Revues catholiques, c'est ici!

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Golias éditions

Message non lu par Raistlin » mer. 13 mars 2013, 10:56

françois67 a écrit :apparemment ils sont progressites, mais dans quelle mesure? Cela reste-t'il acceptable ou bien est-ce comparable à La Vie ou d'autres qui tombent dans le relativisme et modernisme?
Je me considére moi-même comme progressiste sur le style, sur la forme, mais pas-touche à la morale et à la foi.
Fuyez-les comme vous fuiriez la peste. Car leur peste à eux - bien plus redoutable que celle qui détruit les corps - détruit la foi et l'amour de l'Église.

Golias est anticlérical et ultra-moderniste. Ils sont pour à peu près tout ce que les non catholiques exigent de l'Église : l'ordination des femmes, le mariage sacramentel pour les homosexuels, le mariage des prêtres, etc.

Et priez pour eux.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Golias éditions

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 13 mars 2013, 11:29

La Vie à côté de Golias est ultra-orthodoxe et ultra-montaine ...

Jean-Pierre Denis, quoique l'on pense de son journal, est un homme intelligent et a une foi sincère, je n'en dirai pas autant du directeur en chef de Golias.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11055
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Golias éditions

Message non lu par Fée Violine » mer. 13 mars 2013, 12:29

J'ai fusionné le sujet avec un autre plus ancien, ainsi françois67 aura plus de détails sur cette "estimable" revue!
Comparer Golias et La Vie, tout de même !!! :s

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1386
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Golias éditions

Message non lu par françois67 » mer. 13 mars 2013, 19:39

Bonjour,
merci, la réponse est claire et nette.
Néanmoins, je trouve que la Vie ne vaut en rien mieux que le Monde des religions ou je ne sais quel autre torchon. Chaque fois que je suis passé sur leur site pour quelques articles, j'ai trouvé des choses à en foudroyer plus d'un. Bon il y a aussi un très bon article sur le document gnostique qui prétendait prouver le mariage du Christ. Par contre, son concurrent Famille chrétienne reste orthodoxe et raisonnable. La Vie ne défend généralement que stupidement notre foi et l'Eglise, après tout que pouvions nous attendre d'autre d'un journal qui appartient au Monde, lui-même détenu par l'entrepreneur qui prétend que louer ses bras à l'usine ou son ventre reste la même chose.
Bien à vous.
Dernière modification par françois67 le mar. 18 juin 2013, 0:22, modifié 1 fois.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Golias éditions

Message non lu par Raistlin » mer. 13 mars 2013, 20:39

François,

Si vous cherchez un bon journal vraiment catholique, je vous conseille La Nef (de loin mon préféré), l'Homme Nouveau ou Il est vivant.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Pilipe
Barbarus
Barbarus

Re: La revue Catholica

Message non lu par Pilipe » mer. 02 mai 2018, 16:54

En lisant les numéros de Catholica, vous serez bien en peine de trouver la moindre accointance de « marxisme-léninisme ». Bien au contraire, ce sujet ayant d'ailleurs été bien abordé pour l'année 2017, centenaire de la révolution d'Octobre. De même, le sédévacantisme ne s'y retrouve pas, tandis que les collaborateurs de la revue sont bel et bien d'authentiques universitaires de différents pays. Il est facile de dénigrer, surtout sans présenter la moindre preuve ou citation à l'appui !

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

La revue du sanctuaire (Canada)

Message non lu par Cinci » jeu. 11 juin 2020, 23:12

Bonjour,

J'avais déjà évoqué en passant la nouvelle mouture de la revue du sanctuaire Notre-Dame du Cap, au Canada. J'ai ici en main le numéro de juin 2020.

Examinons la chose ...

En tournant la première page, on tombe tout de suite sur un encart faisant l'éloge du démocrate Joe Biden. On nous le présente comme un catholique profondément croyant. On lui souhaite bonne chance. Sa vision positive de l'immigration pourrait l'aider auprès de l'électorat catholique hispanique. On y signale néanmoins qu'un simple prêtre américain, en octobre 2019, lui aura refusé la communion dans une église de Caroline du Sud à raison de ses prises de position sur l'avortement.

On avise ensuite les lecteurs de la revue que le sanctuaire sera fermé jusqu'au 31 août prochain, afin de respecter les directives gouvernementales. Et pour l'automne ? Rien n'est assuré.. Tous les pèlerinages prévus seront annulés.

Puis, un premier article ...
L'amour et non les sacrifices ...

"[...] malgré cela [la privation de Messe], une solidarité et une attention à l'autre, peut-être jamais expérimentée auparavant, se mettent à émerger. On ne peut plus penser uniquement à soi. Nous devons considérer la communauté humaine, le corps social comme une réalité à laquelle on n'avait peut-être jamais eu l'occasion d'accorder autant d'importance.

Nous devenons tous porteurs d'une attitude évangélique essentielle : prendre soin de l'autre. Ce regard miséricordieux nous fait vivre d'une manière éloquente l'eucharistie et ce que signifie être le corps du Christ au coeur de la communauté humaine ou nous existons. Comme l'écrit si bien Paul, "Si une partie du corps souffre, toutes les autres parties souffrent avec elle" (1 Corinthiens 12,26)
Ensuite ?
Pour le bien de l'être humain

Nous avons demandé au Père Dominique Greiner, assomptionniste et rédacteur en chef au quotidien La Croix à Paris, de nous parler des enjeux de la doctrine sociale de l'Église [....]

L'année 1963 voir la publication de l'encyclique Pacem in Terrispar le pape Jean XXIII. Pourquoi ce texte est important ? Rép : cette encyclique a été rédigée au moment du concile Vatican II. Ce texte touche toute la question des droits de l'homme, dont la charte avait été adoptée à l'ONU en 1948. L'Église ne s'était pas située face à la question des droits de l'homme. [...] L'encyclique va être considérée comme la charte chrétienne des droits de l'homme. L'Église a entériné le mouvement de fond dans lequel l'humanité s'était engagée. L'Église a exprimé sa volonté d'aider l'humanité à vivre dans toute sa plénitude. [...]

Enfin, il y a le jeune bibliste Sébastien Doane qui aborde dans sa chronique un sujet brûlant "Raciste, la Bible ?"
[...]

En ouvrant la Bible, on trouve à la fois des textes racistes et des textes qui s'opposent à toute forme de discrimination. Mais est-ce que ces textes ont la même valeur ? L'interprétation biblique ne se fait pas n'importe comment. Les conséquences éthiques de l'interprétation doivent être prises en compte. Une lecture qui appelle à l'amour du prochain et une autre qui mène à l'éradication des étrangers n'ont pas la même valeur. Si le christianisme a été un terreau fertile pour l'antisémitisme et d'autres formes d'oppression, il a aussi produit de grands défenseurs des droits civiques, comme Martin Luther King. C'est à nous de donner des pieds et des mains à l'amour du prochain au coeur du message biblique et d'être assez lucides pour voir les éléments de nos textes sacrés qui peuvent être problématiques.(Sébastien Doane)
On aborde également la question de l'Église synodale avec Normand Provencher
Vers une Église synodale

"Le chemin de la synodalité est le chemin que Dieu attend de l'Église du troisième millénaire". Cette déclaration du pape François lors du 50e anniversaire de la création du Synode des évêques par le pape Paul VI fait partie de son programme de renouveau de l'Église.

La synodalité n'est pas réservée aux évêques. Par la foi et le baptême, tous les baptisés participent à la fonction prophétique du Christ et sont impliqués dans l'annonce de l'Évangile. Ils jouissent d'une certaine connaturalité ou d'un flair avec les réalités de la foi qui leur permet de les comprendre sans avoir toujours les mots pour l'exprimer. Il s'agit du sensus fidei qui fait que la collectivité des fidèles ne peut se tromper dans la foi (Vatican II, Constitution sur l'Église, 12a). Le peuple tout entier des baptisés, des évêques jusqu'aux derniers des fidèles laïques, a donc son mot à dire dans l'Église. François est le pape de la synodalité [...]
On nous présente ensuite quelques belles photos du sanctuaire de Saint-Anne d'Auray en Bretagne. Le plus important lieu de pèlerinage en Bretagne. Plus de 600 000 visiteurs viennent chaque année déposer leur fardeau dans la foi et l'espérance aux pieds de sainte Anne, patronne de la Bretagne. En 1623, une dame blanche avec un cierge à la main est apparue à Yvon Nicolazic alors qu'il revenait de se confesser, comme c'était l'habitude de le faire la veille d'une fête d'obligation. Sainte Anne s'adresse à lui dans la nuit du 25 juillet 1624 et lui demande de reconstruire l'ancienne chapelle qui lui était dédiée. L'évêque de Vannes fait enquête sur les apparitions et autorise une première Messe le 26 juillet 1625. Un foule immense y participe,et depuis, les pèlerins n'ont jamais cessé d'affluer.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités