Masturbation chez l'adolescent ?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2166
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Nanimo » mar. 16 mars 2010, 13:53

Normalement , la semaine prochaine ou dans 2 semaines maximum j'irai me confesser avec mon père spirituel
C'est cela, FrenchKilleR, lancez-vous, jetez-vous dans le vide! (leap of faith, en angl.; je ne sais si c'est bien rendu) :saint:
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar papillon » mar. 16 mars 2010, 19:26

C'est cela, FrenchKilleR, lancez-vous, jetez-vous dans le vide! (leap of faith, en angl.; je ne sais si c'est bien rendu) :saint:
"Jetez-vous dans les bras du Seigneur" serait peut-être plus approprié... ;)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar coeurderoy » mer. 17 mars 2010, 0:06

Cela me rappelle (les bras du Seigneur) sainte Thérèse qui disait que le père d'un enfant qui revenait, taché de boue par suite d'une chûte, le prenait vite dans ses bras pour consoler ses pleurs sans se coucier...des taches. Mais ces taches nous obnubilent tellement que nous oublions de sourire à Dieu lorsqu'il nous console !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar FrenchKilleR » mer. 17 mars 2010, 18:20

Bonjour...

Juste pour vous dire que depuis le depuis du topic , j'essaie d'arrêter , mais ca ne marche pas vraiment . J'arrive a arrêter 3 ou 4 jours , mais ensuite je replonge j'ai des pulsions incroyables. J'ai demandé a Dieu de m'excuser et de m'aider, espérons qu'il le fera ;)

Et aussi , est ce que c'est grave si j'ai communié dimanche ? Parce que j'ai replongé , ca m'énerve... Enfin , c'est grave et c'est commis en pleine liberté , mais je ne me dis pas " je m'en fous que ca plaise pas a Dieu " , au contraire juste avant de le faire , je lui ai dit " Dieu , aide moi " ... J'ai peur...

Bonne Soirée

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar ti'hamo » mer. 17 mars 2010, 21:25

. D'abord, on ne demande pas à Dieu ne nous excuser (!), mais de nous pardonner.

. Et sinon, ben, oui, c'est à peu près comme cela qu'il faut faire : même lorsque l'on chute ou rechute, crier vers Dieu "aide moi !". Tout à fait.

. Et se confesser, sans se lasser, pour demander à Dieu son pardon... et la force.

. Ne pas se dire que "ça ne marche pas" : si cela a l'air de stagner, bien prendre conscience que, si cela stagne ou a l'air de stagner avec la prière et la confession, cela veut juste dire... que ce serait seulement pire sans !

Disons qu'il y a une certaine inertie, c'est un peu comme arrêter un train, lourd et lancé sur la voie : au début on ne sent même pas l'infime ralentissement, le minuscule début de freinage, toute la masse, la pesanteur et l'élan du train s'y oppose et semble immense en comparaison ; mais petit à petit, puis de plus en plus vite et de plus en plus fort, il ralentit, freine, stoppe, s'arrête.
Par contre, si on arrête d'essayer de le freiner, ou de demander de l'arrêter, parce qu'au début on ne sent pas encore les effets du freinage qui sont infimes... et bien dans ce cas il ne s'arrêtera jamais.

Si donc pour l'instant vous avez l'impression de ne pas en sortir ou de stagner ou que rien ne marche, c'est parce que, tout simplement, vous en êtes encore au moment où toute la force de la prière et la volonté de ne pas pécher ne servent qu'à tout juste retenir l'immense poids, l'immense pesanteur du péché, d'aller encore et toujours plus loin ;

c'est comme se lancer contre un énorme poids (disons un wagon, ou un rocher) qui glisserait le long d'une pente de montagne : au début, on est juste poussé et entraîné par ce poids, puis on ralentit tout juste sa chute sans empêcher qu'il continue de glisser vers le bas, puis on équilibre tout juste son poids et alors on n'ose plus rien faire, il semblerait qu'un simple mouvement fasse tout basculer dans le vide, puis seulement alors, peu à peu, pas à pas, on commence à le pousser vers le haut, à lui faire remonter la pente, millimètre par millimètre (...et même encore, alors, il arrive qu'on glisse ou dérape sur le sol friable et qu'on reperde quelques mètres en arrière).

Si donc vous en êtes encore à être entraîné vers le bas, c'est parce que vous n'êtes qu'au tout début, que vous venez à peine de commencer à essayer (avec l'aide de Dieu) à arrêter, ralentir, et retenir, ce poids, cette force qui glisse vers le bas.
Mais vous voyez bien avec cette image qu'il ne faut pas vus découragez : car sinon, cela reviendrait à relâcher le poids, que du coup plus rien ne retiendrait de tomber de plus en plus vite, de plus en plus bas.
Vous voyez aussi sans doute pourquoi, à ce stade, on semble encore n'avoir aucun effet bénéfique : c'est juste que vos efforts et vos prières, pour le moment, commencent à peine à retenir et équilibrer la chute.

Ce n'est pas qu'ils sont inutiles ; mais c'est que pour l'instant leur effet n'est que de maintenir cette chute et d'éviter qu'elle s'accélère. Petit à petit seulement, elle se ralentira et s'arrêtera. Et après seulement, il sera possible de repartir vers le haut.

Heuuu.... courage ! :-D
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Griffon » mer. 17 mars 2010, 21:35

Bonjour...

Juste pour vous dire que depuis le depuis du topic , j'essaie d'arrêter , mais ca ne marche pas vraiment . J'arrive a arrêter 3 ou 4 jours , mais ensuite je replonge j'ai des pulsions incroyables. J'ai demandé a Dieu de m'excuser et de m'aider, espérons qu'il le fera ;)

Et aussi , est ce que c'est grave si j'ai communié dimanche ? Parce que j'ai replongé , ca m'énerve... Enfin , c'est grave et c'est commis en pleine liberté , mais je ne me dis pas " je m'en fous que ca plaise pas a Dieu " , au contraire juste avant de le faire , je lui ai dit " Dieu , aide moi " ... J'ai peur...

Bonne Soirée


Bonsoir FrenchKilleR.

Surtout ne vous arrêtez pas de pratiquer les sacrements.
Ne vous laissez pas abattre. Songez que Jésus lui-même, lorsqu'il portait sur sur ses épaules tous nos péchés, Jésus lui-même est tombé. Mais il s'est relevé.
Mettez vos pas dans ses pas : allez communier (avec la ferme intention de vous confesser rapidement), et profitez du sacrement de réconciliation en expliquant au prêtre vos difficultés.

Franchement ! Il y a plus grave !
Ne vous focalisez pas sur ce seul péché.
Et mieux ! Essayez de mettre plus d'amour VRAI dans votre vie : service, patience, abnégation,...

Courage !

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar FrenchKilleR » mer. 17 mars 2010, 22:32

Merci a Ti'Hamo et Griffon , le bout du tunnel est proche , je le sens =)

Avatar de l’utilisateur
Sofijka
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : dim. 11 mars 2007, 22:02

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Sofijka » jeu. 18 mars 2010, 1:24

c'est comme se lancer contre un énorme poids (disons un wagon, ou un rocher) qui glisserait le long d'une pente de montagne : au début, on est juste poussé et entraîné par ce poids, puis on ralentit tout juste sa chute sans empêcher qu'il continue de glisser vers le bas, puis on équilibre tout juste son poids et alors on n'ose plus rien faire, il semblerait qu'un simple mouvement fasse tout basculer dans le vide, puis seulement alors, peu à peu, pas à pas, on commence à le pousser vers le haut, à lui faire remonter la pente, millimètre par millimètre (...et même encore, alors, il arrive qu'on glisse ou dérape sur le sol friable et qu'on reperde quelques mètres en arrière).

Si donc vous en êtes encore à être entraîné vers le bas, c'est parce que vous n'êtes qu'au tout début, que vous venez à peine de commencer à essayer (avec l'aide de Dieu) à arrêter, ralentir, et retenir, ce poids, cette force qui glisse vers le bas.
Mais vous voyez bien avec cette image qu'il ne faut pas vus découragez : car sinon, cela reviendrait à relâcher le poids, que du coup plus rien ne retiendrait de tomber de plus en plus vite, de plus en plus bas.
Vous voyez aussi sans doute pourquoi, à ce stade, on semble encore n'avoir aucun effet bénéfique : c'est juste que vos efforts et vos prières, pour le moment, commencent à peine à retenir et équilibrer la chute.

Ce n'est pas qu'ils sont inutiles ; mais c'est que pour l'instant leur effet n'est que de maintenir cette chute et d'éviter qu'elle s'accélère. Petit à petit seulement, elle se ralentira et s'arrêtera. Et après seulement, il sera possible de repartir vers le haut.

Heuuu.... courage ! :-D
Il faudrait en faire un livre, de tous vos messages. :-D
Ca rend bien service à tout le monde, même à ceux qui n'ont pas le courage de Frenchkiller de se confier ici.

En haut de la montagne, ça devient plat. Pris par l'élan et l'habitude de pousser, on a de moins en moins d'efforts à faire pour pousser. Et à un moment, la locomotive glisse toute seule de l'autre côté !
Pour habiter, tipi beaucoup mieux. Toujours propre, chaud en hiver, frais en été, facile à bouger. Homme moderne construit grosse maison, beaucoup d'argent dépensé, comme une grande cage, pas de soleil, jamais sortir. Toujours malade.
:hugh:
Chef Faucon Volant (1852-1931)[/i]

FrenchKilleR
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 27 févr. 2010, 20:47

Faut-il prendre ceci au pied de la Lettre ?

Message non lupar FrenchKilleR » sam. 27 mars 2010, 20:24

Bonjour !

J'aimerais savoir ce que vous pensez de ce passage et faut-il le prendre au pied de la lettre. Car je me suis déjà masturbé , donc je suis condamné a la Géhenne ?

Dans Matthieu 5:29-30, Christ dit. «Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne»


Merci et bonne soirée !

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Faut-il prendre ceci au pied de la Lettre ?

Message non lupar Griffon » sam. 27 mars 2010, 20:35

Calmons nous, FrenchKilleR !

Vous n'irez pas en enfer si vous vous confiez à votre Sauveur !

Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.


Griffon.

PS: Avez-vous finalement pu vous confesser ?
N'hésitez pas à dire au prêtre vos difficultés, et à lui demander de prier pour vous.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Sofijka
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : dim. 11 mars 2007, 22:02

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Sofijka » mer. 31 mars 2010, 20:41

Ce message dit aussi qu'il ne faut pas rester dans des situations tententes.
Exemple : quelqu'un qui veut rester pur devra éviter de fréquenter des gens vulgaires et obcènes. S'il a de telles fréquentations, il devra couper les ponts avec.
Une femme qui veut rester vierge jusqu'au mariage et à qui son fiancé fait du chantage : "ça ne me plaît pas, je vais finir par aller voir ailleurs" devra le quitter, même si elle en a du chagrin.
Nota : aucune femme qui a accepté de coucher dans ces conditions ne l'a fait par amour. Elle cède à un chantage toujours par peur de l'abandon.

Cesser une relation peut être vécu comme une sorte d'amputation. Surtout quand on est attristé de cette fin de relation parce qu'on avait de la tendresse pour l'autre. C'est comme ça que je vois le rapport avec l'amputation imagée du message.

Maintenant, si on peut aussi amputer un mauvais désir, une mauvaise idée, alors oui, il faut le faire autant que possible.
C'est ce qu'essaient de faire tous ceux qui voudraient pardonner : jeter la haine, jeter l'idée de la haine...
Pour habiter, tipi beaucoup mieux. Toujours propre, chaud en hiver, frais en été, facile à bouger. Homme moderne construit grosse maison, beaucoup d'argent dépensé, comme une grande cage, pas de soleil, jamais sortir. Toujours malade.
:hugh:
Chef Faucon Volant (1852-1931)[/i]

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Griffon » jeu. 01 avr. 2010, 18:28

Ce message dit aussi qu'il ne faut pas rester dans des situations tententes.
Exemple : quelqu'un qui veut rester pur devra éviter de fréquenter des gens vulgaires et obcènes. S'il a de telles fréquentations, il devra couper les ponts avec.
Une femme qui veut rester vierge jusqu'au mariage et à qui son fiancé fait du chantage : "ça ne me plaît pas, je vais finir par aller voir ailleurs" devra le quitter, même si elle en a du chagrin.
Nota : aucune femme qui a accepté de coucher dans ces conditions ne l'a fait par amour. Elle cède à un chantage toujours par peur de l'abandon.

Cesser une relation peut être vécu comme une sorte d'amputation. Surtout quand on est attristé de cette fin de relation parce qu'on avait de la tendresse pour l'autre. C'est comme ça que je vois le rapport avec l'amputation imagée du message.

Maintenant, si on peut aussi amputer un mauvais désir, une mauvaise idée, alors oui, il faut le faire autant que possible.
C'est ce qu'essaient de faire tous ceux qui voudraient pardonner : jeter la haine, jeter l'idée de la haine...

Merci Sofijka.

En donnant un exemple, vous apportez beaucoup à la compréhension.
Et c'est vrai, combien de fois ne préfère-t-on pas rester attacher à une pauvre compensation sans issue, plutôt que de "risquer" sur Dieu.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Sofijka
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : dim. 11 mars 2007, 22:02

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Sofijka » ven. 02 avr. 2010, 23:15

Je crois que c'est tout le sens de la confiance en Dieu.

J'ai assisté à beaucoup de messes du mardi soir car elles suivaient le catéchisme, et donc le sermon était adapté aux enfants, et souvent le prêtre utilisait des scènes de la bible pour illustrer un sermon. Il y a eu parfois dans les histoires contées cette notion de choix courageux et difficile par confiance en Dieu.
Et j'avoue que je m'en suis servie car j'ai dit à mon ami, qui ne voulait ni se marier, ni penser à l'avenir, que je ne pouvais pas rester comme ça, d'autant que je devais faire un choix de nouvelle région pour vivre puisque le site où je travaillais allait fermer. Alors il s'est fâché et a dit que si je ne suis pas contente, on arrête là. Je me suis souvenue de 2 conseils de mon confesseur : 1) mariez-vous ou quittez-le, 2) ayez confiance ; et de une ou deux de ses histoires.
Il n'y croyait pas, que j'allais dire "d'accord". (mon ami, pas M.l'abbé)
Le jour de la sainte Sophie, de la fête des mères et de la communion de mon fils (25 mai 2008), on s'est séparé.
Et puis il est revenu 7 mois après ok pour le mariage.
Pour habiter, tipi beaucoup mieux. Toujours propre, chaud en hiver, frais en été, facile à bouger. Homme moderne construit grosse maison, beaucoup d'argent dépensé, comme une grande cage, pas de soleil, jamais sortir. Toujours malade.
:hugh:
Chef Faucon Volant (1852-1931)[/i]

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Griffon » sam. 03 avr. 2010, 12:55

Il n'y croyait pas, que j'allais dire "d'accord". (mon ami, pas M.l'abbé)
Le jour de la sainte Sophie, de la fête des mères et de la communion de mon fils (25 mai 2008), on s'est séparé.
Et puis il est revenu 7 mois après ok pour le mariage.

Bravo Sofijka !

C'est une bonne nouvelle que vous nous donnez là.
Pour votre expérience de confiance en Dieu et en l'Eglise, d'abord, mais aussi, vous avez permis à votre ami de progresser en maturité dans l'amour.

Nous, les hommes, nous avons besoin des femmes qui savent plus intuitivement que nous les exigences de l'amour. Nous nous contentons du moment présent, sans prendre en compte que nous sommes sur un chemin à la suite du Christ.

Après 34 ans de mariage, j'ai enfin compris, et j'accorde beaucoup d'importance à ce que me dit ma femme.

Je me réjouis pour vous,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Theresa
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 04 avr. 2010, 20:18

Masturbation chez l'adolescent ?

Message non lupar Theresa » dim. 04 avr. 2010, 20:44

Bonjour!!!
j'ai lu avec attention la plupart de vos messages,et je dois dire qu'il m'aide beaucoup.
Je suis dans le même cas que frenchkiller : quand j'ai lu son tout premier message , je me suis tout de suite reconnue dans ses paroles!
Merci à tous ceux qui essayent de nous aider car cela m'a beaucoup apporté et je me sens mieux!
J'espère un jour trouver la force de me confesser mais pour l'instant je ne m'en sens pas encore capable...ca me fait tellement honte!


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit