Ne pas prier un jour est-il illégal?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Reconquista
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 6:20

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Reconquista » dim. 17 févr. 2013, 7:08

Faut pas abuser non plus. Je doute que notre Seigneur préfère un malfrat qui prie souvent à un honnête homme qui omet une fois de prier, restons sérieux s'il vous plaît.
Ennemi du monde, ami du Christ ! Gloire à Lui !

Avatar de l’utilisateur
stroopy
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : sam. 02 févr. 2013, 19:48

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par stroopy » dim. 17 févr. 2013, 20:12

:non:
Je ne pense pas que cela soit grave d'avoir omis de prier à l'occasion
lorsque 'on est extrèmement fatigué ou débordé d'activité.
Le Seigneur le voit et nous pardonne pour cela qui n'est pas un
péché.
La prière doit s'élever et ne pas ressembler sempiternellement à une
sorte de lithanie de "pleureuse".
Pour s'élever elle peut être de joie de sincérité une communion
en direct avec le très haut ne fera que renforcer la force qui
de toutes les manières est en nous.
Prier fait s'éveiller cette force cette énergie dans les commandements
et le service de Dieu. :roule:
" Le cœur tranquille est la vie du corps ; l'envie est la vermoulure des os. "
Proverbe de Salomon ; La sainte Bible, XIV, 30 - Xe s. av. J.-C

on_y_arrive
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : mar. 30 oct. 2012, 17:00

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par on_y_arrive » lun. 25 févr. 2013, 10:48

gerardh a écrit :_______

Bonjour,

Le mot "illégal" renvoie à la Loi. Or le chrétien n'est plus sous la Loi mais sous la grâce, dans l'heureuse liberté des enfants de Dieu. Attention quand même "liberté ne veut pas dire "licence" : il ne s'agit pas "de pécher afin que la grâce abonde".


__________
Tellement plus sous la Loi qu'on voit ce qu'il advient du monde occidental pseudo-chrétien ! Débauche, turpitude non respect des ainés, alcool en veux-tu en voilà. Finalement c'était peut-être mieux ?!!!

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Raistlin » lun. 25 févr. 2013, 15:53

on_y_arrive a écrit :Tellement plus sous la Loi qu'on voit ce qu'il advient du monde occidental pseudo-chrétien ! Débauche, turpitude non respect des ainés, alcool en veux-tu en voilà. Finalement c'était peut-être mieux ?!!!
Vous mélangez les choses, raison pour laquelle vous ne comprenez pas ce qu'est le christianisme. La débauche du monde occidental n'a rien à voir avec le christianisme. C'est au contraire parce que ce monde veut se débarrasser de la morale chrétienne qu'il est livré à la débauche.

Lorsque nous disons que le chrétien n'est plus sujet de la Loi, cela ne veut pas dire que le chrétien est libre de pécher sans conséquence. Une telle vision des choses signifie ne rien connaître du christianisme, c'est donc juger sans connaître. Car nous avons bien une loi, et c'est celle de l'amour : l'amour de Dieu d'abord, et de notre prochain ensuite. Car le Christ lui-même nous enseigne que dans ce double commandement se trouve toute la loi et les prophètes.
Le chrétien est sauvé et racheté par le Christ ; et non pas l'obéissance à la loi mosaïque. Cela veut dire que le chrétien, habité par l'Esprit de Dieu, n'est plus esclave de la loi des juifs - dont le but était de révéler le péché des hommes -, mais il devient fils de Dieu et peut ainsi entrer dans la volonté de son Père. Par l'action de l'Esprit-Saint, c'est le coeur même du chrétien qui est changé, et qui s'ajuste alors progressivement à la volonté de Dieu (pour peu qu’il accepte de se laisser faire). Et c’est particulièrement évident dans l’exemple des saints, qui agissent spontanément d’une manière qui plaît à Dieu, et cela sans avoir à suivre une liste préétablie de règles absurdes.

Prenons un exemple concret : l’aumône. Vous avez deux possibilités. 1) Vous donnez aux pauvres en raison d’une loi divine qui vous contraint à donner si vous voulez aller au Paradis. 2) Vous donnez spontanément et généreusement parce que la souffrance de votre prochain vous touche. A votre avis, qui est vraiment dans l’esprit de faire l’aumône ? La vie chrétienne consiste donc à s’ajuster de plus en plus à Dieu, non pas pour obéir comme un esclave à son tyran, mais pour devenir de plus en plus le fils du Père et donc faire sienne la volonté de Dieu.

Alors c’est sûr qu’on pourrait rêver un monde d’esclaves qui obéissent à une loi aveugle, et qui du coup ne goûteront jamais la liberté des enfants de Dieu. C’est en gros l’idéologie islamique. Mais voilà, on_y_arrive, Dieu n’a que faire d’esclaves. N’est-il pas tout-puissant ? Ce qu’il veut, ce sont des fils et des filles, c’est-à-dire des chrétiens purifiés de leurs péchés par le sang du Christ, et qui peuvent alors s’avancer librement vers Lui et vivre de sa vie.

Et puis enfin, j'aimerai attirer votre attention sur le fait qu'il ne suffit pas d'obéir à une loi pour que ce soit "bon". La charia est stricte... et profondément injuste (et absurde) sur certains points. Toute loi n'est pas bonne. La liberté sera toujours un challenge car, par définition, certains peuvent en faire n’importe quoi. Mais si Dieu nous a créés libres, ce n’est sans doute pas pour des prunes… Si Dieu avait voulu une armée d’esclaves, il ne serait pas embêté avec rendre sa créature libre : des automates auraient très bien fait l’affaire.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

on_y_arrive
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : mar. 30 oct. 2012, 17:00

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par on_y_arrive » lun. 25 févr. 2013, 16:47

[il est inutile citer en entier un long message qui précède le vôtre]

Que c'est beau !

Est-ce par ces paroles que les africains ont été christianisé ? ou bien par l'épée ?

Certes ma question est un peu brutale mais j'aimerais avoir une réponse .

Merci

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Maxime62 » lun. 25 févr. 2013, 16:49

françois67 a écrit :Bonjour,
ayant été ces jours-ci très exténué en me couchant j'ai omis de prier. Je me demande donc aujourd'hui si ce que j'ai fait constitué une offense? Plus généralement, j'en profite si vous me le permetez pour demander des précisions sur le caractère obligatoire de la prière? Biensûr, pour vivre en bon chrétien il est très utile de communiquer avec le Seigneur. C'est nécessaire. Mais y-at'il quelque obligation formelle, qu'elle soit qualitative ou quantitative.
En outre, nul besoin de me répéter que la prière doit venir du coeur avant tout et que le rabâchage de paroles ne vaut rien, je me trouve bel et bien au courant de cela.
Sur ce, bien à vous.
Bonjour François67,

Bien que peu qualifié pour vous répondre, je me permets de vous renvoyer vers le catéchisme romain qui pourra peut-être éclairer vos doutes.

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM (la quatrième partie)

Le catéchisme du "concile de Trente" semblait plus détaillé sur le sujet, mais je ne sais pas s'il est encore valable (il date de 1923 ! ), pages 363 - 379.

http://jesusmarie.free.fr/catechisme_concile_trente.pdf

Fraternellement :ciao:
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Raistlin » lun. 25 févr. 2013, 17:36

on_y_arrive a écrit :Que c'est beau !
Effectivement, le christianisme est beau parce que le Christ est beau. Vous ne trouverez rien de plus beau ni de plus élevé sur cette Terre. Tout simplement parce que c'est de Dieu.

Vous en trouverez beaucoup pour caricaturer le christianisme, car c'est facile de se gausser de ce qu'on ne comprend pas. Mais la vérité, c'est que seul le christianisme hisse l'homme vers des sommets jamais atteints par aucune autre religion. La morale chrétienne est à la fois plus simple et terriblement plus exigeante que les lois juive ou musulmane, car elle exige l'amour et le don total du chrétien.

Croyez-moi, ce serait beaucoup plus simple d'avoir une liste d'interdits. Mais le chrétien peut commettre un péché simplement parce qu'il n'aime pas assez. Un chrétien ne peut donc pas se cacher derrière le respect de règles ou de lois. Son coeur est à nu devant Dieu et c'est précisément son coeur qu'il doit changer, et non seulement sa pratique extérieure.

on_y_arrive a écrit :Est-ce par ces paroles que les africains ont été christianisé ? ou bien par l'épée ?
L'Église a toujours refusé la conversion forcée et l'usage des armes pour l'évangélisation. Je peux vous donner des exemples de déclarations de papes au cours des siècles. Néanmoins, ne le nions pas, certains baptisés (attention : tout baptisé n'est pas nécessairement un authentique disciple du Christ) usèrent de violence envers des populations conquises mais c'était bien plus pour les exploiter que pour leur annoncer l'amour de Dieu. Eh oui, un baptisé peut tout à fait être à côté de la plaque s'il ne se laisse pas conduire par l'Esprit.

En revanche, dans certaines religions, l'usage de la violence pour propager la foi est autorisé, voire même prescrit dans certains cas. Et ça, c'est indigne de Dieu.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

on_y_arrive
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : mar. 30 oct. 2012, 17:00

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par on_y_arrive » lun. 25 févr. 2013, 20:21

Lesquels ? des Ecrits please ?

Pourquoi ? Ces religions n exigent pas d amour ?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Raistlin » mar. 26 févr. 2013, 10:59

on_y_arrive a écrit :Lesquels ? des Ecrits please ?
Voici quelques textes de papes sur le sujet. Ces textes parlent beaucoup des juifs car ce sont eux qui étaient principalement au contact des chrétiens, mais ce qu'ils enseignent vaut pour tous.
"Ceux qui, avec une intention droite, désirent amener des gens étrangers à la religion chrétienne, à la foi juste, doivent s'y efforcer par des paroles de bonté et non pas par des paroles dures, en sorte que l'inimitié ne repousse pas au loin ceux dont l'esprit aurait pu être mis en mouvement par l'indication d'une raison claire. Car tous ceux qui agissent autrement, et qui sous ce couvert veulent les éloigner de la pratique habituelle de leur rite, il s'avère qu'ils travaillent à leur propre cause plus qu'à celle de Dieu. Des juifs en effet qui habitent Naples se sont plaints auprès de Nous en disant que certains s'efforçaient de façon irraisonnée de les empêcher d'accomplir certaines célébrations de leurs fêtes, en sorte qu'il ne leur soit plus permis d'accomplir les célébrations de leurs fêtes comme il leur était permis depuis longtemps, ainsi qu'à leurs parents, de les observer ou de les accomplir. S'il en est vraiment ainsi, ces gens semblent mettre leurs efforts dans une entreprise vaine. Car quelle utilité y a-t-il à cela dès lors que, même si on le leur interdit au rebours d'un long usage, ils n'y trouvent aucun profit pour la foi et la conversion ? Ou pourquoi établissons-nous des règles pour les juifs quant à la manière dont ils doivent accomplir leurs cérémonies, si nous ne pouvons pas les gagner par là ?
Il faut donc faire en sorte qu'encouragés plutôt par la raison et la douceur, ils veuillent nous suivre et non pas nous fuir, pour que, leur expliquant par les Écritures ce que nous disons, nous puissions avec l'aide de Dieu les convertir au sein de la mère Église. C'est pourquoi, que ta fraternité les enflamme à la conversion par des monitions, autant qu'elle le peut avec l'aide de Dieu, et qu'elle ne permette pas à nouveau qu'ils soient inquiétés à cause de leurs célébrations ; qu'ils aient au contraire une entière liberté d'observer et de célébrer leurs festivités et leurs fêtes, comme ils l'on fait jusqu'ici."

GRÉGOIRE IER LE GRAND (Lettre " Qui sincera " à l'évêque Paschase de Naples. novembre 602)
"Bien que nous ne doutions pas que ce soit par un effet du zèle de la dévotion que ton excellence ordonne de mener les juifs au culte de la chrétienté, nous n'en avons pas moins estimé nécessaire de t'envoyer notre lettre pour t'admonester, puisque tu sembles le faire par un zèle désordonné. Notre Seigneur Jésus Christ en effet, comme on le lit, n'a contraint personne à son service par force, mais, toute liberté de juger par lui-même étant laissée à chacun, tous ceux qu'il a prédestinés à la vie éternelle il ne les a pas rappelés de l'erreur en jugeant, mais en répandant son propre sang.
De même le bienheureux Grégoire interdit dans une de ses lettres que ce même peuple soit amené à la foi par la violence" (DZ 698)

ALEXANDRE II (Lettre " Licet ex " au prince Landolfe de Bénévent, 1065.)
"Bien que l'incrédulité des juifs doive être réprouvée de multiples manières, cependant, parce que par eux notre foi se trouve confirmée en vérité, ils ne doivent pas être lourdement opprimés par les fidèles... De même qu'il ne doit pas être permis aux juifs, dans leurs synagogues, de présumer quelque chose qui aille au-delà de ce qui est permis par la Loi, de même ils ne doivent pas subir de préjudice en ce qui leur est permis.
Aussi, même s'ils préfèrent demeurer dans leur endurcissement plutôt que de connaître les prédictions des prophètes et les mystères de la Loi, et de parvenir à la connaissance de la foi chrétienne, puisqu'ils demandent l'aide de notre défense, poussés par la mansuétude de la piété chrétienne, Nous suivons la trace de nos prédécesseurs d'heureuse mémoire, Calixte (II), Eugène (III), Alexandre (III), Clément (III) et Célestin (III). Nous accueillons leur requête, et leur accordons le bouclier de notre protection.

Nous ordonnons en effet qu'aucun chrétien ne doit les contraindre par la force à venir au baptême à leur corps défendant ou contre leur volonté ; mais si l'un d'entre eux vient librement chercher refuge auprès de la foi chrétienne, après que sa volonté aura été éprouvée, qu'il devienne chrétien sans aucune vexation. Car on ne croit pas qu'a la foi véritable de la chrétienté quelqu'un dont on sait que ce n'est pas de façon spontanée, mais contre son gré, qu'il vient au baptême des chrétiens De même aucun chrétien ne doit se permettre de léser leur personne sans scrupule en dehors d'un jugement du seigneur du lieu, ou d'enlever leurs biens par la force, ou de modifier les bons usages qui étaient les leurs jusque-là dans la région qu'ils habitent. En outre, que personne, d'aucune façon, ne les trouble à coups de bâton ou de pierres lors de la célébration de leurs fêtes, et que personne ne cherche à exiger d'eux des services qui ne sont pas dus, ou à les y obliger, à l'exception de ceux qu'ils avaient eux-mêmes coutume de rendre dans le passé. De plus, pour parer à la dépravation et à l'appétit du gain d'hommes mauvais, Nous décrétons que personne ne doit avoir l'audace de violer un cimetière juif, ou de le mépriser, ou encore de déterrer des corps déjà inhumés pour trouver de l'argent, ... (sont excommuniés ceux qui violent ce décret). (DZ 772-773)

INNOCENT III (Constitution " Licet perfidia Iudaeorum ", 15 septembre 1199.)
Comme le dit un de ces textes, le Christ n’a contraint personne à le suivre mais a respecté la liberté de chacun. A son exemple, le chrétien n’a pas à contraindre à quelqu’un à se faire baptiser, ce qui serait d’ailleurs une odieuse hypocrisie.

on_y_arrive a écrit :Pourquoi ? Ces religions n exigent pas d amour ?
Je ne comprends pas votre question.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Aldous » mar. 26 févr. 2013, 11:39

françois67 a écrit :Bonjour,
ayant été ces jours-ci très exténué en me couchant j'ai omis de prier. Je me demande donc aujourd'hui si ce que j'ai fait constitué une offense? Plus généralement, j'en profite si vous me le permetez pour demander des précisions sur le caractère obligatoire de la prière? Biensûr, pour vivre en bon chrétien il est très utile de communiquer avec le Seigneur. C'est nécessaire. Mais y-at'il quelque obligation formelle, qu'elle soit qualitative ou quantitative.
En outre, nul besoin de me répéter que la prière doit venir du coeur avant tout et que le rabâchage de paroles ne vaut rien, je me trouve bel et bien au courant de cela.
Sur ce, bien à vous.
Bonjour,
est-ce que c'est une faute de ne pas manger, est-ce que c'est une faute de ne pas aller (occasionnellement) rendre visite à votre parent ou à votre ami?
A mon avis c'est dans ces registres que vous devriez situer votre relation à Dieu et cesser de vous turlupiner (il y a plus simple: remettez-vous y) pour un deux ou trois jours où vous n'auriez pas prié (de façon formelle). Dieu n'est pas un tyran c'est un ami!

Priez sans cesse nous dit Saint Paul. C'est donc que la prière n'est pas qu'une formalité (à heure fixe selon une forme) et je ne pense pas que la relation à Dieu se circonscrit dans une légalité (à lire le fil je vois que je rejoins plusieurs intervenants sur ce point :) ).
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Frère Luc
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : dim. 10 févr. 2013, 9:54
Contact :

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Frère Luc » jeu. 28 févr. 2013, 9:13

Bonjour,

Mon Dieu, quel débat, alors que c'est si simple:

1 Thessaloniciens 5. 17

« PRIEZ SANS CESSE ». :oui:

Fraternellement en Jésus, :)
Un homme sans Dieu est comme un ordinateur sans antivirus.

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Maxime62 » sam. 30 mars 2013, 2:14

Bonjour Matthew,

Vous trouverez peut-être des réponses dans "Le grand moyen de la prière" de Saint Alphonse de Liguori. Il est disponible gratuitement ici : http://livres-mystiques.com/partieTEXTE ... re.html#_3

Pour n'en donner qu'un bref extrait :

"Mais, sans le secours divin, nous sommes incapables de résister aux attaques d'ennemis si nombreux et si puissants. Or, ce secours divin ne s'obtient que par la prière. Donc, sans la prière pas de salut possible."

Fraternellement :ciao:
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Yves54 » sam. 30 mars 2013, 13:21

J'apporte mon avis au débat qui à l'air de s'envenimer un temps soit peu. Seigneur que mon intervention puisse apaiser des querelles humaines qui n'ont rien à voir avec Vous.

"Illégal" le mot est fort vous ne trouvez pas ? Il y aurait donc une loi qui obligerait à prier ? Je pense que le mot en question est trop connoté à une notion de loi civile. J'espère ne pas me tromper en interprétant en "Ne pas prier, est ce que c'est mal ?".

Tout d'abord il faut définir ce qu'est la prière. Est ce que penser à Dieu est une prière ? Est ce que parler à Dieu est une prière ? Est ce que demander quelque chose à Dieu est une prière ? Est ce que dire le Notre Père ou le Je Vous Salue Marie est une prière ? A toute ces questions je répondrais oui ! La prière est le dialogue que nous avons avec Dieu cela va de la simple pensée à la longue discussion.

A partir de là, personnellement je me vois difficilement ne pas penser à Dieu au moins une fois dans la journée et donc par là garder la relation qu'il construit avec moi jour après jour. Je ne pense pas que Dieu vous condamne pour ne pas avoir penser à lui une seule fois dans votre journée, en revanche je pense que ça nuira à votre relation avec Lui. La question que vous devriez vous poser est : "Quelle relation je souhaite avoir avec Dieu ? Une relation intime ? Une relation de cousin éloigné ?".

In Xto

Yves
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Ne pas prier un jour est-il illégal?

Message non lu par Belin » sam. 20 avr. 2013, 18:11

Christ a déjà répondu à cette question je crois à savoir qu' on doit prier sans cesse, et selon moi seul des actes de charités et d'amour doivent interrompre nos prières, en fait les actes qu'on pose devrait être le prolongement de nos prières et devraient déboucher à la prière: On prie avant de poser un acte, et après on offre l'acte posé à Dieu, car dans notre situation de misérable, on ne l'a pas fait à la perfection que Dieu aurait voulu, et on demande humblement à Dieu d'achever ce que lui même a commencé.

jeanbaptiste a écrit : Il reste ceci : il est éminemment souhaitable de prier l'Office. C'est la prière de la journée par excellence. Celle qui nous met en contact avec le Dieu incarné dans son déploiement journalier et annuel qui synthétise le développement des Mystères. Et parce que cette prière est ecclésiale, elle est par excellence personnelle.
Je crois que c'est la prière par excellence selon vous. Qu'est ce que vous appelez prière ecclésiale? le rosaire n'est pas une prière ecclésiale? Et selon beaucoup de saint ( entre autre saint Charle Boromé) le rosaire est la prière par excellence après la Messe. Et d'après mon expérience personnelle, je me demande bien s'il peut exister une prière aussi riche et complète que le rosaire

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités