Les chrétiens d'Orient, ces martyrs oubliés

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Réfugiés, Appel du Pape François aux paroisses d'Europe

Message non lu par jean_droit » jeu. 10 sept. 2015, 16:45

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 81328.html
Mgr Rey : «La peur de l'islamisation de l'Europe marque un déficit d'identité des chrétiens»

Vous êtes le premier et le seul évêque français à vous être rendu en Syrie, aux côtés des Chrétiens persécutés. Qu'avez-vous vu là-bas?

MONSEIGNEUR REY: J'ai été accueilli en Syrie par le patriarche grec catholique Grégoire III du 22 au 26 août. Nous avons visité un certain nombre de sites où se trouvent les communautés chrétiennes. L'impression de base que m'a donné ce pays, c'est celle d'un double martyre: martyre de la pierre, martyre de la chair. Martyre de la pierre avec ces quartiers (chrétiens et musulmans) saccagés, ces rues impraticables, ces églises détruites… Martyre de la chair surtout, avec ces milliers de drames humains, de persécutions explicites, d'exodes forcés, de familles ayant vu les leurs massacrés sous leurs yeux.

On a la vision d'un pays en ruines, sans avenir, d'une terre de désolation, qu'il faut fuir. Beaucoup de gens là-bas m'ont dit «aidez-moi à partir», même si les responsables religieux appellent à rester sur place. Parmi les chrétiens, certains, dont le martyre particulier s'ajoute au drame commun, ont décidé de rester, faisant preuve d'une résistance morale et spirituelle exemplaire.

S'il y a plus d'un an que l'exode des Syriens a commencé, le choc des photos a mobilisé le monde entier autour d'un enfant mort noyé. Que vous inspirent ces terribles images? L'émotion est-elle un piège ou au contraire un catalyseur nécessaire à l'action?

Ces images violentes et crues nous obligent à sortir de notre léthargie. Nous ne pouvons plus rester dans l'inaction, dans une inertie confortable qui nous tient lieu de politique depuis des mois. Notre stratégie ne peut se réduire à mettre en place des barbelés et multiplier les contrôles aux frontières! L'urgence humanitaire exige de mobiliser notre compassion mais aussi notre détermination dans l'action. Il y a un point d'équilibre à trouver, où le coeur et la raison doivent parler de concert. Le coeur doit nous engager à répondre à l'urgence humanitaire. La raison nous oblige à trouver des solutions de long terme. Notre devoir moral, surtout en tant que chrétiens, est d'accueillir toutes les personnes en souffrance, en particulier nos frères chrétiens, dont certains ont fui la persécution. Le pape François nous y invite avec force.

Les frontières territoriales doivent rester essentielles pour protéger l'identité d'un pays. Les flux doivent être régulés. On ne peut pas accueillir dans n'importe quelles conditions. Nous ne voulons pas d'une globalisation brouillonne qui gommerait les identités. Il faut accompagner les nouveaux venus sur le chemin de l'intégration culturelle et sociale, afin qu'ils puissent intérioriser et enrichir aussi l'identité du pays qui les accueille.

Que dites-vous à ceux qui agitent le spectre d'une «invasion» et craignent pour l'identité chrétienne de l'Europe?

Que nous le voulions ou non, nous sommes dans un monde globalisé et ouvert. Nous ne pourrons pas empêcher l'arrivée de réfugiés et les brassages de population qui relèvent de facteurs économiques, géopolitiques, écologiques et religieux très complexes. Ces mouvements démographiques doivent être encadrés par une vraie politique migratoire. Par ailleurs l'altérité due à l'arrivée de personnes issues d'autres univers culturels interroge notre propre identité, et nous engage à nous réapproprier notre héritage national, marqué en Europe par ses racines judéo-chrétiennes.

Certains s'inquiètent d'une islamisation de la France, qui serait accélérée par la venue de ces nouveaux migrants. Tout en éradiquant les groupes islamistes fondamentalistes et le trafic d'êtres humains, il faut absolument mettre en oeuvre une culture du dialogue, qui favorise un modus vivendi avec les communautés d'origine musulmane. Il faut aussi déployer une démarche pastorale, qui conjugue accueil et annonce. Pour sortir ou de la confrontation belliqueuse, ou au contraire, de l'indifférence, nous nous devons comme chrétiens, de construire des liens humains de proximité et de solidarité pour que notre société ne devienne pas une nouvelle tour de Babel individualiste, fracturée entre communautés qui ne communiquent plus entre elles.

Face à cette peur de l'islamisation de l'Europe, je constate souvent un déficit d'identité des chrétiens, ils ne doivent pas craindre d'affirmer avec conviction le témoignage de leur foi en Jésus-Christ, même auprès des musulmans. C'est une leçon que j'ai retenue de mon séjour en Syrie.

Une conférence de l'ONU sur les minorités persécutées par l'Etat islamique se tient le 8 septembre à Paris. Qu'attendez-vous de la communauté internationale?

J'attends beaucoup de cette conférence. La France et les grandes puissances doivent former une coalition internationale pour garantir durablement la paix. Le statu quo en Syrie et en Irak n'est plus tenable. La paix est la seule solution pour maintenir les populations sur place.

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Migrants Appel du Pape François aux paroisses d'Europe

Message non lu par Marie du 65 » jeu. 10 sept. 2015, 16:54

Face à cette peur de l'islamisation de l'Europe, je constate souvent un déficit d'identité des chrétiens, ils ne doivent pas craindre d'affirmer avec conviction le témoignage de leur foi en Jésus-Christ, même auprès des musulmans. C'est une leçon que j'ai retenue de mon séjour en Syrie.
Je suis de l'avis de Mgr Rey affirmer sa Foi en Jésus-Christ auprès des Musulmans!!!
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10701
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: La situation des chrétiens d'Orient

Message non lu par Fée Violine » mar. 13 oct. 2015, 12:53

jean_droit a écrit : Le 22 mai 2015 le père Jacques Mourad, le prêtre de l’église Saint-Elie d’al-Qaryatayn, était kidnappé, et après cet incident des familles chrétiennes vivant là ont pris peur et ont commencé à partir pour aller vivre dans des secteurs plus sûrs comme Fairouzah, Zaidal, Saddad, et Homs.
Le Père Mourad a été libéré il y a quelques jours :) :
http://www.la-croix.com/Religion/Actual ... 12-1367530

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2467
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Chrétiens d'Orient: les martyrs oubliés

Message non lu par Nanimo » mar. 13 oct. 2015, 15:20

... Libéré le samedi 10, il a célébré la messe de dimanche dernier, le 11! Perd pas de temps, le père Mourad (prêtre syro-catholique)! :)
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10701
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Chrétiens d'Orient: les martyrs oubliés

Message non lu par Fée Violine » mar. 13 oct. 2015, 21:52

Son témoignage sur sa captivité et sur sa fuite:
http://fr.aleteia.org/2015/10/13/pere-j ... islamiste/

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 510
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: Chrétiens d'Orient: les martyrs oubliés

Message non lu par Columbanus » jeu. 26 nov. 2015, 10:47

Mes frères et sœurs,


Bonjour. Souhaitant faire un don, je me tourne vers vous pour m'aiguiller quant à qui l'adresser pour nos frères d'Orient (sachant l'AED plus "globale"):

Je distingue surtout deux associations: l'Œuvre d'Orient et SOS Chrétiens d'Orient. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur les spécificités des deux associations (si la seconde est aussi catholique, etc..) afin de mieux discerner, me concernant, le choix à faire.

Vous remerciant d'avance et en union de prières pour nos frères et sœurs persécutés en Orient et dans le reste du monde,


Columbanus.
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Le timide soutien de la France aux chrétiens d'Orient

Message non lu par Relief » lun. 28 mars 2016, 12:54

Paris a nettement restreint le nombre de visas accordés aux familles appartenant aux minorités religieuses irakiennes. Une politique contraire aux engagements affichés par le ministère de l'Intérieur français.

Image

Les familles des minorités religieuses d'Irak - chrétiennes ou yazidies - qui souhaitent venir en France ne le peuvent plus, faute de visas, qu'elles n'obtiennent qu'au compte-gouttes, contrairement aux engagements pris par la France. D'où l'appel collectif, lancé le 18 mars, par l'Assemblée des évêques de France, réunie à Lourdes: «Nous manifestons notre vive inquiétude face aux lenteurs et aux difficultés d'obtention de visas pour la France pour les réfugiés et les déplacés à Erbil en Irak. Aux autorités publiques françaises et internationales, nous demandons de ne pas relâcher leurs efforts pour aider les minorités vulnérables, comme les yazidis et les chrétiens.»

Renouvelant à cette occasion leur solidarité avec «les familles brisés, les enfants déscolarisés», en particulier avec les «chrétiens chassés de Mossoul et de la plaine de Ninive en Irak», les évêques ont également annoncé un voyage prochain «au Kurdistan» de Mgr Pontier, président de la conférence épiscopale «pour signifier concrètement le soutien de l'Église de France à nos frères d'Orient».

«Pour des raisons politiques, les autorités de l'État n'ont pas actuellement envie d'ouvrir les frontières 
Jean Fontanieu, secrétaire général de la Fédération d'entraide protestante de France

Si 3250 Irakiens - originaires de toutes les minorités religieuses - ont en effet été accueillis depuis septembre 2014 en France, le flux s'est fortement tari ces derniers mois. Un chiffre circule dans les associations: entre janvier-février 2015 et janvier-février 2016, le nombre de visas accordés par la France serait passé de 300 à 84. Soit une chute du flux de 72 %, alors que la demande, côté irakien, continue de croître.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce frein: le consulat général de Badgad et celui d'Erbil au Kurdistan irakien connaissent un engorgement administratif. Autre explication: «Pour des raisons politiques, les autorités de l'État n'ont pas actuellement envie d'ouvrir les frontières», explique Jean Fontanieu, secrétaire général de la Fédération d'entraide protestante de France. Ce responsable des œuvres sociales et caritatives protestantes estime que «plusieurs centaines de demandes de visas en provenance d'Irak sont en attente et n'aboutissent pas». Une situation d'autant plus regrettable à ses yeux que «des centaines de logements les attendent». Ils sont proposés par des personnes privées, dont certains sont allés jusqu'à «louer des appartements pour les proposer à des réfugiés».

Le «compte-gouttes» des admissions est confirmé par Patrick Karam, fondateur de la Coordination Chrétiens d'Orient en danger (Chredo). Même s'il reconnaît que «l'intégration des chrétiens d'orient reste compliquée» pour des raisons essentiellement culturelles, il estime que «le gouvernement socialiste veille à ne pas se laisser déborder par son aile gauche, qui récuse toute priorité à leur donner et que la seule mention de chrétiens révulse». Et dénonce ce risque: «Les critères dissuasifs poussent désormais la majorité des candidats à l'exil dans les bras des filières clandestines et mafieuses qui prospèrent sur leur malheur.»

la suite ici :
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... orient.php

Avatar de l’utilisateur
le gyrovague
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 18:17

Re: Les chrétiens d'Orient, ces martyrs oubliés

Message non lu par le gyrovague » dim. 24 avr. 2016, 14:29

La France n'est pas le seul état d'Europe à utiliser un "compte-gouttes" et à faire preuve de timidité en matière d'accueil des chrétiens d'Orient. Notre Pape en revenant de l'île de Lesbos avec 3 familles de réfugiés tous musulmans fait-il mieux que notre gouvernement français ?


Notre Pape ne fait-il pas lui aussi preuve de timidité en matière d'accueil des chrétiens d'Orient et pourtant ses enfants ? ... :(
Nous ne sommes pas des vivants promis à la mort mais des mortels promis à la Vie Eternelle.

Le temps qui passe nous prépare à notre au-delà.

"L'intégriste est celui qui veut faire la volonté de Dieu, que Dieu le veuille ou pas." (A. Frossard]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités