Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Etrigan » ven. 15 nov. 2013, 16:39

Le trailer et l'affiche sont à découvrir ici :
http://fr.cinema.yahoo.com/blogs/actual ... .html?vp=1
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Etrigan » lun. 18 nov. 2013, 13:11

En voyant le trailer, je ne pense pas que ce film soit fidèle au texte biblique. C'est manifestement un film catastrophe à l'américaine.
Par contre, les effets spéciaux semblent intéressants (on voit la chute d'Adam) et il y aura sans doute de l'émotion. D'ailleurs, le réalisateur est réputé.
Alors, qui sait...
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par p.cristian » mar. 04 févr. 2014, 2:35

Bonjour,

Si c'est Aronofsky, on peut s'attendre à un traitement s'il n'est pas orthodoxe du sujet, pour le moins intéressant.
J'avais aimé la fontaine, un film très ésotérique, qui conte les histoires parallèles d'un conquistador à la recherche de l'arbre de vie, d'un docteur qui espère trouver le remède contre le cancer qui ronge la santé de sa femme, et un homme dans un état de méditation dans un futur incertain.
Les personnages se mêlent et l'ensemble assez onirique, semble raconter une histoire cyclique.

Image

Il a également également réalisé l'intéressant Pi, où un mathématicien un peu paranoïaque, cherche un nombre permettant de trouver les décimales de Pi, le secrets des marchés financiers et même de Dieu (tout un programme...).

Avatar de l’utilisateur
Agnus
Censor
Censor
Messages : 89
Inscription : ven. 02 sept. 2011, 18:40

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Agnus » jeu. 10 avr. 2014, 13:11

Bonjour,
je partage avec vous cet article sur le film:
http://www.histoire-pour-tous.fr/films- ... -2014.html

Et vous, qu'avez-vous pensé du film ?

Hégésippe
Ædilis
Ædilis
Messages : 48
Inscription : jeu. 24 mai 2012, 3:07

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Hégésippe » ven. 11 avr. 2014, 1:40

Bonjour, j'ai vu ce film et n'ai pas aimé...
En voyant la bande annonce au cinéma, je pensais qu'il s'agissait d'un peplum-superproduction américaine sur Noé... et je suis donc allé voir ce film pour me divertir.

Mais j'ai été très déçu pour plusieurs raisons :

1) d'abord le film n'a pas grand chose à voir avec le récit de la Bible, hormi le déluge... et le nom du personnage principal.
2) il s'agit d'un film axé sur l'écologie où l'après-Déluge n'est pas prévu pour l'homme : tout le monde doit mourir, Noé et sa famille ne sont pas sensés se reproduire. Les méchants sont à l'origine d'une civilisation industrielle(!), et au début du film, on voit même des méchants qui veulent manger un animal (alors que si j'ai bien compris, Noé est végéta-r/l-ien)
3) on ne voit pas beaucoup le Déluge (peut être 5 minutes sur tout le film)
4) on ne voit pas beaucoup les animaux (ils entrent dans l'arche, sont endormis à coup de fumée et on n'en parle plus, on ne les voit pas sortir de l'arche)
5) c'est très long (plus de deux heures)
6) il y a des choses qui s'opposent au récit de la Bible : Noé est un intégriste un peu fou et veut tuer sa propre famille (ses petites filles, deux nouveau-nés), il se met ensuite à picoler.
7) les anges déchus sont gentils dans le film, ils aident Noé à construire l'arche et le protègent des autres hommes, puis finissent par aller au Paradis (un peu surprenant pour des anges déchus)

Il y a des gens qui trouvent que les anges déchus ressemblent plus à des "transformers" qu'à des anges, même déchus, ce n'est pas ce qui m'a le plus choqué.
D'autres personnes ont fait la remarque que pour un film "biblique" on ne prononce pas une seule fois le mot "Dieu" mais "le Créateur". Encore une fois ça ne m'a pas trop choqué, je trouve plutôt que ça souligne le côté "création" du monde.

J'ai lu des articles assez négatifs sur ce film, mais malheureusement après être allé le voir.
Le dernier (en français) étant de Présent que vous pouvez consulter ici :
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... giste.html

Bref, je regrette l'argent que j'ai dépensé en allant voir ce film, ainsi que le temps perdu...
Hégésippe

Avatar de l’utilisateur
Blezno
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : mar. 28 janv. 2014, 0:43

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Blezno » ven. 11 avr. 2014, 9:10

Hégésippe a écrit :il se met ensuite à picoler.

Bonjour,

Je n'ai pas vu le film donc je ne ferai aucun commentaire à ce sujet. Je me rappelle des cours d'iconographie que j'ai eu il y a quelques mois, et je me souviens avoir traité l'iconographie de Noé ivre.

Je vous invite à regarder l'oeuvre L'ivresse de Noé de Michel Ange, que j'ai partagé ci-dessous.
Pièces jointes
noe michel ange.jpg

Avatar de l’utilisateur
Agnus
Censor
Censor
Messages : 89
Inscription : ven. 02 sept. 2011, 18:40

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Agnus » ven. 11 avr. 2014, 17:48

Il n'est jamais montré dans le film que Dieu veut anéantir l'humanité. Ce qui est dit c'est que Noé croit ainsi interprété la volonté de Dieu. Et justement il y a un objet de réflexion intéressant sur l'écart éventuel entre la volonté de Dieu et la perception qu'on en a. D'où notre part de responsabilité, de liberté, qui induit le désarroi avec ses éventuels pendant que peuvent être une forme d'intégrisme ou le refuge dans la boisson.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Héraclius » ven. 11 avr. 2014, 23:59

La grosse faute de ce film, il me semble, c'est de dire que Dieu a laissé à Noé le choix de l'extinction (ou de la renaissance) de l'humanité. Or la création sans l'homme, c'est un écrin sans joyaux ; c'est peut être joli, mais ca ne sert à rien puisque - il me semble - c'est l'homme qui est au coeur du dessin d'amour de dieu.

En lui même le film est pas mal, sans pour autant être génial. Il y a des scènes très impressionnantes visuellement parlant, et le jeu des acteurs est plutôt bon.

Les Anges déchus/veilleurs peuvent faire hausser le sourcil aux croyants, mais je ne pense pas qu'ils soient à prendre comme LES anges déchus démoniaques ayant suivi Satan.

Sinon de manière générale, le film met quand même en avant un dieu vengeur un peu antipathique. Une réplique sur le jugement à venir et sur une possibilité de rédemption pour certain à l'échelle individuelle aurait peut-être pu adoucir le tout.

Sinon oui, il y a clairement un message écologique derrière, mais perso je dis pourquoi pas. Et la mise en parallèle relative avec notre époque (industrialisation) n'est pas un mal en soi. Après tout, il n'y a clairement pas volonté de suivre la Genèse dans ses moindres détails.


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par p.cristian » sam. 12 avr. 2014, 2:00

Sans aucun rapport que Noé, je vous suggère de lire une histoire du monde en 10 chapitres et demi de Julian Barnes.

Je ne comprends pas trop la décision de certains pays dont l'Islam est la religion d'État d'interdire ce film sous le prétexte qu'il est interdit de représenter des prophètes.

S'ils sont consistants, il faudrait aussi interdire l'autre super production sur Jésus : Son Of God, Jésus/Isa étant considéré comme un prophète
http://www.imdb.com/title/tt3210686/
(Bande annonce très américaine soit dit en passant.. )

À propos vous le trouvez-comment Diogo Morgado dans le rôle du Jésus?
Image
Image
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Atrahasis
Censor
Censor
Messages : 149
Inscription : sam. 12 févr. 2011, 11:33

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Atrahasis » mer. 30 avr. 2014, 22:52

Bonjour,
Héraclius a écrit :La grosse faute de ce film, il me semble, c'est de dire que Dieu a laissé à Noé le choix de l'extinction (ou de la renaissance) de l'humanité. Or la création sans l'homme, c'est un écrin sans joyaux ; c'est peut être joli, mais ca ne sert à rien puisque - il me semble - c'est l'homme qui est au coeur du dessin d'amour de dieu.

En lui même le film est pas mal, sans pour autant être génial. Il y a des scènes très impressionnantes visuellement parlant, et le jeu des acteurs est plutôt bon.

Les Anges déchus/veilleurs peuvent faire hausser le sourcil aux croyants, mais je ne pense pas qu'ils soient à prendre comme LES anges déchus démoniaques ayant suivi Satan.

Sinon de manière générale, le film met quand même en avant un dieu vengeur un peu antipathique. Une réplique sur le jugement à venir et sur une possibilité de rédemption pour certain à l'échelle individuelle aurait peut-être pu adoucir le tout.

Sinon oui, il y a clairement un message écologique derrière, mais perso je dis pourquoi pas. Et la mise en parallèle relative avec notre époque (industrialisation) n'est pas un mal en soi. Après tout, il n'y a clairement pas volonté de suivre la Genèse dans ses moindres détails.


Héraclius -
Il me semble que des géants sont cités dans le récit biblique du déluge. Peut-être que ce sont à eux qu'il est fait référence en ces veilleurs.
Il y a aussi tout l'épisode avec le roi passager clandestin qui essaye de tuer Noé dans l'arche, je ne vois pas bien ce que l'on doit comprendre par cet épisode. Peut-être a-t-il été récupéré dans une tradition quelconque ?
Sinon, le silence de la Bible sur certaines questions cruciales a été comblé tant bien que mal. D'ailleurs, illa (la femme de cham) d'où sort elle ? Je pense qu'il y a des traditions peut-être chrétiennes mais c'est pas sur qui ont dû être exploitées. J'ai quand même assez de mal à croire que tout ceci est sorti de l'imagination du scénariste.

nijiad
Censor
Censor
Messages : 151
Inscription : ven. 21 sept. 2012, 14:24

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par nijiad » jeu. 01 mai 2014, 12:59

Je viens de voir le film et je le trouve plutôt intéressant.

Au-delà des effets spéciaux, au-delà du plaidoyer écologique (que personnellement je partage et qui ne me paraît pas anti-biblique), j’ai bien aimé la question de fond, à laquelle Agnus a déjà fait écho : Dieu est-il un Dieu vengeur, capable d’anéantir l’humanité ? On peut lire le récit biblique ainsi. Le film en fait une autre lecture, plus fine, en allant chercher les racines de l’histoire dans le meurtre d’Abel par Caïn. Il dit, finalement : il n’y a pas d’un côté les bons (Noé) et de l’autre les méchants. Il y a du bon et du mauvais en chacun de nous et nous sommes libres de choisir. Dans la scène la plus dramatique du film, Noé est divisé entre son désir d’obéir à Dieu (un Dieu qui selon lui n'a pas trouvé d'autre solution pour vaincre le mal que d'anéantir la race humaine) et son amour pour les siens. Après un dur combat intérieur, il choisit l’amour. C’est alors qu’un arc-en-ciel apparaît dans le ciel gris. Ce fameux signe d’alliance entre Dieu et l’homme, un homme qui a enfin compris que Dieu n’est qu’amour et qu’il (l'homme) était capable de renoncer à ses fausses images et à ses mauvais instincts pour aimer lui aussi. Cela revient à dire, Héraclius, que Dieu ne peut rien sans l’adhésion de l’homme à son projet. Nous en avons bien d’autres exemples dans la Bible.

En tout cas, c’est le genre de film qui donne envie de discuter et ça c’est très bien ;)

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Héraclius » jeu. 01 mai 2014, 13:08

nijiad a écrit :Cela revient à dire, Héraclius, que Dieu ne peut rien sans l’adhésion de l’homme à son projet. Nous en avons bien d’autres exemples dans la Bible.
C'est intéressant comme point de vue. J'avais en effet pas vu les choses sous cet angle.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par MariaMagdala » jeu. 01 mai 2014, 22:35

Je vois que ce film est assez décrié et je trouve que c'est dommage surtout si on ne s'arrete qu'a la bande annonce qui est a vraie dire assez....bof!

J'y suis allé avec un appriori négatif et la, surprise.... Ce film m'a bouleversé et j'ai beaucoup aimé.

Déja, le traitement de l'image est tres interessant, les visions "divines" tres originales.
J'aime aussi le caractere tourmenté de Noé, la poids de la mission et la souffrance qu'il endure en l'accomplissant.
J'ai vraiment l'impression que ce sont des émotions qu'a du ressentir Noé.

Le desespoir des personnes lorsqu'ils apprennent leurs fins prochaines.... C'est un peu le seul point qui m'a gené dans le film, les humains n'étaient pas que mauvais, ils étaient aussi desespérés, affamés et terrorisés. Méritaient ils d'etre éradiqués pour le pechés de leurs ancetres qui avaient abimés la Création? Noé abandonne meme son grand pere
Et voila, le point important.... C'est le Christ qui est venue nous apporté le Salut par sa mort.
C'est pour ca aussi, qu'a mon avis, il y a eu ce "choix" final de Noé, au moment de sacrifer les deux petites filles. Il n'y a pas eu la réponse qu'il attendait (a la différence d'Abraham), simplement parce que le Seigneur voulait voir si l'humain avait réellement changé, était capable d'Amour. (ce n'est d'ailleurs pas dans la Bible, mais il faut bien donné un but au film...)

Il est d'ailleurs important de noté qu'a cette époque les humains n'avaient pas les commandements. A ce moment, l'humain a commencé a connaitre Dieu et peut etre que Dieu a commencé a connaitre l'homme: il nous a créé libre et a son image, mais dans un corps rempli de faiblesse, dans un monde ou regne la souffrance et la mort.
La création d'avant le Déluge, le monde de Noé, était imparfaite, car les hommes vivaient séparé de Dieu, encore sous le coup du péché originel, sans espoir de salut.


Vraiment ce film est tres interessant avec plusieurs degré de lecture... je pourrais en parler des heures..
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Silica
Quæstor
Quæstor
Messages : 244
Inscription : jeu. 13 févr. 2014, 22:24

Re: Le film Noé de Darren Aronofsky : affiche et trailer

Message non lu par Silica » jeu. 15 mai 2014, 22:12

Je n'ai pas vu le film mais cette critique d'un youtubeur cinéphile vous intéressera peut-être : https://www.youtube.com/watch?v=srWscKgLz6M

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité