Page 2 sur 2

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 13:42
par Peccator
Autrement dit, ce n'est pas une question de quantité, mais de priorité que l'on se donne. Dans la parabole du riche, du chameau et du trou de l'aiguille, le riche est préoccupé par le désir de gagner des richesses (ou préserver celles qu'il a), au lieu de désirer avant tout suivre Jésus.

Relisez la parabole du riche pharisien à qui Jésus dit de tout vendre pour le suivre : il est tout triste, car il n'arrive pas à se séparer de ses richesses.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 14:02
par seba15
Oui mais si je suis SDF, je peux aussi vouloir devenir riche ?
Est-ce que c'est mal en étant pauvre de vouloir être riche ?

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 14:09
par Peccator
Voulez-vous être riche ? ou voulez-vous simplement ne pas être dans la misère, et avoir les moyens d'accomplir vos projets ?

Dans le premier cas, l'argent est un but. Dans le second cas, il n'est qu'un moyen.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 14:19
par seba15
Je voudrais aussi parler de l'argent comme moyen.
L'argent peut être utilisé pour la prostitution ou la vente d'arme.
Donc difficile d'y voir un moyen de commerce totalement neutre. non ?
Même si il peut avoir de bon emploi.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 14:45
par Peccator
Un moyen, c'est un moyen. La valeur morale ne dépend que de l'intention dans laquelle vous employez ce moyen.


Un marteau, ça peut servir à planter des clous. Ca peut aussi servir à casser des vitres pour cambrioler. Le marteau n'est qu'un outil, tout dépend de ce que vous en faites.


Jésus n'a pas interdit l'argent : il en utilisait, et a même payé ses impôts. Mais il nous averti que l'argent porte en lui un grand pouvoir de tentation.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 15:14
par Jeremy43
Bonjour,

Dans le deuxième Épître aux Corinthiens, l'Apôtre Paul donne la conduite à tenir :
Il ne s'agit point, pour soulager les autres, de vous réduire à la gêne ; ce qu'il faut, c'est l'égalité.
Dans le cas présent, votre superflu pourvoit à leur dénuement, pour que leur superflu pourvoie aussi à votre dénuement. Ainsi se fera l'égalité, selon qu'il est écrit : Celui qui avait beaucoup recueilli n'eut rien de trop, et celui qui avait peu recueilli ne manqua de rien.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : mer. 29 janv. 2014, 16:33
par prodigal
Je voudrais aussi parler de l'argent comme moyen.
L'argent peut être utilisé pour la prostitution ou la vente d'arme.
Donc difficile d'y voir un moyen de commerce totalement neutre. non ?
Même si il peut avoir de bon emploi.
Dans les cas que vous citez l'argent est la fin et non le moyen.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : sam. 09 févr. 2019, 17:01
par lepriolet
dans notre vie d'aujourd'hui l'argent est une nécessite.IL PEUT amener beaucoup d'angoisse si vous avez des dettes et la plupart du temps très peu d'aide.Il peut vous faire rêver .les humains de ce monde réagissent tous différemment certain qui sont très riches sont des philantropes et d'autres sont d'une méchanceté féroce.Il ya heureusement dans ce monde des coeurs purs dont l'Abbé Pierre prions pour lui
et ceux qui apportent leur aide bienfaitrice.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : dim. 10 févr. 2019, 15:38
par Briscard
L'argent en soi n'est pas un mal s'il sert à vivre dignement et à aider les plus démunis.

Par contre la grande richesse peut être un mal si elle n'est pas utilisée à des fins philanthropiques surtout s'il y a une grande pauvreté tout autour.

Re: L'argent un mal ou un bien ?

Publié : ven. 15 févr. 2019, 14:33
par Carolus
lepriolet :
dans notre vie d'aujourd'hui l'argent est une nécessite
Vous avez raison, cher lepriolet. :oui:
CEC 2536 Le dixième commandement proscrit l’avidité et le désir d’une appropriation sans mesure des biens terrestres ; il défend la cupidité déréglée née de la passion immodérée des richesses et de leur puissance.
Il faut distinguer la nécessité de l’avidité.
1 Tm 6, 10 Car la racine de tous les maux, c’est l’amour de l’argent.
Bien que l’argent soit une nécessité, cependant « le désir d’une appropriation sans mesure des biens terrestres » peut causer beaucoup de problèmes, n’est-ce pas ?
CEC 2424 L’appétit désordonné de l’argent ne manque pas de produire ses effets pervers. Il est une des causes des nombreux conflits qui perturbent l’ordre social
« L’appétit désordonné de l’argent ne manque pas de produire ses effets pervers » (CEC 2424).