"Sur le concept du Visage du Fils de Dieu"

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

"Sur le concept du Visage du Fils de Dieu"

Message non lu par Charles » ven. 21 oct. 2011, 19:02

"Le jeudi 20 octobre 2011 la pièce de théâtre de Roméo Castelluci : “Le concept du visage du fils de Dieu” était programmée au Théâtre de la ville à Paris.

Les jeunes militants de l’Action Française étaient là pour manifester l’indignation des Français devant cette pantalonnade scatologique organisée dans un théâtre bourgeois qui vise à insulter l’image de notre patrimoine sacré et culturel à l’heure où les églises brûlent en Egype et ou la chrétienté est persécutée dans de nombreux pays au monde. (...) alors qu’il était maintenu au sol un militant a eu la jambe écrasée par un car de police. Il a été conduit par les pompiers écœurés, en urgence à l’hôtel Dieu."

http://www.actionfrancaise.net/craf/?SP ... E-UN-JEUNE

Vidéos :

:arrow: http://rutube.ru/tracks/4927832.html?v= ... ba75832f64

:arrow: http://rutube.ru/tracks/4927003.html?v= ... 3f3adb45a2

Encore une fois, le vrai visage de l'UMP et du régime de Sarkozy...

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

VIOLENCE D’ÉTAT CONTRE LES CHRÉTIENS : À PARIS COMME AU CAIR

Message non lu par Charles » ven. 21 oct. 2011, 20:53


Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Un opposant catholique écrasé par un car de police à Par

Message non lu par PriereUniverselle » sam. 22 oct. 2011, 3:15

C'est révoltant ! A-t-on des nouvelles de ce jeune manifestant Catholique ?

bnauchocolat
Quæstor
Quæstor
Messages : 226
Inscription : sam. 26 févr. 2011, 14:47

Re: Un opposant catholique écrasé par un car de police à Par

Message non lu par bnauchocolat » sam. 22 oct. 2011, 17:46

La mairie de Paris porte plainte contre un groupe de fondamentalistes chrétiens


http://www.lemonde.fr/culture/article/2 ... r=RSS-3208

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Un opposant catholique écrasé par un car de police à Par

Message non lu par Charles » sam. 22 oct. 2011, 20:56

Ce ne sont pas des "fondamentalistes chrétiens" mais des catholiques, tout court. Simplement, ils sont plus catholiques que bourgeois, ils n'ont pas peur du regard des autres, de la calomnie des médias ni des médisances des tièdes tenant plus à leurs CDI et à la considération de leur concierge qu'à leur entrée au Ciel. Notre bien aimé Jean-Paul II nous l'a dit : "N'ayez pas peur !". Eh bien ces jeunes catholiques n'ont pas peur, ils se sont fait tabasser, un car de police a écrasé la jambe d'un des leurs, les médias se taisent, les autorités les poursuivent... ils sont chrétiens dans la France du XXI° siècle. Voilà, ils ont compris et accepté que le temps du confort était révolu, ils préfèrent le Christ aux louanges de la télévision et de la bien-pensance d'aujourd'hui. Evidemment, la bourgeoisie catholique parisienne n'a rien vu ni rien entendu... c'est qu'on a une carrière de salarié dans tel groupe du CAC 40 à faire avancer. Il faut les comprendre aussi. Et comprendre aussi le silence assourdissant du cardinal Vingt-Trois, c'est qu'il a une mission a accomplir, ne rien faire, ne rien dire jusqu'au bout, ne pas se compromettre avec le feu, avec les braises. Il n'y a plus rien à consumer, il ne faut plus que brille la moindre flamme, la moindre lueur. Qu'est-ce que la Vérité ? Hein ? Qu'est-ce que la lumière ? Qui en a besoin, qui en demande ? Non, non, il ne faut pas faire de vagues, ne rien dire, se faire oublier, enterrer le Christ, cet imbécile qui a voulu ressusciter. Dans ce théâtre, des gens recouvraient de merde une image du Christ, dehors la police tabassait et écrasait de jeunes catholiques. Et silence... silence de l'évêché, silence des médias, silence des bourgeois, silence de Cité-catholique.org...

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: Un opposant catholique écrasé par un car de police à Par

Message non lu par Théo d'Or » sam. 22 oct. 2011, 21:38

:sonne:

On parle d'un écrasement fait exprès et voulu????

Comment les autorités expliquent-elles l'incident?

Je vois des (et surtout un!) policiers hébétés sur la première vidéo, que disent-ils, eux?
En recherche...

Nig'
Censor
Censor
Messages : 80
Inscription : mer. 04 févr. 2009, 17:59
Contact :

Re: Un opposant catholique écrasé par un car de police à Par

Message non lu par Nig' » dim. 23 oct. 2011, 1:33

C'est épatant l'absence de discernement avec laquelle les journalistes du Monde utilisent les mots "fatwas", "fondamentalisme" et "intégrisme". C'est pas la peine d'exposer la situation clairement et objectivement avec un vocabulaire approprié, on sait déjà tous qui sont les méchants, hein. C'est presque aussi triste pour la langue française que pour le catholicisme.
Ce vers quoi un être est mû par nature, c'est là où il est en repos par nature. (Aristote, De l'âme I, 3)

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Un opposant catholique écrasé par un car de police à Par

Message non lu par PriereUniverselle » dim. 23 oct. 2011, 12:44

Charles a écrit :Ce ne sont pas des "fondamentalistes chrétiens" mais des catholiques, tout court. Simplement, ils sont plus catholiques que bourgeois, ils n'ont pas peur du regard des autres, de la calomnie des médias ni des médisances des tièdes tenant plus à leurs CDI et à la considération de leur concierge qu'à leur entrée au Ciel. Notre bien aimé Jean-Paul II nous l'a dit : "N'ayez pas peur !". Eh bien ces jeunes catholiques n'ont pas peur, ils se sont fait tabasser, un car de police a écrasé la jambe d'un des leurs, les médias se taisent, les autorités les poursuivent... ils sont chrétiens dans la France du XXI° siècle. Voilà, ils ont compris et accepté que le temps du confort était révolu, ils préfèrent le Christ aux louanges de la télévision et de la bien-pensance d'aujourd'hui. Evidemment, la bourgeoisie catholique parisienne n'a rien vu ni rien entendu... c'est qu'on a une carrière de salarié dans tel groupe du CAC 40 à faire avancer. Il faut les comprendre aussi. Et comprendre aussi le silence assourdissant du cardinal Vingt-Trois, c'est qu'il a une mission a accomplir, ne rien faire, ne rien dire jusqu'au bout, ne pas se compromettre avec le feu, avec les braises. Il n'y a plus rien à consumer, il ne faut plus que brille la moindre flamme, la moindre lueur. Qu'est-ce que la Vérité ? Hein ? Qu'est-ce que la lumière ? Qui en a besoin, qui en demande ? Non, non, il ne faut pas faire de vagues, ne rien dire, se faire oublier, enterrer le Christ, cet imbécile qui a voulu ressusciter. Dans ce théâtre, des gens recouvraient de merde une image du Christ, dehors la police tabassait et écrasait de jeunes catholiques. Et silence... silence de l'évêché, silence des médias, silence des bourgeois, silence de Cité-catholique.org...

Oui le silence des chrétiens et des responsables du Catholicisme est assourdissant ! Au point où je me sens appelé à participer à la procession où je prierai le chapelet le 29 Octobre 2011 durant la grande manifestation contre la christianophobie avec beaucoup d'autres, J'espère.

Avatar de l’utilisateur
Lylïéflorèncé!
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : mar. 11 oct. 2011, 14:44
Localisation : En Francoprovence

Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par Lylïéflorèncé! » lun. 24 oct. 2011, 15:44

Là ou la foi est vivante, la doctrine et les merveilles de Dieu constituent le fond de la vie.
La Science de la Croix
Édith Stein

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par lmx » lun. 24 oct. 2011, 16:01

J'aimerais dire une petite chose au passage : Le Christ N'A PAS d'égo à défendre. Dieu n'est pas un chef de gang dont il faut défendre "l'honneur".

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par Petit Matthieu » lun. 24 oct. 2011, 16:26

Bonjour Lmx,

Ce que vous dites sonne juste. Mais alors que devons nous faire face au Piss Christ, ou devant cette pièce de théâtre ?
Quel est votre avis ? Personnellement, j'ai autant d'arguments dans les deux camps, et je n'arrive pas à savoir quelle réaction serait la plus juste.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par lmx » lun. 24 oct. 2011, 16:44

Je ne sais pas, j'ai l'impression que vouloir jouer au gros bras est la plus mauvaise façon de s'y prendre.
En plus ces mouvements ont une connotation identitaire qui contribue à répandre l'idée que catholicisme et extrême droite vont de pairs. Ils rendent le christianisme qui n'a pas déjà pas les faveurs des média encore plus détestable. Et puis moi je déteste ce catholicisme identitaire.
Bref il faut être prudent comme des serpents.

Personnellement piss christ et autre ne me fait pas grand chose. La bêtise de ces pseudo artistes qui pensent être subversifs en crachant sur le Christ m'atterre plus qu'autre chose. La porcinité dans laquelle les "artistes" modernes tombe est triste à voir.

Comme critique du christianisme on est passé de Nietzsche et de son Ainsi parlait Zarathoustra à des charlots comme Michel Onfray et à ceux qui sont derrière le piss christ et autre manifestation de ce genre.
Je pense que l'adversaire d'aujourd'hui est intellectuellement faible et qu'il faut l'affronter autrement que par l'intimidation.

je viens de lire l'article du 2nd blog et j'adhère à ce qu'il dit :
Des actions fermes mais non-violentes sont possibles. Distribution de tracts, dialogue avec les organisateurs, avec les élus, interpellation sur la distribution de subventions pour un spectacle qui heurte les sensibilités (quelle collectivité oserait subventionner Dieudonné, par exemple?), sont des pistes possibles. L’humour, également, est probablement une arme à utiliser. Une arme beaucoup plus efficace et convaincante que la méthode primaire et bestiale de l’huile de vidange. Une arme peut-être aussi davantage évangélique.
Dernière modification par lmx le lun. 24 oct. 2011, 17:29, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par Petit Matthieu » lun. 24 oct. 2011, 17:07

Oui, je crois que vous avez raison. Lutter, mais par l'intelligence et le dialogue. Ecouter et répondre, ne pas vouloir faire taire.

Toutefois, je comprends les réactions épidermiques à ces agressions, il est parfois difficile de ne pas tomber dans la volonté de frapper un bon coup pour se défouler.

Quant à Michel Onfray, je ne supporte plus de ne voir aucun contradicteur contre lui ! Son traité d'athéologie, du peu que j'en sache, m'a l'air d'une malhonnêteté et d'une bêtise assez incompréhensible pour une personne qui semble quand même avoir un cerveau.
Ses attaques contre saint Paul sont vraiment idiotes, il n'a jamais pris la peine de se renseigner sur le personnage, sur les Evangiles. Il les a parcouru, a du souligner des phrases qui pouvaient lui servir à dénigrer et parle maintenant sur tous les plateaux télés.
Comme il s'exprime bien, qu'il a des lunettes, qu'il se vante toutes les 5 minutes d'être à l'université populaire et de lire des centaines de livres, il passe pour un intello costaud à l'écran. Misère...

Quand il a dit devant Zemmour je crois, que "saint Paul c'est vite lu", ça me confirme qu'il n'a absolument pas cherché à se renseigné sur notre religion. Comment peut-on lire vite saint Paul sans être complètement perdu ! Même pour un chrétien, saint Paul se lit tout doucement, enfin il me semble...
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Lylïéflorèncé!
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : mar. 11 oct. 2011, 14:44
Localisation : En Francoprovence

Re: Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par Lylïéflorèncé! » lun. 24 oct. 2011, 17:15

Petit Matthieu a écrit : Quel est votre avis ? Personnellement, j'ai autant d'arguments dans les deux camps, et je n'arrive pas à savoir quelle réaction serait la plus juste.
Merci, c'est exactement mon cas.
Il est certain que les œufs et l'huile de vidange manquent de finesse, mais le gros des manifestants semblent admirables avec la prière publique, face à un blasphème public, jusque dans la garde à vue.
Le blasphème appelle une réaction comme y invite d'ailleurs les évêques. Maintenant, laquelle ? Pour moi c'était le recours de l'Agrif mais maintenant que l'Agrif est déboutée... Les tracts seraient biens mais c'est une lourde machinerie à mettre en route avec un coût !
En fait, si toutes les religions étaient traitées sur un pied d'égalité, cette grave provocation serait sans importance, mais tel n'étant pas le cas, ça semble très inquiétant pour l'avenir (sans doute proche) du christianisme en France (et plus largement en Europe).
Là ou la foi est vivante, la doctrine et les merveilles de Dieu constituent le fond de la vie.
La Science de la Croix
Édith Stein

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: Civitas : entre martyrs et anti-héros

Message non lu par PriereUniverselle » lun. 24 oct. 2011, 18:37

On peut très bien se retrouver dans une manifestation simplement digne et en priant tous le chapelet sans forcément faire des esclandres, mais être là présent, pacifiquement pour demander à Dieu la conversion des coeurs, afin que le scandale s'épuise devant le don d'amour de nos prières.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités