Patrimoine religieux et Églises en péril

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
K-doudal
Ædilis
Ædilis
Messages : 36
Inscription : lun. 06 nov. 2006, 16:49
Localisation : Vivarais

Patrimoine religieux et Églises en péril

Message non lupar K-doudal » lun. 21 mai 2007, 0:48

La république saccage notre patrimoine :

Désormais on ne peut plus être catholique non pratiquant sans assumer les conséquences de ce choix. Catholique non pratiquant, cela veut dire catholique sans églises. C'est en effet la baisse de la pratique qui est le plus souvent mise en avant par les conseils municipaux qui votent la destruction des églises. Moins de pratiquants, c'est moins d'opposition pour des conseils municipaux toujours avide de simplifier leurs comptes, et qui ne reculent devant aucune destruction - y compris de monuments non religieux?

De même la loi de 1905, défendue et acclamée par de nombreux catholiques, montre aujourd'hui sa fondamentale perversité. Le sort de nos églises n'est plus entre nos mains. Notre opinion n'est même pas sollicitée. Il est à craindre que dans ce domaine nous vivions une véritable hécatombe.

La question soulevée est également celle de la crise profonde de la ruralité. Ce déracinement, étudié par la philosophe catholique Simone Weil, touchait principalement les villes, et en particulier les ruraux contraints de s'y installer. Il frappe aujourd'hui de plein fouet le monde rural.

Les maisons Merlin remplacent les fermettes et les granges du passé qu'on laisse "fondre". Les églises ne sont plus fréquentées que par les "petits vieux", et les diocèses contraints de créer des super-paroisses réunissant parfois jusqu'à 30 villages pour maintenir un semblant de pratique. En comparaison, les églises urbaines sont nettement plus fréquentées.

Si désormais nos villages se débarassent de leurs églises, à quoi la France va-t-elle ressembler ? A un champ de médiocrité. Un tas de maisons individuelles autour d'une mairie XIX ème et d'une salle polyvalente. Le reflet d'une France sans culture ... prête à être colonisée.

On a le pays qu'on mérite ...

Lumières dans la grisaille. Ces destructions participeront peut être à dynamiser l'opposition et à éveiller quelques consciences. Par ailleurs, rien n'interdit en soi de remplacer une église d'un style batard de 1870 par un joli monument moderne. Occasion de faire renaître la tradition de l'architecture et de l'art religieux qui sont généralement, disont le franchement, tombés depuis 50 ans dans une désastreuse médiocrité. Et cela par NOTRE faute.

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Message non lupar Geronimo » sam. 16 juin 2007, 19:35

Le SalonBeige relaie souvent des infos à ce sujet : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... destr.html
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12827
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Un très beau cloître rasé...

Message non lupar etienne lorant » jeu. 08 juil. 2010, 19:08

La manifestation de quelques "résistants catholiques" n'a pas sauvé le cloître - mais en 1944, lors des bombardements anglo-américains, des croix faites de draps avaient réussi...

Caen : une croix humaine pour sauver l’ancien cloître de Jeanne-d’Arc
juin 2010 A la fin du mois, dans quelques semaines tout au plus, un chantier de démolition devrait débuter dans l’enceinte de l’hôpital du Bon-Sauveur, derrière l’ancien lycée Jeanne d’Arc devenu il y a quelques années la résidence « hôtel Villers ». Des bâtiments vont être détruits par Eiffage immobilier et laisseront place à trois résidences comprenant au total près de 300 logements dont 80 à vocation sociale. Pour cela, il est aussi prévu de mettre à terre les restes d’un ancien cloître noyé dans la verdure. Une dizaine de copropriétaires dont les fenêtres donnent sur le jardin abandonné et sur la chapelle du Bon-sauveur se mobilisent demain samedi 6 juin pour essayer de sauver ce cloître. Ils invitent les Caennais à venir découvrir ce lieu méconnu vêtu d’un tee-shirt ou d’un haut rouge. A 14 h 30, ils espèrent pouvoir former une croix humaine. Selon, eux, les lieux avaient été préservés à l’été 1944 par des croix faites de draps teints en rouge.

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d8 ... 970c-320wi
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Un très beau cloître rasé...

Message non lupar coeurderoy » jeu. 08 juil. 2010, 20:35

Pourtant ce style assez...kitsch mêlant néo-gothique à la mode XIII ème et apports techniques du XIX ème séduisait pas mal les antiquaires gays du temps de Jackou le Craquant... et autres adeptes du "tout se vaut"... Caen, qui a été rasée en 44, serait bien inspirée de sauvegarder un témoin de son histoire mais... Jeanne d'Arc a très mauvaise presse dans notre pays : rédhibitoire, absolument rédhibitoire...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Églises en péril

Message non lupar coeurderoy » mer. 08 déc. 2010, 15:20

Grande pitié des églises de France...

Un siècle après le fameux appel de Maurice Barrès, il existe encore nombre d'églises et chapelles anciennes croulant dans la quasi-indifférence. Dans la Somme (département particulièrement dévasté en 14-18, où les pierres antérieures à la Grande Guerre devraient être sacrées) il existe encore des édifices anciens totalement délaissés... L'église du Dreuil-Hamel (commune d'Araines) fermée voici trente ans et plus ou moins promise à la démolition va être heureusement sauvée par une association : j'ai vu aujourd'hui, via France 3 Picardie, la dépose (à la grue) de son beau clocher de charpente ardoisée... Inutile de décrire l'état intérieur du lieu...Comme l'Aisne ou certains coins de la Marne, la Somme me semble particulièrement déchristianisée : on en vient à regretter que certains édifices n'aient pas émigré aux "Cloisters" de New-York où ils seraient au moins protégés et entretenus...


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... etiere.jpg

http://www.paperblog.fr/1105535/eglise- ... ne-totale/

http://leblogdebeatricedeandia.hautetfo ... 2bbe4.html


Restaurer une église c'est sauver des métiers d'Art et permettre à des jeunes de s'y former !



Intelligente réflexion de Max Gallo (pour moins que ça on se faisait traiter de pétainiste il y a 30 ans...)

http://leblogdebeatricedeandia.hautetfo ... index.html
Dernière édition par coeurderoy le mar. 04 janv. 2011, 15:48, édité 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Grande Pitié des églises de France...

Message non lupar Petit Matthieu » mer. 08 déc. 2010, 18:36

Bonsoir Gilles,

Je suis comme vous le savez, passionné par notre patrimoine et notamment architectural. Je suis en plein dedans ces dernier temps (étude du droit du patrimoine architectural en particulier). Les crédits sont terriblement bas, hélas. Le financement du théâtre, cinéma, art plastique est nettement plus haut, effectivement. Combien de français vont dans les galeries d'art admirer les performances contemporaines ? Et en comparaison, combien vont aux journées du patrimoine ?

C'est aberrant en effet. La décentralisation donne plus de moyens aux collectivités territoriales pour restaurer et entretenir le patrimoine. C'est pas forcément une bonne chose puisque certains maires préfèrent voire une église détruite afin de ne pas "gâcher" de l'argent dans ces vieilles pierres.

Le réseau associatif est pour cela héroïque, il peut se venter d'avoir sauver beaucoup de biens et d'avoir forcé la main aux autorités pour accélérer les procédures (abominablement longues dans la protection du patrimoine, la durée moyenne pour créer un secteur sauvegardé est de .... 20 ans !!! ).

Mais je suis révolté comme vous de la faiblesse des crédits dans ce secteur, et du financement fou pour l'art contemporain, cet art du néant comme vous le dites.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Grande Pitié des églises de France...

Message non lupar coeurderoy » mer. 08 déc. 2010, 19:27

Lorsqu'on voit le désengagement de l'Etat qui laisse le soin aux Régions le soin de gérer (de façon souvent très mercantile et peu scientifique) les plus beaux fleurons de notre patrimoine on deviendrait presque...Jacobin ! Beaucoup de conseils généraux sont surtout intéressés par les "monuments vedettes", réadaptés, relookés et plus ou moins réservés à des manifestations où l'élite bourgeoise du coin (de gauche comme de droite) se retrouve "entre soi"... Je suis effaré de constater à quel point la "sensibilité" vis-à-vis des "vieilles pierres" a évolué en trente ans...En revanche les initiatives privées et le travail des associations est absolument remarquable : on "sent" tout de suite la passion, l'enthousiasme et la vraie culture !


Bon courage pour le "droit du Patrimoine" ;)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Églises en péril

Message non lupar Et.H » sam. 26 mars 2011, 11:25

Restauration de statues religieuses anciennes

Bonjour,

Je n’ai pas l’habitude de faire de la réclame, mais là, je pense que cela peut intéresser pas mal de monde.

Je connais un Monsieur qui restaure les statues religieuses anciennes. Il est artisan déclaré, c’est son métier. Il restaure les statues de plâtre, de terre cuite, de bois… Il peint et sculpte. Il est capable de réparer les statues brisées en morceaux, de refaire une main ou un pied par exemple. Ses peintures sont faites à base de pigments naturels. Pour les statues anciennes, il est capable de les restaurer avec les techniques d’époque. Il est également capable avec ses peintures de donner des aspects et des rendus très différents. Catholique pratiquant, il cherche à être fidèle au personnage représenté.

Il a peint une statue de St Benoit Labre pour la basilique d’Amettes. Pour moi, il a restauré une statue de la Vierge Immaculée de la fin du XIXème et c’est magnifique…

Il vit près d’Arras (62, Pas de Calais) à Feuchy. Voici son site Internet pour voir ses réalisations et prendre contact avec lui : http://art601.centerblog.net/

Statue de St François (plâtre) : Il lui a refait sa main, a sculpté un oiseau, a bouché les nombreux trous et a refait la peinture :

Si vous saviez le nombre de statues anciennes qui partent à la poubelle parce que trop abimées...alors que, même en petit morceaux, même avec des trous partout, ce monsieur peut la reconstruire intégralement !

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Restauration d'anciennes statues d'église

Message non lupar Anaisunivers » sam. 26 mars 2011, 16:27

C'est sympa, même les statues ont droit à leur relooking =)

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Restauration d'anciennes statues d'église

Message non lupar Invité » jeu. 07 avr. 2011, 7:51

Merci j'ai trouvé une statue du sacré coeur pour ma paroisse,mais elle est un peu abimée.Sinon elle est magnifique.Je commençais à désespérer.Les neuves c'est trop chères et c'est dommage de laisser les anciennes dans un coin. :clap:

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Restauration d'anciennes statues d'église

Message non lupar Et.H » ven. 08 avr. 2011, 12:19

Bonjour touriste,
N'hésitez pas à le contacter. Il fait des miracles même sur des statues brisées en morceaux, rongés... Si il manque des parties, il pourra toujours les refaire.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9903
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Restauration d'anciennes statues d'église

Message non lupar Fée Violine » ven. 08 avr. 2011, 14:10

Superbe!

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Les églises parisiennes sont dans un état inquiétant

Message non lupar PriereUniverselle » sam. 08 oct. 2011, 2:13

Et pourquoi ne pas lancer des Chantiers de la Jeunesse qui sous la direction de certains corps d'Etat d'architecte et du bâtiment apporteraient leur contribution bénévole de main d'oeuvre gratuite pour réparer les églises. Une application dans les actes d'un engagement chrétien des jeunes gens ayant reçu la confirmation par leur évêque= les Bâtisseurs Catholiques. Il pourrait peut être y avoir aussi des aides par des stages ou autre projet à définir en coordination avec la Faculté des Beaux Arts par exemple !

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3650
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Les églises parisiennes sont dans un état inquiétant

Message non lupar Kerniou » sam. 08 oct. 2011, 9:31

Sans parler des églises de campagne !
La toiture de notre église a besoin d'être refaite. Comment une commune de moins de 200 habitants peut-elle en trouver le financement ?
Tempêtes aidant, presque toutes les églises du canton et du département sont dans le même cas. Le Conseil Général et le département, conscients de la richesse du patrimoine religieux, parent au plus pressé, sachant que, par ailleurs, la prise en charge des personnes handicapées et dépendantes se révèle, déjà, problématique.
Nous avons monté une association mais l'argent récolté ne représente que quelques gouttes d'eau dans la mer ...
Sur le principe, l'idée de chantiers de jeunes, émise par Prièreuniverselle, me paraît bienvenue, mais je ne sais si elle est, concrètement, réalisable.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9903
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les églises parisiennes sont dans un état inquiétant

Message non lupar Fée Violine » sam. 08 oct. 2011, 11:42

Et pourquoi ne pas lancer des Chantiers de la Jeunesse qui sous la direction de certains corps d'Etat d'architecte et du bâtiment apporteraient leur contribution bénévole de main d'oeuvre gratuite pour réparer les églises. Une application dans les actes d'un engagement chrétien des jeunes gens ayant reçu la confirmation par leur évêque= les Bâtisseurs Catholiques. Il pourrait peut être y avoir aussi des aides par des stages ou autre projet à définir en coordination avec la Faculté des Beaux Arts par exemple !
Il me semble que pas mal de monuments ont déjà été sauvés par des chantiers de bénévoles, oui, c'est une bonne idée.


Revenir vers « Arts & Culture »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité