Sur "l'indépendance" de la Catalogne... et du Québec?

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13004
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Sur "l'indépendance" de la Catalogne... et du Québec?

Message non lupar etienne lorant » dim. 25 mars 2018, 22:19

Dimanche 25 mars 2018, 21h59
Des milliers de militants indépendantistes catalan ont affronté la police dimanche à Barcelone après l'arrestation de l'ex-président Carles Puigdemont, sous le coup d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne, cinq mois après qu'il eut fui son pays.

A l'appel d'un groupe radical, les Comités de défense de la République (CDR), les manifestants ont tenté d'approcher de la préfecture de Barcelone et les policiers catalans les ont contenus à coups de matraque et en tirant en l'air. Cinquante personnes ont été blessées légèrement dans les affrontements, selon le service de secours de la ville.


http://www.linternaute.com/actualite/de ... agne.shtml
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3870
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Sur "l'indépendance" de la Catalogne... et du Québec?

Message non lupar Kerniou » lun. 26 mars 2018, 2:06

Le problème est que, comme au Québec, lors de la concertation démocratique, lors du vote, la majorité des votants n'a pas choisi l'indépendance ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Sur "l'indépendance" de la Catalogne... et du Québec?

Message non lupar Anne » lun. 26 mars 2018, 4:10

C'est pas comme si la "Confédération" canadienne avait, elle, reçu l'aval de la majorité des intéressés après consultation... ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8280
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur "l'indépendance" de la Catalogne... et du Québec?

Message non lupar Cinci » mar. 27 mars 2018, 0:07

Kerniou a écrit :
Le problème est que, comme au Québec, lors de la concertation démocratique, lors du vote, la majorité des votants n'a pas choisi l'indépendance ...
Votre remarque est trompeuse. si je puis me permettre un petit commentaire.

Il s'agit d'une fausse évidence ("la majorité des votants") qui masque le vrai problème au lieu de le révéler.. Parce que, - dans les faits -, la majorité des Québécois qui veut vivre en français ("... les descendants de ceux qui sont parti de La Rochelle ...") s'est exprimé en faveur du projet nationaliste en 1995.

En 1980 : les "Français du Canada" (pour parler comme de Gaulle en 1967) ont voté à 40 % en faveur du camp souverainiste.
En 1995 : les "Français du Canada" ont voté à 60% en faveur du camp souverainiste.

En 1995, les "Français du Canada" ont été bloqués (dans le jeu dit "démocratique") par l'expression de la minorité de blocage anglophone (tous ceux qui s'associent à la culture anglaise + nos immigrants ayant obtenu le droit de vote et refusant de s'identifier à la majorité francophone). C'est le vote massif et unanimiste de cette minorité anglophile qui a fait pencher la balance en faveur du camp fédéraliste; camp anglophile, assimilateur, pro-business, tout-à-l'économie et américaine de préférence, "vive le colonialisme et les divisions ethniques", etc.

En un mot comme en cent : les Québécois (de culture française évidemment) se font rouler dans la farine dans le cadre politique anglo-canadien. C'est assez facile à comprendre.

La vérité c'est que le projet souverainiste intéresse seulement les descendants des anciens Canadiens. Sauf que le régime en place donne le droit de se prononcer sur la question à des gens qui ne se sentent nullement concernés par la question; un peu comme si on donnait le droit de vote aux Allemands lors d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne.


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit