Grands sites chrétiens d'ici et d'ailleurs

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le monastère de la Tentation à Jericho

Message non lupar etienne lorant » ven. 09 mai 2014, 17:36

Le monastère de la Tentation, en grec : Μοναστήρι του Πειρασμού, en arabe : دير القرنطل,
est un monastère chrétien orthodoxe situé à 3 kilomètres au nord-ouest de Jéricho, en Cisjordanie.
Il est fondé auVIè siècle durant la période byzantine et reconstruit au XIXè.
Il est sous la juridiction de l'Église de Jérusalem.
Il est situé sur le mont de la Tentation. Un téléphérique a été construit pour y accéder.
Image
Image
Image
Jéricho est à une journée de marche de Jérusalem. Il est possible, encore aujourd’hui, de se rendre à Jéricho en empruntant l’antique route sinueuse qui dévale les monts de Judée jusqu’au fond de la dépression du Jourdain. Et on comprend mieux l’expression qu’utilise Jésus, dans la parabole du bon Samaritain, à propos de cet homme qui, partit de Jérusalem, « descendait vers Jéricho » (Lc 10,30-37). En effet, Jérusalem est située en montagne, à environ 800 mètres d’altitude, alors que Jéricho, la ville la plus basse de la planète, est située à plus de 250 mètres sous le niveau de la mer!

Et l'arbre de Zachée (ou présenté comme tel...)
Image
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2212
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar Jean-Mic » ven. 09 mai 2014, 18:09

L'ermitage de l'Assekrem et le monastère de la Tentation, c'est ce qu'on appelle des "hauts lieux" de la foi, à tous les sens du terme :D .

Merci pour le monastère, dont je découvre l'existence.

Jean-Mic

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » mar. 20 mai 2014, 18:09

Ce n'est peut-être pas la plus célèbre, mais je suis content d'avoir découvert cette chapelle, puisque c'est celle dans laquelle Julien Green s'est fait baptiser !
Image
Avant de mourir trop tôt en 1914, la mère de l'écrivain a le temps de faire découvrir à Julien la bible, Walter Scott, Shakespeare et Dickens. En 1915, son mari installe ses enfants dans la pension Mouton, 43 rue de la Tour (la maison a été démolie en 1930), le temps de chercher une nouvelle demeure qu’il trouve au premier étage du 16 rue Cortambert en mars 1916.

http://www.terresdecrivains.com/Julien- ... Andresy-au
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2212
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar Jean-Mic » mer. 21 mai 2014, 12:03

La cathédrale d'Amalfi
Une des plus grandes émotions de ma vie : conduire les chants de l'assemblée dans la cathédrale d'Amalfi.
Il y a des moments où on se sent peu de choses ...! Ce n'est plus nous qui chantons, c'est Dieu qui chante à travers nous.

Image

Image

Fraternellement
Jean-Mic

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Colombie : Cathédrale de las Lajas,

Message non lupar etienne lorant » jeu. 26 juin 2014, 16:46

Parmi les nombreux trésors que recèle la Colombie, on visitera l’étonnante Cathédrale de las Lajas, à 7 kilomètres du village colombien de Ipiales, près de la frontière équatorienne.

Selon la légende une indienne, María Mueses, rentrait chez elle avec sa petite fille quand elles furent surprises par l’orage. María et sa fille s’abritèrent dans une des grottes du canyon de la rivière.

A la grande surprise de sa mère, sa fille considérée jusque là comme sourde et muette, l’interpella en lui disant : “Maman, la métisse m’appelle” en lui montrant du doigt la peinture illuminée par les éclairs.
Image
Elles avaient vu la Vierge et à partir de ce moment on commença la construction d’un sanctuaire consacré à Notre Dame de las Lajas sur le lieu de l’apparition, au milieu des montagnes.

Pour arriver jusqu’à la cathédrale il faut sortir de Ipiales par la route reliant Potosí. Ipiales se trouve à 80 km environ au sud de Pasto, une ville importante qui servira de camp de base pour visiter une région très riche en attractions touristiques.

Un mirador permet d’apprécier l’architecture de la cathédrale dans son environnement. Puis le chemin vous fera emprunter un escalier de 270 marches pour arriver au sanctuaire.

On arrive aux portes de la Cathédrale en passant sur un pont au-dessus de la rivière Guaitara. Construit au 18ème siècle, le sanctuaire fait l’objet d’un pèlerinage depuis cette époque.

L’église de style néogothique se trouve à cheval sur les gorges de la rivière Guaitara et fut construite sur l’emplacement de l’ancien sanctuaire.

La vision de cette cathédrale au-dessus du canyon est vraiment saisissante. Le pont qui mène à la cathédrale a une hauteur de 50 mètres, 17 de large et 20 de longueur.

Depuis la base jusqu’à la flèche, l’ensemble architectural a une hauteur de 100 mètres sur 27,5 m de profondeur et 15 de largeur. A l’intérieur on y découvrira trois nefs illuminées par des vitraux réalisés par l’italien Walter Wolf.
Image
Le fond de la cathédrale est constitué par la paroi du cañon où on peut voir la peinture de la Vierge du Rosario réalisée par un peintre anonyme sur une pierre Lauze (Laja en espagnol).

Sources : diverses, notamment Wikipedia
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » ven. 25 juil. 2014, 10:58

La Basilique de la Vierge de Lujàn (ARGENTINE)


Image
L’image de la Vierge de Luján arriva en Argentine en mai 1630.
Antonio Farías Sáa, propriétaire foncier habitant Sumampa (Santiago del Estero) voulait faire construire dans son domaine une chapelle consacrée à la Vierge Marie. Il demanda à un ami qui vivait au Brésil de lui en envoyer une image. Celui-ci lui en envoya deux, une de l’Immaculée Conception et une autre de la Vierge avec l’Enfant Jésus. Quand elles arrivèrent à Buenos Aires elles furent mises dans une charrette pour faire le trajet à Sumampa.

La caravane s’arrêta sur les rives du fleuve Luján à 67 kilomètres de Buenos Aires pour passer la nuit dans une propriété connue sous le nom de “Estancia don Rosendo”. Le lendemain au moment de continuer le voyage, les charretiers constatèrent que la charrette contenant les images ne bougeait plus. Ils épuisèrent tous les recours disponibles, mais tout fut inutile. Ils descendirent l’une des images et la charrette ne bougea pas, ils l’y replacèrent et descendirent l’autre image et la charrette roula normalement. Ils pensèrent qu’il s’agissait d’un évenement miraculeux. Considérant que la Vierge ne voulait pas repartir ils retournèrent à la “Estancia don Rosendo”. La famille fut émue des circonstances et plaça l’image dans sa maison. La nouvelle parcourut toute la région et arriva à Buenos Aires. Les gens commencèrent à aller en pèlerinage à Luján et don Rosendo fit construire une chapelle où l’image demeura jusqu’en 1674.
Image
La dévotion à la Vierge de Luján augmenta avec le temps ainsi que les miracles.

En 1889 commencèrent les travaux de construction de la Basilique Nationale qui fut terminée en 1922. Le 3 décembre 1871 eut lieu le premier pèlerinage au Sanctuaire de Luján et dès lors, des milliers de personnes y vont chaque année. C’est l’un des centres de pèlerinage des plus importants de l’Amérique Latine.

http://assistanceexpatsbuenosaires.word ... es/page/3/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » lun. 28 juil. 2014, 16:36

Église Saint-François-Xavier et Sanctuaire Kateri-Tekakwitha


L’église Saint-François-Xavier a été érigée en 1845 au bord du Saint-Laurent, dans la communauté mohawk qui porte aujourd’hui le nom de Kahnawake.

La mission Saint-François-Xavier fut établie sur ces terres en 1667, aux débuts de Montréal. La première église y fut construite vers 1720, mais en 1845 on érigea une nouvelle église selon les plans de l’abbé Joseph Marcoux, aidé par le curé P. Félix Martin.

Une partie du maître-autel à été réalisée par Paul Labrosse et par Gilles Boivin au XVIIIe siècle. Vincent Chartrand, de l’école Quévillon, a complété l’œuvre au XIXe siècle.

Les peintures du plafond représentent des scènes du Nouveau Testament, qui ont été réalisées par le peintre et verrier italien Guido Nincheri dans les années 1920. Les toiles des autels latéraux, qui représentent l’Immaculée Conception et Saint-Louis en prière, sont des dons du roi de France Charles X en 1826. Un grand crucifix suspendu constitue un don des résidents de Kahnawake. Ce crucifix est un hommage aux trente-cinq ouvriers mohawks qui périrent en 1907 lors de l’effondrement d’une travée du pont de Québec alors en construction.

Le chemin de croix est l’œuvre des artisans de la compagnie Carli-Petrucci de Milan, il fut réalisé en 1926. On y trouve des légendes en langue mohawk.

La statue en bois de l’Enfant-Jésus, installée au-dessus du tabernacle du maître-autel, provient des ateliers des sœurs Ursulines. Cette statue aurait été créée entre 1671 et 1700. Les statues en bois de Saint-Ignace de Loyola et de Saint François-Xavier sont attribuées à Louis-T. Berlinguet, qui les aurait sculptées vers 1845.

À l’intérieur de l’église Saint-François-Xavier se trouve le Sanctuaire Kateri-Tekakwitha, où l’on vénère le souvenir de la jeune Amérindienne convertie au christianisme au début de la Nouvelle-France. Elle fut la première Autochtone à être béatifiée.

Le tombeau de Kateri, en marbre de Carrare, contient les restes de la bienheureuse.
Image
http://grandquebec.com/monteregie/sanct ... mkvBS.dpuf
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » sam. 02 août 2014, 17:59

Grotte de l'Apocalypse de saint Jean à Patmos

Image
Image
Image

Selon la tradition Chrétienne, dans la grotte, la roche s'est ouverte, et des 3 fentes ainsi formées, symbole de la Sainte Trinité, la voix de Dieu dicta à Jean, le disciple de Jésus, le texte de l'Apocalypse.

https://louiscruises.com/fr/cruise-excu ... lypse.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » lun. 04 août 2014, 18:16

Image


En 1961, s’éteint à 86 ans sœur Maria, fondatrice de la communauté de l’Ermitage de Campello.

Née à Turin en 1875, Valeria Paula Pignetti fut, malgré sa santé précaire, une femme douée d’une grande force intérieure et de douceur ; toute jeune, elle manifesta un penchant pour la solitude contemplative et l’ouverture à autrui.
En 1901, elle entra dans la Congrégation des Franciscaines Missionnaires de Marie, où pendant dix-huit ans elle accomplit par obéissance les services toujours plus exigeants qui lui étaient confiés. Après la première guerre mondiale, durant laquelle elle avait assisté les blessés, elle quitta, avec l’autorisation de ses supérieures, son institut, en quête d’un lieu où elle pourrait vivre « plus au large ».

Au bout de trois ans, elle donna vie, près de Campello sur le Clitumno, en Ombrie, à l’une des expériences les plus rayonnantes de vie évangélique du XXème siècle, d’abord dans le Refuge Saint François, et en 1926 dans l’Ermitage franciscain, au-dessus des sources du Clitumno. Quand elle eut restauré ce vieil ermitage, sœur Maria y vécut jusqu’à sa mort, avec quelques compagnes, suivant un programme basé uniquement sur la prière, le travail et l’accueil des hôtes, toute tendue vers une communion toujours plus grande avec toutes les créatures.

Sœur Maria eut des rapports épistolaires avec Gandhi, Albert Schweitzer, Friedrich Heiler, Primo Mazzolari, Evelyn Underhill, Giovanni Vannucci et bien d’autres encore. En raison de l’amitié qu’elle avait avec Ernesto Buonaiuti, et parce que plusieurs sœurs qui n’appartenaient pas à l’Église catholique étaient rapidement venues grossir les rangs de sa communauté, elle fut longtemps harcelée par les autorités ecclésiastiques et dut renoncer pendant presque trente ans à la célébration de la messe dans l’Ermitage de Campello.
Quand vint l’heure où l’interdit allait prendre fin, Maria, selon ses propres paroles, était désormais au-delà, toute proche de la communion cosmique qu’elle avait si longtemps désirée, et qu’elle put rejoindre en 1961, au terme d’une vie abreuvée de souffrance, mais marquée d’une grande paix intérieure.

Lecture

Chère Amata, il me faut t’expliquer pour autant que je le puis mon attitude envers les frères ; pour être claire avec toi, en cela, comme je veux être claire en toute chose. Toute croyance ou profession religieuse de chaque frère m’inspire le respect et l’intérêt, non en soi-même, mais parce qu’elle est du frère, et c’est comme une résultante de son tempérament, de ses expériences, de son milieu, de son temps.
Je ne me suis jamais préoccupée de me tenir proche ou à l’écart des frères de diverses confessions. Seul me préoccupe le devoir d’aimer qui m’incombe pour chaque frère (Sœur Maria, Lettre à Amy Turton).

L’Église pour moi est la société des croyants. Tout croyant sincère fait partie de l’âme de l’Église ; c’est par excellence le sens du mot catholique. Je me sens donc en communion spirituelle non seulement avec un frère chrétien, mais avec un frère israélite ou païen, s’il vit de foi, d’espérance et d’amour. Avec eux parmi les frères qui désirent sincèrement chercher le Christ, je sens alors que « nous sommes un seul pain en Lui » et je crois que nous sommes d’autant plus chrétiens que nous sommes plus unis ; et même c’est une condition indispensable. Les échanges pleins de respect, la « prévenance mutuelle » et tout le reste suivent tout naturellement (Sœur Marie, Lettres).

Il existe une photo que je n'ai pas pu "redimensioner" et qui donne une idée... de "montagne sainte" : je place le lien de l'image ci-dessous :

http://r.llb.be/image/6a/53df71203570667a63909b6a.jpg
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » lun. 22 sept. 2014, 17:16

L'église du Gesù à Montréal

L’Église du Gesù (Jésus en italien) tient son nom d’une église de Rome où est enterré Saint Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites. Construite en 1865 par l’ architecte irlandais, Patrick C. Keeley, elle est l’une des plus anciennes églises de Montréal. Reconnue « Immeuble Patrimonial Classé » depuis 2012, au même titre que le théâtre situé dans ses fondations.


http://collarcitybrownstone.com/wp-cont ... e-Gesu.jpg


Trouvé sur le blog d'un visiteur conquis par le lieu, ainsi que par Hélène, notre amie du forum ephata !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » ven. 03 avr. 2015, 16:21

Une "église" tout à fait particulière :

Une correspondante vient de m'envoyer ceci : il faut regarder toutes les photos, assez extraordinaire !
Dans le plat pays qu'est la Belgique se trouve une église tout à fait particulière qui "existe et n'existe pas" en même temps. Cette oeuvre du duo d'architectes Gijs Van Vaerenbergh est une construction totalement faite de plaques de métal superposées les unes sur les autres. Sa particularité ? Sous certains angles, elle est presque transparente.

Ce projet a été baptisé Reading Between the Lines (lire entre les lignes) par les deux architectes Pieterjan Gijs et Arnout Van Vaerenbergh ; et pour cause, puisque la disposition des plaques de métal qui la composent fait qu'on peut voir à travers les murs. En effet, les plaques sont disposées les unes sur les autres mais de façon totalement espacées, comme une construction en "kaplas". Du coup, selon la perspective, on peut la voir "complète" ou "trouée" à certains endroits. Entre le visible et l'invisible.

L'idée était de faire en sorte que le paysage autour du bâtiment soit visible depuis n'importe quel endroit à l'intérieur. Mais le mieux c'est encore de le voir en images !
Image

Les autres photos sous le lien :

http://buzzly.fr/cette-eglise-pas-comme ... roire.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar Jeremy43 » ven. 03 avr. 2015, 18:57

Bonsoir Etienne,

C'est un poiisson d'Avril, ce sont des images de synthèse.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar etienne lorant » sam. 04 avr. 2015, 10:40

Bonsoir Etienne,

C'est un poiisson d'Avril, ce sont des images de synthèse.
Vous avez sans doute raison, mais si c'est bien un poisson d'avril, comment se fait-il que l'on ait filmé sa construction et qu'il existe des coordonnées de Google Earth ?
Cela me laisse un peu perplexe :


http://www.yatzer.com/See-through-Churc ... aerenbergh
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2140
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Grands sites chrétiens du monde

Message non lupar Nanimo » mer. 01 juil. 2015, 18:00

La Basilique de Vézelay et son chemin de lumière (apparaît au solstice d'été, le 21 juin)

Image

Si vous songez à y faire votre prochain pélerinage, sachez qu'en semaine il n'y a pas la messe du milieu du jour, bien que les Fraternités monastiques de Jérusalem y soient désormais, succédant aux bénédictines. Donc, si vous partez de Paris et que vous revenez le soir, ce qui est possible à partir de la gare de Bercy* avec petite correspondance en car pour Vézelay, vous risquez de ne pas avoir de messe. Toutefois, cela pourrait changer, donc renseignez-vous.

___
*La gare de Bercy est très moderne et permet aux personnes handicapées de rouler librement du quai au train (c'est l'Amérique!) ;) Le problème se situe dans les autres gares qui, comme à peu près partout en Europe, ne sont pas de niveau entre quai et train et oblige à solliciter les services des employés de la SNCF.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2844
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Une église clandestine cachée dans un grenier

Message non lupar AdoramusTe » jeu. 31 mai 2018, 13:43

Nichée au coeur du centre-ville d'Amsterdam se trouve une petite merveille : une église catholique secrète appelée "Notre Seigneur dans le grenier". Une église unique en son genre !
Sur Aleteia : https://fr.aleteia.org/2018/05/29/une-e ... n-grenier/
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est


Revenir vers « Arts & Culture »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités