La situation au Liban et la résolution 1559

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Sfeir
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : ven. 18 févr. 2005, 21:10

Message non lu par Sfeir » sam. 19 févr. 2005, 19:14

Charles,

Je pense que la situation au Liban est floue. Après 22 ans de guerre la vérité n'est pas dite.

Avatar de l’utilisateur
Sfeir
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : ven. 18 févr. 2005, 21:10

Message non lu par Sfeir » sam. 19 févr. 2005, 19:26

Je pense que les choses ne sont pas si claires. La situation du Liban dépend de la région et surtout de ses voisins. Les Etats Unis protègent Israel, la France protège la Palestine et parfois le Liban et la Russie la Syrie. Mais ceux qui contrôlent la région sont les américains.
Comme nous sommes dans une région confessionnelle, les évenements se compliquent.

Les chiites sont en train de prendre le pouvoir. Nous voyons celà en IRAK, en Arabie Saoudite et ensuite en IRAN.

L'affaire de la mort d'HARIRI à mon avis et d'après les experts c'est qu'il a été assassiné par une bande de six chiites. Le HEZBOALLAH est un mouvement à l'origine IRANIEN chiite. Il est arrivé au Liban pour défendre la cause palestienne. Ce mouvement est financé par l'IRAN. Les armes sont fournis par l'IRAN en passant par la Syrie.

D'ailleurs, il ne faut pas oublier que mardi dernier la Syrie a signé un pacte de défense pour pouvoir se défendre contre les attaques américaines.

Avatar de l’utilisateur
Sfeir
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : ven. 18 févr. 2005, 21:10

Message non lu par Sfeir » dim. 20 févr. 2005, 1:04

Je pense que la vie du Patriarche n'est pas en danger. Car il ne faut pas oublier qu'en Syrie il y a des maronites. Le pouvoir SYRIEN est allaouite baasiste. Les alaouites sont une minorité. L'intérêt du gouvernement Syrien est de protèger les minorités pour que les alaouites restent au pouvoir.
Si le cardinal SFEIR est touché, je pense le pouvoir des alaouites sera fragilisé.

Le général AOUN ne peut pas retourner au Liban, car les Syriens et le gouvernement libanais veulent sa mort. D'ailleurs le Patriarche a rencontré le général il y a deux semaines à Paris avec Jacques CHIRAC.

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lu par FMD » mer. 01 mars 2006, 23:20

[align=justify]Bonsoir,

Les choses ont bien changé depuis le dernier message sur ce fil! :)

La coalition hostile à Damas incarnée notamment par Saad Hariri (sunnites), Walid Joumblatt (druzes) et Samir Geagea (maronites) tient pour l'instant la distance malgré les tentatives de déstabilisation syriennes, Aoun est rentré et a retourné sa veste pour désormais pactiser avec le Hezbollah, et la position de Lahoud devient de plus en plus intenable. L'Église maronite, qui a joué un rôle actif dans ce qu'on nomme désormais la « Révolution des Cèdres », ne cache d'ailleurs désormais plus son souhait de voir le dernier résidu de la présence syrienne quitter au plus vite le pouvoir. Voici les paroles exactes de Mgr Sfeir:
Mgr Sfeir a écrit :La situation au Liban est préoccupante alors que la population est divisée en deux factions: celle qui veut par tous les moyens le départ du chef de l'État, et celle qui souhaite à tout prix son maintien, ce qui a conduit à la paralysie des institutions et nui aux intérêts des citoyens. (...) Le Président reste seul juge pour établir si son maintient ou son départ est utile au pays, ou s'il nuit à la réconciliation, et il se doit donc de prendre ses responsabilités devant Dieu et l'histoire.
PaX
Franck[/align]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités