Masturbation chez l'adolescent ?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar FrenchKilleR » sam. 27 févr. 2010, 14:12

Bonjour

J'ai un question a propos de la masturbation.

J'ai 15 ans et demi , je ne sais pas si je dois considérer ca comme un péché mortel ou véniel... Surtout que j'ai l'impression d'être en dépression ( impression d'être mal aimé , notes qui baisse , etc... )

J'ai lu que certains disaient que c'était un péché véniel.

Considérez vous ca comme un péché mortel ?

J'ai arrête 5 jours , puis avant-hier ca m'est revenu...

Priez pour moi mes frères , j'espère tenir de nouveau , j'ai envie d'être fier devant Dieu.

Car a coté , j'essaye d'être toujours a l'écoute , ne pas juger les gens , etc.

Je suis avec tous ceux qui ont ce problème , on s'en sortira ! Et le bien vaincra le mal !

Bonne Journée

Je parle bien sur a l'adolescence ;)

Merci encore

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7854
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar Christophe » sam. 27 févr. 2010, 14:42

Bonjour

Voilà ce que dit le Catéchisme :
2352 Par la masturbation, il faut entendre l’excitation volontaire des organes génitaux, afin d’en retirer un plaisir vénérien. " Dans la ligne d’une tradition constante, tant le magistère de l’Église que le sens moral des fidèles ont affirmé sans hésitation que la masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné ". " Quel qu’en soit le motif, l’usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité ". La jouissance sexuelle y est recherchée en dehors de " la relation sexuelle requise par l’ordre moral, celle qui réalise, dans le contexte d’un amour vrai, le sens intégral de la donation mutuelle et de la procréation humaine " (CDF, décl. " Persona humana " 9).

Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l’action pastorale, on tiendra compte de l’immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l’état d’angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale.
Il est en général admis que la masturbation adolescente relève du péché véniel plutôt que mortel.

Bien à vous
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

omicron
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 05 avr. 2009, 11:39
Conviction : agnostique (catholique jusqu'en 2015)
Localisation : Toulouse

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar omicron » sam. 27 févr. 2010, 17:31

Bonjour FrenchKilleR,

l'extrait du catéchisme que vous donne Christophe se divise en deux parties :
- Le premier paragraphe fixe la règle générale qui donne un cadre nécessaire pour la pleine réalisation de notre sexualité : On est tous doté d'une sexualité pour qu'elle s'épanouisse dans un relation faite d'amour et dans un but de procréation.
- Le deuxième paragraphe, lui, est beaucoup plus individualisé et tient compte de paramètres propres à atténuer cette forte culpabilité que je sens chez vous et sur laquelle j'ai envie de revenir :

S'il vous plaît, ôtez-vous de l'idée que vous perdez votre honneur devant Dieu lorsque vous vous masturbez !
J'espère qu'en 2010, on n'en est plus là !
Notre Seigneur a d'autres chats à fouetter...
Maintenant, si vous avez cette exigence de fierté, pourquoi pas mais je n'irai pas pour autant jusqu'à dire que c'est tout à votre honneur car il y a quelques touches dépressives dans votre premier message qui me chagrinent.
Vous avez 15 ans et demi, vous êtes à un âge fait de fortes émotions et de pulsions qui coulent comme une fontaine, vous êtes au début d'une vie sexuelle qui promet d'être longue et je trouve bien dommage que vous ayez cette approche tristounette de votre sexualité.
Je ne tiens pas du tout à vous pousser à la débauche mais je pense nécessaire de travailler auprès de quelqu'un ce fond dépressif que vous reconnaissez vous-même, et vous verrez que votre pratique de la masturbation se régulera.

Je n'irai pas plus loin car j'irais forcément trop loin mais je ne pouvais pas en rester à une question de mécanique (le plaisir dit vénérien) et de règlement (le CEC dans son application générale).

Amicalement et en espérant deux choses :
- Vous avoir parlé de façon compréhensible,
- Ne pas être allé trop loin dans l'interprétation de vos propos.
Au-delà de deux commentaires par jour, c'est l'égo qui prime, l'échange devient second.

Avatar de l’utilisateur
Mixe
Ædilis
Ædilis
Messages : 22
Inscription : mar. 29 sept. 2009, 19:56
Localisation : France, 62

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar Mixe » sam. 27 févr. 2010, 17:55

Luxurieux point ne sera
de corps ni de consentement.

Voici le sixième commandement de Dieu.

Par ce sixième commandement, le bon Dieu nous défend de souiller par le vice la sainteté de nos corps. Notre corps, temple vivant de notre âme, est par là le temple de Notre Seigneur Jésus-Christ, et ce temple doit être saint.
L'impureté est le vice odieux par le quel Satan, ennemi de Jésus-Christ et le nôtre, veut salir ce sanctuaire de Dieu.

Notre corps ne nous appartient pas, Dieu ne nous le donne pas, il le prête, afin que nous en fassions, non pas ce que nous voulons, mais ce qu'il veut. Lui seul en demeure le maître.

L'impureté... dans combien d'âme a-t-elle tari la source de la vraie joie, de la paix, des affections pures, du véritable bonheur! Elle est détestable; elle devrait être haïe de la terre comme elle l'est du ciel.
Et cependant, voyez la corruption du monde! L'impureté est accueillie partout comme une joyeuse compagne de la vie, elle se couvre de fleurs; elle cache son infection sous le masque du plaisir et du faux bonheur; elle usurpe le nom saint et tout divin de l'amour, et abaisse vers ce qu'il y a de plus bas cet amour qui est le premier, le plus sublime des sentiments de notre âme.

Aussi le Seigneur tout puissant réserve-t-il tout spécialement aux impudiques l'épouvantable châtiment de l'enfer. Quand nous sommes tentés contre la pureté, pensons à l'enfer. Tu prétends ne pouvoir vaincre les passions, dirions-nous à notre corps, tu dis que la tentation est irrésistible? Comment pourras-tu donc supporter des flammes dévorantes et demeurer éternellement dans le feu avec Satan?

Pensons aussi à ce qu'a souffert le Christ pour nous: comment pourrions nous nous laisser vaincre quand notre Seigneur souffrit mille tortures sous Ponce-Pilate, souffleté, méprisé, fouetté sans pitié et enfin crucifié sous les yeux de Marie.

Nous trouvons dans la Sainte-Ecriture un exemple terrible de la haine du Seigneur contre le vice impur: c'est la ville de Sodome. Livrée tout entière aux excès de la débauche, cette ville infâme fut consommée avec tous ses habitants par un feux miraculeux de souffre et de bitume embrasés, qui la vint envelopper par l'ordre de Dieu.



Il est en général admis que la masturbation adolescente relève du péché véniel plutôt que mortel.
Que sont-ce là des paroles perfides! Elles sont destinées à déculpabiliser le plus grand mal des hommes: le péché, et je n'aurais jamais cru possible de les lire de la main d'une personne que je pense catholique!

Un péché, qui va à l'encontre directe des commandements de Dieu, tout en relevant d'une certaine gravité, est un péché mortel. Seule l'ignorance, ou la démence, peuvent en faire un péché véniel, mais dans ce cas, il convient, après avoir compris l'ampleur de la faute, de s'exercer à ne plus y retomber et de faire une bonne confession.



Enfin, la pureté est le plus grand trésor de l'enfance, et le démon tente l'impossible pour ne serait-ce que tâcher cette belle parure. Malheureusement, le monde est avec lui, et c'est pourquoi dans les tentations, je vous en conjure de recourir aux saints noms de Jésus et Marie!
Une parole "Marie, sauvez moi!" "Sainte Mère de miséricorde, soyez mon refuge", "O mon Jésus, je vous aime", "Mon Dieu, je vous adore de tout mon cœur, et je sais que devant vous je ne suis rien", ou tout autre, qui vient du cœur et qui appelle à l'aide vous sera du plus grand secours.
Aussi, n'oubliez pas de recourir à la présence divine, en pensant "Dieu est là, Dieu me voit", pour vous mettre en présence de Dieu, afin d'être empêché de pécher grâce à sa compagnie.

Et s'il vous vient malheureusement à tomber, excitez votre cœur à un repentir sincère, demandez pardon à notre Seigneur, priez Marie, Sainte Mère de miséricorde, de vous obtenir le pardon, et faites quelques pénitences.

Pour sûr, ce sera un combat difficile, mais dîtes-vous que plus le combat sera dur et long, plus la récompense au ciel sera belle et grande.

En espérant vous avoir aidé, je prierai pour vous.

Et j'allais oublier, si vous pouviez vous procurer le livre "Conseils aux jeunes" de Saint Jean Bosco (il fait une soixantaine de pages), je suis assuré que vous ne feriez que progresser dans le chemin des vertus.
Cependant, tout autre livre de saint vous sera profitable aussi.
Dernière édition par Mixe le sam. 27 févr. 2010, 18:05, édité 1 fois.

omicron
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 05 avr. 2009, 11:39
Conviction : agnostique (catholique jusqu'en 2015)
Localisation : Toulouse

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar omicron » sam. 27 févr. 2010, 18:17

@ Mixe,

On est où là ?... :mal:
Vous voudrez bien m'excuser mais je suis devant mon ordinateur certes, mais j'ai du boulot, je ne vais pas perdre de temps à répondre à votre paranoïa :boxe: FrenchKilleR fera ses choix...
Quant à Dieu, laissez-lui reconnaître les siens. :hypocrite:
Au-delà de deux commentaires par jour, c'est l'égo qui prime, l'échange devient second.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7854
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar Christophe » sam. 27 févr. 2010, 19:11

Il est en général admis que la masturbation adolescente relève du péché véniel plutôt que mortel.
Que sont-ce là des paroles perfides! Elles sont destinées à déculpabiliser le plus grand mal des hommes: le péché, et je n'aurais jamais cru possible de les lire de la main d'une personne que je pense catholique !

Un péché, qui va à l'encontre directe des commandements de Dieu, tout en relevant d'une certaine gravité, est un péché mortel. Seule l'ignorance, ou la démence, peuvent en faire un péché véniel, mais dans ce cas, il convient, après avoir compris l'ampleur de la faute, de s'exercer à ne plus y retomber et de faire une bonne confession.
Mixe, au lieu de jouer les vierges effarouchés, vous feriez mieux d'affiner votre argumentaire. Nul ne nie que la masturbation est en soi une matière grave. Par contre, les précisions données juste par le Catéchisme visent à donner des critères pour le discernement des cas particuliers. Ces précisions ne sont pas inutiles et amènent à penser - de façon convergente avec la pratique pastorale - que la masturbation des adolescents relève généralement du péché véniel.

Dans le cas de FrenchKilleR, bien que je ne sois pas plus que vous habilité à juger au for interne, il me semble assez évident que nous sommes dans un cas où "l’immaturité affective [adolescence], de la force des habitudes contractées [une forme de manque se manifeste dès 5 jours d'abstinence, manifestant une habitude sévère], de l’état d’angoisse [symptômes dépressifs] ou des autres facteurs psychiques ou sociaux peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale".

Le mieux serait que FrenchKilleR aille en discuter de vive voix avec un prêtre à l'occasion d'une confession, mais je ne doute pas une seule seconde des conclusions.

Quant à vous, Mixe, avant de donner des leçon de catholicité, assurez-vous de votre propre orthodoxie et orthopraxie, ainsi que de l'opportunité pastorale de vos interventions.

Bien à vous
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar FrenchKilleR » sam. 27 févr. 2010, 19:12

J'aimerais d'autre avis , j'avoue que Mixe m'a fait peur^^

omicron
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 05 avr. 2009, 11:39
Conviction : agnostique (catholique jusqu'en 2015)
Localisation : Toulouse

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar omicron » sam. 27 févr. 2010, 19:39

@ FrenchKilleR,

Té ! tu m'étonnes !
Je dois reconnaître que même moi et mon grand âge nous avons eu les chocottes.
D'autres avis ?
Je me range à celui de Christophe : Parlez-en, sous le sceau de la confidence, à un prêtre.
J'ajoute, mais je vais peut-être paraître encore pervers, qu'il existe de bons psys.
Au-delà de deux commentaires par jour, c'est l'égo qui prime, l'échange devient second.

FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar FrenchKilleR » sam. 27 févr. 2010, 21:07

J'ai vraiment peur d'aller en Enfer :(

Avatar de l’utilisateur
Mixe
Ædilis
Ædilis
Messages : 22
Inscription : mar. 29 sept. 2009, 19:56
Localisation : France, 62

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Mixe » sam. 27 févr. 2010, 23:56

Mon but n'était pas de me mettre à dos tous ceux qui liraient mes réponses, et encore de moins de vouloir effrayer qui que ce soit (cela dit, vous avez bien raison de redouter l'enfer, tout en espérant de votre salut, cela ne vous sera que profitable) seulement je ne vais pas changer ma position sous prétexte que cela dérange certains dans leur façon de penser. Regardez Notre Seigneur lui-même, ne fut-il pas crucifié à cause de sa religion qui mettait un frein aux passions des hommes?


Oui, la masturbation est, comme tout autre péché, un péché mortel, lorsque:
1-on voit clairement que l'on va faire quelque chose qui est gravement défendu
2-quand malgré cela on le fait de propos délibéré, avec une pleine et entière volonté.


Ce sont là deux conditions indispensables pour qu'un péché quelconque soit mortel, si l'une de ces deux conditions vient à manquer, le péché cesse d'être mortel. Mais dès qu'elles se rencontrent toutes deux ensemble, toujours le péché est mortel.

Comprenez bien, toutes les fois que nous faisons, avec une pleine volonté, quelque chose que l'on sait être gravement défendu, nous commettons un péché mortel. Quand au contraire, nous faisons, avec une pleine volonté quelque chose qui est très coupable sans que nous le sachions suffisamment, ou bien sans le vouloir pleinement, il n'y a pas, il ne peut pas y avoir de péché mortel.

Encore une remarque: pour commettre un péché mortel, il n'est pas nécessaire que la chose soit gravement mauvaise en elle-même; il suffit que nous soyons convaincus qu'elle l'est.
C'est la conviction et la volonté qui font tout, car Dieu juge les cœurs, et non les apparences.

Néanmoins, ce que je viens de dire ne concerne pas les pauvres scrupuleux: ils ont si bien laissé s'embrouiller les affaires de leur conscience qu'ils n'y voient plus que du feu. Ils s'imaginent qu'ils commettent des péchés mortels à tout propos et croient qu'ils ont la volonté de péché dès qu'ils lèvent le petit doigt: ils se torturent l'esprit et se rendent bien malheureux.
Les règles ordinaires ne sont pas faites pour eux: ce sont des consciences malades, que l'obéissance la plus entière à un bon confesseur peut seule remettre en santé.


En espérant m'être clairement expliqué.

omicron
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 05 avr. 2009, 11:39
Conviction : agnostique (catholique jusqu'en 2015)
Localisation : Toulouse

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar omicron » dim. 28 févr. 2010, 1:53

J'ai vraiment peur d'aller en Enfer :(
Est-ce que vous pouvez développer ?
Quelles raisons vous poussent à supposer que cet acte que vous jugez honteux vous conduira directement en Enfer ?
Quelle lecture du christianisme avez-vous pour supposer que Dieu vous attend au coin du bois pour vous assommer à la première incartade ?
Si la succession de vos message n'est pas un "foutage de gueule", je serais intéressé de vous lire.
Enfin, si vous jugez que Mixe dépasse les bornes dans son interprétation du christianisme, je vous rappelle qu'il existe une fonction qui vous permet de bloquer ses messages.
Ce que je vais m'empresser de faire d'ailleurs de mon côté parce que nous atteignons des sommets dans le mauvais goût.
Vous cliquez sur le petit rectangle "profil" puis, sous l'avatar, vous choisissez : "ajouter un ignoré".
Au-delà de deux commentaires par jour, c'est l'égo qui prime, l'échange devient second.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7854
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar Christophe » dim. 28 févr. 2010, 10:49

Monsieur
Cela ressemble à s'y méprendre à une argumentation basée sur la casuistique.
Casuistique : Partie de la théologie morale qui a pour objet de résoudre les cas de conscience en appliquant les principes théoriques aux situations de la vie.
Et vous, quelle méthode éprouvée utilisez-vous pour traiter des cas concrets et particuliers, comme celui de FrenchKilleR ?
Ce n'est pas un compliment.
Recevoir vos compliments est bien le dernier de mes soucis.
Moi non plus; un prêtre n'irait jamais conseiller à un fidèle de se masturber tout en ayant la conscience tranquille. Évidemment c'est ce que vous vouliez dire...
Évidemment, non. Mais lorsque l'on a fait de la mauvaise foi sa grille de lecture, c'est effectivement une conclusion possible. A part cela, je ne vais pas perdre mon temps à répondre à un troll, je suis las de jeter des perles aux pourceaux…

Que FrenchKilleR interroge un prêtre (il peut d'ailleurs le faire via sa messagerie privée, en envoyant un message au groupe des prêtres) comme nous le lui avons conseillé, et qu'il nous tienne au courant de la réponse. Que cela ne le dispense pas de recourir au sacrement de la réconciliation, et - pourquoi pas - de prendre un directeur spirituel qui pourra le suivre dans la durée.

Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar FrenchKilleR » dim. 28 févr. 2010, 11:59

Irai-je en enfer ?

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Masturbation chez l'Adolescent ?

Message non lupar Mac » dim. 28 févr. 2010, 12:57

J'aimerais d'autre avis , j'avoue que Mixe m'a fait peur^^...J'ai vraiment peur d'aller en Enfer :(
Bonjour FrenchKiller,

Tant que tu aimes Notre Seigneur Jésus Christ miséricordieux, il n'y a pas de risque que tu ailles en enfer;et tu l'aimes puisque tu ne veux pas le décevoir, et tu viens demander des conseils. Mais si tu rejettes son Nom en ce monde, je crois qu'Il n'apprécie pas du tout, mais vraiment pas, et qu'Il te renieras devant Dieu selon ce qu'Il dit Lui-même. Donc ne renies jamais mais jamais Notre Doux Seigneur Jésus Christ. Ceux qui le renient ne savent pas Qui ils renient et Qui Il est.

Concernant ton soucis, vois un prêtre comme t'as dis Christophe et les autres intervenants. Si tu rechutes confesse toi à un prêtre qui à reçu l'autorité du Christ de pardonner les péchés. Notre Doux Seigneur Jésus Christ a dit de pardonner 77 fois 7 fois c'est à dire toujours, donc Lui même te pardonne par l'intermédiaire de son prêtre autant de fois que tu lui demandes.

En parallèle, essaie sérieusement de penser à autre chose, fait du sport, écoutes de la musique non agressive, lis un bon livre, fait des randonnées...Donc trouves toi des activités saines qui te permettent de penser à autre chose. Saint Padre pio disait en gros que plus tu penses au problème qui finalement est petit, plus le problème devient gros.

Fais cette petite prière avant de t'endormir :
:" Père Eternel, Dieu Tout Puissant, Dieu D'Abraham, D'Isaac et de Jacob, par mon Doux Seigneur Jésus Christ Ton Fils bien aimé je te demande humblement, daigne s'il te plait par ton Saint Esprit sanctifier mon âme, chacune de mes pensées, ma mémoire, ma conscience, mon subconcient, mon corps qui est le temple de Ton Saint Esprit. Je te remercie, oh mon Seigneur Jésus miséricordieux toi qui a dit "demandez, vous recevrez, frappez on vous ouvrira, cherchez vous trouverez". Merci mon Seigneur Jésus de m'avoir exaucé, merci Seigneur Jésus de m'avoir pardonner mes faiblesses, ces péchés que tu hais et que je hais, merci Seigneur Jésus de m'aimer autant. Seigneur Jésus pardonne moi de t'aimer si imparfaitement, mais je sais que tu m'aimes parfaitement. Seigneur Jésus comme tu l'as si souvent dis qu'il soit fait selon ma foi."
( tu l'a répètes 5 à 10 minutes chaque jour, et ton problème se règlera le temps que Dieu traite ta juste demande et t'envoie ses grâces / n'oublies pas la confession auprès du prêtre régulièrement)

Prière à faire avec confiance, foi, dans la joie, dans la paix, dans l'amour, en demandant sans vergogne et sans cesse,, puisque Dieu n'accorde pas une pierre à celui qui demande un poisson selon les paroles véridique de Notre Doux Jésus Christ. Celui qui a vu en témoigne.

Moi, j'avais ce même problème quand j'étais adolescent, et c'est réglé
définitivement, Dieu ne m'a pas jeté en enfer, mais comme je lui ai demandé, Il m'a guidé.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ!

Mac.

papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar papillon » dim. 28 févr. 2010, 20:14

Bonjour,
je me pose sérieusement la question à savoir s'il est tolérable, sur internet, de traumatiser ainsi un jeune de 15 ans, dont on ne connaît rien de l'état psychologique, qui semble vulnérable et en proie aux tourments propres à l'adolescence, avec un délire religieux semblable, aux couleurs de péché mortel et d'enfer! :furieux:

Je crois que la prudence et une retenue élémentaire sont de mise, quelle que soit la personne à laquelle on s'adresse, mais à plus forte raison s'il s'agit d'un adolescent.


p.s. @ FrenchKiller
Cesser d'avoir peur. Vous ne commettez pas de péché mortel, vous n'irez pas en enfer, et n'oubliez jamais que Dieu est Amour et qu'il vous aime plus que vous ne pourrez jamais l'imaginer.
Pour ce qui est du problème qui vous préoccupe, je laisse d'autre forumeurs vous répondre. Vous verrez, plusieurs sont d'excellents conseils.
Le seul conseil que je peux vous donner, c'est de ne pas prendre en compte les extrémistes, quel que soit le côté où ils campent. Vous ne trouverez là aucun équilibre.
Bonne journée à vous :)


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit