La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Incertain
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 31 juil. 2017, 16:43
Conviction : Incertaine

La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar Incertain » mar. 01 août 2017, 19:18

Voici des années que l'on voit une montée inexorable des violences, parfois gratuites. Dernier cas qui m'a frappé : les attaques à l'acide à Londres. Des livreurs reçoivent des jets d'acides pour qu'on leur vole leur scooter.
Mais il y a aussi des attaques gratuites à l'acide, sans même de motif de vol.
Cette violence gratuite est énigmatique. A un niveau moins grave, certains se font tabasser pour un "mauvais regard" ou une "cigarette non donnée".
J'ai l'impression que dans les années 60 ou 70, il y avait de la violence mais pas ces agressions gratuites, par plaisir de faire mal, de mutiler autrui, de le détruire. Par simple sadisme. Songez au cas de ces chats torturés dans une cité de province.

Or il semble que la colère et l'incompréhension des populations monte partout contre cette violence. De leur côté, les sociologues médiatiques tentent de trouver des explications par des causes sociales comme la pauvreté ou le chômage. Je ne vois pas en quoi le chômage devrait pousser à des agressions gratuites ou à brûler des voitures ! Le lien de causalité entre "pauvreté" et "violence gratuite" est tenu et semble de la paresse mentale.

On pense qu'il faut être tolérant, ne pas utiliser trop de répression, éviter si possible les peines de prison. Pourquoi pas si ces moyens éducatifs sont efficaces. Mais ils ne sont efficaces que s'il y a repentir des agresseurs. Or ceux-ci non seulement ne se repentent pas, mais continuent de menacer leurs victimes de représailles ! Quand Sohane a été brûlée vive, il y a u un stèle dans sa cité en son souvenir. Cette stèle a été vandalisée. Où est le repentir des agresseurs ?

En réalité, à force d'en appeler aux causes purement sociales sans voir le mal spirituel à l'oeuvre dans cette violence, on tente de trouver des explications rassurantes. Et on risque de laisser une violence de moins en moins supportable perdurer. Et cet état endémique de crise suscitera à terme la demande de régime "forts" voire fascisants. Au lieu de prôner la tolérance, ne vaudrait-il pas mieux réprimer quand il y a lieu, assez sévérement, pour mettre fin à cette lente dégradation de la société ? Que doit être le point de vue catholique ? Ne doit-il pas envisager le Mal pour ce qu'il est, sans se réfugier dans les seules explications sociales (qui ont aussi leur role, mais pas que...) ?

Altior
Senator
Senator
Messages : 782
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar Altior » mer. 02 août 2017, 7:07

Au lieu de prôner la tolérance, ne vaudrait-il pas mieux réprimer quand il y a lieu, assez sévérement, pour mettre fin à cette lente dégradation de la société ? Que doit être le point de vue catholique ? Ne doit-il pas envisager le Mal pour ce qu'il est, sans se réfugier dans les seules explications sociales (qui ont aussi leur role, mais pas que...) ?
Je n'ai jamais entendu dire que les malfaiteurs ne doivent pas être punis. Cela relèverait de l'anarchisme, variante extrême du libéralisme, plutôt que du catholicisme. Le mot «tolérance» ne fait pas partie du jargon catholique. Je ne le trouve pas dans la Bible. Ni dans la Sainte Tradition. Je pense qu'il fait parti plutôt du jargon de la «bienpensance», tout comme philanthropie, valeurs et on pourrait facilement trouver encore d'autres.

La violence, en tant qu'expression visible (et choquante) de la haine, comme bien vous remarquez, n'a pas d'explication sociologique (comme causa prima), mais spirituelle. Elle est le fruit du manque de foi, tout comme la charité est le fruit de la foi.

Laudetur Iesus Christus!

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8441
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar PaxetBonum » mer. 02 août 2017, 15:18

Cher Incertain,

Je suis comme vous à constater des agressions de plus en plus gratuites et de violence redoublée.
On tombe à 6 contre 1 et on saute à pieds joints sur la tête du malheureux !

J'ai été interpellé par votre titre : "La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?"
Si le fascisme c'est vouloir que les coupables soient punis et sévèrement punis pour de tels actes alors vive le fascisme !

Je crois plutôt que la tolérance inacceptable actuelle fait le jeu d'une justice par soi-même qui conduira à la guerre civile déjà larvée.

Pourquoi cette violence actuelle ?
Parce que le monde est violent.
Parce que le peuple français est composé de personnes qui haïssent la France et pourquoi la fraternité n'existe pas.
Pour certains le français est même un ennemi que l'on peut tuer sans inquiéter sa propre conscience.

Seigneur Sauvez la France au nom du Sacré Cœur !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Incertain
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 31 juil. 2017, 16:43
Conviction : Incertaine

Re: La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar Incertain » mer. 02 août 2017, 17:27

Bonjor PaxetBonum et Altior,
je suis d'accord avec vos réflexions.
Il me semble qu'en voulant mettre en oeuvre de "bons sentiments", on prépare un retour du bâton. Qu'il y a une contradiction majeure dans le discours bienpensant actuel, qui se drape dans la tolérance et qui en fait prépare ce qu'il prétend combattre (le fascisme, le populisme etc.)

Philon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar Philon » mer. 20 sept. 2017, 8:54

C'est une question d'éducation. Aujourd'hui on ne parle que d''épanouissement et d'éducation positive, les gentilles dames de gauche de l'Education nationale envoient les gamins perturbateurs chez le psy...
On n'a plus le droit d'éduquer ses enfants. Même une fessée est illégale !
Il ne faut pas s'étonner. Si l'on ne réprime pas la violence naturelle du gamin quand il est encore temps par de "petites" violences ( punitions, réprimandes) justes et fermes, on va laisser le futur adulte croire à sa toute-puissance et l'on aura la grande violence plus tard. On est trop laxiste avec les coupables !
Ces enfants sans limites ni repères vont virer "facho" parce qu'ils n'ont pas reçu la limite, l'éducation, le juste retranchement d'egoisme qu'impose l'interdit. Ni les modèles paternelles valorisant d'ailleurs...
Leur violence exprime un moi qui n'a pas appris à se censurer, à se contenir.
Un grand pédiatre dit aux parents dans une conférence ( il s'agit d'Aldo Naouri) sur son livre "Eduquer ses enfants" ( Odile Jacob):
"soyez démocratiques avec vos enfants et ils deviendront des fachistes. Soyez "fascistes" avec vos enfants et vous en ferez des démocrates".

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8441
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar PaxetBonum » mer. 20 sept. 2017, 16:09

Ces enfants sans limites ni repères vont virer "facho" parce qu'ils n'ont pas reçu la limite,

Un grand pédiatre dit aux parents dans une conférence ( il s'agit d'Aldo Naouri) sur son livre "Eduquer ses enfants" ( Odile Jacob):
"soyez démocratiques avec vos enfants et ils deviendront des fachistes. Soyez "fascistes" avec vos enfants et vous en ferez des démocrates".
Merci pour cette excellent citation !

Quant à dire qu'une personne sans repère vire 'facho' je trouve que c'est bien le langage de notre époque (j'ai compris que vous ne partagiez pas ce point de vue grâce aux guillemets).
En effet un fasciste a plutôt des repères rigides, une reconnaissance de l'autorité…
On forme en fait des 'antifa' qui sont des rebelles violents ne respectant aucun code (anarchistes), et appelant au meurtre et à la ségrégation 'positive' de tout ceux qui ne pensent pas comme eux.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Philon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: La tolérance fait-elle le jeu du fascisme futur ?

Message non lupar Philon » jeu. 21 sept. 2017, 8:12

Oui, aujourd'hui "facho" signifie plutôt "violent".


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités