Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2570
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Trinité » ven. 08 juin 2018, 16:09

Bonjour Valérie,

J'aime bien celle là également de Samian!

https://youtu.be/y90CfkyjGq8

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Le Rap, on en parle? Ou pas....

Message non lu par Bassmeg » mar. 07 mai 2019, 1:48

Le rap est une manière de chanter. Pas nouvelle, puisque cela a déja plus de trente ans. Le Rap Français, c' est ce que je préfère, vu la culture littéraire du pays les artistes tissent des fils de textes pleins de références discrètes aux Anciens, ni vu ni connu. On a une mauvaise image du rap, parce qu' on le confond avec le gangstaRAP, qui est en gros du rap vulgaire parlant de delits et de filles faciles. Mais le RAP, ce n' est pas du tout cela. C' est plutôt un chant populaire, scandé, sur des thèmes gris et lamentables. Mais parfois joyeux, comme une fleur poussant dans le bitume. Qui écoute du peura ici?

Avatar de l’utilisateur
Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Cepora » mar. 07 mai 2019, 9:00

Le rap est une régression artistique, morale, culturelle et esthétique. C'est un art barbare, primaire, phallique, totalement étranger à l'esprit traditionnel européen et au christianisme de manière générale. C'est une caricature avilissante de l'art poétique, c'est de la violence vulgaire, sans subtilité, dans sa forme la moins civilisée. Le rap est l'expression grossière de tous les états inférieurs de l'homme, c'est l'art du sous-homme, sans transcendance et sans sublimation.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2570
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Trinité » mar. 07 mai 2019, 13:46

Bonjour Cepora,

Le rap pour moi n'est pas de la musique, mais un moyen d'expression… Cependant, il faut essayer d'accepter de dépasser nos" a priori" et ne pas partir avec des idées préconçues. Ecoutez les dernières vidéos que j'ai passé de Samian "lettre à Dieu" et "je suis un enfant de la terre" et l'autre vidéo ! C'est leur façon de s'exprimer...et même si musicalement elles ne me correspondent pas, l'on ne peut dédaigner le message!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9327
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Cinci » mar. 07 mai 2019, 19:11

Cepora :

Le rap est une régression artistique, morale, culturelle et esthétique. C'est un art barbare, primaire, phallique, totalement étranger à l'esprit traditionnel européen et au christianisme de manière générale. C'est une caricature avilissante de l'art poétique, c'est de la violence vulgaire, sans subtilité, dans sa forme la moins civilisée. Le rap est l'expression grossière de tous les états inférieurs de l'homme, c'est l'art du sous-homme, sans transcendance et sans sublimation.
Je suis bien d'accord avec vous. D'ailleurs, je pense que c'est le musicien Noir Ray Charles qui disait que le rap n'avait pas sa place dans la musique.

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Bassmeg » mar. 07 mai 2019, 19:18

Cinci a écrit :
mar. 07 mai 2019, 19:11
Cepora :Le rap est une régression artistique, morale, culturelle et esthétique. C'est un art barbare, primaire, phallique, totalement étranger à l'esprit traditionnel européen et au christianisme de manière générale. C'est une caricature avilissante de l'art poétique, c'est de la violence vulgaire, sans subtilité, dans sa forme la moins civilisée. Le rap est l'expression grossière de tous les états inférieurs de l'homme, c'est l'art du sous-homme, sans transcendance et sans sublimation.
Je suis bien d'accord avec vous. D'ailleurs, je pense que c'est le musicien Noir Ray Charles qui disait que le rap n'avait pas sa place dans la musique.
Cinci, je me propose de vous faire changer d' avis sur le rap, si vous le voulez.Ecoutez la chanson "Demain c' est Loin", du groupe IAM. Puis donnez moi votre avis, s' il vous plait.

Le texte est vraiment travaillé, c' est un grand classique du rap français. Et l' un des auteurs s' est rendu compte à posteriori que son procédé d' écriture avait déja été utilisé par Charles Baudelaire.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9327
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Cinci » mar. 07 mai 2019, 20:15

Trinité :

C'est leur façon de s'exprimer...et même si musicalement elles ne me correspondent pas, l'on ne peut dédaigner le message!
Des messages de colonisés ne m'intéressent pas, Trinité. Je préfère ceux d'authentiques libérateurs.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2570
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Trinité » mar. 07 mai 2019, 23:40

Cinci a écrit :
mar. 07 mai 2019, 20:15
Trinité :

C'est leur façon de s'exprimer...et même si musicalement elles ne me correspondent pas, l'on ne peut dédaigner le message!
Des messages de colonisés ne m'intéressent pas, Trinité. Je préfère ceux d'authentiques libérateurs.
Ce n'est pas très gentil cela Cinci! :(
A qui faites vous allusion en parlant des authentiques libérateurs?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9327
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Cinci » mer. 08 mai 2019, 1:10

Ce n'est pas gentil ? Il faut dire que j'avais écrit un message un peu plus long pour expliquer le point de vue. Mais j'ai décidé d'abréger pour soulager le lecteur. Il est vrai aussi qu'en faisant court on a l'air bête. Problème cornélien.

Je manque de patience avec ces chanteurs qui veulent surfer sur l'air du temps, en embouchant des hymnes à la gloire de "tout le monde il est pareil et ma maison est votre maison et il n'y a pas de frontières". La colonisation dont je parle est la colonisation culturelle du monde libéral anglo-saxon et dont la diffusion idéologique s'opère aussi via l'Industrie de la musique. Par authentique libérateur, je pensais à des littérateurs ou écrivains plus anciens et étrangers à ce tribalisme dissolvant et ennemi des nations, je pensais à des hommes politiques d'une autre époque ne faisant pas bon marché de la nation. De de Gaule ou des Gandhi m'auraient pas essayé de faire croire qu'il n'était pas de différence entre les anglais et eux; entre les autochtones du Grand Nord, les Noirs d'Afrique ou les Japonais ou que la terre des arabes de la Mecque serait aussi la terre de nos féministes canadiennes, etc.

J'en peux plus de ce discours à la noix qui dit que tout ce qui importe serait d'avoir sa patrie avec soi dans ses rêves, que l'on pourrait vivre dans sa patrie autant à Berlin, à Londres qu'en Iran ou ailleurs. Ce discours démobilisateurs qui tente de faire croire que la réussite individuelle serait un bon substitut au développement normal et sain d'une vie nationale et démocratique authentique.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2570
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Trinité » mer. 08 mai 2019, 13:47

Je comprends votre position, mais pour ma part , je pense qu'il ne faut laisser passer aucun message dispensé dans le cadre de Jésus, surtout dans ce milieu peu enclin à parler de Dieu!

J'ai trouvé ceci sur Samian qui est un métis autocthone bien connu au Québec semble t'il? Un père de la communauté Oblat de Montréal disait cela de lui:

Samian a même osé parler de Jésus à l’émission télévisée appelée « Tout le monde en parle ». Cela, il faut le faire. Personnellement, je ne regarde plus cette émission depuis qu’on a outrageusement traité les deux derniers archevêques de Montréal: Mgr Christian Lépine et Mgr Jean-Claude Turcotte. Ce fut moins évident pour les téléspectateurs, dans le cas de Mgr Turcotte, car les responsables de l’émission ont fait de nombreuses coupures. Mais je sais de source sûre, que les échanges sur le plateau, ont été très virulents. Si vous avez vu l’émission de Tout le monde en parle à laquelle a participé Samian, vous n’avez probablement pas remarqué le malaise qu’il y a eu sur le plateau quand ce cher artiste s’est mis à parler de Jésus. Mais si vous regardez la vidéo de La victoire de l’Amour, vous entendrez clairement dire de la bouche de Samian que sur le plateau ce soir-là, il y a eu un véritable malaise dès que Jésus a été nommé. Ce qui a amené Samian à parler de Jésus ce soir-là, est très révélateur de la façon dont cet artiste vit sa relation à Dieu. L’animateur de l’émission, Guy A. Lepage, a fait allusion au fait que Samian avait reçu quelque temps auparavant le prix de « l’artiste pour la paix », qui est décerné à chaque année:

Guy A. Lepage: « Quelle est l’importance de ce prix-là dans ta vie et celle de ta communauté? »

Samian: « Ça été magnifique cette journée-là, parce que ce matin-là je me suis levé et moi j’étudie la Bible. J’ai lu dans l’évangile ce matin-là, dans Mathieu 10, verset 35, je pense, Jésus qui dit: « Ne pensez pas que je suis pas venu apporter la paix dans le monde. Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le combat. » (Voir la dernière vidéo mise ci-dessous, à la onzième minute et cinquante-septième seconde: 11:57)

En entendant l'évangile cité en pleine émission de TLMEP, Dany Turcotte, le fou du roi dans l'émission, a visiblement été pris par surprise et a osé une "joke plate". Samian n'a pas laissé passer ce malaise et il en a remis en demandant à Turcotte: "À quel endroit Jésus a-t-il dit cela?". Bravo Samian pour cette réplique et cette audace.

La phrase de Jésus que Samian a citée ce soir-là sur les ondes, était des plus appropriées. Quelle belle phrase de Jésus à proclamer sur le plateau de Tout le monde en parle !!!! Pour moi qui connais un peu, et un peu trop cette émission, c’est comme si Jésus disait aux trop nombreux spectateurs de cette émission « dominicale »: « Ne soyez pas surpris d’entendre des gens qui se fâchent contre des évêques catholiques à cette émission; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le combat ». Mais cela, c’est ma réaction personnelle à la citation biblique prononcée par Samian. Ce que l'artiste voulait dire quant à lui, c’est que depuis dix ans, il menait un combat pour les Premières Nations et que la paix éventuelle et future, sera le fruit de ce combat. La paix est toujours le fruit d'un combat.

Je disais que cette allusion à Jésus révèle la façon dont Samian vit sa foi chrétienne. Samian a pris l’habitude de confronter sa vie avec la Parole de Dieu, ou mieux encore, de laisser la Parole de Dieu éclairer sa vie. Pour lui, vie quotidienne et Parole de Dieu ne font qu’un, en quelque sorte.

Je trouve très beau le fait que Samian soit chrétien. Certaines personnes pensent que les Européens ont dépouillé les autochtones de leur religion pour imposer le christianisme. Samian a dit ceci dans une interview:

« Il faut faire une différence entre la religion et la spiritualité. Oui, il y a une chanson qui s’appelle Jean 3:16, qui est très biblique, et Lettre à Dieu, qui est un peu une prière. Mais j’ai grandi comme ça, en famille d’accueil, j’ai habité chez un pasteur d’une église chrétienne. Ce que j’aime des chrétiens — et même le mot chrétien, ça catégorise une religion et j’aime pas ça — c’est que leur spiritualité et celle des autochtones est la même. C’est le même Créateur, les mêmes valeurs, les mêmes commandements en fait ! C’est là où ça me rejoint en tant que Métis. » (1)

Ceci étant dit, Samian est très au courant des sévices qu’ont subi les membres des Premières Nations de la part de certains membres du clergé. Mais il fait une distinction nette entre Dieu et le clergé: «Dieu n’a rien fait aux autochtones, dit-il. Les catholiques ont ravagé les pensionnats, violé les enfants et fait toutes sortes de stupidité. Je suis contre cette religion-là, mais ça n’a rien à voir.» (2) Évidemment, de tels propos mériteraient certaines nuances, mais on comprend très bien ce qu’il veut dire. Arrêtons d’accuser Dieu pour ce qu’ont fait certains hommes. Il s’agit tout simplement de mettre la faute là où elle se trouve. Cela m’a fait penser à Mohamed Ali qui, pour justifier son refus d’aller faire la guerre au Vietnam, a dit: « Pourquoi aller tuer des Vietcongs? Ma conscience ne me laissera pas aller tuer des frères ou de pauvres gens affamés dans la boue pour la grande et puissante Amérique. Les tuer pourquoi? Ils ne m'ont jamais traité de nègre, ils ne m'ont jamais lynché, ils n'ont jamais lâché des chiens sur moi (...) Comment pourrais-je tuer ces pauvres gens? Mettez-moi en prison! » Il faut toujours savoir mettre les torts où ils sont.

Avouez que le titre Blanc de mémoire qu'a choisi Samian pour sa chanson qui relate les souffrances infligées aux autochtones par certains « blancs », est excellent. Cette

Cher Samian, grâce à toi, je viens de me forger une nouvelle "béatitude": « HEUREUX CEUX QUI SONT HEUREUX DE DÉRANGER AU NOM DE JÉSUS ».

Cette "nouvelle béatitude" qui vient de sortir de mon coeur, il faut bien sûr savoir l'interpréter. Il ne s'agit pas de "casser les pieds" aux membres de notre famille qui ne veulent pas tellement entendre parler de Jésus Christ. Cette béatitude s'applique surtout au "témoignage public" de notre foi, que nous pouvons rendre et que nous devons rendre. La plupart d'entre nous éprouvent une certaine gêne à parler de sa foi en public, à témoigner de sa foi devant des étrangers. Dans mon auto, j'écoute toujours, grâce à u CD, le chapelet récité par le pape Jean-Paul II. L'été, quand j'arrive à un feu rouge, et que je doive immobiliser mon véhicule, il m'arrive très souvent de baisser le son de mon appareil pour ne pas que le conducteur de l'auto qui est à ma droite se rende compte que je prie le chapelet. C'est idiot, mais c'est ainsi. Et je suis prêtre catholique depuis bientôt 34 ans. Je comprends donc les gens qui comme moi, ont peur de montrer qu'ils sont chrétiens. C'est pour cela surtout que j'admire Samian. Il n'éprouve aucune inhibition à montrer en public qu'il est chrétien. Bravo Samian! En cela, tu es un modèle pour moi. Ce n'est pas pour rien que dans la prière que j'ai composée pour l'évangélisation dans notre paroisse, je m'adresse ainsi à l'Esprit Saint:

"Esprit Saint, notre Défenseur et Consolateur, fais vivre à notre paroisse une nouvelle Pentecôte. Remplis-nous de tes dons et de tes fruits et envoie-nous porter la Bonne Nouvelle à toutes les personnes que nous rencontrons, sans gêne et sans peur." (3)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9327
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Cinci » mer. 08 mai 2019, 19:11

Trinité :
J'ai trouvé ceci sur Samian qui est un métis autocthone bien connu au Québec semble t'il?
,,, et pourtant je ne le connais pas.

Le Père oblat écrit :

Samian a même osé parler de Jésus à l’émission télévisée appelée « Tout le monde en parle ». Cela, il faut le faire. Personnellement, je ne regarde plus cette émission depuis qu’on a outrageusement traité les deux derniers archevêques de Montréal: Mgr Christian Lépine et Mgr Jean-Claude Turcotte. Ce fut moins évident pour les téléspectateurs, dans le cas de Mgr Turcotte, car les responsables de l’émission ont fait de nombreuses coupures. Mais je sais de source sûre, que les échanges sur le plateau, ont été très virulents.
J'avais vu l'émission, la fois où l'on y recevait le cardinal Turcotte. Et j'ai bien senti les choses de la même manière que nous le rapporte ici ce bon père. L'hostilité ou l'irrespect à l'égard du cardinal était palpable autour de la table; ce qui n'avait pas empêché ce dernier de dire ce qu'il avait à dire. Mais c'est clair qu'il n'était pas chez lui, Il n'était pas parmi les siens.

Je n'ai pas vu le passage de Mgr Christian Lépine à la télé cependant. Du reste, je ne regarde plus du tout cette émission depuis un bon bout de temps (des années).


Si vous avez vu l’émission de Tout le monde en parle à laquelle a participé Samian, vous n’avez probablement pas remarqué le malaise qu’il y a eu sur le plateau quand ce cher artiste s’est mis à parler de Jésus. Mais si vous regardez la vidéo de La victoire de l’Amour, vous entendrez clairement dire de la bouche de Samian que sur le plateau ce soir-là, il y a eu un véritable malaise dès que Jésus a été nommé.
Je n'ai rien vu de cette dernière émission susdite. Il est bien certain que les deux animateurs ne sont pas des chrétiens croyants, ni de bons catholiques. Ils seraient plutôt des indifférents à l'égard de toute religion organisée ou structurée, avec une petite tendance hostile envers l'Église-Institution. Pour moi, ce sont des ignorants en matière de religion, des analphabètes au plan du culte ou de la catéchèse. Cela ne les empêche pas de bien gagner leur vie, d'être riches et de posséder un talent certain pour la comédie et l'art de dérider les foules.


Je trouve très beau le fait que Samian soit chrétien. Certaines personnes pensent que les Européens ont dépouillé les autochtones de leur religion pour imposer le christianisme. Samian a dit ceci dans une interview:

« Il faut faire une différence entre la religion et la spiritualité. Oui, il y a une chanson qui s’appelle Jean 3:16, qui est très biblique, et Lettre à Dieu, qui est un peu une prière. Mais j’ai grandi comme ça, en famille d’accueil, j’ai habité chez un pasteur d’une église chrétienne. Ce que j’aime des chrétiens — et même le mot chrétien, ça catégorise une religion et j’aime pas ça — c’est que leur spiritualité et celle des autochtones est la même. C’est le même Créateur, les mêmes valeurs, les mêmes commandements en fait ! C’est là où ça me rejoint en tant que Métis. » (1)
C'est ici qu'on voit que les propos de l'artiste commencent à être un peu discutables.

La spiritualité chrétienne et la spiritualité originale des premières nations serait la même ? Mais la spiritualité d'origine des Hurons ou des Iroquois était surtout une spiritualité animiste.

Les "indiens" pouvaient vivre dans un monde comme imprégné de magie, de mauvais sorts, de peurs à conjurer à l'égard de certains esprits, d'acceptation de certaines pratiques étrangères au monde chrétien (le fait de considérer la guérilla ou la guerre de ruse comme une chose normale et morale en soi, la torture des prisonniers, etc.) Un théologien dirait que la spiritualité ou religiosité animiste s'inscrivait dans une sorte de démarche humaine afin d'essayer de contacter le divin à quelque part, quand le christianisme propose un Dieu qui va vers les hommes. Une grosse différence ! Attention, je ne dis pas que tout était mauvais chez des animistes ou que seuls des indiens auraient pu être porteurs de quelconques travers. Juste qu' il y a une différence si on parle de spiritualité, et avec (c'est plate à dire pour les animistes) une supériorité à la religion chrétienne (révélation plus avancée, plus raffinée, plus développée, plus riche parce qu'ayant pu hériter au passage de l'expérience des Grecs, de l'Orient ancien, de l'Égypte, etc.)

Ceci étant dit, Samian est très au courant des sévices qu’ont subi les membres des Premières Nations de la part de certains membres du clergé. Mais il fait une distinction nette entre Dieu et le clergé: «Dieu n’a rien fait aux autochtones, dit-il. Les catholiques ont ravagé les pensionnats, violé les enfants et fait toutes sortes de stupidité. Je suis contre cette religion-là, mais ça n’a rien à voir.» (2) Évidemment, de tels propos mériteraient certaines nuances, mais on comprend très bien ce qu’il veut dire. Arrêtons d’accuser Dieu pour ce qu’ont fait certains hommes
Le propos de notre artiste qui est métis semble suivre le courant actuel et qui voudrait faire des prêtres et de l'Église catholique de gros méchants. C'est un courant de pensée très présent parmi les porte-paroles plus ou moins autoproclamés des Indiens d'aujourd'hui. Un courant d'idée qui voudrait faire croire que les vilains hommes Blancs auront dû être essentiellement des abuseurs nuisibles.

C'est le courant revendicateur du multiculturalisme canadien (et marxiste-gauchiste avant ça) qui imposerait cette vue des choses, je pense. Pour permettre soi-disant aux uns de se libérer (les ethnies minoritaires), pour retrouver une fierté, imposant aux autres (les Blancs) le devoir de battre leur coulpe, accuser leurs ancêtres, se rouler dans la cendre et de payer des dédommagements de toutes sortes aux survivants. Le hic c'est que tout ce beau scénario fait injure à l'histoire, et présente en raccourci une saisie caricaturale et fort réductrice du passé. Il n'est pas vrai que les relations inter-communautaires entre Blancs (Français et catholiques, religieux, etc.) et indiens auraient dû se vivre pratiquement que sous le mode de l'abus, du cynisme, de l'exploitation, du loup désireux de dévorer les innocentes brebis.

C'est la raison pourquoi je réagis aussi défavorablement au "marketing musical" évoluant dans ce sens, je veux dire si conforme à ce politiquement correct d'avocassiers, et de censeurs anti-cléricaux d'inspiration socialo-gauchiste.

Le Père continue :
C'est pour cela surtout que j'admire Samian. Il n'éprouve aucune inhibition à montrer en public qu'il est chrétien
Je suis bien d'accord qu'il n'aura aucune inhibition sans doute. Oui, parce que sans le connaître, lui, j'en sais juste assez sur les indiens pour savoir qu'ils n'auront pas le tempérament d'individus gênés, pas quand il viendra le temps de faire savoir qu'ils seraient chrétiens. J'ai déjà vu ça plusieurs fois. Donnons-lui ça.

En même temps, il faut savoir aussi que sur des réserves indiennes peut régner la division, les tenants de la fidélité aux ancêtres ne voulant rien savoir des renégats passés au christianisme, les uns s'arrangeant très bien comme si les autres n'existaient pas, les métis pouvant y être relégués au monde des Blancs.

La réalité est souvent fort complexe. Il n'est pas facile de tracer au cordeau une ligne de partage pour séparer les bons (les indiens ?) des sales types (les curés ?) ou la bonne spiritualité (Dieu, "mais assez vague"; la Bible "oui mais comme je l'interprète ...") d'avec la vilaine institution d'où tout le mal procéderait soit l'Église catholique, en première place dans le fourgon des condamnés.

On comprend le "malaise" des animateurs, qui seraient plutôt portés tout naturellement à recevoir avec sympathie une artiste "racisé". Un artiste capable de venir jeter à son tour sa petite pierre sur l'Église des curés catholiques - hélas ! - ne pouvant s'empêcher de parler de la Bible par la même occasion, comme d'une bonne chose, en pleine télé à une heure de grande écoute mon cher monsieur. - Ouille ! "Il ne pourrait pas se contenter d'évoquer un Grand Manitou de style New Age, une quelconque spiritualité de la nature".

Je comprends pour ce qui est de la Bible. Je comprends l'embarras des premiers là-dessus, et pourquoi le bon Père pourrait se frotter les mains de satisfaction en retour.

Mais mon embarras à moi tourne plutôt sur le fait de cette association entre "fierté autochtone" et "dénonciation unidimensionnelle et unilatérale de l'Église catholique" chez les artistes engagés de la "bonne cause".

J'éprouve un petit ennui avec le discours de la gauche culturelle, écolo, célébrant aussi bien le "jour de la terre" que Notre Mère Gaïa, les aborigènes en principe et, dans la foulée, condamnant en vrac les frontières bien sûr, les États nations autonomes, l'Église catholique, l'Occident chrétien, les Blancs (et les Québécois au Canada; présentés invariablement par le "Régime en place" comme des racistes, xénophobes, dangereux, non détenteurs des gènes de la démocratie, etc,)

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2570
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Chansons, rap, etc. d'inspiration chrétienne

Message non lu par Trinité » mer. 08 mai 2019, 22:23

On voit que vous connaissez...le terrain! :)
Merci pour vos explications très intéressantes! ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités