La situation au Moyen-Orient

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Situation en Syrie

Message non lu par Cinci » ven. 02 déc. 2011, 19:20

Bonjour Petit Matthieu,

Moi je pense que la rebellion armée était littéralement injustifiée en Libye. C'est tout comme je croirai que ce serait injustifié également en Syrie présentement. Je ne suis pas d'accord avec la ligne de force de votre raisonnement.
je ne pense vraiment pas que l'intervention en Libye ait été méthodiquement faite pour installer un régime islamiste.
Les nababs politiques occidentaux ouvrent grandement la porte aux islamistes en tout cas. Et - non - il ne s'agit pas seulement de la Libye.

Les Syriens ont le droit légitime de se révolter. Il ne veulent plus de la dynastie El-Assad qui tient les commandes depuis 1970 (coup d'état de son père). Ce n'est pas parce qu'il y a des risques d'un régime islamiste qu'il faut soutenir un dictateur.
Le droit de se révolter ? dans les conditions actuelles ? en Syrie ? et comme s'il fallait se fier à la doctrine habituelle de l'Église catholique ?

Non, je ne crois pas. Je ne pense pas que le pape donnerait sa bénédiction aux fomenteurs de guerre civile. Normalement, la position de l'Église est de favoriser le dialogue et les tractations, non pas tellement d'encourager les coups de force meurtriers contre des gouvernements réguliers déjà en place.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

La situation politique en Syrie

Message non lu par Charles » sam. 03 déc. 2011, 1:07

Cinci a écrit :Les nababs politiques occidentaux ouvrent grandement la porte aux islamistes en tout cas. Et - non - il ne s'agit pas seulement de la Libye.
Effectivement, et ce ne sera pas la première fois que les Etats-Unis et leurs alliés otaniens emploient des islamistes pour servir leurs objectifs. Contre les soviétiques, ils avaient déjà soutenu les Talibans, les pourvoyant en armes, en argent et en combattants. Les Etats-Unis avaient même ouvert plusieurs bureaux dans le monde monde pour recruter les djihadistes qui souhaitaient combattre en Afghanistan. Ils ont aussi poussés les chiites du sud de l'Irak contre Saddam Hussein. Plus récemment, ils ont soutenu les musulmans ouighours dans une manoeuvre de déstabilisation de l'Ouest de la Chine. Et bien sûr, ils protègent depuis 1945 le régime wahhabite extrémiste d'Arabie Saoudite.
Cinci a écrit :Non, je ne crois pas. Je ne pense pas que le pape donnerait sa bénédiction aux fomenteurs de guerre civile. Normalement, la position de l'Église est de favoriser le dialogue et les tractations, non pas tellement d'encourager les coups de force meurtriers contre des gouvernements réguliers déjà en place.
Oui, c'est le sens de la prière de Benoit XVI : http://www.zenit.org/article-27913?l=french

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » sam. 03 déc. 2011, 1:57

Geronimo a écrit :Tous les journaux français du figaro à l'humanité sont pour la guerre : http://www.humanite.fr

Pourquoi ? car pas un seul journal français n'est rentable. Tous vivent des subventions annuelles de l'état. Ils ont le droit de faire mine de s'opposer, mais pas sur des sujets aussi sensibles que les ventes-traffic d'armes et les guerres nécessaires au complexe militaro-industriel.
De même que la "fête de l'huma" est sponsorisé tous les ans par les marchands d'armes EADS, Dassault et autres.
Oui, à partir du moment où la guerre est décidée, les médias ne font que la vendre au peuple. Ils ne font rien d'autre qu'une propagande continuelle en faveur de la guerre en suivant l'adage que la fin justifie les moyens, ils ne reculent devant aucune manipulation. Cela signifie que sur la question de la guerre, les "journalistes" cessent tout à coup d'exercer leur métier de journaliste et se transforment en propagandistes dignes de l'ère soviétique. Aucun compte rendu, aucun reportage, aucun article paraissant dans nos médias n'a pour fonction de nous informer objectivement sur la situation en Syrie, la fonction est de propagande, de vendre la guerre au peuple. C'est d'ailleurs aussi une faillite du rôle de la presse en démocratie, car en cessant d'informer le peuple, elle confisque sa liberté et paralyse la vie démocratique.

:arrow: http://www.youtube.com/watch?v=UWC9w9bzV08

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Invité » sam. 03 déc. 2011, 4:40

Bonsoir, Charles juste pour précision : les USA n'ont pas soutenu les talibans pendant la guerre contre les soviétiques car à l’époque c’était pas les talibans qui étaient en Afghanistan; les talibans ont été mis en place plus tard conjointement avec la Pakistan et les USA à la place des seigneurs de guerre qui étaient loin d’être meilleurs que les talibans (d'ailleurs le retour de la famille de Karzaï en Afganistan est un sérieux problème quand on sait que cette famille représente un clan qui veut se faire dynastie dans le pays, et que ça a été la cause de leur exil du pays...).
Je crois qu'il faut être plus sérieux lorsque l'on veut analyser l'histoire politique d'un pays quel qu'il soit, vous ne pouvez pas analyser ce que vous ne connaissez pas.

Amicalement.
Dernière modification par Anne le sam. 03 déc. 2011, 5:09, modifié 1 fois.
Raison : Coquilles...

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » sam. 03 déc. 2011, 14:07

touriste a écrit :les talibans ont été mis en place plus tard conjointement avec la Pakistan et les USA à la place des seigneurs de guerre qui étaient loin d’être meilleurs que les talibans
Merci. Mais avant cela, "le Hezb-i Islami - Gulbuddin (HIG ou parti islamique) de Gulbuddin Hekmatyar, considéré comme le plus fondamentaliste, et favori de l'ISI et le Ethad-e Islami (Islamic Union of Afghanistan, IUA, ou union islamique) dirigé par Abdul Rasul Sayaf, lié aux Frères musulmans, favori des services secrets saoudiens, et lié à des djihadistes étrangers (« Arabes ») venus d'Egypte et du Golfe persique", bénéficiaient des l'aide américaine. "La CIA suivait les choix de l'ISI, qui favorisait surtout les mouvements pachtounes et islamistes liés aux Frères musulmans : Hekmatyar, Sayaf, Rabbani, et des commandants radicaux opérant surtout le long de la frontière afghano-pakistanaise tels que Djalâlouddine Haqqani". Fondamentalistes, frères musulmans, radicaux et Talibans... vous avez raison il faut être précis, c'est-à-dire dans le cas présent, n'oublier personne... :>

Avatar de l’utilisateur
Cocktail
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : mer. 29 juin 2011, 16:59

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Cocktail » sam. 03 déc. 2011, 14:47

Charles a écrit : Oui, à partir du moment où la guerre est décidée, les médias ne font que la vendre au peuple. Ils ne font rien d'autre qu'une propagande continuelle en faveur de la guerre en suivant l'adage que la fin justifie les moyens, ils ne reculent devant aucune manipulation. Cela signifie que sur la question de la guerre, les "journalistes" cessent tout à coup d'exercer leur métier de journaliste et se transforment en propagandistes dignes de l'ère soviétique. Aucun compte rendu, aucun reportage, aucun article paraissant dans nos médias n'a pour fonction de nous informer objectivement sur la situation en Syrie, la fonction est de propagande, de vendre la guerre au peuple. C'est d'ailleurs aussi une faillite du rôle de la presse en démocratie, car en cessant d'informer le peuple, elle confisque sa liberté et paralyse la vie démocratique.
Je suis complètement d'accord avec vous !

Et puis comment on peut faire confiance aux médias occidentaux après toutes les désinformations, par exemple le conflit armé en Ossétie du Sud qui est assez récent: je regardais parallèlement les infos sur les chaînes russes et françaises et je me disais soit c'est moi qui ne comprends rien soit ils nous prennent pour des c*ns.
"Le Seigneur me conduit par le juste chemin pour l'honneur de Son nom"

"На свете счастья нет, но есть покой и воля". Пушкин

Avatar de l’utilisateur
Freedom People
Barbarus
Barbarus

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Freedom People » sam. 03 déc. 2011, 14:49

Charles a écrit :
touriste a écrit :les talibans ont été mis en place plus tard conjointement avec la Pakistan et les USA à la place des seigneurs de guerre qui étaient loin d’être meilleurs que les talibans
Merci. Mais avant cela, "le Hezb-i Islami - Gulbuddin (HIG ou parti islamique) de Gulbuddin Hekmatyar, considéré comme le plus fondamentaliste, et favori de l'ISI et le Ethad-e Islami (Islamic Union of Afghanistan, IUA, ou union islamique) dirigé par Abdul Rasul Sayaf, lié aux Frères musulmans, favori des services secrets saoudiens, et lié à des djihadistes étrangers (« Arabes ») venus d'Egypte et du Golfe persique", bénéficiaient des l'aide américaine. "La CIA suivait les choix de l'ISI, qui favorisait surtout les mouvements pachtounes et islamistes liés aux Frères musulmans : Hekmatyar, Sayaf, Rabbani, et des commandants radicaux opérant surtout le long de la frontière afghano-pakistanaise tels que Djalâlouddine Haqqani". Fondamentalistes, frères musulmans, radicaux et Talibans... vous avez raison il faut être précis, c'est-à-dire dans le cas présent, n'oublier personne... :>

C'est bien ce que je dis, vous parlez de l'époque des seigneurs de guerres, ce n'est qu'après cela que les talibans se sont installés au pouvoir en Afghanistan par les ISI (renseignement pakistanais) et la CIA. Une installation qui s'est faite par des massacres et des bains de sang que personne ou presque ne dénonçait à l'époque.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » dim. 04 déc. 2011, 18:56

De plus, selon le droit européen, même si des soldats syriens sont amenés à tuer des émeutiers pour rétablir l'ordre, cela ne constitue pas une violation des Droits de l'Homme :

"Convention européenne de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales

"Titre I – Droits et libertés

Article 2 – Droit à la vie

1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d'une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi.

2. La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire :

a. pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b. pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue;
c. pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection."

"La mort n'est pas considérée comme infligée en violation [de la Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme] dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection." C'est le droit européen et c'est même le droit français depuis que Sarkozy a fait ratifier le Traité de Lisbonne.

En conséquence, les pays membre de l'Union européenne et adhérant à la convention Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales, ne sont pas fondés à reprocher à la Syrie de mettre en oeuvre des mesures qu'ils ont eux-mêmes prévues dans leur droit pour répondre à une situation insurrectionnelle.

Soit les pays européens amendent l'article 2 de leur Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme soit ils se taisent.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2884
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

La situation politique en Syrie

Message non lu par Suliko » ven. 10 févr. 2012, 15:30

celui des barbares (occidentaux post-modernes) contre les civilisations (syro-moderne, russo-orthodoxe, chinoise, perso-musulmane, vénézuelo-socialiste). Ce qu'on voit dans ce conflit, ce sont les nouveaux barbares montant à l'assaut des civilisations.
D'une manière générale, je suis d'accord avec vous, mais j'ai néanmoins du mal à vous suivre sur ce point...Lorsque vous citez, par exemple, la Chine, il ne faudrait tout de même pas oublier qu'elle est communiste. Est-ce cela, pour vous, la civilisation? Bien sûr, la Chine actuelle ne peut se définir que par son régime politique, mais tout de même..
Deuxième question: vous parlez de l'Occident comme d'une civilisation en état de décadence avancé, ce que je comprends. Mais dans ce cas, à quelle civilisation appartenons-nous, nous catholiques pratiquants (je pourrais dire la même chose de tous ceux qui font le même constat que vous sur l'Occident et sont encore attachés aux "anciennes" valeurs de leur civilisation)? Peut-on appartenir à une civilisation qui n'existe plus? Et puis, cette décadence peut-elle continuer indéfiniment? Il faudra bien qu'elle s'arrête et que l'Occident renoue avec certaines valeurs (si possible les valeurs chrétiennes)...Non?
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » ven. 10 févr. 2012, 20:27

Bonsoir Suliko,
Suliko a écrit :Lorsque vous citez, par exemple, la Chine, il ne faudrait tout de même pas oublier qu'elle est communiste. Est-ce cela, pour vous, la civilisation? Bien sûr, la Chine actuelle ne peut se définir que par son régime politique, mais tout de même..
Je cite la Chine parce qu'il y a eu une déclaration récente d'un responsable politique chinois disant que la Chine doit cesser de suivre servilement l'art contemporain occidental et trouver sa propre voie artistique, une voie artistique chinoise.

Une décision similaire à celle du renvoi du Bernin par Louis XIV, qui a marqué la fin de la dépendance culturelle de la France à l'Italie et le commencement de son rayonnement culturel sur le reste de l'Europe. Cette décision fondatrice, de ne plus suivre de modèle, a eu pour conséquence que la France est devenue immédiatement un modèle pour les autres. Le prestige culturel de la France, bien entamé mais qui a quelques restes, est l'héritage de cette décision du souverain français.

La Chine est à elle seule une civilisation, qui dépasse de loin le communisme, dans son histoire plurimillénaire, le communisme ne représentera qu'une toute petite période.

"Au cours du XIIe siècle av. J.‑C.1, les Zhou renversent les Shang-Yin. Leur dynastie est la première pour laquelle il existe une tradition historique fiable. Les rois portent le nom de tianzi (« fils du Ciel »), qui légitime leur pouvoir par un mandat céleste. Cette conception perdurera jusqu'à la fin de l'Empire chinois au début du XXe siècle."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_d ... _dynasties
Deuxième question: vous parlez de l'Occident comme d'une civilisation en état de décadence avancé, ce que je comprends. Mais dans ce cas, à quelle civilisation appartenons-nous, nous catholiques pratiquants (je pourrais dire la même chose de tous ceux qui font le même constat que vous sur l'Occident et sont encore attachés aux "anciennes" valeurs de leur civilisation)? Peut-on appartenir à une civilisation qui n'existe plus?
Oui, il y a des derniers représentants d'espèces disparues et de civilisations disparues. Des îlots qui subsistent et se réduisent de plus en plus, jusqu'à disparition complète.
Et puis, cette décadence peut-elle continuer indéfiniment? Il faudra bien qu'elle s'arrête et que l'Occident renoue avec certaines valeurs (si possible les valeurs chrétiennes)...Non?
La décadence peut continuer indéfiniment, enfin jusqu'à effacement complet ou quasi-complet. Il n'y a aucun signe que la décomposition se ralentit ou s'arrête. Je pense personnellement qu'elle ira jusqu'au bout. Il ne reste rien aujourd'hui de l'empire byzantin et de la civilisation byzantine, je pense que l'Occident va connaître un effacement similaire.

Quant à l'Église, elle vivra jusqu'à la fin des temps, mais sans doute ailleurs qu'en Europe, en Amérique Latine, en Afrique, en Asie.

L'acharnement des Occidentaux à détruire la Syrie est terriblement parlant sous ce rapport, on voit des Occidentaux moins civilisés agresser des Orientaux plus civilisés... Et c'est l'unanimité contre la Syrie, non seulement les dirigeants appellent à la guerre mais les masses décomposées suivent comme des moutons. Des consommateurs, incertains de leur "identité sexuelle", célibataires ou divorcés, sans religion ou adeptes de "spiritualités", maîtrisant mal leur propre langue, ignorant tout de leurs propres institutions politiques, déracinés, sans valeurs ni repères, etc., suivent comme des moutons oui, dans la haine de tout ce que représente la Syrie.

Car un occidental n'est rien : il n'est pas musulman comme un Iranien ni orthodoxe comme une Russe, mais il n'est pas chrétien non plus ; il n'est pas socialiste comme un Vénézuélien, mais il n'a aucun projet politique, aucun autre projet que la consommation ; il ne parle pas mandarin comme un Chinois, mais il ne parle pas non plus sa propre langue maternelle qu'il maîtrise mal, il bafouille dans sa propre langue comme il bafouille en Anglais ; il n'est pas moderne comme un Syrien, mais il est post-moderne, c'est-à-dire qu'il ne ressemble à rien.

Car qu'est-ce qui différencie formellement un occidental d'un autre humain ? Son rapport à Dieu, à la transcendance ? Il n'en a pas. Son rapport à la sexuation et à la famille ? Il ne fait plus d'enfants et n'a plus qu'une caricature de modèle familial valable même pour les homosexuels. Ses institutions politiques ? Elles sont en pleine décadence, vidées de leur sens, toujours plus abaissées ou fusionnées dans une Union Européenne absurde, à la fois omnipotente et impuissante. Son éducation ? Elle a été démantelée depuis longtemps, on n'arrive plus à apprendre à lire et à écrire à la jeunesse mais on lui enseigne le gender, l'homosexualité et l'indifférenciation sexuelle. Sa morale ? L'occidental avorte et fait la promotion de l'avortement dans le reste du monde, il élit et réélit des criminels de guerre qui attaquent d'autres pays sous de faux prétextes... Etc. etc. Et plus le temps passe, plus les restes de détermination formelle sont abattus, se décomposent comme des pans de murs pourris qui tombent en plaques.
Image
On pourrait faire une interminable liste de tout ce qui a été abattu depuis 50 ans et remplacé par... rien.

La phrase de Bachar El-Assad : « L’Occident est important pour nous, nous ne pouvons pas nier cette vérité, mais l’Occident d'aujourd’hui n’est plus celui qu'il était hier et la Syrie doit s’orienter vers l’Orient » est vraiment décisive, elle montre peut-être que le reste du monde a compris que nous sommes finis en tant que civilisation. Le ministre chinois a fait une déclaration similaire et Poutine aussi avec sa déclaration sur la civilisation russe. On se détourne maintenant de l'Occident car on a compris qu'il est fini en tant que civilisation.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » sam. 11 févr. 2012, 2:19

L'Occident est fini sous tous les rapports sauf un, il lui reste sa puissance militaire. Il n'a plus qu'elle pour s'imposer. Il est très possible qu'on assiste à une course contre la montre, où l'Occident doit jouer sa dernière carte pour conserver sa domination sur les civilisations qui lui ont résisté et cherchent aujourd'hui leurs renaissances. Il n'a plus la religion, ni la rationalité, ni la modernité, ni la culture, ni la technique, ni l'économie pour s'imposer, sa dernière carte est la guerre. Il va la jouer, il est déjà en train de la jouer...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Cinci » sam. 11 févr. 2012, 17:26

Mars, vous écriviez :
Quant aux Frères Musulmans, il est faux d'affirmer que c'est un mouvement violent. Certes, un des penseurs majeurs était Qutb, exécuté en 65 par le Pouvoir en Egypte. La pensée majoritaire du courant actuel est bien loin de cette violence, condamnée à maintes reprises par le Guide depuis lors.
Alors cette entrevue du père Boulad diffusée la semaine dernière à Radio-Canada est pour vous. Oui, le père parle de vous. Il dit connaître le disque, votre disque.

http://www.youtube.com/watch?v=Q9tmpH78 ... r_embedded#!

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2884
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Suliko » sam. 11 févr. 2012, 17:47

Je cite la Chine parce qu'il y a eu une déclaration récente d'un responsable politique chinois disant que la Chine doit cesser de suivre servilement l'art contemporain occidental et trouver sa propre voie artistique, une voie artistique chinoise.
OK. Dans ce contexte, je comprends mieux.
Oui, il y a des derniers représentants d'espèces disparues et de civilisations disparues. Des îlots qui subsistent et se réduisent de plus en plus, jusqu'à disparition complète.
La décadence peut continuer indéfiniment, enfin jusqu'à effacement complet ou quasi-complet. Il n'y a aucun signe que la décomposition se ralentit ou s'arrête. Je pense personnellement qu'elle ira jusqu'au bout. Il ne reste rien aujourd'hui de l'empire byzantin et de la civilisation byzantine, je pense que l'Occident va connaître un effacement similaire.
Que votre constat est sombre! Ne pensez-vous pas qu'il y ait un espoir? En effet, les îlots que vous mentionnez comprennent souvent des familles plus nombreuses, qui transmettent mieux leurs valeurs que la moyenne. Il me semble que leur nombre, même infime, ne peut qu'augmenter. Démographiquement, ce sont plutôt les non-croyants qui ont à se faire du souci..
Sinon, pourquoi établissez-vous une nette distinction entre les Occidentaux et les Russes? C'est ce que faisait Huntington, si je ne me trompe pas, mais pensez-vous que cela soit pertinent? La Russie est intimement liée à l'Occident, à sa culture, à sa religion. Certes, ce ne fut pas le cas pendant plusieurs siècles (durant la période moscovite), mais ça l'a été avant et ça l'est à nouveau depuis le XVII-XVIIIème siècle. Croyez-vous vraiment que l'orthodoxie va véritablement renaître? (On en parle beaucoup, mais je suis assez sceptique..Parfois, l'attitude des Russes envers leur religion me paraît me semble plus d'ordre culturel qu'autre chose. (Ce qui est bien sûr infiniment mieux que le déni culturel de la France envers sa religion et son passé...) Mais sur ce point, c'est peut-être moi qui suis trop pessimiste...Pour ma part, je miserais plus sur un pays comme la Géorgie, où véritablement la religion est encore très présente dans la vie quotidienne. Mais c'est un pays minuscule, et la démographie y est faible..)
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2884
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Suliko » sam. 11 févr. 2012, 17:50

Quant aux Frères Musulmans, il est faux d'affirmer que c'est un mouvement violent. Certes, un des penseurs majeurs était Qutb, exécuté en 65 par le Pouvoir en Egypte. La pensée majoritaire du courant actuel est bien loin de cette violence, condamnée à maintes reprises par le Guide depuis lors.
Mais toute violence n'est pas nécessairement physique..Elle peut consister en le refus de condamner formellement les idées de certains auteurs (comme Sayyid Qutb) ou plus simplement en fermant les yeux sur certaines violences (comme par exemple celles de certains salafistes ou de l'armée envers les chrétiens..)
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » sam. 11 févr. 2012, 19:12

Bonjour Suliko,
Suliko a écrit :Que votre constat est sombre! Ne pensez-vous pas qu'il y ait un espoir?
Pour l'Occident, non, aucun espoir, et je pense que la dégradation va connaître une accélération spectaculaire, parce qu'une fois les fondamentaux disparus à force de lente érosion, le reste disparaîtra beaucoup plus vite. Une fois que les murs porteurs et les poutres maîtresses sont pourries...
Suliko a écrit :La Russie est intimement liée à l'Occident, à sa culture, à sa religion.
Oui, je l'ai déjà dit, oui.
Suliko a écrit :Sinon, pourquoi établissez-vous une nette distinction entre les Occidentaux et les Russes? C'est ce que faisait Huntington, si je ne me trompe pas, mais pensez-vous que cela soit pertinent? (...) Certes, ce ne fut pas le cas pendant plusieurs siècles (durant la période moscovite), mais ça l'a été avant et ça l'est à nouveau depuis le XVII-XVIIIème siècle.
Je fais la distinction parce qu'il y a une spécificité culturelle russe marquant une autonomie par rapport à l'Occident : l'orthodoxie, l'alphabet cyrillique, les pères grecs, l'influence byzantine, son territoire continental qui s'étend jusqu'au pacifique, sa frontière avec la Chine, il y a aussi toutes les ressources naturelles et ses compétences humaines, tout cela fait d'elle un monde en soi. La Russie peut très bien se définir comme une civilisation et insister dans ce sens si elle le souhaite. Il serait absurde de parler de "civilisation belge", par exemple... mais pas de civilisation russe.
Suliko a écrit :Croyez-vous vraiment que l'orthodoxie va véritablement renaître? (On en parle beaucoup, mais je suis assez sceptique..Parfois, l'attitude des Russes envers leur religion me paraît me semble plus d'ordre culturel qu'autre chose. (Ce qui est bien sûr infiniment mieux que le déni culturel de la France envers sa religion et son passé...)
Il ont la même foi mais une tradition différente, avec des expressions différentes.

3 millions de pélerins se déplacent pour une relique de la Vierge :

http://fr.rian.ru/culture/20111128/192158540.html

1 million de pélerins et 80 000 personnes dans 8,5 km de queue dans le froid à Moscou pour accéder à la relique :

Image

La femme du président russe, Svetlana Medvedev (qui fait plein de choses magnifiques pour la promotion de la famille chrétienne) s'est déplacée :

Image

Dimitri Medvedev sortant de Notre-Dame ; lors de sa visite à Paris, il avait demandé à vénérer les reliques de la Passion conservée dans la cathédrale :

http://www.dailymotion.com/video/xoeong ... paris_news

Poutine sur la défense des chrétiens persécutés :

http://rt.com/politics/putin-foreign-ma ... tives-797/

http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=9050

Poutine sur la civilisation russe :

http://rt.com/politics/putin-election-p ... narin-955/

Le gouvernement russe censure la pornographie :

http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=9055

Les Russes et la culture chrétienne :

http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=9052

Les Russes et l'homosexualité :

http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=9058

Et pourrait continuer longtemps comme ça.
Suliko a écrit :Pour ma part, je miserais plus sur un pays comme la Géorgie, où véritablement la religion est encore très présente dans la vie quotidienne. Mais c'est un pays minuscule, et la démographie y est faible..)
Miser sur la Géorgie pour être une des civilisations de demain ? C'est surtout un pays qui est complètement sous la dépendance des États-Unis. Le point commun à la Russie, la Syrie, L'Iran, la Chine et le Vénézuela, en plus d'être chacun une société formellement déterminée, est qu'ils sont tous souverains, dans la vassalité d'aucune autre puissance. Et la Géorgie est gouvernée par un imbécile à moitié psychopathe, Sakashvili mangeant sa cravate sur la BBC : http://www.youtube.com/watch?v=49wOzZdWWYM Si j'étais vous, je ne miserais mes économies sur ce pays... :>

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités