Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IVG

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
dany571
Quæstor
Quæstor
Messages : 253
Inscription : lun. 28 août 2006, 10:37

Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IVG

Message non lu par dany571 » ven. 26 nov. 2010, 15:08

Ils s'attendaient à assister à un cours d'éducation civique. Les élèves de seconde du lycée des Iscles, à Manosque, se sont retrouvés face à une vidéo anti-avortement, diffusée par leur professeur, lors d'un cours à la mi-octobre, raconte La Provence.

En plus de ce film, dans lequel différentes méthodes d'avortement été montrées, l'enseignant a distribué des tracts conspuant la loi Veil de 1975, qui légalisait l'IVG.

Ecoeurés, choqués, les lycéens ont beaucoup parlé entre eux de ce cours très particulier. "Au début, on est resté tétanisé", commente un jeune homme. Une élève raconte qu'une de ses copines est sortie de la salle car elle avait envie de vomir.

La polémique a gagné les oreilles de parents d'élèves, qui ont adressé un courrier au rectorat d'Aix-Marseille et à l'inspecteur d'académie pour leur demander de prendre toutes les mesures nécessaires "pour rétablir les conditions d'un enseignement public de qualité, véritablement laïc et respectueux des enfants", rapporte La Provence.

Interrogé ce midi par RTL, Luc Chatel, ministre de l'Education nationale, a demandé au recteur de suspendre le professeur "à titre conservatoire" et d'ouvrir une procédure disciplinaire à son encontre.

Contacté par Le Post en début d'après-midi, le rectorat d'Aix-Marseille annonce "la suspension à titre provisoire, pour 4 mois, du professeur".

Le rectorat précise que cette décision n'est pas le fruit de la déclaration de Luc Chatel mais "d'une enquête déclenchée il y a quelques semaines", après des plaintes de parents d'élèves.

L'enseignant, inspecté le 8 novembre, a été convoqué au rectorat. Il ne s'y est pas rendu. Il est convoqué pour la deuxième fois aujourd'hui, mercredi, nous indique le rectorat.

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place au lycée des Iscles

http://www.lepost.fr/article/2010/11/24 ... cours.html

http://www.laprovence.com/article/regio ... es-lyceens

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Raistlin » ven. 26 nov. 2010, 15:20

dany571 a écrit :Une cellule de soutien psychologique a été mise en place au lycée des Iscles
Une cellule de soutien psychologique pour si peu ? Ridicule.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Censor
Censor
Messages : 194
Inscription : ven. 16 janv. 2009, 2:14

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Korrigan » ven. 26 nov. 2010, 16:05

Au fait, que sait-on sur la vidéo en question ? S'agit-il de vraies images d'avortements, ou bien d'un montage pour choquer (procédé déjà utilisé par des groupes aux USA) ?
C'est une question importante, car si nous devons défendre la vie, nous ne pouvons le faire dans le mensonge. La justesse de ce combat ne dispense pas d'une éthique rigoureuse...

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4339
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Kerniou » ven. 26 nov. 2010, 16:23

Que des adolescents soient " tétanisés " à par la vue d'images d'un avortement n'est pas étonnant puisqu'en soi, c'est choquant!
Visionner la réalité d'un corps de bébé disloqué, surtout parce que c'est la réalité, peut heurter; Un soutien psychologique peut se concevoir dans un tel contexte: mais tout dépend de comment on va traiter la situation.
Certains adolescents peuvent traverser des périodes de fragilité quant à leur propre conception et leur représentation de soi encore fluctuante que des images d'avortement peuvent exacerber.
Dans une société où la mort est tabou, on parle de la guerre en terme de " frappes chirugicales ", où la mort reste une notion abstraite y compris dans les jeux vidéo, il est certain que le réalisme de l'image frappe l'imagination et la sensibilité.
Projeter les images d'un avortement, me parait hasardeux dans le contexte scolaire. Qu'on en parle pour rétablir l'équilibre face a à d'autres interventions me paraît logique sous forme de débats. Une projection ne me semble pas bienvenue dans une classe où le respect de la vie peut être abordé et interrogé autrement.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Censor
Censor
Messages : 194
Inscription : ven. 16 janv. 2009, 2:14

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Korrigan » ven. 26 nov. 2010, 16:35

le gyrovague a écrit :Les deux vidéos en question sont consultables dans le droit de réponse du professeur. Relisez la réponse du professeur et cliquez sur les 2 liens des vidéos.

P.S: Korrigan, j'aimais beaucoup votre précédente photo d'avatar avec ce magnifique paysage à la Brocéliande mais je m'incline et vous félicite devant ce nouveau choix de photo. :clap:
Je m'y colle, je m'y colle :). Je me méfie juste de ce genre de vidéos. J'ai pu voir, sur des forums évangéliques, des mensonges patentés qui déservent la cause pro-vie tellement ils sont grossiers :).
Moi il m'a suffi de voir une photo d'un foetus de 12 semaines pour que mes certitudes (fort passives) d'avant ma conversion explosent en plein vol :-D.

P.S: et merci pour le PS, cette photo m'a tellement plu quand je l'ai vue que je n'ai pu m'en empêcher :oops: (au passage, mon pré-catéchuménat se passe très bien, l'entrée "officielle" en catéchuménat pour le début de l'année prochaine sans doute :dance: )

Avatar de l’utilisateur
Unsimplehomme
Quæstor
Quæstor
Messages : 266
Inscription : dim. 25 juil. 2010, 17:41

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Unsimplehomme » ven. 26 nov. 2010, 17:23

Ben moi je suis choqué à la vue de vidéos d'avortements. J'ai vu des images, des descriptions et ça m'a beaucoup choqué. Bravo à cet enseignant qui montre ce qu'est réellement un avortement. Au moins les élèves ne pouront plus dire qu'ils n'étaient pas au courant!

La première méthode des pro-avortement est de masquer ce qu'est un avortement. Honteux qu'on le punisse pour avoir informé ses élèves!
-Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi.
-Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers.
(Mt 5:11et12)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Raistlin » ven. 26 nov. 2010, 17:26

Unsimplehomme a écrit :Honteux qu'on le punisse pour avoir informé ses élèves!
Ce qui est honteux, surtout, c'est que le Planning Familial ait le droit de faire sa propagande pro-IVG mais que tout ce qui ne va pas dans le même sens est sévèrement réprimée.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4339
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Kerniou » ven. 26 nov. 2010, 17:40

La vision de l'enfant in utero dévoile un être habituellement invisible; ce qui est différent d'un enfant constitué, né, même s'il meurt. Rendre visible la destruction d'un être en gestation hors de notre vue fait écho à des éléments archaïques de la construction de soi qui peuvent me semble-t-il déstabiliser des adolescents. Voir des bébes mourir de faim est atroce mais fait appel à des représentations conscientes et élaborées de la vie alors que nous n'avons pas de représentations construites de notre vie intra-utérine même si nous pouvons, parfois, en avoir des rémiscences émotionnelles ou inconscientes .
D'ailleurs ce n'est pas un hasard si pour parler de l'avortement qui suprime une vie, on utilise des mots abstraits, tehniques ou scientifiques comme IVG, embryon, foetus et non d'enfant ou de maternité qui font écho à l'humain et à la vie.
Si le film projeté fait voir la réalité d'un avortement comme destruction d'une vie, alors, cette réalité me parait, d'autant plus, devoir être traitée avec précautions.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Christophe » ven. 26 nov. 2010, 18:31

Je publie le droit de réponse du professeur :
"Je tiens à vous faire part de mon indignation devant le lynchage médiatique dont j'ai fait l'objet dans ce journal.

Tout d'abord, je suis écoeuré par votre manque de déontologie car, au nom du principe d'équité, vous auriez du me consulter pour recueillir mon avis, avant parution. D'autant plus que l'administration a du vous informer que mon fils aîné, âgé de 11 ans, a été renversé et très gravement blessé vendredi dernier. Je suis resté à son chevet jour et nuit jusqu'à maintenant, à l'hôpital à Marseille et je viens d'avoir connaissance de votre "article" (Le professeur a eu connaissance de toute cette affaire jeudi soir, NDLR).

Vous n'avez même pas tenté de me joindre par téléphone ou mail, contrairement à vos allégations.

C'est du fait de cet accident que je n'ai pu me rendre au rectorat mercredi. Sur le fond, je tiens à vous préciser que j'ai organisé, comme on me l'ordonne en éducation civique, juridique et sociale, des débats sur des sujets de société. Ce qui suppose d'utiliser, contrairement à vous, des sources contradictoires.

L'un de ces débats, proposé à toutes mes classes soit 113 élèves cette année, concernait l'avortement. Il avait été annoncé à l'avance.

Les élèves pouvaient évidement apporter toutes sources de leur choix, sans tabou ou interdit, pour étayer ce débat. Par ailleurs, le planning familial est intervenu dans toutes mes classes, pour faire l'apologie de l'avortement.

J'ai utilisé des sources variées suivant les classes : l'image d'un foetus à 12 semaines (neutre donc), texte de la loi Veil, discours de Mme Veil au moment du vote de la loi de 1975 (documents pro-avortement donc, en complément du planning familial), et documentaires vidéo (Sois un homme, No need to argue).

Concernant ce dernier documentaire, j'ai prévenu les élèves que, décrivant les procédures d'avortement, il était difficile à voir et j'ai invité ceux qui le souhaitaient à sortir. Ce que quelques élèves, une infime minorité, sur les 113 ont fait. Ceci afin de respecter la sensibilité de chacun.

Par ailleurs, le Rectorat a fait envoyé une lettre à toutes les familles, dans laquelle mon enseignement en ECJS était mis en cause et des accusations graves et injustes portées contre moi. Ceci dans le but de receuillir des témoignages et dénonciations m'accablant. Pratiques qui font penser plus aux régimes totalitaires nazi et soviétique qu'à une démocratie.

Enfin, une classe m'a remis une pétition de soutien, signée par tous les élèves et, qu'avec leur accord, je divulgerai, accompagné du texte rédigé par eux (34 élèves sur 34).

Je précise que l'inspection-sanction à la suite de ces débats s'est faite au mépris des lois de la République. Je n'ai été prévenu que le jour même, d'une double inspection, dans deux classes, sur deux heures et deux matières. Alors qu'il est réglementairement prévu de prévenir un professeur plusieurs jours à l'avance.

J'ai encouragé tous les élèves s'exprimer librement,dans le respect d'autrui et la tolérance. Mais, sur le sujet douloureux de l'avortement, il est interdit de décrire, de tenir compte de la science, de faire preuve de rigueur et d'esprit critique. Seule doit être enseignée et imposée aux élèves l'idéologie de l'Etat. Qui présente l'avortement comme un droit. Et impose à la population de penser comme lui. Ce même état qui souhaite que l'on note les opinions des élèves-et des professeurs- dans le cadre de l'ECJS afin de pouvoir s'assurer une population docile et servile. Certes, M. Chatel, on peut licencier un professeur par intolérance, et haine anti catholique... et en raison de ses convictions religieuses présumées. Mais peut-on arrêter une idée ?

Quand vos sanctions et discriminations auront échoué, M. Chatel, quelle est la suite des réjouissances dans votre meilleur des mondes ? Qu'est ce qui attend les élèves et les professeurs qui ne pensent pas comme vous, Monsieur le Ministre ? Le goulag, le bûcher, ou la chambre à gaz ?"
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
La Mothe Rouge
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : dim. 28 juin 2009, 9:32

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par La Mothe Rouge » ven. 26 nov. 2010, 21:42

Cher "le gyrovague"
Le film incriminé ne montre pas l’avortement par aspiration d’un embryon, mais celui d’un fœtus, avec une tête, quatre membres et un cœur. Comment parler d’un « petit traumatisme (visionnage d'un film sur l'avortement) provoqué sur des adolescents ». Quant à « un avortement subit ultérieurement ? » que voulez-vous dire ? au-delà de 12 semaines ?
- Pour avorter d’un fœtus à 12 semaines, pour « l’évacuer » on doit couper d’abord la nuque avant de le démembrer pour pouvoir l’évacuer. Je suppose que cette âme pure monte directement auprès du Seigneur….Pourquoi vieillir ¾ de siècle sur notre pauvre petite planète bleue, autant rejoindre le plus vite possible la lumière de Dieu, non ?
Puisque la mort serait je vous cite : "… La possibilité que nous offre Dieu d'enfin Le rencontrer" dans le contexte de ce post je suis étonné, que devons-nous comprendre ? je n'ose imaginer! une idée horrible me traverse l'esprit ... votre amour de Dieu ne peut aller ....non, non, je m'égare, pardon.... mais... regrettez-vous que Madame votre mère ait négligé d'avorter juste après que vous soyez passé du stade d’embryon, simple amalgame de cellules à celui de fœtus avec un cœur qui bat… et peut-être même une âme, enfin il parait, mais vous en savez plus que moi à ce sujet.

Cordialement.
Dernière modification par La Mothe Rouge le ven. 26 nov. 2010, 22:39, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10700
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Fée Violine » ven. 26 nov. 2010, 21:55

Quant à « un avortement subit ultérieurement ? » que voulez-vous dire ? au-delà de 12 semaines ?
Dans le rôle de la mère, pas dans le rôle de l'enfant!

Avatar de l’utilisateur
Visiteur2
Barbarus
Barbarus

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Visiteur2 » ven. 26 nov. 2010, 23:25

Si montrer un film sur l'avortement ça fait scandale, en revanche il est tout à fait normal de passer des heures sur les camps d'extermination... Franchement, les images de la Shoah, ça a de quoi traumatiser. Où est la logique ?

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par coeurderoy » sam. 27 nov. 2010, 10:06

Je n'ai pas encore lu toutes les interventions de ce fil : sur le principe (qui relève de l'objection de conscience) ce professeur est effectivement courageux, bien d'autres scènes violentes, sanguinolentes, atroces sont par ailleurs régulièrement diffusées par les grands médias sans qu'ils se soucient trop du traumatisme que de telles images peuvent provoquer sur de jeunes spectateurs.
S'il s'agit en l'occurence d'images de montage c'est effectivement un procédé douteux, ceci dit il est des réalités que notre société refuse hypocritement de VOIR dans ses détails les plus réalistes et sordides : j'ai vu, je l'ai raconté ailleurs, des infirmières ramasser après IVG des fragments de corps humains à la petite cuillère (oui...) : une toile de gaze blanche était tendue sur un grand seau rouge (type seau à faire le ménage). J'avais 30 ans et ces images, vingt-trois ans plus tard, ne sont pas près de s'effacer dans ma mémoire...
J'ai vu le reportage et suis écoeuré de toutes ces "vierges effarouchées" qui donnent de la voix parce qu'un citoyen ose dire la vérité, comme dans la chanson de Béart, et le Ministre "lèche-c..." qui intervient par dessus le marché, triste époque pour les faibles et les sans-voix !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4339
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Kerniou » sam. 27 nov. 2010, 11:26

Dans un contexte de banalisation de la suppression de la vie, masquée par un vocabulaire pseudo-scientifique, où ce prof a raison sur le fond, sa maladresse dans la forme va être utilisée pour le condamner sur le fond.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10700
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Suspension d'un prof qui avait diffusé une vidéo anti-IV

Message non lu par Fée Violine » sam. 27 nov. 2010, 11:56

le gyrovague a écrit :Merci Fée Violine, vous avez bien compris ma pensée. :cyrano:
:)
Puis-je en profiter pour vous faire remarquer que cette fois, c'est vous qui comprenez mal La Mothe Rouge (qui est de mes amis, et qui, c'est vrai, n'intervient pas souvent sur le forum). D'abord, dire "cher X" sur un forum n'est pas de l'hypocrisie, mais de la simple politesse. Sur certains forums, tout le monde dit "cher X" à tout le monde. Et puis, "le gyrovague" étant votre pseudo, il n'est pas incongru de vous appeler "le gyrovague", même si grammaticalement...
Par ailleurs, La Mothe Rouge n'a pas manqué de respect à votre mère. Ayant mal compris une phrase que vous avez sans doute écrite sur un autre fil car je ne la vois pas ici, il a cru comprendre que vous trouvez meilleur d'être au ciel que sur la terre, et en concluait que peut-être vous regrettiez d'être né.

Au passage, je rends hommage à Kerniou qui une fois de plus, a su résumer parfaitement la situation en une ligne !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités