La violence dans les Écritures et dilemme moral

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Briscard
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Briscard » sam. 22 déc. 2018, 14:34



Tout simplement parce qu'on nous serine que "Dieu est amour et miséricorde", ce qui exclut par définition toute violence.

Bien que, Il promet quand même l'enfer, qui n'est pas un lit de roses, pour certains...
L'Enfer est également incompréhensible pour moi. Donc je n'ai rien à dire là dessus. En revanche, je pense qu'on peut faire confiance en Dieu, qui est nécessairement bon et juste. Si quelqu'un pratique l'injustice, c'est plutôt l'homme. Et c'est bien ce qu'illustrent les évangiles. C'est l'homme qui crucifie le Christ, et qui rejette violemment Dieu.
L'ancien testament est bien antérieur à la mort du Christ et cependant on y voit un Dieu -le même- qui est extrémement violent vis à vis des hommes ! Alors ?

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 793
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Foxy » sam. 22 déc. 2018, 15:49


L'Enfer est également incompréhensible pour moi. Donc je n'ai rien à dire là dessus. En revanche, je pense qu'on peut faire confiance en Dieu, qui est nécessairement bon et juste. Si quelqu'un pratique l'injustice, c'est plutôt l'homme. Et c'est bien ce qu'illustrent les évangiles. C'est l'homme qui crucifie le Christ, et qui rejette violemment Dieu.
L'ancien testament est bien antérieur à la mort du Christ et cependant on y voit un Dieu -le même- qui est extrémement violent vis à vis des hommes ! Alors ?
Alors ? c'est LA raison pour laquelle Jésus est venu sur terre : pour nous dire que DIEU EST AMOUR.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Briscard » sam. 22 déc. 2018, 16:16

Donc vous voulez dire que les chrétiens ont droit à DEUX aspects de leur Dieu : un violent puis un miséricordieux selon la période ?

Voyons, ce n'est pas sérieux d'autant que Jésus a eu lui même des moments de violence. Relisez-donc les textes.

Carhaix
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Carhaix » sam. 22 déc. 2018, 16:35


L'Enfer est également incompréhensible pour moi. Donc je n'ai rien à dire là dessus. En revanche, je pense qu'on peut faire confiance en Dieu, qui est nécessairement bon et juste. Si quelqu'un pratique l'injustice, c'est plutôt l'homme. Et c'est bien ce qu'illustrent les évangiles. C'est l'homme qui crucifie le Christ, et qui rejette violemment Dieu.
L'ancien testament est bien antérieur à la mort du Christ et cependant on y voit un Dieu -le même- qui est extrémement violent vis à vis des hommes ! Alors ?
Pour éviter de me répéter, cf. ci-dessus.

Carhaix
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Carhaix » sam. 22 déc. 2018, 16:38

Donc vous voulez dire que les chrétiens ont droit à DEUX aspects de leur Dieu : un violent puis un miséricordieux selon la période ?

Voyons, ce n'est pas sérieux d'autant que Jésus a eu lui même des moments de violence. Relisez-donc les textes.
L'explication à ceci a déjà été donné des milliards de millions de fois sur ce forum. Si vous êtes sourd et obstiné, tant pis. On ne peut rien contre la mauvaise foi... :sayo:

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Briscard » sam. 22 déc. 2018, 18:56

Merci, Carhaix, d'être plus précis et de m'écrire en quoi je suis sourd et obstiné et où se trouve ma mauvaise foi...

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2368
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Trinité » dim. 23 déc. 2018, 0:38

Trinité :

Intéressant votre point de vu Cinci!
En substance, il vous semble que cette parabole annonce les conséquences du refus de Jésus, par des fanatiques religieux, dans le cadre d'évènements de la guerre juive de 70!
J'avoue qu'il fallait y penser à cela
Je ne sais pas dans quel sens je dois entendre votre réplique, Trinité. J'ai un doute. Je ne sais pas si vous faites de l'ironie ou si vous êtes sincère dans votre expression.

:?:
Non non, en l'occurrence mon commentaire ne relève pas de l'ordre du deuxième degré! :)

D'ailleurs, regarder ce que je dis plus loin!

C'est bien cela! ;)

Et si l'on a pas l'esprit de synthèse, de déduction et une connaissance des textes, qui sont l'apanage de certains d'entre nous, :clap: et bien l'on reste avec notre problématique! ;)


Sans ironie de ma part, je pense que vous avez cette faculté de donner une signification, entre les évènements de la vie de jésus notamment ses paraboles et d'autres évènements, pour les amener à une cohérence!
Bon!
Maintenant je dirai que vous n'avez peut-être pas l'apanage de la vérité et comme tout un à chacun, vous puissiez vous tromper, et il faut avouer que d'une façon générale comme on dit dans le "jargon musicien" :
"ça tient la route!
Bonne soirée! :)

Carhaix
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Carhaix » dim. 23 déc. 2018, 1:03

Merci, Carhaix, d'être plus précis et de m'écrire en quoi je suis sourd et obstiné et où se trouve ma mauvaise foi...
Écoutez, je n'ai pas envie de réécrire des choses que j'ai déjà écrites trois lignes plus haut.

Vous savez quoi ? Croyez ce que vous voulez. Je m'en tape. Dieu est vilain. La Bible est méchante. Changez de religion. Tenez, convertissez-vous au bouddhisme. Très bonne religion, ça, le bouddhisme.

Et voilà.

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Briscard » dim. 23 déc. 2018, 9:48

Ah bon ? Ce n'est que ça !

Dieu n'est qu'amour, bien sûr Carhaix puisque vous l'affirmez avec autant de conviction. Je ne veux surtout pas vous contredire...

Carhaix
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Carhaix » dim. 23 déc. 2018, 10:38

Ah bon ? Ce n'est que ça !

Dieu n'est qu'amour, bien sûr Carhaix puisque vous l'affirmez avec autant de conviction. Je ne veux surtout pas vous contredire...
Votre phrase contient une réduction avec la formule "n'est que". Évidemment, que l'on soit croyant ou pas, si l'on suppose l'existence de Dieu, sur le plan purement philosophique, on ne peut pas dire : Dieu n'est que ceci ou cela, ce qui est totalement absurde.

Sinon, moi, je n'affirme rien. Vous croyez ce que vous voulez. Peu m'importe.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8748
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La violence dans les Écritures et dilemme moral

Message non lupar Cinci » dim. 23 déc. 2018, 12:15

Trinité,

O.K. Merci pour l'éclairage.


[Le débat patauge et devient stérile. Nous verrouillons temporairement. La Modération]


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit