Un film sur Thérèse d'Avila

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9654
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Théodore Dreyer

Message non lu par Cinci » lun. 14 nov. 2011, 19:21

Les films muets que j'ai vu doivent se compter sur les doigts d'une main
J'aurai déjà lu dans un ouvrage portant sur le cinéma (de Patrick Brion, je pense) en quoi près de 80% de tout ce qui avait été filmé avant l'ère du cinéma parlant était aujourd'hui définitivement perdu. Ce ne sont pas tous les films, et même des chefs d'oeuvre plus récents, qui auront la chance de traverser les siècles. Bref, l'on peut déjà s'estimer satisfait juste de pouvoir visionner un Jeanne D'Arc de Dreyer.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Théodore Dreyer

Message non lu par Petit Matthieu » lun. 14 nov. 2011, 21:24

Cinci a écrit :
Les films muets que j'ai vu doivent se compter sur les doigts d'une main
J'aurai déjà lu dans un ouvrage portant sur le cinéma (de Patrick Brion, je pense) en quoi près de 80% de tout ce qui avait été filmé avant l'ère du cinéma parlant était aujourd'hui définitivement perdu. Ce ne sont pas tous les films, et même des chefs d'oeuvre plus récents, qui auront la chance de traverser les siècles. Bref, l'on peut déjà s'estimer satisfait juste de pouvoir visionner un Jeanne D'Arc de Dreyer.
Effectivement, ce film revient de loin d'ailleurs, la bande originale a brûlé deux fois, et l'on a retrouvé une bande dans un hôpital psychiatrique, par pur hasard. J'y vois plus qu'un simple hasard, d'ailleurs.

Pour Ordet, je crois qu'il s'agit de son plus grand film. Je vais pouvoir le visionner d'ici peu de temps, je vous donnerai mes impressions. Qu'il est agréable de regarder un film et de savoir que cela nous édifie.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Théodore Dreyer

Message non lu par Petit Matthieu » ven. 18 nov. 2011, 0:11

Un grand merci à vous, le gyrovague !
Je vais m'empresser de le découvrir !
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Un film sur Thérèse d'Avila

Message non lu par Géraldine » ven. 25 nov. 2011, 13:12

Bonjour, je n'ai vu que le film "Thérèse"de Cavalier. C'est dommage que je n'aie vu ce film... je n' en ai hanais entendu parler.

In Xto
Dernière modification par Géraldine le mar. 13 mars 2012, 2:35, modifié 1 fois.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Lylïéflorèncé!
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : mar. 11 oct. 2011, 14:44
Localisation : En Francoprovence

Re: Un film sur Thérèse d'Avila

Message non lu par Lylïéflorèncé! » lun. 28 nov. 2011, 13:09

Hélène a écrit :Apparement qu'il serait sorti en Espagne en mars 2007... :oops:
Merci beaucoup pour cette présentation. J'ignorais l'existence de ce film sur la "Madre" !
Là ou la foi est vivante, la doctrine et les merveilles de Dieu constituent le fond de la vie.
La Science de la Croix
Édith Stein

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9654
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Théodore Dreyer

Message non lu par Cinci » ven. 23 mars 2012, 2:30

Finalement - juste dire en passant - j'ai tenté le visionnement de Ordet récemment. Je n'ai pas été capable. J'ai abandonné en cours de route. J'aime le cinéma, je suis bien disposé au départ, j'ai de la patience pourtant. Il est juste que le film ne m'accroche pas malheureusement. Et il me sera impossible de dire pourquoi. Désolé.

Il n'enlèvera rien aux autres films du même cinéaste cependant. Je continue à m'intéresser au bonhomme et à son oeuvre. Voilà.


:ciao:

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3131
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Théodore Dreyer

Message non lu par jeanbaptiste » ven. 23 mars 2012, 9:30

Ah ! Pourtant Ordet est vraiment excellent ! La fin est extraordinaire, le message est fort : croyons-nous vraiment en Dieu jusqu'à espérer des miracles ? Croyons-nous vraiment en la possibilité des miracles, c'est-à-dire en l'action de Dieu, et donc... en son existence !

Non, vraiment, c'est beau film.

Avatar de l’utilisateur
JupiterFilms
Barbarus
Barbarus

Thérèse - Le Film

Message non lu par JupiterFilms » mar. 19 nov. 2013, 13:08

Bonjour,

J'ai la joie de vous annoncer la sortie DVD de "Thérèse", le seul film retraçant fidèlement la vie de Sainte Thérèse de Lisieux, la plus grande sainte des temps modernes !

Image

Faites-nous part de votre réaction sur le film qui a ému toute l'Amérique ! :)

Bonne journée à tous !
Laura de Jupiter Films

James
Senator
Senator
Messages : 835
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Un film sur la vie du Pape François

Message non lu par James » ven. 16 mai 2014, 23:52

Antonio Banderas : "Appelez-moi Pape François"


Après Zorro, le Pape ! Le célèbre acteur d'origine espagnole est pressenti pour jouer le rôle de Jorge Bergoglio dans le premier film retraçant l'histoire de sa vie.

Bas les masques ! Antonio Banderas devrait jouer le rôle du pape François dans un futur "biopic" inspiré du best seller Francisco : El Papa de la gente (François: le Pape du peuple) rédigé par Evangelina Himitian, journaliste au sein du quotidien de Buenos Aires La Nacion. Un rôle bien éloigné de ses nombreuses apparitions sur grand écran en tant que séducteur ou méchant...

Née en Espagne et aujourd'hui âgé de 53 ans, la star vit aux USA et sera prochainement à l'affiche dans Expandables III, aux côtés de nombreuses autres stars masculines et musculeuses. Enchaîner le tournage de quatre films ne l'a pas empêché de rejoindre comme chaque année sa ville natale, Malaga, pour la Semaine Sainte, afin de retrouver la fraternité de pénitents dont il fait partie et de défiler dans les rues de la ville. Croyant et pratiquant, l'acteur a déjà incarné un prêtre à l'écran en 2001, dans le cadre du film Le Tombeau, dont l'action se déroulait en Israël, sur fond de découvertes archéologiques remettant en cause les fondements même de la foi.

L'un des principaux producteur de films italien, Pietro Valsecchi, devrait investir 12 millions d'euros dans cette biographie tournée en espagnol et baptisée "Appelez-moi François". Si le casting n'en est pas encore finalisé, selon la porte-parole de la maison de production romaine Taodue Film, on sait déjà que le réalisateur italien Daniele Luchetti sera derrière la caméra, et que ce biopic devrait notamment être tourné en Italie et en Argentine. Pour l'instant, Antonio Banderas arrive dans le peloton de tête des acteurs hispanophones pressenti pour incarner à l'écran Jorge Bergoglio. Le tournage devrait débuter cet été.
http://www.aleteia.org/fr/artsculture/a ... 3213299712

Paradoxal pour un type qui a tourné il y a quelques années dans un film mettant en doute les Évangiles et la tradition de l’Église... ;)
http://www.imdb.com/title/tt0201485/

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Cinéma chrétien : Dieu n'est pas mort

Message non lu par jean_droit » jeu. 26 juin 2014, 13:16

Du Salon beige :

Espérons qu'il passe en France et que les chrétiens s'y précipitent.
Dieu n'est pas mort

Lu dans Présent :

"Hollywood se retourne-t-il vers Dieu ? La question se pose, même si la réponse est ambiguë, notamment avec le succès du film extravagant intitulé Noah. Plus intéressant est l’incroyable réussite de God’s not dead – Dieu n’est pas mort – qui, depuis sa sortie le 1er mars, a engrangé l’équivalent de 45 millions d’euros pour son producteur.

Certes, le style de Ben Hur à grand spectacle est très loin.

Qu’on en juge ! Dans un collège catholique, un professeur de philosophie essaye de prouver à ses élèves que Dieu est mort et veut les convertir à l’athéisme. Un élève le contrera pied à pied et se battra avec efficacité pour défendre l’honneur de Dieu. Il fera basculer toute la classe. Emouvant à pleurer.

Un film religieux pour une époque sans religion.

Espérons que ce film aura en France le même succès qu’aux Etats-Unis."

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Cinéma chrétien : Dieu n'est pas mort

Message non lu par jean_droit » sam. 28 juin 2014, 11:39

Le Catholic Film Festival à Rome vient de donner ses récompenses pour cette année :

Le premier prix est attribué à un film sur le martyre de 51 religieuses clarisses au début de la Guerre Civile en Espagne : Un Dieu interdit. Va-t-on le voir en France ?

De Zenit en portugais :
[+] Texte masqué
Melhor filme:
Un Dios prohibido (Um Deus proibido), Pablo Moreno, Espanha.

O filme retrata o martírio de 51 religiosos claretianos ao inicio da Guerra Civil Espanhola (1936), mortos apenas porque se recusaram a negar a Deus e à sua vestimenta sacerdotal.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Cinéma chrétien : Dieu n'est pas mort

Message non lu par jean_droit » ven. 04 juil. 2014, 9:33

Voilà encore l'annonce d'un film chrétien.

Lu dans Le Salon Beige :
Cinéma : L'Apôtre primé à Rome

Lu sur Riposte catholique :

"Le cinquième long métrage de Cheyenne-Marie Carron, L’Apôtre, film d’un grand équilibre et d’une belle maîtrise technique qui raconte l’histoire de la conversion au Christ d’un jeune musulman français, vient d’être honoré du prix spécial de la Capax Dei Foundation que préside Liana Marabini et qui organise, sous la patronage du Conseil pontifical pour la culture, le festival cinématographique Mirabile Dictu.

Ce prix récompense un film manifestant une grande valeur évangélisatrice. Toutes nos félicitations à Cheyenne-Marie Carron pour ce prix mérité !

Le film sortira en salle le 1er octobre prochain."

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Cinéma chrétien : Dieu n'est pas mort

Message non lu par jean_droit » lun. 18 août 2014, 9:40

De l'Observatoire de la Chritianophobie

http://www.les4verites-diffusion.fr/rel ... potre.html
Chers amis,

Voici plusieurs mois que nous vous signalons la préparation du courageux film "L'Apôtre", réalisée par la jeune cinéaste récemment baptisée - Cheyenne-Marie Carron. Beaucoup d'entre vous nous avaient demandé ce qu'ils pouvaient faire pour aider à la diffusion de ce film relatant la conversion d'un musulman dans une banlieue française. La réalisatrice avait préféré laissé toutes leurs chances aux réseaux de diffusion classiques.

Comme on pouvait s'en douter, ces réseaux, modérément courageux et plus modérément encore philo-chrétiens, n'ont pas fait d'effort surhumain pour diffuser "L'Apôtre".

Mais, le film vient d'être gravé en DVD et la réalisatrice nous a autorisés à vendre ces DVD (avec une marge pour l'Observatoire de la Christianophobie). Si vous voulez soutenir ce film et, en même temps, la réinformation sur la haine antichrétienne, n'hésitez pas à l'acheter en cliquant ici.

En le commandant tout de suite, vous pourrez profiter d'un prix avantageux : 25 euros, port offert. Et n'hésitez pas à en acheter plusieurs, pour en offrir autour de vous

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 547
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: Cinéma chrétien : Dieu n'est pas mort

Message non lu par Zarus » lun. 18 août 2014, 10:48

Pourquoi pas ? tout le monde à le droit de s'exprimer et vous vous plaignez parfois que les médias seraient anti-chrétiens, c'est juste que les chrétiens ne produisent pas beaucoup d’œuvres chrétiennes.

Après, je vois pas en quoi cela relèverait de la haine antichrétienne le fait que les médias traditionnels ne pensent pas que cela va intéresser le public, et le fait que ces médias en eux-même tendent quand même à ne pas être très pro-chrétien, c'est très différent de la "haine", dites carrément que les médias sont antichrétiens du moment qu'ils ne sont pas pro-chrétiens.
Et si le film à une "grande valeur évangélisatrice", et que les médias se voudraient un peu neutres (ce qui n'est pas le cas non plus mais bon) en quoi ça serait meilleur de diffuser ce film que de la propagande musulmane ou anticléricale ?
On ne peut pas se sentir opprimer par le fait de ne pas être dominant.

Encore une fois, j'ai un peu l'impression que les institutions un peu réactionnaires (comme l'observatoire de la "christianophobie") jugent mal les films pour un but idéologique, cela m'a l'air d'un film relativement tourné vers la tolérance (Le protagoniste essaye faire accepter son choix de foi à sa famille musulmane,ect...) alors que le distributeur a part casser du sucre sur les dos...

C'est un peu comme le film "Les Christerios", qui est assez neutre, ne cache pas les faits de chacuns (Intolérance religieuse de la part du gouvernement, mais violence quasi-fanatique de la part des christeros et manque de volonté de compromis avec ceux-ci, et le fait qu'il est bien clair que ce n'était pas un groupe à la pensée homogène et que si certains se battaient pour le droit à leur religion, d'autres étaient plus des fanatiques), mais qui est présenté comme quelque chose de bien plus manichéen.
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Cinéma chrétien : Dieu n'est pas mort

Message non lu par jean_droit » mar. 19 août 2014, 13:19

De Belgicatho :

Du site du diocèse de Bayonne .... évidemment.
Et dans votre diocèse qui en parle ?
Rencontre avec la réalisatrice sur le site du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron :

Cheyenne Carron est une jeune réalisatrice, productrice et scénariste française. A l'occasion de la parution prochaine de son nouveau film, l'Apôtre, nous avons souhaité l'interviewer, ce qu'elle a gracieusement accepté de faire pour le site http://www.diocese64.org.

Ce qui anime cette femme? la charité. Cette charité pousse le héros de son film à se convertir à la suite d'un événement bouleversant qu'elle même a réellement vécu ; et la mène aussi sur le chemin de son baptême qui aura lieu à Pâques.

Cheyenne, pourriez-vous présenter le film "l'Apôtre" dont vous êtes la réalisatrice?

L'Apôtre est mon cinquième long métrage. Ce film raconte le récit d'un jeune musulman appelé à devenir imam, mais qui voit son identité bouleversée alors qu'il est touché par l'amour du Christ. Dans un chaos familial qui l'oppose à son frère, Akim tentera de se faire accepter par les siens. Lire l'interview complète réalisée sur le site officiel de Cheyenne Carron

Pour les chrétiens, l'évangélisation est une mission fondamentale: étiez-vous, à l'origine du projet, animée par cette volonté de témoigner?

L'origine du projet est marqué par un événement bouleversant que j'ai vécu lorsque j'avais 19 ans et dont j'ai voulu, par ce film, conserver la trace. La sœur du prêtre de mon village a été tuée. Étranglée par le fils de ses voisins. Je connaissais cette femme, elle était d’une bonté rare. Après le meurtre, le prêtre a dit qu’il souhaitait rester vivre auprès des parents du meurtrier de sa soeur, car sa présence les aiderait à vivre. C’était une famille musulmane d’origine marocaine. Ces paroles et ces actes m’ont profondément marquée.

Cet acte de Charité si beau est, dans le film, le point de départ du désir de conversion de mon héros, Akim. Touché par ce message, il décide d’aller sur le chemin de la conversion.

Le film l'Apôtre c'est avant tout pour moi une volonté de laisser le souvenir d'un saint homme anonyme que j'ai connu dans ma jeunesse. Il s'agit de ce prêtre. Des saints anonymes catholiques, il en existe beaucoup en France!

Par ce film, j'ai voulu que le geste de ce prêtre à la mort de sa soeur soit pour toujours gravé quelque part, et qu'on ne l'oublie jamais.

Pour vous, qu'est-ce-qu'un apôtre?

Un héros. Car aujourd'hui, l'Eglise et les chrétiens sont régulièrement malmenés. Y compris en France!

Un apôtre est quelqu'un qui témoigne de sa foi, au risque de ne pas suivre l'air du temps, la mode, ou la "bien-pensance".

Comment être apôtre aujourd'hui?

Je n'ai pas de "marche à suivre". Selon moi, chacun doit trouver sa voie. Ce qui est sûr, par contre, c'est que notre Église a besoin de fidèles courageux !

Les relations avec les chrétiens sont régulièrement entachées par des actes de violence. Condamnez-vous ces actes anti-chrétiens?

Les actes de violence contre les chrétiens sont le fait d'une minorité d'extrémistes qui ne sont réellement combattus par personne. Si tel était le cas, les massacres auraient déjà cessé ou tout du moins diminué.

Étonnamment, en France, on a trop souvent tendance à défendre les "rebelles" syriens ou libyens alors que ce sont ceux-là même qui persécutent les chrétiens.

Par ce film vous montrez malgré cela que le "pardon" coûte, mais qu'il sauve et guérit les blessures. Pardonnez-vous facilement? Acceptez-vous que Dieu puisse aussi vous pardonner?

Le plus bel exemple de pardon, je l'ai eu en exemple par le prêtre de ma jeunesse. Ce prêtre m'a montré la grandeur de l'Amour qui anime les chrétiens, il est mon exemple.

Il y a deux ans, j'ai commencé mon chemin vers le baptême. Je suis Catéchumène, et serai baptisée à la Veillée pascale 2014. Et pourtant je me sens encore bien loin d'atteindre un bon niveau de piété!

Effectivement le pardon guérit de tout. Mais il y a des "pardons" que j'ai encore bien du mal à donner..

Pour vous, un évêque doit-il, en pasteur, être à la tête des catholiques pour annoncer au monde ce qu'ils ont à lui dire?

Absolument.

Vous appartenez à l'univers du cinéma, de l'art et de la culture. Alors que beaucoup de vos confrères ont tendance à avoir un regard idéologique sur l'Eglise, vous apparaissez comme une exception. Le revendiquez-vous?

Je ne "revendique" rien. Il en est ainsi et c'est tout. Moi j'aime l'Eglise, et je le dis, peu importe l'univers culturel qui m'entoure.

Quelle est votre saint(e) préféré(e)?

Sainte Clothilde ! Elle était l'épouse de Clovis, premier roi des Francs, qui s'est converti au christianisme. C'est elle qui l'a aidé dans son chemin de conversion. Elle était très pieuse. C'était une bonne reine, une bonne mère et la première reine catholique canonisée!

Un petit mot pour les catholiques du Sud-Ouest?

Pour les catholique du Sud-ouest, comme pour tous les autres: Soyons tous solidaires où que nous soyons. Et affirmons notre foi avec fierté, douceur et joie![

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités