En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 546
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Pathos » mer. 03 mai 2017, 13:35

En tous cas ,si c'est Marine Le Pen qui passe ,vive la guerre civile en France d'ici quelques mois!
La guerre civile c'est déjà ce que 'encourage Macron et ses mentors : en exacerbant les communautarismes afin que les musulmans et les gaulois se tapent dessus, que les français de confession juive partent tous en Israel.
Ils ont bon dos les musulmans.. et les petites racailles de banlieues qui ne connaissent rien à l'Islam, sont tellement manipulables.
Instaurer un climat de guerre civile avec des attentats sur demande, leur permet de tout surveiller , tout cadnasser ; Macron nous dit tout comme le disait tranquillement Valls : il faudra vivre avec le terrorisme !!!

Tout se passe comme prévu, ils ont leur duel Macron-Le Pen tout ce qu'ils redoutaient était un duel Fillon - MLP ; 2 amis de Poutine.

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar papounet » mer. 03 mai 2017, 14:14

L'abstention ou le vote blanc bien évidemment car aucun des deux candidats n'est un chrétien et rien dans leur programme ne vise de près ou de loin les sujets intéressant ou concernant cette religion. :exclamation:
http://jean-paul.vefblog.net

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8285
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Cinci » mer. 03 mai 2017, 14:49

La guerre civile?

Mais l'électorat français qui refuse le FN est un électorat ouvert à la différence, et les musulmans n'ont rien à voir avec le terrorisme et la violence. Ce ne sont pas eux qui agresseraient des compatriotes.

A supposer la victoire du FN, on voit mal pourquoi ayant obtenu le pouvoir et satisfait ses ambitions, il faudrait maintenant que ce soit ce parti qui sème le désordre.

La guerre civile aux États-Unis fut consécutive non pas à la victoire électorale des autonomistes et esclavagistes du Sud mais bien suite à la victoire du candidat "pacifiste" de l'Union et des banques. En l'occurence, pour transposer directement à notre présent cas : le danger de guerre civile devrait apparaître en cas de victoire d'Emmanuel Macron, si le FN devrait être un parti politique fasciste, raciste, violent et aussi abominable que plusieurs aimeraient le croire. Mais je ne crois pas beaucoup à cette dernière éventualité guerrière non plus, suite à une victoire de Macron, vu que le FN est accoutumé à la défaite depuis longtemps et a fait la preuve qu'il savait encaisser les déboires.

Non

Prévoyez juste quelques manifestations comme aux États-Unis dans le pire des cas et lorsque le FN l'emporterait!

Autre chose :

Les riches et les puissants en Europe sont trop bien en contrôle des divers pays pour qu'une simple victoire d'un parti comme le FN puisse les déstabiliser, et ce, au point où ces mêmes riches n'en verraient plus d'autre alternative que celle d'employer la violence crue pour obtenir leur part du gâteau. Non, nos riches ne sont pas si désespérés à l'Ouest.

Nos puissants bien-aimés emploient la guerre matérlelle quand ils se heurtent à un mur en face d'eux, quand ils rencontrent quelques "incorruptibles" du genre Kahdafi, Saddam, Assad, Poutine en Russie, etc; des gens peu malléables ou difficiles à plier aux seuls vues pratiques de certains grands regroupements corporatifs et conglomérats d'affaires. Le FN ne menacent en rien le gain des entreprises, la société de consommation, l'économie de marché, la pénétration du marché français par des entreprises étrangères, etc. Le FN ne promet pas de bouleverser les règles du capitalisme de l'oncle Trump.

:capone:

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Mac » mer. 03 mai 2017, 17:18

gerardh :)
Comme tout chrétien, coexistent en moi deux natures : 1°) la nature adamique ou "le vieil homme", qui tend à s'intéresser aux chose du monde, par exemple la politique 2°) "le nouvel homme" qui est concerné par sa vocation céleste.
:oui:
D'autre part je ne comprends pas pourquoi vous avez cité le cas ds révoltes frumentaires (?)
Vous n'avez pas lu :
en effet, cette libéralisation apparaît comme contraire à l'« économie morale », rupture par rapport au principe qui exige du roi de veiller à la sécurité de ses sujets et à leur approvisionnement en denrées.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_farines

L'ultra-libéralisme détruit l'emploi puisque "sa morale c'est l'argent roi" aujourd'hui et ce n'est pas l'agriculteur qui est à 4 heures du matin dans ses champs pour faire survivre sa famille.

Fraternellement :coeur:

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4661
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar gerardh » mer. 03 mai 2017, 17:47

________

Bonjour Mac, vous écrivez :
L'ultra-libéralisme détruit l'emploi puisque "sa morale c'est l'argent roi"
Ce sont là des poncifs. Qu'est ce que l'ultra libéralisme (notamment pas rapport au libéralisme) ? en quoi détruit-il l'emploi ? En quoi peut-on dire que sa morale c'est l'argent roi ?


____________

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Mac » mer. 03 mai 2017, 17:55

Je n'ignore pas que la mondialisation ait des effets pervers qu'il convient de réduire. Mais on ne peut pas la nier, et elle est au total très positive.
65% des français sont opposés à la "mondialisation au total très positive". Certains syndicats ont déjà annoncés qu'ils allaient lutter contre ces projets de mondialisation accélérés au lendemain du second tour. Apparemment la majorité ne pense pas qu'elle soit au total positive.

Fraternellement :coeur:

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4661
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar gerardh » mer. 03 mai 2017, 20:38

________

Hello Mac

Quels sont les "projets de mondialisation accélérés au lendemain du second tour" ?

__________

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 988
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar VexillumRegis » mer. 03 mai 2017, 20:40

Lettre aux catholiques perplexes de Bruno Gollnisch.

- VR -

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2000
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Trinité » mer. 03 mai 2017, 23:06

La guerre civile?

Mais l'électorat français qui refuse le FN est un électorat ouvert à la différence, et les musulmans n'ont rien à voir avec le terrorisme et la violence. Ce ne sont pas eux qui agresseraient des compatriotes.

Bien sur!

A supposer la victoire du FN, on voit mal pourquoi ayant obtenu le pouvoir et satisfait ses ambitions, il faudrait maintenant que ce soit ce parti qui sème le désordre.

Mon cher Cinci,

Je n'ai qu'une confiance toute relative dans le nouvel angélisme du parti de Marine !
Il est fort probable qu' au bout d'un certain temps et dans le cadre de ses convictions relatives à l'expulsion des étrangers ,il revienne a ses vieux démons .En l'occurrence des mesures de police sévères avec des contrôles au faciès et autres interpellations !
Les manifestations se multiplieront ,les interventions policières également...on connait l'engrenage...! ;)

Je viens d'écouter une partie du débat et Macron a dit a peu près cela, à un moment : (aurai je le don de la prémonition des discours ! :D )

L'élection de Madame Le Pen peut conduire à la guerre civile!
Les terroristes vont se saisir de l'opportunité , pour rallier tous les musulmans de France à leur cause en induisant dans l'esprit de ses mêmes musulmans (à tort ou ...a raison...) la haine de la nation Française à leur encontre ,manifestée par le nouveau régime!

Bon! c'est du Macron et manipulation électorale bien entendu! Mais il y aurait comme un fond de vérité que cela ne m'étonnerait pas!

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Altior » mer. 03 mai 2017, 23:28

Lettre aux catholiques perplexes de Bruno Gollnisch.

- VR -
Un texte remarquable, merci.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Mac » jeu. 04 mai 2017, 0:42

gerardh :)
Ce sont là des poncifs.
C'est de l'histoire plûtot! Si vous avez vu que la cause de la famine est la paresse des gens de cette époque indiquez-moi où vous lisez pareil chose.

Fraternellement :coeur:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8285
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar Cinci » jeu. 04 mai 2017, 7:58

gérardh :

Ce sont là des poncifs. Qu'est ce que l'ultra libéralisme (notamment pas rapport au libéralisme) ? en quoi détruit-il l'emploi ? En quoi peut-on dire que sa morale c'est l'argent roi ?
Illustration :

" Le gouvernement n'est pas la solution au problème, le gouvernement c'est le problème."

- Ronald Reagan

Chicago Boys

À la suite de la nationalisation d'entreprises effectuées par Salvador Allende, ils rédigent clandestinement un rapport de 189 pages appelant à la privatisation immédiate des entreprises publiques chiliennes et qui décrivait de façon plus générale la politique économique qu'ils conseillaient de suivre. Ce texte, dit El Ladrillo (« La brique »), est destiné à guider la politique économique d'un gouvernement alternatif, alors que légalement le mandat d'Allende doit durer jusqu'en novembre 1976. Le jour même du coup d’État renversant Allende, le texte est imprimé, et remis dès le lendemain aux dirigeants de la dictature militaire.

À la suite du coup d’État du 11 septembre 1973, ils sont recrutés par le gouvernement formé par la junte militaire. Ils travaillèrent ainsi dès septembre 1973 pour le régime dictatorial : Sergio de Castro, le leader du groupe, devient conseiller du ministre de l’Économie le 14 septembre 1973. Ils se trouvent dans un premier temps dans une situation de contrôle sans précédent : syndicats indépendants et opposition politique réprimés, « suspension » des partis politiques, destruction de la gauche (par l'arrestation, l'assassinat, ou l'expulsion de ses militants), un contrôle qui porte aussi bien sur les salaires que sur la politique fiscale et monétaire, les taux de change et les statistiques, un contact direct avec Pinochet qui monopolise le pouvoir politique. Cette situation leur permis de mettre en place d'importantes réformes économiques structurelles néolibérales dont certaines vont à l'encontre de la base et de la clientèle corporatiste de Pinochet

[...]

Les coupes drastiques dans les budgets sociaux et le programme de privatisations massives provoquent une hausse importante des inégalités. Si les classes aisées ont ainsi bénéficié de l'expansion économique, ce fut moins le cas des classes populaires. Ainsi, entre 1974 et 1989, les revenus des 10 % des ménages chiliens les plus riches ont augmenté 28 fois plus vite que les 10 % des ménages chiliens les plus pauvres


https://fr.wikipedia.org/wiki/Chicago_Boys


The Fourth Revolution

"[...] l'essai The Fourth Revolution rappelle plusieurs livres des années 1990, dont celui de Kenichi Ohmae qui célébrait la fin de l'État-nation et espérait l'avènement d'une sorte de mondialisation strictement économique. Il y a ici comme chez Ohmae cette fascination pour le leader historique de Singapour Lee Kwan Yew, dont les tendances autoritaires ont de quoi rebuter."

- Antoine Robitaille,"La Bible de Couillard?", Le Devoir, le lundi 6 octobre 2014

"... sont glorifiés les libertés, même celles qui nuisent aux autres, les inégalités tant de droits que dans le partage de la richesse, l'exploitation maximale des ressources planétaires, le productivisme illimité, la concurrence, l'exploitation des uns par les autres, l'individualisme [...] Il en résulte un monde déréglé, violent, injuste.

Joseph Stiglitz, vice-président et chef économiste démissionnaire de la Banque mondiale ne cesse de dénoncer l'échec de l'ultralibéralisme dans une série de livres. Il écrit,dans son livre sur les inégalités : "Dans le monde entier, les États ne s'attaquent pas aux problèmes économiques cruciaux, à commencer par le chômage chronique [...]"

Ceux-ci [Les ultra-libéraux] ont fort bien réussi à changer la définition du progrès, du succès, de la réussite. Réussir sa vie fut jadis faire une vie utile à une collectivité heureuse. Désormais, le progrès, c'est la création de richesse - même si on ne parvient pas à la partager. Les nouvelles valeurs bien vendues par les communicateurs d'influence ce ne sont plus la création d'emploi (pourtant le meilleur moyen de partager la richesse), c'est l'enrichissement illimité des actionnaires ... et des salaires injustifiés et toujours plus élevés pour les hauts dirigeants. Réussir sa vie, c'est mourir riche!

- Claude Béland, Ancien président du mouvement des caisses Desjardins, Le Devoir, le vendredi 21 novembre 2014, A-11
Plus rien n'arrête la montée des inégalités
Même une forte présence syndicale n'est plus un frein, constate une étude de l'IRIS

"... la majorité des travailleurs sont également victimes de la "financiarisation de l'économie", dénonce Paul-André Lapointe. Autrefois, dit-il, l'augmentation des salaires était perçue comme un moyen d'amener de l'eau au moulin de la consommation et de la croissance économique, alors qu'aujourd'hui les salaires ne sont vus que comme un coût qu'il faut contenir autant que possible pour générer un maximum de profits et de rendements pour les actionnaires."

Eric Desrosiers, Le Devoir, le mercredi 27 août 2014

Bernard Maris disparu lors du massacre dans les bureaux de Charlie Hebdo :

"... membre fondateur du mouvement ATTAC, il qualifie aussi de fiction cette idée que le libre-échange des nations puisse mettre en rapport des nations faisant chacune valoir leurs avantages comparatifs d'égal à égal, que ces économies soient grandes ou petites, riches ou pauvres. En réalité, "c'est le renard libre dans le poulailler libre". L'économiste dénonce aussi la montée des inégalités, constate que les travailleurs américains ont tellement intériorisé la peur de perdre leur emploi qu'ils n'osent plus rien revendiquer, et que loin de libérer les travailleurs, les nouvelles technologies contribuent à les asservir de plus en plus dans des économies ou flexibilité rime avec précarité."

- Éric Desrosiers, Le Devoir, le jeudi 7 janvier 2016
Loi Macron, le choix du "toujours moins"

"... moins d'État, moins de protection sociale, moins de droits syndicaux, moins de règles pour les entreprises, moins de contrôle public. [...]

Pour la première fois depuis 1806, un employeur et un salarié pourront signer une convention amiable dans le cadre du code civil, sans référence à celui du travail. Or ce dernier, si imparfait soit-il, limite l'arbitraire patronal et le déséquilibre des forces entre un employeur qui "offre" un emploi et un employé qui doit gagner sa vie.

L'affaiblissement de la démocratie sociale s'accompagne d'une réduction des sanctions pour les employeurs qui violent la loi [...] D'autres mesures sont instaurées pour réduire les obligations patronales en cas de suppression d'emplois. Les inspecteurs du travail ne vérifieront plus si l'employeur a bien consulté les élus du personnel lors du licenciement de deux à neuf salariés; les entreprises en difficulté bénéficieront de procédures simplifiées pour licencier.

Le projet de loi crée des "zones touristiques internationales" où les magasins pourront ouvrir tous les dimanches et tous les jours jusqu'à minuit. Même régime pour les commerces installés dans les entreprises des grandes gares. Signe de l'autoritarisme ambiant : aucun maire ne pourra s'y opposer, seul le gouvernement en décide. A ces ouvertures permanentes dans les zones réservées s'ajoutent les douze dimanches à la discrétion des maires et des préfets (contre cinq précédemment). Déjà, près de 3 salariés sur 10 travaillent le dimanche, contre 2 sur 10 en 1990. A part de vouloir ancrer l'idéologie du "tout consommation" dans un pays qui manque pourtant cruellement de pouvoir d'achat, rien ne justifie une telle remise en cause du repos dominical.

Bijoux de famille à vendre

En principe, le Parlement doit discuter des modalités de vente des entreprises publiques. M. Macron a dressé une liste de sociétés à privatiser et réclamé, si l'on peut dire, les pleins pouvoirs. Ainsi, la majorité du capital de la société "Groupement industriel des armements terrestres et de ses filiales" va passer au privé. Fabriquer et vendre des armes (la France occupait le 5e rang mondial en 2014) n'est pas très réjouissant. Mais en attendant un désarmement mondial, Paris se prive d'un instrument de souveraineté et de politique industrielle (que doit-on fabriquer?), de diplomatie (A qui vend-on des armes?) , de ressources (le groupe vit de commandes publiques) et d'emplois.

Au chapitre des cadeaux en tout genre, le projet Macron prévoit une réduction de la fiscalité et des cotisations sur la distribution gratuite d'actions qui profite aux très hauts cadres. Ce chèque pour riches s'élevera à 300 millions d'euros en année pleine selon les services de Bercy et à 900 millions selon la plupart des spécialistes.

La démocratie piétinée

Désormais, le recours systématique au gouvernement par ordonnances est entériné, au mépris des droits du Parlement. On l'a vu pour les privatisations.

Du reste, Bruxelles réclame davantage. Commentant le projet Macron lors de son audition au Sénat, le vice-président de la commission européenne , M. Valdis Dombrowskis, ne s'en est pas caché :"Ce projet est bien accueilli par la Commission [...] le travail du dimanche, la mobilité, la réforme des prud'homme ou des professions juridiques réglementées : tous ces domaines sont importants, mais ce n'est qu'un début."

M. Valls a fait le voyage à Pékin pour vanter la France probusiness qui réforme le marché du travail et met plus de libertés dans son économie (30 janvier 2015) Une douce musique aux oreilles du gouvernement et des patrons chinois. Le responsable des affaires européennes au ministère du commerce n'expliquait-il pas que, "à l'heure de la mondialisation, on ne peut plus garder les acquis sociaux. Il faut que les Français comprennent qu'il n'y a pas de dîner gratuit." Devant les patrons américains à Las Vegas, M, Macron a pris un engagement ferme : "Les entreprises pourront contourner les règles du travail rigides et négocier directement avec les employés", comme le raconte avec gourmandise The Wall Street Journal (8 mars 2015)

- Martine Bulard, Le Monde diplomatique, avril 2015

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 04 mai 2017, 8:54

Quand à ceux comme moi qui vont voter Macron, nous sommes déstabilisés par le changement d'attitude de nos évêques qui ont évolué et s'expriment "entre les lignes" alors qu'avant ils s'exprimaient clairement.

L'enjeu est considérable et pour nous tous, quelque soit notre choix de vote, touche à un socle, à nos valeurs.
Chère Axou,

Vous vous interrogez et répondez à votre question dans la foulée.
Pourquoi les évêques n'invitent pas à voter Macron ?
Parce que c'est contre les valeurs de l'Eglise non négociables établis par St Jean Paul II.

L'enjeu est considérable car le vote de dimanche est un vote de civilisation.
A mon avis le dernier.
La civilisation judéochrétienne de la France y trouvera son salut ou son déclin définitif dans les valeurs libertaires portées par M Macron.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 04 mai 2017, 8:59

je vous réponds à propos des "points non négociables" dans le vote. C'est juste impossible ! pour voter, nous sommes obligés de négocier.
Chère Axou,

Ce qui est non négociable est… non négociable.
Si vous ne pouvez pas en conscience voter pour Mme Le Pen alors qu'elle ne porte aucun projet opposé à ses points non négociables, vous ne pouvez voter Macron, le vote blanc est la seule issue.

Voter Macron c'est voter GPA-PMA, euthanasie…
Pour moi toute personne qui porte ces projets s'oppose frontalement à Dieu et son Eglise, il me trouvera pour lui barrer la route.
Il en va de notre civilisation et du salut du monde.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: En tant que chrétien, le choix devrait être simple, le 7 mai prochain…

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 04 mai 2017, 9:02


L'ultra-libéralisme détruit l'emploi puisque "sa morale c'est l'argent roi" aujourd'hui et ce n'est pas l'agriculteur qui est à 4 heures du matin dans ses champs pour faire survivre sa famille.
Si l'agriculteur et plus encore l'éleveur est souvent debout la nuit pour faire survivre sa famille.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci