Narnia

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Avatar de l’utilisateur
Angelo
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : ven. 03 sept. 2010, 15:22
Localisation : Clermont-Ferrand

Narnia

Message non lupar Angelo » mer. 05 janv. 2011, 23:15

Je ne sais pas si certains d'entre vous connaissent les livres et les films, mais je voulais vous inviter à discuter sur le fond moral catholique. Dans une discussion à l'école, j'ai défendu Narnia et son auteur qui n'ont pas peur de révéler leur foi et qui donne un message religieux et une morale de vie intéressants. Mais l'une des personnes présentes m'à répondu "c'est du message assené à gros coups de marteau" et beaucoup ont rejoint cette idée comme quoi cela gâchait l'oeuvre. J'ai eu beau me défendre (je suis têtu), rien n'y faisait. C'est pourquoi, je vous demande ce que vous en pensez. Merci.
Si nous ne croyons pas, que nous reste-t-il?, Narnia,"L'Odyssée du passeur d'aurore".
†Ad majorem gloriam Dei†

Avatar de l’utilisateur
Korrigan
Censor
Censor
Messages : 194
Inscription : ven. 16 janv. 2009, 2:14

Re: Narnia

Message non lupar Korrigan » jeu. 06 janv. 2011, 12:03

L'oeuvre serait gâchée d'être ouvertement chrétienne ? J'imagine que l'évangélisation, porter et proposer le message chrétien, n'est plus un devoir pour les chrétiens, pendant que nous y sommes :D . Ou alors, chuuuut, doucement, quasi silencieusement, la foi soft quoi...
Voilà tout le charme et l'hypocrisie de nos sociétés "libres". Vive la liberté de pensée, d'exprimer ses opinions, patin couffin... tant que ça va dans le même sens. Mais si un chrétien ose parler de sa foi, ça gêne. Normal, la vérité gêne.
De toute façon personne n'a jamais été forcé de lire Lewis, ou de voir Narnia au cinéma :). Dans ma famille très athée, beaucoup ont vu les films sans avoir même fait le rapprochement entre Aslan et le Christ, c'est dire...
Pour moi, lire des auteurs comme Chesterton ou Lewis a été une très grande chance. Quelle libération de voir des personnes défendre bec et ongle leur foi et l'assumer pleinement, la tête haute et le regard bien droit :) !
Ah ça, qu'un philosophe ou un scientifique proclame son athéisme n'engendra pas autant de discussions ...

edit: Lewis a toujours voulu défendre âprement une foi qui n'avait pas à se cacher. Sans cette apologétique clairement affichée, Narnia n'aurait aucune substance. Dire que son oeuvre s'en retrouve amoindrie revient à méprendre l'intention première de Lewis et à considérer qu'une foi profonde et extériorisée dénature la création artistique et intellectuelle humaine, ce qui peut prêter à sourire quand on prend l'histoire de l'art en considération.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2892
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Narnia

Message non lupar ti'hamo » ven. 14 janv. 2011, 15:17

@Angelo
Quelle connaissance de l'œuvre de Lewis avaient les personnes qui vous ont répondu cela ? Ont-ils lu les livres, ou seulement vu les films ?
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 673
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Narnia

Message non lupar Libremax » mer. 02 févr. 2011, 0:48

La relation entre Lewis et Tolkien est à ce titre, tout à fait éclairante.

Pour ma part, je n'ai compris l'éclairage proprement chrétien du cycle de Narnia qu'en lisant les dernières lignes du dernier tome... Comme quoi ! comme message asséné au marteau, il y a pire ! vous verrez que le dernier film portant les livres à l'écran se garderont bien d'être fidèles à une telle identification...

Il faut dire que l'époque de rédaction de ces livres est une époque où règnent encore la "bien-pensance" et la morale. Y trouver un fond chrétien est aisé. Finalement, la morale et les vertus servent de toile de fond de nombreux romans d'aventures ou de scénarios, jusqu'à ces dernières décennies. (Depuis les années 70, mettons?)

Avatar de l’utilisateur
Angelo
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : ven. 03 sept. 2010, 15:22
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Narnia

Message non lupar Angelo » jeu. 24 févr. 2011, 20:07

Mais je pense surtout que des gens comme Tolkien ou Lewis sont des êtres de courage.
†Ad majorem gloriam Dei†

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Narnia

Message non lupar Frédo MB38 » jeu. 24 févr. 2011, 21:01

...Pour ma part, je n'ai compris l'éclairage proprement chrétien du cycle de Narnia qu'en lisant les dernières lignes du dernier tome... Comme quoi ! comme message asséné au marteau, il y a pire !...
En effet. Je ferais même à la collection Narnia le reproche inverse: à quoi bon "s'inspirer" de l'Evangile si c'est pour en faire une paraphrase aussi éloignée?? CS Lewis s'est montré beaucoup plus brillant, à mon sens, dans ses ouvrages clairement apologétiques comme Mere Christianity (en français L'essentiel du Christianisme).

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 673
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Narnia

Message non lupar Libremax » ven. 25 févr. 2011, 10:54

...Pour ma part, je n'ai compris l'éclairage proprement chrétien du cycle de Narnia qu'en lisant les dernières lignes du dernier tome... Comme quoi ! comme message asséné au marteau, il y a pire !...
En effet. Je ferais même à la collection Narnia le reproche inverse: à quoi bon "s'inspirer" de l'Evangile si c'est pour en faire une paraphrase aussi éloignée?? CS Lewis s'est montré beaucoup plus brillant, à mon sens, dans ses ouvrages clairement apologétiques comme Mere Christianity (en français L'essentiel du Christianisme).
... Narnia n'est pas une oeuvre à visée apologétique. Elle prend place dans une culture positivement chrétienne et catholique de l'auteur, mais c'est tout !
Idem pour tolkien.

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: Narnia

Message non lupar Frédo MB38 » ven. 04 mars 2011, 21:02

... Narnia ... prend place dans une culture positivement chrétienne et catholique de l'auteur...
CS Lewis était un Anglican nord-irlandais dont les ouvrages de théologie, d'apologétique et d'évangélisation sont très appréciés dans les milieux protestants conservateurs. En outre, les "Evangéliques" français se sont rués sur Narnia, qu'ils considèrent comme un outil d'évangélisation (même si ça me laisse totalement perplexe)...

Ceci dit, je me réserve le droit d'intervenir sur tout fil qui ne traiterait pas exclusivement d'un auteur de ma propre confession ou d'un sujet analogue tant qu'il ne s'agit pas d'un sous-forum clairement libellé comme "réservé aux Catholiques"; et j'apprécierais de ne pas me faire invectiver.
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 673
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Narnia

Message non lupar Libremax » lun. 07 mars 2011, 10:18

CS Lewis était un Anglican nord-irlandais dont les ouvrages de théologie, d'apologétique et d'évangélisation sont très appréciés dans les milieux protestants conservateurs. En outre, les "Evangéliques" français se sont rués sur Narnia, qu'ils considèrent comme un outil d'évangélisation (même si ça me laisse totalement perplexe)...
Tout à fait :
Faire de Narnia un outil d'évangélisation me semble inadapté, et m'apparaît tout simplement étranger aux intentions de son auteur.

babycomeback44
Ædilis
Ædilis
Messages : 29
Inscription : sam. 24 sept. 2016, 18:57

Le monde de Narnia

Message non lupar babycomeback44 » dim. 10 déc. 2017, 16:55

Bonjour, pourriez vous me dire en quoi ce film parle de la Bible, merci a vous

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9733
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Narnia

Message non lupar Fée Violine » dim. 10 déc. 2017, 17:11

J'ai fusionné votre question avec un fil sur le même sujet.
Et un commentaire ici, par Milla, le 30.8.2015 : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 89#p342289

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6835
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Narnia

Message non lupar Anne » dim. 10 déc. 2017, 19:08

Raphaël Zbinden, dans un article sur Narnia et Le Seigneur des anneaux, résume bien l'aspect chrétien sous-entendu dans ces deux œuvres:
Dans l’ouvrage de C.S. Lewis, la vision chrétienne de l’opposition entre le bien et le mal est encore plus évidente. L’entité créatrice et bienveillante qui règne sur Narnia est incarnée par le lion Aslan. Dans la Bible, le Christ est également désigné comme le “Lion de la tribu de Judas”. Selon Philippe Maxence, auteur en 2005 du Monde de Narnia décrypté, le lion Aslan, qui se sacrifie pour racheter les fautes d’Edmund, est une allégorie du Christ qui se sacrifie pour racheter les fautes des hommes. La trahison d’Edmund pour des friandises évoque la trahison de Judas pour de l’argent. Le thème du pardon chrétien est également abordé avec le retour d’Edmund. Le lion dit alors: “Ne parlons plus de ce qui est fait”. Ce qui est un parallèle probable avec la rémission des péchés dans la foi chrétienne. Après avoir été martyrisé et assassiné par les sbires de la Sorcière blanche (le mal incarné), Aslan offre en outre aux héros de l’histoire le spectacle de sa résurrection.

Dans l’œuvre de C.S. Lewis, les enfants humains sont également appelés”fils d’Adam” et “filles d’Eve”. Une allusion sans détour à la Bible.

De nombreux autres points du roman du professeur d’université anglican peuvent être rattachés au christianisme. Si bien que Philippe Maxence affirme: “Les Chroniques de Narnia sont imprégnées du christianisme à la manière d’une éponge, il suffit de presser pour que les reflets de la religion chrétienne étincellent”.
Le Seigneur des anneaux et Narnia: une "conspiration" chrétienne?

Cath.ch, portail catholique suisse
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Narnia

Message non lupar Simili modo » mar. 26 déc. 2017, 0:39

Une des plus belles phrases à mon goût de C.S. Lewis dans The Lion, the Witch and the Wardrobe : "Always never but never Christmas" ("Toujours l'hiver, et jamais Noël"), à cause de la Sorcière Blanche.

J'ai toujours relié cette idée à la venue du Christ : Noël nous rappelle la venue d'un un enfant, du Prince de la Paix qui enlève le péché du monde pour permettre à la Lumière de passer et aux bourgeons d'éclore.


Revenir vers « Arts & Culture »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités