Un fil pour la Russie

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3833
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Kerniou » lun. 10 juil. 2017, 4:07

La Russie, à l'époque l'URSS a bien dominé la Pologne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Bulgarie, les pays baltes et une partie de l'Allemagne: les " pays de l'Est " séparés de l'ouest par le rideau de fer ! Pour avoir franchi ces frontières à l'époque soviétique, je peux vous assurer que ce n'était pas une mince affaire et que l'expression "rideau de fer" avait toute sa signification !
Maintenant la Russie est dirigée par un pur produit de l'URSS, un dirigeant des services secrets soviétiques qui ne m'inspire que très peu, voire pas du tout confiance en matière de démocratie !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 535
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Pathos » lun. 10 juil. 2017, 13:37

La Russie, à l'époque l'URSS a bien dominé la Pologne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Bulgarie, les pays baltes et une partie de l'Allemagne: les " pays de l'Est " séparés de l'ouest par le rideau de fer ! Pour avoir franchi ces frontières à l'époque soviétique, je peux vous assurer que ce n'était pas une mince affaire et que l'expression "rideau de fer" avait toute sa signification !
Maintenant la Russie est dirigée par un pur produit de l'URSS, un dirigeant des services secrets soviétiques qui ne m'inspire que très peu, voire pas du tout confiance en matière de démocratie !
Vous parlez d'une époque révolue Kerniou, je vous assure maintenant dans les rues de Moscou on croise des jeunes avec des jeans troués le nez sur leur smartphone..

Tant qu'à la crainte que vous inspire Poutine, songez plutôt au sang froid qu'il a appris à l'école de l'ex KGB, grâce auquel nous échappons jusqu'à présent à une 3ème GM. Et ce malgré toutes les provocations occidentales auxquelles il est soumis : personnellement j'ai vraiment cru que le feu d'artifice allait commencer lorsque ce vassal d'Erdogan (quoiqu'il commence à y voir clair) a descendu le Mig Russe sur ordre américain.

Non, moi des Sarkozy, Hollande Macron-Attali me font bien plus peur à jouer aux apprentis sorciers sans notre avis (réintégration de l'Otan, invasion de la Syrie, Lybie et plus récemment (mais ça on ne vous le dit pas) : envoi via M Le Drian (franc macon et seul ministre a avoir été maintenu malgré les promesses de Macron) d'une brigade de chars Leclerc en Létonie, envoi de navire Mistral en mer du Japon etc etc).
Dernière édition par Pathos le lun. 10 juil. 2017, 17:11, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8743
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar PaxetBonum » lun. 10 juil. 2017, 14:22

Devrait-on ne pas réagir à la politique d'élargissement de ses territoires imposée, à ses voisins, par la Russie ?
Si vous parlez de la Crimée c'est historiquement un territoire russe.
De plus le référendum organisé a donné 96,77 % de pour la rattachement à la Russie.
Cet "élargissement" n'est pas pas imposé par la Russie mais par la coup d'état en Ukraine provoqué par les américains avec le soutien de M Soros.

Le rideau de fer ne se traverse désormais plus dans le même sens…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » lun. 10 juil. 2017, 17:29

La Russie, à l'époque l'URSS a bien dominé la Pologne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Bulgarie, les pays baltes et une partie de l'Allemagne: les " pays de l'Est " séparés de l'ouest par le rideau de fer ! Pour avoir franchi ces frontières à l'époque soviétique, je peux vous assurer que ce n'était pas une mince affaire et que l'expression "rideau de fer" avait toute sa signification !
Quel rapport avec la situation actuelle ? L'Union soviétique était une dictature communiste. La France, pays démocratique, a colonisé l'Afrique du nord, de l'ouest et l'Indochine, puis a mené de sanglantes guerres de décolonisation. Est-ce que pour autant les peuples anciennement colonisés ont peur que notre pays revienne les envahir ? Non. Eh bien il en est de même pour les gens des pays de l'Est.

Maintenant la Russie est dirigée par un pur produit de l'URSS, un dirigeant des services secrets soviétiques qui ne m'inspire que très peu, voire pas du tout confiance en matière de démocratie !
Les détracteurs de la foi chrétienne dénonce un Poutine sous influence ayant comme véritable premier ministre le patriarche Cyrille.
En France, nos présidents sont-ils sous influence de Monseigneur André Vingt-Trois ? :roule:

S'agissant de démocratie, quel pays est allé détruire la Lybie qui plus est sans mandat de l'ONU ?
Dernière édition par Relief le mer. 09 août 2017, 3:26, édité 1 fois.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 535
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Pathos » lun. 10 juil. 2017, 23:17

Souvenons nous que Lénine avait pour modèle de Révolution, la France : son régime de Terreur la liquidation de toute la noblesse, le culte de l'être suprême.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8202
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Cinci » mer. 12 juil. 2017, 13:10

A supposer même que ce serait vrai (discutable; il y en aurait à redire sans doute) pour Lénine, ce serait plutôt flatteur pour la France à certains égards. Reflet vestigial de la place prestigieuse que la France occupait hier dans toute l'Europe? la fascination qu'exerçait la pensée de ses intellectuels sur le reste du monde?

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8202
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Cinci » mer. 12 juil. 2017, 14:11

... pour modèle de Révolution, la France : son régime de Terreur la liquidation de toute la noblesse
Entre 1792 et 1794, il faut compter "quelques" milliers de victimes pour des raisons politiques. On ne parle pas de millions de victimes, ni de centaine de milliers. Pour faire une comparaison, la répression de la Commune en l'année 1871 a fait en une seule semaine autant de morts à Paris que la "terreur révolutionnaire" aura jamais pu en faire dans la même ville, en deux années complètes de révolution. Quand on parle de la violence politique réelle ("dissuasion") exercée par les révolutionnaires, on oublie souvent celle des "contre-révolutionnaires" (conservateurs, "réacs", partisans de l'ordre, etc.)

Si la Révolution française voulait liquider un "ancien ordre des choses" en France, en revanche elle n'a pas du tout liquidé physiquement toute la noblesse. Le plus fort contingent de sacrifiés se retrouve chez les gens plus modestes, les ouvriers, les petits métiers, prêtres ou religieuses issues du peuple, etc. C'est le peuple qui écope vraiment en dernière analyse.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 535
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Pathos » mer. 12 juil. 2017, 16:12

Vous oubliez la Vendée

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8743
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 13 juil. 2017, 10:13

A supposer même que ce serait vrai (discutable; il y en aurait à redire sans doute) pour Lénine, ce serait plutôt flatteur pour la France à certains égards. Reflet vestigial de la place prestigieuse que la France occupait hier dans toute l'Europe? la fascination qu'exerçait la pensée de ses intellectuels sur le reste du monde?

:)
Euh… est-ce que l'Allemagne devrait trouver flatteur qu'un pays reprennent les idées du nazisme ?
On pourrait effectivement parler de fascination…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8202
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Cinci » jeu. 13 juil. 2017, 16:49

Vous oubliez la Vendée
Je ne l'oublie pas.

L'épisode vendéen correspond à un moment de guerre civile. Qu'il y ait désordre, guerre civile et répression dans un pays ne veut pas dire qu'il faille établir un lien de parenté direct entre les uns et les autres.

En fait ...

C'est quoi le rapport entre une armée de la Convention au XVIIIe siècle et une troupe de bolchéviques au XXe siècle? La violence? Ce ne sont pourtant pas les troupiers de la Convention qui l'avait inventé, la brutalité militaire et politique, ni les doctrinaires à la tête de la France en 1793.

Napoléon était capable de faire la même chose que les autres en Espagne (utiliser la force contre la population civile) et personne n'a jamais songé à prendre Napoléon pour l'ancêtre des bolchéviques. Le peintre espagnol Goya avait produit des séries d'estampes illustrant les atrocités commises durant la guerre de libération d'Espagne. Je ne connais pas d'historiens qui décrètent que les généraux de Napoléon étaient des communistes avant l'heure.

Les bolchéviques n'étaient pas forcés non plus de s'inspirer des colonnes infernales de 1793. En Russie même ils disposaient de tout ce qu'il fallait pour cela. Pendant des siècles, les Tsars furent pas mal bons pour exercer la répression sur les civils.

Les armées japonaises de l'empereur Hiro-Hito ont été absolument "terribles" en Chine durant les années 1930 - l'histoire n'avait peut-être jamais vu encore autant de maniaques, de criminels et de sadiques en activité, à faire passer le personnel des camps allemands pour des gentlemens en comparaison. Mais je n'ai jamais entendu dire que la férocité des japonais en 1930 devait trouver son explication dans le fait que des députés de l'Assemblée nationale en France auraient voulu se passer des services du roi Louis XVI.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8202
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Cinci » jeu. 13 juil. 2017, 16:56

Paxetbonum :
Euh… est-ce que l'Allemagne devrait trouver flatteur qu'un pays reprennent les idées du nazisme ?
Parce que vous trouvez que la France est connu dans le monde pour avoir exporté le fascisme en Europe? Vous avez un piètre estime de la culture française.

:sonne:



Je vous parle des intellectuels français. Je pensais aux penseurs socialistes du début du XIXe, aux gentils utopistes, à des Proudhon et autres. C'est pour dire que des Karl Marx et probablement Lénine aussi devaient forcément être amenés à se pencher un peu sur la pensée des premiers, pour commenter, critiquer; ne serait-ce que pour réfléchir et puis débattre ensuite entre socialistes de différents pays d'Europe.

C'est quand même flatteur pour la France, disais-je; sorte d'hommage rendu ici à l'importance que ce pays occupait naguère comme lieu d'expression d'idées savantes et parfois même avant-gardistes.


Cher Pax,

Que vous sentez-vous obligé de me ressortir ici l'évocation des brutes d'une Allemagne nazie post-Lénine, quand les brutes fascistes rejetaient justement les intellectuels, tout intellectualisme, brûlaient les livres, s'élevait contre l'idée d'un homme universel et devant jouir d'une égalité de droits, etc?

Le malheur de la Russie suivant la prise du pouvoir par les bolchéviques de 1917, mais c'est comme le malheur d'être tombé dans les mains d'une association de criminels ayant pu se cristalliser autour du noyau d'un certain groupe d'hommes totalement dénués de scrupules et véritablement prêts à commettre tous les crimes pour survivre. La pensée critique ou la pensée libre aura eu tôt fait de disparaître dans un tel contexte de banditisme ou de despotisme. Il s'agissait d'une arnaque pure et simple, une tromperie à l'égard des idéateurs généreux du XIXe siècle, des communards de 1871, etc.

On ne peut pas assimiler le gros des députés férus de libéralisme (voltairiens, de bons bourgeois anglophiles d'idées, américanophiles de coeur) qui formaient encore la masse de l'Assemblée nationale de 1792 ou 1793 quoi que l'on dise aux sbires du stalinisme ou à des bolchéviques.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » jeu. 13 juil. 2017, 17:21

Dernière édition par Relief le dim. 11 mars 2018, 4:13, édité 1 fois.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8202
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Cinci » jeu. 13 juil. 2017, 19:18

Oui, mais ...

"Tué des rebelles parce qu'ils sont des rebelles" s'Inscrit dans ce qui se nomme une action de répression ou de dissuasion. Équivalent : fusiller des partisans en 1944 parce qu'il s'agit de partisans; massacrer des républicains espagnols en 1936 parce qu'il s'agit de républicains, etc.

La race vendéenne n'existe pas, ni aujourd'hui ni en 1794. Il n'y a pas de peuple vendéen, pas plus qu'il n'existerait de peuple new-yorkais en Amérique ou une race de lyonnais en France, etc.

En 1794 : il existe un gouvernement à Paris qui dépêche des troupes dans un secteur géographique de la Bretagne/Normandie dans le but de réprimer un soulèvement d'une partie de la population et que l'on soupçonnerait d'intelligence avec l'ennemi (anglais, aristocrates contre-révolutionnaires, princes étrangers, etc.) Les rebelles sont diabolisés. Les rebelles sont du même peuple que ceux qui les massacrent.

Il n'est pas de génocide en Vendée. Il n'est pas plus de génocide en Vendée qu'il n'y a de génocide à Moscou en 1934 et même quand on y fusillait 1600 réputés traîtres ou contre-révolutionnaire par jour. Ni la Convention ni Staline avaient pour objectifs d'éliminer le peuple français ou le peuple russe. Personne dit non plus que le général Franco "génocidait son peuple" quand ses troupes nationalistes faisaient disparaître des villages entiers de partisans du gouvernement républicain. Le facteur biologique est inexistant dans tous ces exemples.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » jeu. 13 juil. 2017, 20:02

Oui, mais ...

"Tué des rebelles parce qu'ils sont des rebelles" s'Inscrit dans ce qui se nomme une action de répression ou de dissuasion. Équivalent : fusiller des partisans en 1944 parce qu'il s'agit de partisans; massacrer des républicains espagnols en 1936 parce qu'il s'agit de républicains, etc.
Après la fin des combats, l'armée républicaine a appliqué un plan d'extermination. Les milliers de femmes, d'enfants et de bébés qui ont été fusillés, noyés, brûlés, n'étaient pas des rebelles.
Il n'est pas de génocide en Vendée.
Il n'y a jamais eu de Grand dérangement au Québec.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 535
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Pathos » ven. 14 juil. 2017, 13:58

La famille Romanov entièrement massacrée par les bolchéviques a été canonisée comme martyrs par l'Eglise de Russie

Image


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités