Deuxième tour de l'élection présidentielle française

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)

Votre intention de vote au second tour de la présidentielle française.

Le sondage a expiré le dim. 07 mai 2017, 13:44

Marine Le Pen
9
36%
Emmanuel Macron
8
32%
Non exprimé (blanc / nul / abstention)
8
32%
 
Nombre total de votes : 25

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7854
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Christophe » sam. 29 avr. 2017, 13:44

Votre intention de vote, comme pour le sondage pour le premier tour…
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Toto
Barbarus
Barbarus

Deuxième tour : votre choix

Message non lupar Toto » mer. 03 mai 2017, 10:28

Bonjour,

Parce que je me dis que cela peut être intéressant de synthétiser les avis, un petit sondage!
J'ai mis 5 jours pour que la durée du 7 mai soit complètement incluse dans la période de réponse possible, mais il serait dommage de modifier sa réponse après le 7 mai 20h00...

Remarque : sans vouloir prétendre empêcher quiconque d'écrire ce qu'il veut, je pense toutefois que les longs débats sont plus appropriés sur les nombreux fils déjà ouverts, ici, il s'agit juste d'un sondage.

Bonne semaine

Edit : Rappel des résultats du 1er tour sur le forum:
Marine Le Pen : 4
François Fillon : 3
Emmanuel Macron : 3
Jean-Luc Mélenchon : 2
Nicolas Dupont Aignan : 1
Asselineau : 1
Benoît Hamon : 1
Blanc/Nul/Abstention : 1
Dernière édition par Toto le mer. 03 mai 2017, 10:45, édité 1 fois.

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Deuxième tour : votre choix

Message non lupar Toto » mer. 03 mai 2017, 10:39

Bien évidemment, je voterai Marine Le Pen, ne serait-ce que pour faire barrage au candidat mondialiste immigrationniste cosmopolite anti-famille soutenu par les lobbys homosexuels, SOS Racisme, l'UOIF, le Grand Orient de France, le MEDEF, les européistes, les banques, la finance et les medias.

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Toto » mer. 03 mai 2017, 13:59

Désolé, Christophe, je n'avais pas vu ce sondage avant d'ouvrir le mien.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Altior » jeu. 04 mai 2017, 6:41

À mon avis, le débat de hier soir a été gagné par Macron. L'énarque a su apparaître plus convaincant, il a parlé comme s'il était en opposition, il a su jouer sur les peurs du citoyen lambda. En face, j'ai vu une Marine qui n'est qu'une copie pâle et édulcorée de son père, qui s'est gardée trop longtemps en expectative, qui n'a pas su aborder les sujets pourtant la favorisant, comme la sécurité, l'immigration incontrôlée, les valeurs de la famille, de la nation. Dans les rares occasion quand elle jouait avec les blancs, quand elle l'attaquait, elle le faisait sur le flanc gauche au lieu de choisir le flanc droit.

Si la plupart de téléspectateurs ont vu la même chose que moi, alors le vote de dimanche sera largement gagné par le banquier pour encore un quinquennat pour rien. Pauvre France, pauvre fille ainé de l'Église, pauvre Église et pauvre nous!

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar papounet » jeu. 04 mai 2017, 11:14

Si besoin en était, la confrontation violente (on ne peut appeler cela un débat !) de mercredi soir à la télévision entre les deux "finalistes" de cette élection me conforte dans ma décision de rester à la maison dimanche prochain et de ne voter pour aucun de ces protagonistes aussi nuls et incapables l'un comme l'autre de devenir le président de la France.

J'ai éteint mon poste au bout d'une toute petite heure car je ne pouvais supporter plus longtemps autant d'inanités, d'incertitudes, d'incompétence et d'invectives...

Pauvre France qui se dégrade depuis si longtemps et à une vitesse qui fait peur.

La Le Pen est bien la fille de son père (et Chirac a bien fait de refuser en 2002 une confrontation avec celui-ci) et Macron le fils spirituel de son mentor Hollande pour lequel ce dernier demande avec insistance de voter...

F. FIllon supporte une responsabilité écrasante dans ce désastre pour avoir fait perdre la droite classique et républicaine au premier tour par son orgueil, son obstination à se maintenir et son comportement personnel avec un rapport à l'argent inacceptable.
http://jean-paul.vefblog.net

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Altior » jeu. 04 mai 2017, 13:43


F. FIllon supporte une responsabilité écrasante dans ce désastre pour avoir fait perdre la droite classique et républicaine au premier tour par son orgueil, son obstination à se maintenir et son comportement personnel avec un rapport à l'argent inacceptable.
Et vous pensez vraiment qu'un Sarkozy ou un Juppé auraient fait mieux ?

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar papounet » jeu. 04 mai 2017, 13:46

Sarko, non, mais Juppé je pense que oui....
http://jean-paul.vefblog.net

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar axou » jeu. 04 mai 2017, 15:28

À mon avis, le débat de hier soir a été gagné par Macron. L'énarque a su apparaître plus convaincant, il a parlé comme s'il était en opposition, il a su jouer sur les peurs du citoyen lambda. En face, j'ai vu une Marine qui n'est qu'une copie pâle et édulcorée de son père, qui s'est gardée trop longtemps en expectative, qui n'a pas su aborder les sujets pourtant la favorisant, comme la sécurité, l'immigration incontrôlée, les valeurs de la famille, de la nation. Dans les rares occasion quand elle jouait avec les blancs, quand elle l'attaquait, elle le faisait sur le flanc gauche au lieu de choisir le flanc droit.

Si la plupart de téléspectateurs ont vu la même chose que moi, alors le vote de dimanche sera largement gagné par le banquier pour encore un quinquennat pour rien. Pauvre France, pauvre fille ainé de l'Église, pauvre Église et pauvre nous! Altior
Mais oui ! Des gens de mon entourage qui hésitaient à voter blanc vont voter Macron. Comment pourrait-il en être autrement, elle s'est comportée en véritable harpie, dès le début. Je m'attendais à un échange musclé mais pas une salve de hussard.

D'emblée, alors qu'on lui proposait d'ouvrir le bal, au lieu de parler de ses propositions, elle a commencé sa salve d'invectives, d'insinuations, de contre-vérités en tous genres assénées avec un rictus immuable chargé de mépris.
Elle ne respectait pas son adversaire. Je l'avais déja remarqué lors des meetings, ou elle laissait huer Macron tandis que lui ne permettait pas qu'on la hue aux siens. Mais là, son agressivité l'a empêchée carrément de dérouler son programme !
Même sa carte blanche utilisée à la fin, elle l'utilise pour tenter de salir son adversaire !

Même moi, qui ne comptait pas voter pour elle, j'aurais aimer l'entendre sur son projet. Face à ce déchaînement d'agressivité, Macron a su demeurer calme et a pu dérouler le sien, de manière claire et précise. Il lui a cependant souvent coupé la parole, voulant à tout pris rétorquer à ses contre-vérités, ce qui a donné lieu à un "ping-pong" extrêmement déplaisant et tendu.
Qui a bien pu avoir du plaisir à voir ce pugilat ?

Marine Le Pen a tiré le débat vers le bas.
Comme le dit l'éditoraliste du Figaro, "la candidate du FN était là pour exprimer les grandes peurs et les grandes colères d'aujourd'hui, de manière véhémente sans jamais avoir l'impression d'avoir la stature nécessaire pour exercer la fonction suprême. Dramatiquement floue sur le financement de ses promesses, elle est devenue franchement abracadabrante lorsqu'elle a évoqué ce projet mortifère qui verrait la France quitter l'euro sans le quitter vraiment. Avis à tous les épargnants, à toutes le grandes, moyennes et petites entreprises : ce projet là est une folie et Marine Le Pen donnait l'impression de ne pas y croire elle-même. Dès lors, après avoir essuyé, impavide, les coups de boutoir de son adversaire, Emmanuel Macron n'a pas eu trop de mal à faire entendre la voix de la raison."
Je cite bien le Figaro, pas Libération !

Sur la plan de la sécurité : c'était bien le seul domaine ou j'aurais aimé l'entendre. Je trouvais (à mon grand déplaisir d'ailleurs) qu'après chaque attentat, c'était elle qui tenait un vrai discours de chef d'état, comparé à tous les autres discours. Là qu'apprends-t-on ?
Qu'elle a refusé de voter toutes les lois anti -terroristes au parlement européen !!!! (une de ces lois a permis d'éviter récemment un attentat à Marseille), et là voilà qui parle de "douaniers" face à lui qui expose son plan sur les Renseignements et la collaboration européenne entre services ?

Elle s'est ridiculisée, à coups de grandes phrases creuses entre deux invectives, à coups de contradictions et de confusions en se trompant de dossiers, à coup de promesses impossibles faute de financement et d'incohérence sur sa sortie de l'euro.

En conclusion, Mme Le Pen a atteint des summums d'agressivité, de démagogie et d'incompétence.
Elle nous l'a joué à la Trump, en oubliant que les Français ne sont pas les Américains....

Je ne sais si je dois me désoler ou me réjouir.

Me désoler dans le sens ou l'attitude de cette femme n'a pas permis un débat digne, qui permet à chacun de se mettre en valeur et de mettre en valeur son projet, comme c'était le cas aux primaires de la gauche et de la droite. Et la hauteur de vue de l'un aurait permis de favoriser la hauteur de vue chez l'autre. Et le calme ambiant aurait permis de bien mieux comprendre le projet de chacun et comment il comptait y parvenir.

Me réjouir dans la mesure ou M Le Pen a montré son vrai visage : elle ressemble à son père, aussi agressive et en beaucoup moins drôle et percutante (parce que ses sorties à lui étaient chargées d'un humour pince sans rire qui pouvaient nous offrir un certain spectacle...)
Je ne doutais pas que le FN demeurait un parti d'extrême-droite mais j'étais quand même sensible au travail de dédiabolisation entrepris par M Le Pen, j'écoutais certains de ses propos avec intérêt et appréciais son talent d'éloquence.
là, elle a démontré dans la violence que le FN reste bien le FN et qu'elle est incompétente à gouverner.

Tout compte fait, je décide de mettre de côté mes frustrations et décide de me réjouir.

Bien à vous,

Axou

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Toto » jeu. 04 mai 2017, 18:37

Je pense que Marine Le Pen a bien raté son débat hier (que je n'ai regardé que partiellement). Au lieu de montrer sa stature de présidente et de dérouler son programme, elle n'a cessé de montrer qu'elle ne connaissait qu'imparfaitement ses dossiers, et ses attaques violentes contre Macron (que pourtant je n'apprécie pas du tout) étaient contre-productives et assez lourdes ; quelques piques auraient largement suffi.
Certes, on notera toutefois que quelques sujets "clin d'oeil" ont été évoqués et c'était bien de l'avoir fait :
-la finance, la banque, la loi Travail, la précarité, pour les électeurs de Mélenchon
-la sécurité, le soutien de l'UOIF à Macron, la GPA, la casse de la famille, pour les électeurs de Fillon
Mais malgré tout elle a été moins bonne.
Macron, de son côté, aura montré globalement sa maîtrise de son humeur, et aura précisé son programme (même si on ne sait toujours pas comment il va s'y prendre pour ses 60Mds d'économie).
Je reconnais également un point positif à Macron (après, l'a-t-il fait par calcul, par respect pour son adversaire ou par respect de la démocratie, je ne sais pas); accepter de débattre avec Marine Le Pen quand Chirac se défilait.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 04 mai 2017, 21:18

Effectivement un débat lamentable qui démontre le manque de préparation aux fonctions auxquelles aspirent ces 2 candidats.
Déçu au plus haut point.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar papounet » ven. 05 mai 2017, 11:00

Dèçu par les deux incapables ? Donc abstention comme ma femme et moi dimanche prochain...Et hop là !
http://jean-paul.vefblog.net

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Mac » ven. 05 mai 2017, 13:08

Le chômage augmente donc ce serait plutôt une confirmation, alors que les experts politiques avaient vanter un nouveau Giscard en l'homme brillant, ces mêmes spécialistes politiques ont trouvés l'énarque mauvais.

Fraternellement. :coeur:

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 554
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Pathos » ven. 05 mai 2017, 13:35

Sarko, non, mais Juppé je pense que oui....
Ca reste un atlantiste libéral adoubé par le système ; un Macron vieux.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8292
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Deuxième tour de l'élection présidentielle française

Message non lupar Cinci » ven. 05 mai 2017, 14:07

Bonjour,

J'ai pu visionner ce match entre les deux candidats. Je qualifierais l'exercice d'assez banal. En réalité, aucun des deux semblerait pouvoir posséder une stature présidentielle.

Marine Le Pen est surtout désavantagée par le fait que l'option de son parti contredirait l'orientation de cette France officielle qui est en place. Forcée d'être critique (agressive?), il ne lui sera pas possible d'apparaître comme une sorte de souveraine flottant au-dessus de la mêlée, cette force tranquille, bien calme, celle rassurante du vieux chêne capable de rassembler une majorité de notables derrière elle, compris des personnalités à priori les plus dissemblables pouvant exister. Elle aura toujours l'allure de la représentante d'une faction de gens mécontents, une minorité réduite. Pour le poste de président de la France, l'on dirait facilement que "Ça nous la fout un peu mal".

La position d'Emmanuel Macron est beaucoup plus confortable. Déjà porte-parole de cette majorité de notables aux affaires et qui sont en place, qui tiennent solidement la barre du grand voilier de l'État français actuel, il n'a lui-même qu'à apparaître le plus banal possible, le plus ordinaire, le plus rond-de-cuir débitant calmement sa leçon apprise, froidement, machinalement, sans se décoiffer, en balançant des chiffres qui ne veulent rien dire, des stats - Zzzzzz - pour apparaître comme candidat acceptable. Il lui suffit de ne pas choquer son auditoire qui sera elle-même largement conditionnée préalablement, par la publicité de tous les jours, à rechercher les habitudes ou les goûts les plus standards, les plus confirmes sur le marché.

Autrement, je n'ai pas vu que le candidat Macron aurait dû s'être démarqué formidablement de Marine Le Pen au point de pouvoir nous annoncer, par sa tenue, qu'avec lui l'avenir des citoyens français pourrait être tellement plus rose, les travailleurs assurés de pouvoir échapper au marasme économique, au chômage, à la disette, à l'austérité.

Je pense que le véritable enjeu ne tient pas à une affaire de personnalité comme à une affaire d'option fondamentale entre deux représentation différente du pays et deux manières différentes d'évoluer parmi le concert des nations. A ce compte-là, cette présente élection française agit déjà un peu comme un référendum. Et cette situation référendaire devrait faire aussi que plusieurs vont voter Marine Le Pen quand bien même n'aurait-elle pas pu démontrer de façon convaincante sa capacité à chausser les souliers des plus grands hommes d'État du passé ou du présent.


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit