mais ça je pense que vous le savez
- bien sûr éviter les occasions de pécher en s'occupant, l’oisiveté est la racine de l'impureté
- communier le plus souvent possible (sauf si on est en état de péché mortel évidemment)
- lire les Evangiles et la Bible pour recevoir l'amour de Dieu (dans l'Oraison aussi), c'est cet amour qui guérira la racine du péché en nous et nous réorganisera, ça je peux en être témoin, plus on est remplit de Dieu, plus Il nous divinise, ce qui étouffe la concupiscence charnelle
- Mener une vie sobre et tempérante (se lever de bonne heure, se coucher tôt, manger ce qui est nécessaire) tournée vers Dieu et la contemplation (autant que l'on peut), si l'on peut réciter l'Office Divin c'est super, ça nourrit l'âme, ça la fortifie, ça la cadre, ça rythme la journée, faire bien attention à sa façon de marcher, de manger, de s'asseoir etc... bref prendre vraiment le contrôle de son corps. Pas de oisiveté sur le canapé pour l'armée du Christ !
- Le chapelet (mais est-il besoin de le préciser) quotidien et les oraisons jaculatoires tout au long de la journée
- La confession fréquente et régulière et le regret de ses péchés même confessés et pardonnés, l'ennemi utilise toujours des failles liées à nos propres péchés (même s'ils ont été confessés, il nous attaquera par là) pour s'attaquer à nous mais nous avons en nous Celui qui peut tout et qui de cette faille va en faire notre force si nous menons le bon combat avec Lui et si nous dominons les puissances ennemis). Plus nous aurons conscience de la gravité de nos fautes, plus nous serons humilié devant Dieu et plus Il nous guérira et fortifiera intérieurement car nous laisserons alors sa grâce pénétrer profondément dans notre coeur pour y chasser les saletés déposés par le péché
- Prier souvent l'Esprit Saint de venir en nous car c'est sa Force qui nous donne la possibilité de lutter et surtout de gagner le combat et comme l'a dit Belin la clef de la victoire c'est l'humilité (ce n'est plus moi qui vit, mais Christ qui vit en moi et Christ est sans péché)
- Suivre l'Esprit Saint quand il nous avertit d'un mal possible (par exemple en ouvrant un site internet, intérieurement on peut sentir qu'il ne le faut pas, il faut obéir de suite sans se poser de question) et surtout Le suivre quand il nous invite à poser des actes de charité car la charité couvre une multitude de péchés, c'est notre planche de Salut puisque nous serons jugés avant tout là dessus (mais il faut aussi bien sûr lutter contre toute forme de péché car le péché détruit la charité dans le coeur humain puisqu'il retire de lui la présence Divine).

C'est un combat long, difficile, physique mais qui vaut le coup d'être remporté car en plus de nous donner accès à la vertu désirée, il nous donne également la possibilité d'écraser la tronche du diable sous la croix du Christ et d'attirer des grâces de conversion sur le monde car le combat que nous menons individuellement, nous le menons aussi pour tout le Corps du Christ, nous nous portons réellement les uns les autres dans toutes ces épreuves. Ayons une grande charité entre nous pour nous en relever et repartir plus fort vers le Désiré des collines Éternelles.

Ne jamais non plus oublié que plus on est attaqué, plus c'est bon signe, ça signifie qu'on se rapproche de Dieu, qu'on progresse en Sainteté, du coup l'ennemi déploie toute sa force contre nous mais si nous restons fermement attachés à Dieu, si notre volonté est imprimée dans la Sienne, alors nous aurons la victoire et de grandes bénédictions dans ce monde et surtout dans l'autre, cela doit nous donner de la force et du courage pour lutter (pas seulement pour nous mais pour le monde et nos frères et sœurs enfermés dans le péché), ces quelques souffrances ne sont rien face à la Gloire réservée aux fils de Dieu.

Cette vidéo pour nous pousser au combat par un magnifique texte de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus https://www.youtube.com/watch?v=k8YRvlkVZ88

Vous vous rendez compte, nous nous battons sous les étendards du Roi des Rois, du Seigneur des Seigneurs, il n'y a pas de plus grande gloire que d'être serviteur de l’Éternel et c'est ce que nous sommes par pure grâce. Après ces combats nous pourrons chanter avec la Sainte Vierge, le Seigneur a fait pour moi des merveilles, Saint est son Nom ! et nous aurons notre vengeance contre les ennemis de Dieu (et les nôtres) qui font tant de mal aux fils d'Adam.

En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie et cette joie nul ne vous l’enlèvera.
Que les fidèles triomphent dans la gloire, qu’ils poussent des cris de joie sur leur couche !
Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, et le glaive à deux tranchants dans leur main,
Pour exercer la vengeance sur les nations, pour châtier les peuples,
Pour lier leurs rois avec des chaînes et leurs grands avec des ceps de fer,
Pour exécuter contre eux le jugement qui est écrit ! C’est une gloire pour tous ses fidèles. Louez l’Éternel !

Harris
Barbarus
Barbarus

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Harris » sam. 04 juin 2016, 17:54

Bonjour à tous ! Je vous ai lu et j’aimerais apporter mon aide à ceux qui se trouvent dans le péché de Masturbation.
Ma contribution ne saurait être exhaustive, puisque je n’ai pas exploré toutes les situations de la vie.
Je pourrai être long, parce que le sujet est essentiel. Vous pourriez alors me lire par étapes ou de partie en partie pour ne pas vous fatiguer dans la lecture.
Celui ou celle qui se masturbe doit d’abord dire :
1- « Oui, je me masturbe et je suis obsédé par la masturbation ». Il doit reconnaître qu’il se masturbe et appeler chaque chose par son nom : « Je me masturbe, c’est la masturbation. »
2- « Mais qu’est ce qui m’obsède en réalité ? Est-ce la masturbation ou un traumatisme que je désire évacuer, ou une idée que je me fais du monde ou des personnes que je rencontre, idée qui me plaît ou me déplaît et que je désire évacuer, ou… ? » parce qu’il est important que le (la) masturbateur (trice) ou celui (celle) qui pratique la masturbation sache pourquoi il (elle) se masturbe. Car selon moi, la masturbation est une conséquence de quelque chose de profond, qui se trouve au fond de la personne, dans sa conscience la plus profonde.
Ce deuxième point est ce qu’on appelle une introspection et la recherche sage de la vérité. Je dis bien la vérité. Et cela me rappelle les paroles de l’Ecclésiaste dans la Bible. Parce qu’il recherchait la vérité, il dit : « Je résolus en mon cœur de livrer ma chair au vin, tandis que mon cœur me conduirait avec sagesse, et de m’attacher à la folie jusqu’à ce que je visse ce qu’il est bon pour les fils de l’homme de faire sous les cieux pendant le nombre des jours de leur vie. » L’Ecclésiaste 2 : 3.
L’Ecclésiaste a livré sa chair au vin et s’est attaché à la folie, pendant que son cœur le conduisait avec sagesse pour connaître la vérité. Lisez alors la fin du discours de l’Ecclésiaste dans la Bible, pour voir ce qu’il a eu comme conclusion, la vérité qu’il a trouvée.
Il y a similitude avec celui (celle) qui se masturbe : Il (elle) livre sa chair à la masturbation, qui est aussi une folie dans le sens spirituel. Mais la différence est que son cœur ne le (la) conduit pas avec sagesse, son cœur ne fouille pas au fond de lui, au fond de sa conscience, pour comprendre l’origine de la masturbation, le « carburant » de la masturbation, la «sève » de la masturbation, ce qui l’alimente.
Lorsque celui ou celle qui se masturbe l’aura trouvé (« la carburant » de la masturbation, la «sève » de la masturbation, ce qui l’alimente), il trouvera une première libération et aura une bonne vision des choses. Il verra plus clair, sur ce qui se passe dans la vie en général, la lumière !
3- Ensuite, il faut combattre ce « carburant » de la masturbation. Pour cela, je dis, il faut regarder les choses en face, ce « carburant » de la masturbation n’est qu’un petit aspect de la vie en général qui a profité de votre ignorance, de l’ignorance que c’est lui la « sève », le « carburant » de la masturbation. Un petit aspect qu’on peut choisir de faire table rase dans notre vie, parce que rien ne nous en empêche. C’est un petit aspect qui occupe une certaine pensée que nous avons du monde, des personnes que nous voyons, de nous. Et si nous restons avec cette pensée, ou si nous considérons toujours cette pensée, la gangrène qu’est la masturbation continuera évidemment. Ça peut être une pensée vraie, la pire, mais, et puis quoi ? cette pensée est vraie, tant pis pour ceux qui l’exécutent ! C’est leur vie ! Pourquoi je dois être affecté par ce que l’autre fait, au point de livrer ma chair à une plaie, une folie, une gangrène qui m’éloigne même de DIEU ? Chacun gère sa vie ! les vies sont indépendantes sur la terre ! Je m’en fous de ce que l’autre fait ou m’a fait, c’est du passé ! Le plus important c’est le présent et le futur ! Soyons libres mes frères et sœurs !
4- Je continue en énonçant quelques origines ou « carburants », ou « sève » de la masturbation, et comment les combattre :
• Le trouble émotionnel lié à l’amour, à la déception amoureuse : une personne qui constate que son être aimé, son partenaire le trompe ou l’a quitté pour quelqu’un ou quelqu’une d’autre, cela peut faire naitre le désir de vouloir se masturber, lorsque la personne pense que son partenaire ira coucher avec une autre personne. En espérant qu’en le faisant, la déception passera. Mais hélas, la masturbation prend alors corps et possède la personne subissant le trouble émotionnel. Cette personne perd généralement la confiance en elle, et se masturbe en espérant que c’est la solution à son trouble.
Pour combattre ce type de trouble émotionnel, la personne concernée doit d’abord retrouver la confiance en soi. Pour cela, elle doit causer avec beaucoup de personnes (pas besoin de leur étaler ce qu’elle a vécu) sur des sujets de rencontre amoureuse, pour voir comment ces dernières s’en prennent pour avoir une bonne relation amoureuse, pour faire attention et ne pas tomber dans le piège des trompeurs ou des trompeuses, bref voir comment elles gèrent leur vie, comment elles gèrent leur côté sentimental, leurs divers problèmes, etc. Elle doit fuir la solitude. Juste pour savoir et avoir une vision sur comment d’autres gèrent leurs problèmes. Je vous assure, c’est très amusant et très bien de savoir comment d’autres font. Je ne vous dis pas de les imiter ou de calquer ce qu’ils font, non ! Mais qu’il y aura du bon dans ce qu’ils font et diront, c’est très bien, c’est une partie de plaisir.
Après avoir retrouvé la confiance en soi, la personne en question doit regarder le monde et voir qu’il y a beaucoup de rencontres à faire, beaucoup de personnes à rencontrer ! Pourquoi s’arrêter sur une histoire d’amour qui a mal tourné ? La vie est belle, il y a beaucoup de gens à rencontrer, beaucoup !
• Le trouble émotionnel lié à une déception de l’attachement innocent à quelqu’un. Par exemple, un jeune homme peut remarquer une jolie fille choriste à l’église, qui chante très bien, si bien que lorsqu’elle chante les louanges de Dieu, il voit en elle la pureté, la sincérité, la chasteté. Pour lui, elle est le symbole de la pureté et de l’abstinence, et un grand model. Quelques temps après il constate que cette fille couche déjà avec des hommes. C’est le choc ! Il est perdu, il ne comprend rien ! il est consterné ! Il est de déçu et triste. En se masturbant, il essaie de reproduire en même temps en pensée, ce que cette fille fait avec les hommes, en disant : Pourquoi fait-elle ça ? Et le traumatisme prend de l’ampleur, la masturbation prend corps et le jeune homme ne se contrôle plus.
C’est pourquoi il est dit de ne jamais mettre sa confiance en quelqu’un, car tous les Hommes de la terre ne sont pas parfaits. Bien sûr, on peut prendre quelqu’un pour model, mais sans perdre l’idée que, quelle que soit sa place dans la société (Pasteur, Prêtre, Choristes, Fils ou fille de Stars, Ministre, etc) cette personne peut aussi commettre des choses impensables. Cela nous permettra de ne pas être affecté émotionnellement lorsqu’on nous dira que tel ou tel a fait ci ou ça.
Ce que tel ou tel fait ne doit pas m’affecter. Si tel ou tel fait ceci ou cela, cela l’engage, ça le regarde, je m’en fous ! C’est sa vie ! S’il veut il soit pasteur et pédophile, ou choriste et prostitué, c’est son problème ! Si tel homme ou telle femme se détruit, je ne dois pas me détruire aussi à cause de lui ou d’elle, par une gangrène, une plaie, une masturbation qui me tue ou qui me fera perdre mon âme ! La vie est belle et l’âme est précieuse !
5- Enfin, si les troubles émotionnels sont des feux de masturbation, l’oisiveté et l’incertitude d’un avenir meilleur sont le vent ou l’air qui attise les flammes.
Il faut fuir l’oisiveté. Pour cela, il faut établir un programme des activités journalières, pour savoir quoi faire durant la journée, de quoi occuper l’esprit. Même faire le nettoyage de la maison est une activité qui occupe l’esprit, faire ces devoirs, lire ses leçons, regarder une série à la TV, etc.
Il faut se former des projets, chercher un travail, qui permettra de réaliser nos objectifs, fonder une famille, élever nos enfants, aider les autres financièrement.
Il faut par-dessus tout croire en Dieu, car c’est lui qui nous garantit un avenir meilleur, il est Tout-Puissant et peut tout !
Ça c’est ma contribution, et j’espère que ça pourra aider un bon nombre de personnes. Soyez bénis au nom de Jésus-Christ !

Visitez aussi le site web : http://fr.wikihow.com/arrêter-la-masturbation

Enfants de dieu
Barbarus
Barbarus

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Enfants de dieu » dim. 15 janv. 2017, 17:11

Bonjour,
J'ai 17 ans, depuis la primaire j'ai commencé la masturbation même après avoir été née de nouveau je suis encore dans ce péché j'aimerais savoir comment arrêter cette pratique

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1672
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar axou » lun. 16 janv. 2017, 13:32

[...]
Enfant de Dieu, je vous conseille de ne pas accorder trop d'importance à un phénomène banal de l'adolescence, d'éviter le porno qui blesserait votre âme, de faire du sport, de cultiver l'amitié et de rencontrer des jeunes filles.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9683
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Fée Violine » jeu. 19 janv. 2017, 19:00

Le hors sujet a été envoyé en "Quartier libre"

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7320
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Cinci » sam. 21 janv. 2017, 3:57

Bonjour,

A chaque 3e vendredi du mois, un prêtre invité vient donner une période d'enseignement suivi d'un temps d'adoration. Je pense à une église près de chez moi. Il y avait une rencontre aujourd'hui.

Le prêtre conférencier (je ne le connais pas, je ne l'avais vu) nous a confié qu'il avait déjà vécu, un moment donné, une dépendance sexuelle. Non mais, accroché "solide" comme un junkie, il était. Il nous évoquait une époque qui aura précédé son entrée dans la vie religieuse.

Il faisait un moment qu'il se dépatouillait avec le problème. L'affaire était sérieuse. Il consultait même des professionnels, des psychologues. Rien n'y faisait! D'après son expérience, il a dû avouer que c'est finalement la confession et ... et un travail de bénévole auprès des pauvres qui lui auront permis de se rétablir.

Le thème de la rencontre portait sur François d'Assise et la miséricorde.

Or il semblerait que le pauvre d'Assise, dans une vie antérieure, du temps qu'Il était riche et qu'Il voulait mener une vie de chevalier, il n'aurait pas lésiner sur les plaisirs justement. Donc, nous parlerons du confessionnal. Oui, la bonne vieille confession (qui n'intéresse plus personne) et ... et un engagement charitable envers les autres.

Il rajoutait (les jeunes prendront des notes) que ce n'était pas la peine non plus de faire une obsession du péché. Tout ce qui importait c'était de retourner s'agenouiller devant le Christ comme François devant son crucifix de Saint-Damien, de se laisser regarder par Jésus (le contraire d'Adam qui se cache) et de témoigner de l'amour envers autrui. Le travail d'élimination du péché, c'est Jésus qui le réalise.

Altior
Senator
Senator
Messages : 846
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Comment arrêter la masturbation

Message non lupar Altior » lun. 23 janv. 2017, 0:55

Bonjour,
J'ai 17 ans, depuis la primaire j'ai commencé la masturbation même après avoir été née de nouveau je suis encore dans ce péché j'aimerais savoir comment arrêter cette pratique
Faites une lecture biblique chaque fois que vous sentez la tentation du démon. Surtout le soir. Une lecture sainte doit être la dernière chose que vous faites dans la journée.

Dans mon cas, cette recette a bien fonctionné, tendis que d'autres, que j'avais essayé avant, ont échoué.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités