Metal et rock

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Metal et rock

Message non lupar Mespheber » ven. 16 juin 2006, 13:28

Image D'une réputation sulfureuse, le heavy metal, héritier bruyant du rock, est souvent considéré comme blasphématoire, choquant, dangereux... Au-delà de ces préjugés, je me propose de vous permettre de découvrir et de comprendre les différentes mouvances qui sont incluses dans ce genre musical que j'apprécie depuis plus de vingt ans. En attendant vos commentaires, questions et expériences, quelques liens de groupe qui pourraient changer votre point de vue sur la question:La liste est loin d'être exhaustive, mais il me semble plus sympathique d'initier ce débat avec des groupes que j'apprécie pour des raisons diverses.

Amicalement.Image
Memento mori!

laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lupar laiglejo » dim. 18 juin 2006, 19:32

Ce n'est pas un jugement ou une impression "intellectuelle.....Quand j'entend cette musique, j'ai l'impression qu'on me suce le cerveau avec une paille, à petit feu, comme on le ferait à une momie égyptienne :crash: ........Ca ne me dynamise pas....Ca me tue ! :sick:

Chacun son mauvais gout !.... Vive le vieux jazz.....Vive chopin, tchaikovsky et les autres ! :roll: :clap:

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lupar Mespheber » dim. 18 juin 2006, 20:03

Pourquoi "mauvais" goût? Que tu n'apprécies pas cette musique est une chose, que tu y portes un jugement de valeur catégorique en est une autre. J'aime aussi le jazz, Chopin et Tchaikovsky, même si je leur préfère Shostakovitch et Ligeti. ;-)

Cette sensation de neurosuccion, si je puis me permettre ce néologisme, je la ressens à l'écoute de certains groupes de R'N'B ou des groupes jetables qu'on nous sort chaque été pour qu'on danse danse danse... Bref, toute musique dépourvue d'âme, de personnalité.

Cependant, j'ai surtout ouvert ce sujet pour permettre à ceux qui s'interrogent sur le public qui apprécie ces genres (car le métal se décline en différentes catégories) de poser des questions, sur cette culture s'ils en ont envie. :P
Memento mori!

laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lupar laiglejo » dim. 18 juin 2006, 20:34

et Taizé ?.......Connais-tu la musique de la Communauté de Taizé ? :roll: :siffle: :innocent:

Musique - Taizé

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lupar Mespheber » dim. 18 juin 2006, 20:38

Non, mais il me semble que c'est hors-sujet. ;-)

Je ne demande pas à être "converti" ni ne cherche à convertir à un genre musical qui me fait vibrer depuis plus de vingt ans, juste répondre aux préjugés, parfois défavorables, qui existent. Cependant, si tu aimes la musique à caractère religieux, le lien du groupe Orphaned Land, mis en tête de ce sujet, devrait t'intéresser...
Memento mori!

laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lupar laiglejo » dim. 18 juin 2006, 20:44

Je ne demande pas à être "converti"
???? :blink:

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lupar Mespheber » dim. 18 juin 2006, 21:15

Image Tu es trop mignonne quand tu joues les candides! :lol:
Memento mori!

Avatar de l’utilisateur
L'Ange
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : jeu. 25 mai 2006, 11:11
Localisation : Alsace

Message non lupar L'Ange » lun. 19 juin 2006, 10:55

Le seul groupe de heavy que j'ai pu entendre jusqu'à présent se nomme "AC DC" (du moins je crois qu'il s'agit de heavy...). J'ai trouvé certaines chansons bien rythmées. Je n'en écouterais pas tous les jours mais de temps en temps cela donne un sacré coup de fouet... :lol:

Effectivement à mon avis cette musique n'est pas pire que certains morceaux que l'on peut entendre en diffusion régulière sur nos ondes... Je pense qu'il faut garder l'esprit ouvert...
N'attendez pas le jugement dernier. Il a lieu tous les jours. (Albert Camus)

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 231
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lupar Eremos » lun. 19 juin 2006, 13:17

Cette sensation de neurosuccion, si je puis me permettre ce néologisme, je la ressens à l'écoute de certains groupes de R'N'B ou des groupes jetables qu'on nous sort chaque été pour qu'on danse danse danse... Bref, toute musique dépourvue d'âme, de personnalité.
Puisque vous parlez d'âme, quelle est celle qui, selon vous, habite le groupe Behemoth lorsqu'il chante : "Slaves Shall Serve". :unsure:

;-)

En Christ,
Eremos
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lupar Mespheber » lun. 19 juin 2006, 14:04

Puisque vous parlez d'âme, quelle est celle qui, selon vous, habite le groupe Behemoth lorsqu'il chante : "Slaves Shall Serve". :unsure:

;-)

En Christ,
Eremos
Merci de votre question et tout d'abord, rappelons les paroles de cette chanson ainsi que sa mélodie en images.
Father ov Terror!
Aba ol-Hol
enter the pylon
thru' the galleys ov past
catacombs ov night
into the starry womb

slay, slay!
Asar un-Nefer
we have no fear
our time had come
our will is done

dance, dance!
O Mighty One
in the fields ov Aqert
and spit
upon slaves ov death

War God!
trample all weakness
this is your day ov pride
draw Thy flaming sword
cut the umbilical cord
to set me free from eternal sleep

...step by step
Khem: evolution: spiral vibration
can you hear?
can you touch?
can you see?
can you really see?

we charm all jins -
automata, inprinted realities
they creep like snakes
and all we feel
is painful bliss
as we burn forth
like winged globe
like solar disk...
...and penetrate eternity

Slaves shall serve!
Et l'explication qu'en donne l'auteur lui-même:
[the title ov this song is taken from "The Book of the Law". these words invoke powers ov individuality which stands against fear and oppression ov western civilization with all its taboos, fallen religions and political idols, stupid and mad masses - "twisted mob ov Jerusalem". I wrote wrote these verses after my journey across Egypts entirety which I made in April 2004 e.v. but direct inspiration was successful invocation ov God Horus I performed in city ov Cairo on April 8th, exactly 100 years after Crowley received the text ov "The Book of the Law".]
En ce qui me concerne, je ressens chez ce groupe une recherche spirituelle sincère et les qualités humaines de ses membres m'ont été confirmées par quelques amis qui les connaissent personnellement. La violence apparente des groupes polonais ne saurait être appréhendée ni analysée sans connaître la réalité sociale du pays. Comme de nombreux groupes de métal européens, l'imagerie païenne est plus celle d'une colère face à l'hypocrisie d'une société corrompue et se réclamant pourtant des valeurs chrétiennes que d'une véritable adoration d'esprits malins. C'est une manière d'affirmer un choix di fférent et parfois, il faut crier très fort pour se faire entendre. Pour aller régulièrement sur les forums du groupe, j'ai cependant été surpris de voir la grande ouverture d'esprit d'une communauté internationale (il y a même quelques fans du Liban et d'Arabie Saoudite), qui ne revendique rien que son amour de la musique rock. Aux Etats-unis, c'est encore moins que ça: ils aiment se déguiser. :lol:
Memento mori!

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 231
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lupar Eremos » mar. 20 juin 2006, 19:10

Comme de nombreux groupes de métal européens, l'imagerie païenne est plus celle d'une colère face à l'hypocrisie d'une société corrompue et se réclamant pourtant des valeurs chrétiennes que d'une véritable adoration d'esprits malins.
Bonjour Mespheber, :)

Ne pensez-vous pas que ce soit, si je puis dire, une "bonne excuse" de voir dans l'imagerie païenne une subversion de la société actuelle ?

Je n'ai rien contre ce qui est intelligemment subversif, je ne crois pas être coincé ni arriéré, j'écoute moi même parfois, timidement, Rammstein, et j'ai bien conscience au fond que tout n'est pas très sain dans cette musique. J'ai vu un jour en librairie un ouvrage sur le mode : "Jeune, on vous ment, ou comment je peux démontrer par A + B que le rap, le rock, la dance sont des oeuvres du démons pour mener l'humanité à la perversion"... :-x Sans rentrer dans tout ces excès, il me semble tout de même que le Metal pose un certain nombre de question - je ne sais pas pour les groupes que vous citez - qu'on ne peut pas contourner aussi aisément que vous le faîtes peut-être en affirmant que, derrière toute cette imagerie, il y a en réalité une critique.

Au passage, question bateau : que pensez-vous de Marilyn (-lin ?) Manson ?

En Christ,
Eremos
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

zefdebruz
Censor
Censor
Messages : 142
Inscription : jeu. 05 mai 2005, 13:37
Localisation : France

Message non lupar zefdebruz » mar. 20 juin 2006, 21:36

Bonsoir Mespheber,
je me demande si vous êtes sérieux dans vos propos en parlant de recherche spirituelle de ces groupes, de colère face à une"hypocrisie d'une société corrompue et se réclamant des valeurs chrétiennes ( les sociétés qui voient prospérer ces groupes heavy ne sont plus chrétiennes depuis longtemps, entre nous soit dit...en outre ces soit disant rebelles sont d'un conformisme affligeant, être rebelle aujourd'hui c'est être chrétien sans cacher son identité !).
Nergal cite "le livre de la loi" de Crowley qui était adepte de magie noire et mage sataniste. Vous dites qu'il n'y a pas de "véritable adoration d'esprits malins" , vous vous fourrez le doigt dans l'oeil si vous pensez qu'il s'agit juste de provocation ou de folklore. C'est bien le "moi je pense que", "personnellement", le patati et patata, mais au moins renseignez vous sérieusement, ça vous évitera de dire n'importe quoi...
Heureusement, ça vous passera ( avec la grâce de Dieu), à 20 ans moi aussi j'écoutais du hard, comme beaucoup.
Portez vous bien. :)

Zef
" Or c'est ici la vie éternelle, qu'ils te connaissent , Toi, le seul vrai Dieu et celui que Tu as envoyé, Jésus Christ" Jean 17,3

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lupar Mespheber » jeu. 22 juin 2006, 3:13

Ayant ouvert ce sujet, je nepeux qu'y répondre par sens des responsabilités.
Ne pensez-vous pas que ce soit, si je puis dire, une "bonne excuse" de voir dans l'imagerie païenne une subversion de la société actuelle ?
De quelle subversion parlez-vous? Aux dernières nouvelles, la musique métal a bien moins d'influence sur la société que le FMI, si tant est qu'elle en ait une...
J'ai vu un jour en librairie un ouvrage sur le mode : "Jeune, on vous ment, ou comment je peux démontrer par A + B que le rap, le rock, la dance sont des oeuvres du démons pour mener l'humanité à la perversion"... Sans rentrer dans tout ces excès, il me semble tout de même que le Metal pose un certain nombre de question - je ne sais pas pour les groupes que vous citez - qu'on ne peut pas contourner aussi aisément que vous le faîtes peut-être en affirmant que, derrière toute cette imagerie, il y a en réalité une critique.
Mais toute oeuvre d'art digne de ce nom permet de s'interroger de manière plus globale, mais c'est une affaire de sensibilité. Ce n'est pas parce que ces questions dérangent qu'elles doivent être esquivées. Au contraire. Cela dit, il me semble que les détracteurs du métal s'en posent plus que leurs auditeurs. :lol:
Au passage, question bateau : que pensez-vous de Marilyn (-lin ?) Manson ?
Qu'il est américain et que son travail doit être mesuré en fonction de cette culture. Pour ma part, j'ai apprécié la période où il a travaillé avec Trent Reznor (Nine Inch Nails), avec qui il a produit les albums les plus intéressants de sa carrière sur le plan musical. À présent, il est juste un homme d'affaires qui gère sa carrière.
je me demande si vous êtes sérieux dans vos propos en parlant de recherche spirituelle de ces groupes, de colère face à une"hypocrisie d'une société corrompue et se réclamant des valeurs chrétiennes ( les sociétés qui voient prospérer ces groupes heavy ne sont plus chrétiennes depuis longtemps, entre nous soit dit...en outre ces soit disant rebelles sont d'un conformisme affligeant, être rebelle aujourd'hui c'est être chrétien sans cacher son identité !).
D'un côté, tous les groupes de métal n'ont pas de recherche spirituelle ( ce serait trop beau), mais c'est le cas de groupe tel que Behemoth, Septic Flesh, Soulfly, Orphaned Land, Gojira... En ce qui concerne le christianisme de nos sociétés, je vous invite à visiter la Pologne, que je fréquente depuis deux ans, où l'influence politique de la religion est manifeste et à la limite de l'opression. D'autre part, si les groupes qui choisissent une iconographie sataniste pour s'exprimer sont mis en avant par les médias, ils ne sont absolument pas représentatifs de l'ensemble des groupes de métal (d'où l'exemple de Skyclad, Division Alpha, S.U.P.).
Nergal cite "le livre de la loi" de Crowley qui était adepte de magie noire et mage sataniste. Vous dites qu'il n'y a pas de "véritable adoration d'esprits malins" , vous vous fourrez le doigt dans l'oeil si vous pensez qu'il s'agit juste de provocation ou de folklore. C'est bien le "moi je pense que", "personnellement", le patati et patata, mais au moins renseignez vous sérieusement, ça vous évitera de dire n'importe quoi...
Mon oncle (paix à son âme) disait un jour "mieux vaut une recherche spirituelle quepas de recherche du tout". Je ne doute pas que Behemoth et Nergal suivent un sentier discutable mais il n'en font ni l'apologie ni n'invite personne à suivre leur chemin. Globalement, leur discours se résume à une invitation à chacun à suivre sa propre voie et à croire avant tout en soi. En ce qui concerne Crowley, l'appelation "sataniste" est un pur effet de style et le fameux "Livre de la Loi se conclue par "Love is the law". Il faut ausi replacer cet auteur dans son contexte... Par ailleurs, leurs auditeurs rassemblent des personnes de toutes confessions et de toute idéologie comme vous pourrez le constater ici si vous maîtrisez l'anglais. De toute manière, ils jouent si fort qu'il est parfois difficile de comprendre ce qu'ils chantent. :lol:
Heureusement, ça vous passera ( avec la grâce de Dieu), à 20 ans moi aussi j'écoutais du hard, comme beaucoup.
J'écoute du métal depuis que j'ai 9 ou 11 ans et j'en ai 33. Je ne vois pas ce que la grâce de Dieu a à voir là-dedans. Tant que la musique est bonne, je la reçois, peu importe le genre ou le volume sonore. Nous avons un adage, hérité des punks: "si c'est trop fort, c'est que tu es trop vieux." :lol:

Pour finir en image:
Memento mori!

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 231
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lupar Eremos » jeu. 22 juin 2006, 12:59

Bonjour Mespheber,
De quelle subversion parlez-vous? Aux dernières nouvelles, la musique métal a bien moins d'influence sur la société que le FMI, si tant est qu'elle en ait une...


Par subversion je faisais référence à cette critique de notre société dont vous parliez. Je ne pensais évidemment pas à quelque chose de très efficace. Mais seulement à une volonté.
Mais toute oeuvre d'art digne de ce nom permet de s'interroger de manière plus globale, mais c'est une affaire de sensibilité.
Je suis bien d'accord mais j'ai du mal à voir l'interrogation globale et profonde de ce clip où un type est explosé à coup de bazooka (l'avant dernier de vos liens). J'ai parfois l'impression qu'il s'agit plutôt de déversé un flot de passions plus ou moins saines...
Ce n'est pas parce que ces questions dérangent qu'elles doivent être esquivées.
Ce n'est pas moi qui dirait le contraire ;-) Seulement, la grande question que je me pose, au sujet du metal, c'est : est-ce que ceux qui nous parle de critique de la société, de rébellion, ne se mettent pas le doigt dans l'oeil pour trouver une excuse (une excuse... :roll: je ne trouve pas d'autre mot, vous avez compris l'idée) pour écouter une musique qui, en fait, ne fait probablement que d'exciter nos passions les moins nettes, voire d'en réveiller.
Je ne doute pas que Behemoth et Nergal suivent un sentier discutable mais il n'en font ni l'apologie ni n'invite personne à suivre leur chemin.
Je pense au contraire que toute démarche artistique est une invitation, particulièrement lorsqu'elle se produit face à un public. Ou alors, quel intérêt à exposer les états d'esprit de sa personne sur scène ?
Globalement, leur discours se résume à une invitation à chacun à suivre sa propre voie et à croire avant tout en soi.
C'est donc qu'il y a bien une invitation. ;-)
le fameux "Livre de la Loi se conclue par "Love is the law".
Reste à savoir de quel "love" on parle. :-x
Tant que la musique est bonne
Quand la musique est bonne, bonne, bonne :siffle: (ok, je sors !)

En Christ, :)
Eremos
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lupar Mespheber » jeu. 22 juin 2006, 13:28

Par subversion je faisais référence à cette critique de notre société dont vous parliez. Je ne pensais évidemment pas à quelque chose de très efficace. Mais seulement à une volonté.
Certes mais attention à l'emploi des mots. Il n'y a aucune intention subversive dans le métal, cette musique ne cherche à subvertir personne. Elle est, c'est tout! On parle de subversion pour définir l'aliénation d'une culture par une autre. Hors, le métal fait partie de notre patrimoine culturel, il y a donc un contresens évident car une culture ne peut se subvertir elle-même.
Je suis bien d'accord mais j'ai du mal à voir l'interrogation globale et profonde de ce clip où un type est explosé à coup de bazooka (l'avant dernier de vos liens). J'ai parfois l'impression qu'il s'agit plutôt de déversé un flot de passions plus ou moins saines...
Pas beaucoup de second degré n'est-ce pas? ;-) Pour ma part, ça m'a fait rire. :P Par ailleurs, le Brésil est un pays si violent que j'imagine que le groupe a pensé de même. Vous savez? Le Brésil: ce pays où on résoud la surpopulation des favellas en butant les mômes des favellas au 44.
Ce n'est pas moi qui dirait le contraire ;-) Seulement, la grande question que je me pose, au sujet du metal, c'est : est-ce que ceux qui nous parle de critique de la société, de rébellion, ne se mettent pas le doigt dans l'oeil pour trouver une excuse (une excuse... :roll: je ne trouve pas d'autre mot, vous avez compris l'idée) pour écouter une musique qui, en fait, ne fait probablement que d'exciter nos passions les moins nettes, voire d'en réveiller.
Êtes-vous déjà allé à un concert de métal? Tout d'abord le nombre de groupes qui délivrent un message délibérément ne sont pas majoritaires. Pour la plupart, il s'agit de faire du rock et de s'amuser. Il faut aussi croire que notre sensibilité à cette musique est telle que loin de réveiller nos passions les plus noires, elle stimule notre bien-être. Nous ne cherchons jamais à justifier nos goûts, je ne fais qu'exposer la diversité de ces groupes pour montrer qu'il n'y a pas que des braillards aux gros bras et aux cerveaux remplis de bière. (Bon, il y en a pas mal, mais ils ne sont vraiment pas méchants). Un jour, je discutais avec un vigile dans un de ces concerts qui me disait que pour lui les concerts de métal étaient des vacances dans la mesure où il n'y a jamais de problèmes, que les gens sont respectueux, solidaires, chaleureux...
Je pense au contraire que toute démarche artistique est une invitation, particulièrement lorsqu'elle se produit face à un public. Ou alors, quel intérêt à exposer les états d'esprit de sa personne sur scène ?
:blink: Il n'y a pas forcément d'intérêt rationnel. On vient voir un spectacle, mais surtout la musique jouée IRL prend une tout autre dimension. D'abord parce qu'elle est jouée à un volume incroyable sans que les voisins se plaignent, mais aussi parce que la la manière de jouer varie dans ces conditions et la présence du public ajoute à l'ambiance. Un concert de rock, c'est une fête.
Globalement, leur discours se résume à une invitation à chacun à suivre sa propre voie et à croire avant tout en soi.
C'est donc qu'il y a bien une invitation. ;-)
En ce qui concerne les quelques groupes qui se réfèrent à une idéologie, une philosophie ou la politique c'est possible. J'évoquais le cas isolé d'un groupe, n'en faisons pas une généralité. Néanmoins, dans la forme, il s'agit avant tout du témoignage de leur propre expérience. Les albums de Behemoth, que j'évoquais dans ce sens, sont remplis de commentaires sur chaque chanson expliquant sa place dans leur chemin de vie. Cependant tout le monde ne les lit pas et garde son libre-arbitre. Il serait temps d'arrêter de penser que nous sommes des moutons décérébrés et incapable de choisir. J'ai pour ma part un intérêt pour ces groupes dans la mesure où j'étudie l'histoire des religions en dilettant et que des cultes éteints puissent encore avoir de l'attrait aujourd'hui attise à la fois ma curiosité et ma vigilance pour des raisons évidentes. Aussi, il arrive que l'on s'identifie à un "message", comme celui de Skyclad dans mon cas, dans la mesure où on partage déjà celui-ci, mais il n'y a pas de règles. Il y a quand même beaucoup plus de gens qui écoutent sans vraiment se soucier de quoi tout cela parle. :lol:
le fameux "Livre de la Loi se conclue par "Love is the law".
Reste à savoir de quel "love" on parle. :-x
Voyez par vous-mêmes. ;-)
Quand la musique est bonne, bonne, bonne :siffle: (ok, je sors !)
Quand elle ne triche paaaaaaaas! ;-)
Memento mori!


Revenir vers « Arts & Culture »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités